Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ducs de lorraine

  • Récits sur l'histoire de Lorraine

    Publié initialement en 1883, ces Récits sur l’histoire de Lorraine sont l’occasion rêvée de s’initier - ou de se replonger - sans difficulté à ce que fut l’histoire passée de cette ancienne Lotharingie, longtemps état souverain entre France et Saint-Empire romain germanique, depuis ses origines jusqu’à son rattachement définitif au royaume de France, en 1766.

    Occasion de découvrir également les personnages lorrains, ou non, qui en ont façonné l’histoire : les ducs de Lorraine au premier chef, et les ducs de Bar : René Ier d’Anjou également comte de Provence, René II, Charles IV, Léopold, François III qui devient empereur du Saint-Empire, ou encore Stanislas, ancien roi de Pologne déchu et dernier duc nominal de Lorraine et de Bar ; la famille des Guises qui s’illustra particulièrement en Lorraine, mais aussi Charles le Téméraire, le terrible duc de Bourgogne qui ambitionnait d’annexer la Lorraine et vint mourir sous les remparts de Nancy ; les fameux Trois-Evêchés - Metz, Toul et Verdun -, « tête de pont » de l’avancée française en Lorraine au XVIe siècle, ou encore le dessinateur Jacques Callot...

    Bref, un beau tour d’horizon lorrain à ne pas manquer !

     

    ‡ Récits sur l'histoire de Lorraine, Auguste Lepage, éditions des Régionalismes, 2017, 186 p., ill. (17,50 €).

  • Nancy : messe des ducs de Lorraine le 15 octobre

    La traditionnelle messe à la mémoire des ducs et duchesses de Lorraine et de Bar sera dite samedi 15 octobre 2016 à 11h00 en la chapelle des Cordeliers de Nancy, nécropole nationale des ducs de Lorraine.

  • Les Cahiers du Château n° 9

    cahiers_9.jpgLes Cahiers du Château (de Lunéville) poursuivent leur petit bonhomme de chemin... Neuf opus déjà parus afin de mieux nous faire connaître l'histoire de ce château, de Lunéville et de la Lorraine de nos ducs.

    Ce numéro pour l'année 2014 propose une thématique autour du cheval. C'est bien connu, Lunéville est la "cité cavalière" par excellence ; le dossier des Cahiers nous rappelle que Lunéville et les chevaux filent une histoire d'amour vieille de cinq siècles !

    D'autres articles abordent également la place des chevaux dans la vie de la Lorraine à l'époque moderne avec l'académie des gentilshommes de Lunéville-Nancy (1699-1737), un haut-lieu de la culture équestre européenne ; les gendarmes rouges de Lunéville ; quand hommes et missives voyageaient à cheval ; un aperçu sur l'action équestre des ducs de Lorraine des temps modernes à 1737 ; l'équitation et les figures de manèges et d'écuries ; l'antichambre du duc à Lunéville ou la gloire équestre de la Maison de Lorraine.

    Les Cahiers font également le point sur les restaurations engagées au château de Lunéville et les collections du musée : la galerie du corps central, un pont entre passé et avenir ; un portrait inédit du nain de Stanislas, une exceptionnelle armoire marquetée entre dans les collections du musée.

    Le portrait du général Alexis L'Hotte (1825-1904) complète ce panorama sur la présence des équidés à Lunéville et le rôle des militaires dans le développement de l'art équestre. Enfin, un zoom sur le haras national de Rosières-aux-Salines et la filière équine en Lorraine clôt ce passionnant numéro.

     

    ‡ Les Cahiers du Château, n° 9, 2014, 67 p., ill. (9 €).

  • La Lorraine des ducs : sept siècles d'histoire

    lorraine.jpgLes éditions Perrin proposent la réédition dans la collection Tempus de l'ouvrage de Henry Bogdan paru en 2007.

    L'auteur, qui réside au coeur de la Lorraine, aborde la longue histoire des ducs qui veillèrent jalousement sur l'indépendance de leurs états. Avant d'être rattachée au royaume de France en 1766, la Lorraine fut un duché souverain sur lequel les ducs ont régné sans discontinuer de 1048 à 1736. Certains d'entre eux ont fait connaître ce territoire hors de ses frontières : René II, sous les murs de Nancy, mit fin aux ambitions du bourguignon Charles le Téméraire en 1477 ; Charles III fut au service d'une Lorraine moderne ; le duc exilé Charles V sauva Vienne et l'Occident en 1683 de l'invasion ottomane ; Léopold, son fils, le duc qui reconstruisit les duchés après la funeste guerre de Trente Ans ; le roi Stanislas, duc nominal chargé de faciliter l'incorporation des duchés de Lorraine et de Bar à la France, fit de Nancy l'un des plus purs joyaux de l'urbanisme du XVIIIe siècle.

    Plus de deux siècles après son rattachement à la France, la Lorraine encore fortement imprégnée de ce glorieux passé construit par des souverains qui furent corps et âme au service de leurs sujets et de l'indépendance de la nation lorraine en en faisant une région prospère entre royaume et empire.

    Un petit bouquin de vulgarisation que tout lorrain se doit de posséder. Et de lire ! Pour mieux connaître l'oeuvre de sept siècles de pouvoir ducal au service de la Lorraine.

     

    ‡ La Lorraine des ducs. Sept siècles d'histoire, Henry Bogdan, éditions Perrin, coll. Tempus, 2013, 310 p. (9 €).

  • Zita, portrait intime d'une impératrice

    zita.jpgL'impératrice Zita (1892-1989) fut aux côtés de son époux, Charles Ier de Habsbourg-Lorraine, descendant des derniers ducs héréditaires de Lorraine et de Bar, la dernière souveraine d'Autriche-Hongrie entre 1916 et 1918.

    Cet ouvrage n'est pas une énième biographie de l'impératrice Zita. Il veut ouvrir des dimensions nouvelles sur la vie de l'impératrice et avant tout la laisser parler au travers de sa correspondance avec son entourage immédiat.

    Cette biographie spirituelle de Zita de Habsbourg-Lorraine est l'oeuvre du postulateur de l'introduction de la cause en béatification de l'impératrice d'Autriche et reine apostolique de Hongrie. A l'occasion de ses travaux, l'abbé Debris a rassemblé une abondante documentation de première main, tirée d'archives inexploitées et totalement inédites. Il en a extrait maints aspects de la vie intime de l'impératrice et notamment ses relations d'amitié avec des religieuses mystiques et des sanctuaires espagnol, hongrois et français.

    La dimension religieuse de la vie de Zita ressort clairement de ces documents venus de l'Europe entière. Un ouvrage qui doit contribuer à ce l'Eglise reconnaisse à la Servante de Dieu le titre de bienheureuse, puis de sainte.

     

    ‡ Zita. Portrait intime d'une impératrice, abbé Cyrille Debris, éditions du Cerf, 2013, 154 p., ill. (14,90 €).

  • Messe des ducs en la chapelle des Cordeliers de Nancy

    Ce samedi 19 octobre 2013, en la chapelle des Cordeliers de Nancy a été célébrée la messe à la mémoire des princes et princesses de la famille de Lorraine.

    Chapelle cordeliers_messe ducs_19.10.13 006.jpgDevant une assistance fournie, dont les responsables de la Société d'histoire de la Lorraine et du Musée lorrain, le père François Weber, curé de la basilique Saint-Epvre, a célébré la messe de la bienheureuse Marguerite de Lorraine, sœur du duc René II, messe inscrite au propre du diocèse de Nancy & de Toul à la date du 3 novembre, en mémoire des défunts de la famille ducale de Lorraine.

    Dans la prière de la collecte, l’Eglise implore Dieu et l'intercession de la bienheureuse Marguerite de Lorraine : « Dieu, Père de toutes les vertus, qui avez voulu glorifier votre servante Marguerite par de grands mérites dans les divers états de sa vie, accordez-nous, par ses prières, de persévérer fidèlement dans notre vocation et de donner des exemples de lumière. » Et le célébrant de rappeler lors de son homélie l’action des ducs de Lorraine dans la promotion et la défense de la foi catholique dans leurs états. Le père Weber a associé à Marguerite de Lorraine le souvenir du bienheureux Charles de Habsbourg-Lorraine.

    La messe était magnifiquement rehaussée par les chants interprétés par la chorale nancéienne Choralliance.

    Quelques images de la messe des ducs…

    lorraine,nancy,chapelle des cordeliers,palais ducal,ducs de lorraine,musée lorrain,messe,françois weber

    Homélie du père Weber.

    lorraine,nancy,chapelle des cordeliers,palais ducal,ducs de lorraine,musée lorrain,messe,françois weber

    Offertoire.

    lorraine,nancy,chapelle des cordeliers,palais ducal,ducs de lorraine,musée lorrain,messe,françois weber

    lorraine,nancy,chapelle des cordeliers,palais ducal,ducs de lorraine,musée lorrain,messe,françois weber

    Elévation.

    [clichés ©H&PB]


  • Nancy restaure son patrimoine Renaissance

    Porte_Craffe_nancy.jpgLa Ville de Nancy, en partenariat avec le ministère de la Culture, a à cœur de préserver et de mettre en valeur ses monuments historiques.

    Dans le cadre de l’événement Renaissance Nancy 2013, des travaux d’entretien et de restauration seront entrepris au cours de l’année sur de grands sites patrimoniaux des XVIe-XVIIe siècles.

    La chapelle ronde de l'église des Cordeliers, nécropole des ducs de Lorraine, voit actuellement sa coupole et ses caissons sculptés restaurés à l’occasion de l'événement.

    Les extérieurs de l'ancien palais ducal, dans le cadre de la rénovation du Musée lorrain, seront complètement restaurés.

    lorraine,nancy,patrimoine,renaissance,renaissance nancy 2013,porte de la craffe,porte saint georges,palais ducal,chapelle des cordeliers,ducs de lorraineLa porte Saint-Georges sera réhabilitée : sa façade extérieure sera valorisée et un théâtre de verdure sera créé en terrasse. Globalement, les fortifications seront mises en valeur lors de l'événement.

    Une mise en lumière sera effectuée sur la porte de la Craffe, dont la voûte et la terrasse supérieure seront restaurées.


    [clichés : porte de la Craffe et porte Saint-Georges]

  • Nancy : Hommage aux ducs de Lorraine avant le mariage de Christoph de Habsbourg-Lorraine et d’Adélaïde

    Ncy_mariage Christoph Habsbourg_28.12.12 04.jpgUnion princière ce vendredi après-midi à 17h00 à Nancy avec le mariage civil de l'archiduc d'Autriche Christoph de Habsbourg-Lorraine et Adélaïde Drapé-Frisch. La foule des admirateurs a patienté une demi-heure avant de pouvoir acclamer les jeunes mariés qui sont apparus au balcon de l’hôtel de ville.

    Avant cette cérémonie à l'hôtel de ville, la future mariée de Son Altesse Impériale et Royale l'Archiduc Christoph d'Autriche, Mademoiselle Adélaïde Drapé-Frisch, a déposé en fin de matinée un bouquet de roses dans la nécropole des défunts de la famille de Lorraine sous la chapelle ducale des Cordeliers. Une cérémonie privée de prières en souvenir des défunts de la famille de Lorraine avait lieu dans la même chapelle des Cordeliers, en présence de son Altesse Impériale et Royale l'Archiduchesse Marie-Astrid d'Autriche, Son Altesse Impériale et Royale l'Archiduc Christian d'Autriche, au côté de Mgr Papin, évêque de Nancy et de Toul et du père Gonçalvès, de l’Oratoire.

    Ncy_mariage Christoph Habsbourg_28.12.12 01.jpgC'est une tradition. Quand un descendant des ducs de Lorraine se marie à Nancy, la future épouse dépose un bouquet dans la crypte de la chapelle des Cordeliers où reposent les corps. Ce vendredi matin, Adélaïde Drapé-Frisch, à l'élégance discrète dans son ensemble noir, a respecté l'usage. Accompagné de son fiancé et des deux familles, elle a prié et a posé un bouquet de roses blanches sur l'un des cercueils, tandis que son futur beau-père, Christian, neveu de Otto de Habsbourg, effectuait le même geste. Elle a ainsi suivi le chemin emprunté par Regina de Saxe-Meiningen, lorsqu'elle a épousé Otto en 1951. "C'était une très grande émotion et une grande joie de descendre dans cette crypte dans laquelle reposent tant de mes ancêtres", confie dans un parfait français l'archiduc Christian.

    [Est Républicain]

  • Nancy - 5 Janvier 2013 : commémoration de la Bataille de Nancy

    bataille nancy 1477.jpg

    La bataille de Nancy, 5 janvier 1477.

     

    L'association Mémoire des Lorrains invite toutes les Lorraines et tous les Lorrains à participer dans une joyeuse ambiance à la commémoration de la Bataille de Nancy samedi 5 janvier 2013, veille de l'Epiphanie :

    18h00 : rassemblement place de la Croix-de-Bourgogne avec harangue de Jean-Marie Cuny suivie du feu d'artifice et partage du vin chaud


    Traditionnellement, le 5 janvier était au temps de la Lorraine des ducs le jour de la fête "nationale" des Lorrains.

  • D'Alérions en Alérions, dix siècles d'images héraldiques lorraines

    alérions.jpgLes armoiries sont des emblèmes en couleur appartenant à un personnage, une famille ou une collectivité et dont les caractéristiques sont soumises aux règles des blasons. Ces emblèmes apparaissent au cours du XIIe siècle au sommet de la hiérarchie nobiliaire et sont ensuite adoptés par l'ensemble de la société médiévale aux XIIIe et XIVe siècles.

    La Lorraine n'échappe pas à ce phénomène, comme en témoigne la soixantaine de "monuments" héraldiques présentés dans ce premier ouvrage de référence sur le sujet. Ces "monuments" héraldiques évoquent l'histoire de la région au cours de près de dix siècles : du sceau du duc Simon II (1176-1206) où apparaissent pour la première fois les armes de Lorraine jusqu'au vase de Daum qui, évoquant le souvenir de Jeanne d'Arc, fait écho au ressentiment de l'annexion de 1870.

    Entre ces deux images sont également présentés des feuillets firés d'armoriaux, de recueils généalogiques et de livres d'heures, mais aussi de lettres d'anoblissement, des sceaux, des monnaies, des monuments funéraires, des vitraux... Chaque document est accompagné d'une description des armoiries représentées, qui précise aussi le contexte de la réalisation.

    Comme le précise l'auteur, l'ouvrage ne constitue pas un armorial des grands personnages, des familles ou des villes et bourgs de Lorraine. Il s'agit plutôt d'un vaste panorama des différents types de blasons, armoiries et sceaux les plus "emblématiques" de Lorraine. Une intéressante introduction présente les grands principes de l'art héraldique.

    L'auteur, Jean-Christophe Blanchard, est docteur en histoire médiévale de l'Université de Lorraine. Il a réalisé en 2008 une thèse sur L'Armorial d'André de Rineck.

     

    ‡ D'Alérions en Alérions. Dix siècles d'images héraldiques lorraines, Jean-Christophe Blanchard, éditions Gérard Louis, 2012, 155 p., ill. (39 €).

  • Nancy : dans la dernière demeure des ducs de Lorraine

    caveau ducs.jpg

    [Est Républicain]