Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

nancy

  • Eglise des Cordeliers de Nancy : "Nancy, capitale des ducs de Lorraine"

  • Nancy : un taureau dans la ville

    Un taureau géant de 3 m de long pesant près de 900 kg et aux lignes épurées a pris place sur le parvis du Centre des Congrès Jean-Prouvé à Nancy, à deux pas de la gare.

    En écho aux armoiries de Stanislas Leszczynski (qui portaient une tête de buffle), cet animal cornu rayonne fièrement sur la ville.

    Cette sculpture en bronze, due au nancéien Gé Pellini, a été fondue par la fonderie vosgienne de Rambervillers.

  • Le Pays lorrain, juin 2018 : Les forges d'Abainville sous le pinceau de François Bonhommé (1839)

    Le Pays lorrain, numéro de juin 2018, est paru.

    Au sommaire :

    - Les Gaulois sacrifiés de Marsal (Moselle) : nouveaux regards sur l'esclavage dans la société celtique
    - L'hôtel de Gellenoncourt à Nancy : quand les archives notariales racontent une autre histoire
    - Une représentation théâtrale à Rosières-aux-Salines en 1599
    - Les forges d'Abainville (Meuse) sous le pinceau de François Bonhommé (1839) : redécouverte d'un chef-d'oeuvre disparu
    - La construction de la politique de conservation des Monuments historiques en Lorraine
    - Jean Lanher : à l'écoute du message d'une vie consacrée à la Lorraine
    - Journée doctorale de la Société d'histoire de la Lorraine et du Musée lorrain : plusieurs communications autour de la justice à Nancy sous les ducs, les corporations de métiers à Mirecourt, la Grande Guerre en Meuse, la Lorraine gaumaise et l'urbanisme du Grand Nancy

     

    Le Pays lorrain est disponible à l'accueil du Musée lorrain ou sur abonnement (43 €, 4 numéros). Règlement par chèque à adresser à : Le Pays lorrain, Palais des ducs de Lorraine - Musée lorrain, 64 Grande-Rue, 54000 Nancy.

  • Les véhicules militaires du Débarquement de juin 1944 au défilé du 14-Juillet à Nancy

    Les collectionneurs de véhicules militaires anciens étaient également du défilé militaire qui s'est déroulé le 14 juillet sur la place de la Carrière à Nancy.

    Les Lorrains ont pu revoir avec nostalgie les magnifiques véhicules - essentiellement américains - qui ont contribué à la libération de la France.

  • 14-Juillet avec les militaires lorrains à Nancy

    Fête nationale sous le soleil sur la place Carrière à Nancy avec de nombreux Lorrains qui soutiennent leurs militaires.

  • Nancy, ville royale & secrète

    L'un est photographe, ou plutôt, c'est un artiste de la lumière et des courbes doté de cet inusable enthousiasme qui illumine les regards curieux. L'autre est journaliste, historien et amoureux de Nancy, dont il se plaît toujours à exalter la beauté. L'un ne connaissait pas Nancy, alors que l'autre l'aime depuis longtemps. Le destin les a réunis dans une splendide promenade. Au-delà des clichés, au-delà de son bâti classé au patrimoine mondial de l'Unesco, Chanel Koehl et Jérôme Estrada de Tourniel ont voulu montrer la magie de cette ville chacun à sa façon. Grâce à leurs regards croisés, Nancy imprime, au fil des pages, sa personnalité, ses mystères et ses trésors, depuis les rives nonchalantes de la Meurthe jusqu'au sommet des tours de la cathédrale. On flâne dans un ensemble patrimonial impressionnant, depuis la place Stanislas, l'arc de triomphe, la place de la Carrière, jusqu'aux ombres médiévales de la Porte de la Craffe. On reconnaît tour à tour une ville de Nancy ducale, royale, Art nouveau, moderne, ou encore le Nancy littéraire qui a inspiré Victor Hugo ou Maurice Barrès. Assurément, une rayonnante invitation à redécouvrir une ville d'exception.

    Voyageur impénitent, c'est autour du cou que Chanel Koehl accroche sa palette de couleurs, saisissant l'indicible lumière, capturant au fil des plans toutes les émotions de l'instantanéité. Irradiant la matière de ses sujets, ce généreux passeur d'images sait puiser dans ses ressources pour en extraire des perspectives très inattendues. Jérôme Estrada de Tourniel est journaliste à L'Est Républicain où il s'occupe des hors-séries. Il est le collaborateur de nombreux journaux. Titulaire d'un doctorat d'histoire, il a obtenu le prix de l'Académie de Metz. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages historiques sur la Lorraine et de collections sur les deux guerres mondiales.

     

    ‡ Nancy ville royale & secrète, Chanel Koehl et Jérôme Estrada de Tourniel, éditions Sutton, 2018, 208 p., ill., 25,90 €.

  • Nancy (4) : Morse attacks... au jardin Godron

    Lors de l'inauguration de l'accrochage du Morse au jardin Godron [cl. ©H&PB].

    Après une première présentation de l'œuvre à Nantes dans le cadre de l'édition 2017 du "Voyage à Nantes", le Morse débarque dans le jardin Godron, près du Muséum-Aquarium.

    Cette œuvre rappelle l'histoire du soldat américain John Steele qui est resté accroché au clocher de l'église de Sainte-Mère-Eglise le 4 juin 1944, la nuit précédant le débarquement de Normandie.

    La démarche artistique de Gilbert Coqalane est basée sur une nouvelle narration détruisant les anciennes représentations : il a donc détourné avec humour ce fait historique, en remplaçant le militaire par une reproduction à l'échelle du morse des collections du Muséum-Aquarium de Nancy.

  • Nancy (54) : le Musée lorrain investit la chapelle des Cordeliers

  • Festival d'orgue estival à la cathédrale de Nancy

  • Antoine Drouot, le sage de la Grande Armée

    Thierry Choffat, universitaire et animateur infatigable des Vosges napoléoniennes, nous offre un sympathique et surtout authentique portrait du "sage de la Grande Armée", le nancéien Antoine Drouot.

    Si beaucoup connaissent sa statue érigée sur le Cours Léopold à Nancy, peu savent qui fut cet homme que Napoléon avait surnommé "le sage de la Grande Armée". Fils d'un boulanger de Nancy, artilleur, chef de bataillon devenu aide de camp de l'Empereur, général, comte d'Empire et gouverneur de l'Ile d'Elbe, Antoine Drouot fut surtout un Lorrain modeste, érudit, pieux, généreux et fidèle à son Empereur.

    Véritable moine-soldat, il restera fidèle à Napoléon jusqu'à sa mort, projetant même de le rejoindre dans son exil à Sainte-Hélène... Il finira sa vie à Nancy en faisant le bien autour de lui et sera inhumé au cimetière de Préville où l'on peut toujours se recueillir sur sa pierre tombale. A l'image de ce que fut sa vie, discrète et modeste.

     

    ‡ Antoine Drouot. Le sage de la Grande Armée, Thierry Choffat, éditions Vent d'Est, 2017, 64 p., ill., 10 €.

  • Nancy : "Toul'monde à table" pour les 20 ans de l'AOC Côtes de Toul

  • L'Ecole de Nancy : Art nouveau et industrie d'art

  • L'Ecole de Nancy - Art Nouveau et industrie d'art

    L’École de Nancy, ou Alliance provinciale des industries d’art, rassemblait de nombreux industriels d’art, artistes, architectes qui souhaitaient améliorer le cadre de vie de leur époque en créant un art nouveau inspiré par la nature.

    Cet ouvrage - catalogue de l'exposition présentée au Musée des Beaux-Arts de Nancy jusqu'au 3 septembre 2018 - illustre le caractère novateur de l’époque, où les procédés techniques les plus modernes étaient mis en œuvre pour produire des meubles et des objets d’art fonctionnels et dotés d’une esthétique inédite.

    Les chefs-d’œuvre, pièces uniques ou de petite série sortis des ateliers nancéiens de Gallé, Majorelle, Daum, Vallin…, cohabitent avec les pièces de grande série dont la large diffusion s’est faite par le biais de magasins, de catalogues et de divers outils publicitaires. Tous ont contribué à l’essor de l’École de Nancy. Et à la réputation de la cité de l'Est de la France dynamisée par l'arrivée des Alsaciens-Lorrains après l'Annexion de 1871.

     

    ‡ L'Ecole de Nancy. Art nouveau et industrie d'art, Valérie Thomas (dir.), Somogy éditions d'art - Musée de l'Ecole de Nancy, 2018, 216 p., ill., 25 €.

  • Ferveur religieuse pendant la Grande Guerre

  • Nancy : conférence-débat avec Hilaire de Crémiers sur "50 ans après Mai-68" le 7 juin

  • Vendredi saint : office de la Passion en l'église Marie-Immaculée de Nancy

    L'office de la Passion sera célébré en l'église Marie-Immaculée de Nancy

    (33 avenue Général Leclerc)

    ce Vendredi saint 30 mars 2018 à 18h30

    selon la forme extraordinaire de l'Eglise

  • Nancy a commémoré le 102e anniversaire de la mort du colonel Driant

    Les porte-drapeaux rendent les honneurs au colonel Driant devant la plaque commémorative, place Driant à Nancy [cl. ©H&PB].

    102 ans plus tard, la Ville de Nancy s'est souvenue de son député, le colonel Emile Driant, tombé au champ d'honneur le 22 février 1916 au Bois des Caures, près de Verdun, au côté de ses valeureux chasseurs.

    La cérémonie patriotique était présidée par Eric Freysselinard, préfet de Meurthe-et-Moselle et arrière-petit-fils du président de la République lorrain Albert Lebrun.

  • Nancy rend hommage au colonel Emile Driant

    Il y a 102 ans, le 22 février 1916, le colonel Emile Driant était tué au Bois des Caures à Verdun

    A l’occasion du début de la bataille de Verdun, les bataillons de chasseurs de Driant ont été quasiment anéantis par le pilonnage d'artillerie et l'assaut de l'infanterie allemande. Ayant largement ralenti la progression du général Falkenhayn, Driant ordonne à ses chasseurs survivants de se replier. Il tombe vers 15h00 frappé d'une balle à la tempe. Il avait 60 ans.

    Officier saint-cyrien brillant, il est à plusieurs reprises sanctionné pour des articles publiés sans autorisation dans lesquels il défend la mémoire de son beau-père, le général Boulanger, ou bien dénonce trop vigoureusement « l'affaire des fiches » du ministre de la guerre franc-maçon, le général André.

    En 1905, sa carrière étant définitivement compromise, il se lance en politique avec l'appui de Déroulède et Barrès et est élu député à Nancy. Il poursuit parallèlement son activité d'écrivain, sous le nom de « Capitaine Danrit », nom d’emprunt adopté alors qu'il était encore militaire. Talentueux, il écrit une vingtaine de romans d'anticipation ayant pour thème la guerre prochaine et remporte un vif succès à chaque parution. Il devient ce que l'on appellerait aujourd'hui un "best-seller" du thriller technologique.

    Lorsqu’éclate la guerre, il est toujours député et a 59 ans. Il demande malgré tout son incorporation.

     

    ‡ La Ville de Nancy lui rendra hommage samedi 24 février en après-midi lors d'une cérémonie place Driant, proche de la porte Saint-Georges.

  • Hommage à Drouot et à l'initiateur de la restauration de sa statue nancéienne

  • Nancy : les 140 ans de l'association général des étudiants

    Le 2 février dernier, une plaque commémorative rappelant la création, il y a 140 ans, de l’Association générale des étudiants de Nancy a été dévoilée rue Gustave-Simon, sur la façade du Musée des Beaux-Arts de Nancy par les élus et des étudiants.

    C’est là, derrière cette façade, reconstruite en 1999 lors de l’extension du Musée, que s’est développée l’Association générale des étudiants de Nancy (AGEN), avec une bibliothèque et un restaurant universitaire bon marché. L’AGEN fut la première association générale des étudiants de France ; son modèle fut d’ailleurs repris dans la plupart des villes universitaires. Fondée en 1877 sous le nom d’Union des étudiants, elle reste, 140 ans après, la doyenne des associations d’étudiants – mais en sommeil car jamais dissoute.

    A l’occasion de l’inauguration de cette plaque, l’association Cité des Mémoires Étudiantes proposait une rétrospective sur les associations d’étudiants dans les murs du Groupe des étudiants catholiques (GEC), cours Léopold, autre site emblématique de la vie étudiante nancéienne.

  • Souscription pour l'acquisition de la lance d'apparat de Cutry (54)

    Plus d'infos et souscription en ligne sur www.societe-histoire-lorraine.com

  • Nancy : 28 janvier, fête de saint Sigisbert, patron de la ville

    Reliquaire de saint Sigisbert, chapelle des Cordeliers, Nancy [cl. ©H&PB].

    Nancy fête son saint patron, saint Sigisbert, roi d'Austrasie, ce dimanche 28 janvier.

    La messe sera célébrée en l'église Marie-Immaculée, 33 avenue Général Leclerc, ce 28 janvier à 10h30 selon la forme extraordinaire de l'Eglise catholique.

    Saint Sigisbert, priez pour les Nancéiens !

  • Le Pays Lorrain : souscription pour la lance d'apparat de Cutry (Ve s.)

    Le dernier numéro du Pays Lorrain pour 2017 présente un riche sommaire autour de l'histoire de la Lorraine et de son patrimoine :

    - la lance d'apparat de Cutry, future œuvre-phare du Musée lorrain ?

    - jean de Vouthon, l'oncle de Jeanne d'Arc

    - le château de Saint-Baslemont au XVIIIe siècle : entre sommeil et mutations

    - l'académie de Lunéville, miroir des relations diplomatiques entre la Lorraine et la Grande-Bretagne (1715-1737)

    - commerce et commerçants à Toul à la veille de la Révolution

    - d'une châsse à l'autre, les tribulations de saint Sigisbert, patron de la ville de Nancy

    - la constitution de la première liste de monuments historiques (1840) dans les départements de la Meuse, de la Moselle et des Vosges

    - à Nancy, legs et héritages des hydro systèmes de défense et actuels projets de ville

     

    Le Pays Lorrain est disponible sur abonnement (43 €, 4 numéros) en adressant son règlement à : Le Pays Lorrain, Palais des Ducs de Lorraine - Musée lorrain, 64 Grande-Rue, 54000 Nancy.

  • Nancy (54) : messe pour Louis XVI le 21 janvier 2018

    Messe pour le repos de l’âme du roi Louis XVI
    Dimanche 21 janvier 2018 à 10h30
    Eglise Marie-Immaculée

    33 avenue du général Leclerc à Nancy

    (messe selon le rite extraordinaire de l'Eglise catholique)

  • 540e anniversaire de la Bataille de Nancy et fête nationale des Lorrains le 5 janvier 2018

    A l'occasion de la célébration du 540e anniversaire de la Bataille de Nancy et de la fête nationale des Lorrains, l'association Pèlerins de Lorraine - Mémoire des Lorrains invite les Lorrains et les Lorraines à assister à la manifestation commémorative qui aura lieu devant le monument de la Croix-de-Bourgogne à Nancy, vendredi 5 janvier 2018 à 18h30.

  • L'arrière-petit-fils d'Albert Lebrun nommé préfet de Meurthe-et-Moselle

    Eric Freysselinard, le nouveau préfet de Meurthe-et-Moselle, revient dans une Lorraine qui lui est familière.

    Il est en effet l’arrière-petit-fils d’Albert Lebrun, cette figure politique de Meurthe-et-Moselle qui fut le dernier président de la IIIe République. Né à Mercy-le-Haut, Albert Lebrun fut député de Meurthe-et-Moselle avant d’entrer dans plusieurs gouvernements sous la IIIe République puis Président de 1932 à 1940.

    Eric Freysselinard lui a consacré une biographie en 2013 à partir d’importantes sources inédites.

  • Demeures urbaines de l'élite nancéienne (XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles)

    Ce dictionnaire biographique, généalogique, héraldique et historique, proposé par Daniel Da Ponte, ne se lance dans l'histoire extrêmement riche et détaillée de l'architecture civile de l'époque de la Renaissance à la fin du XVIIIe siècle, sujet sur lequel de brillants spécialistes ont écrit, mais retrace plutôt l'histoire des familles nobles issues aussi bien de la noblesse d'extraction que de la robe ou de l'aristocratie qui ont construit, habité et certainement contribué au fil des siècles à améliorer l'habitat urbain avec des hôtels particuliers de la Ville-Vieille de Nancy.

    Ces hôtels particuliers sont classés par ordre alphabétique à partir de la dénomination des voies urbaines suivi d'une biographie de la famille à l'origine de la construction ou qui y a habité. On y découvre également quelques célébrités du XVIe au XVIIIe siècle, nées ou ayant été domiciliées dans la rue de la demeure particulière.

    Le lecteur découvre ou redécouvre avec plaisir l'hôtel de Chatenoy, de Craon, de Fontenoy, d'Haussonville ou encore celui des Loups, en passant par l'ancienne bourse des marchands bâtie sur l'emplacement même de la maison du célèbre graveur lorrain Jacques Callot. Pas moins d'une quarantaine d'arbres généalogiques ainsi que de nombreuses armoiries et de photographies illustrent ce dictionnaire.

    Alors, piétons de Nancy ou touristes de passage, arrêtez votre marche et prenez le temps d'admirer ses belles demeures aux façades luxueuses. Ayez l'âme déambulatoire, plongez dans la vie de chacun de ses hôtels particuliers, ils vous raconteront, à leur manière, l'histoire nancéienne des siècles passés, et pourquoi pas, avec un peu de chance, vous pourrez peut-être pénétrer dans quelques cours pavées pour admirer de magnifiques fontaines dont certaines datent de l'époque Renaissance...

     

    ‡ Hôtels particuliers. Demeures urbaines de l'élite nancéienne, Daniel Da Ponte, édité à compte d'auteur, 2017, 180 p., ill., 27 € (+ 9 € de port).

    Commande à envoyer avec le règlement à : Daniel Da Ponte, 5 allée de la Faneuse, 54425 PULNOY.

  • Nancy : retour du petit train "Paris-Méditerranée" pour la Saint Nicolas

  • Nancy restaure la statue du général d'Empire Antoine Drouot

  • Commémoraison de tous les fidèles défunts

    Commémoraison de tous les fidèles défunts jeudi 2 novembre 2016 en l'église Marie-Immaculée à Nancy (33 avenue Général Leclerc).

    La messe sera chantée selon le rite extraordinaire de l'Eglise catholique à 18h30 et sera suivie de l’absoute.