Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

meurthe et moselle

  • Il y a cent ans... Les gens de Lorraine

    L'ouvrage ne se résume pas à une belle série de cartes postales nostalgiques des temps anciens. L'auteur replonge le lecteur dans la Lorraine au tournant des XIXe et XXe siècle, avant la grande déflagration mondiale qui fera tant de ravages sur notre terre lorraine...

    Tout ce qui touche la vie quotidienne des Lorrains de cette époque que l'on disait "belle" est abordé par le prisme de la carte postale qui était alors l'objet fétiche de la communication. Un zeste d'histoire politique et géographique de la Lorraine saupoudré d'un peu de vie rurale et industrielle, d'us et coutumes, de contes et légendes de nos pays lorrains, le tout assaisonné d'un peu d'ethnologie qui explique les mœurs et les caractères de nos Lorrains.

    Bref, un quotidien qui a fait ce que nous sommes. Des hommes et des femmes qui nous ont légué une histoire et un territoire qu'il nous appartient de continuer à faire vivre. Notre histoire en somme.

     

    ‡ Il y a cent ans... Les gens de Lorraine, Serge Pacaud, éditions des régionalismes, 2015, 204 p., ill. (23,50 €).

  • Un siècle de faits divers en Meurthe-et-Moselle

    Les faits divers, souvent déconsidérés en tant qu'"inclassables de l'information", n'en reste pas moins le discret révélateur d'une société à un moment donné. Et c'est bien une façon d'être et de vivre qui nous est ici confiée, ainsi que les désirs, les travers et parfois les interrogations des hommes et des femmes de Meurthe-et-Moselle.

    L'auteur a compulsé une masse d'archives et a parcouru la presse de l'époque afin d'offrir au lecteur une grande variété d'occasion de sourire ou de s'émouvoir, d'être complice ou horrifié. C'est plus d'un siècle de vie de cette Lorraine centrale qui est déroulé où l'horreur côtoie l'insolite, le dramatique frôle le cocasse et la gaudriole le dispute au sacrilège. Du fantôme de Neuves-Maisons à l'affaire de la vache de Trondes en passant par l'affaire du trésor du curé de Repaix, sans oublier les apparitions mariales ou la matricide des environs de Lunéville, le curieux découvrira bien des aspects de la vie des meurthe-et-mosellans entre 1900 et 2014.

     

    ‡ Un siècle de faits divers en Meurthe-et-Moselle, Jean-Claude George, éditions De Borée, 2016, 379 p., ill. (21 €).

  • Généalogie des familles nobles de Saint-Nicolas-de-Port

    Avec ce deuxième tome, Solange Louis poursuit sa quête généalogique chez les familles portoises.

    Dans le tome , notre fouilleuse d'archives nous avait révélé quelques grandes familles nobles et commerçantes de Saint-Nicolas-de-Port : les Alba, Berman, Feriet, Moycet et Vitou. Dans son nouvel opus, elle nous convie à aller à la rencontre de vingt-et-une autres familles qui ont marqué l'histoire de la cité portoise entre le XVe et le début du XVIIIe siècle. On en citera les plus importantes : les Chauvenel, les Desfours, les Liegeois, les Maillotte, les de Louppy et les Pechard.

    Afin de mieux nous les faire connaître, Solange Louis a interrogé inlassablement, pendant des mois, les archives notariales conservées aux archives départementales de Meurthe-et-Moselle. En historienne amateur passionnée par les archives, elle propose pour chacune des familles portoises la transcription des pièces d'archives en français contemporain afin de rendre les informations accessibles à tous les publics. Les textes sont accompagnés d'une reproduction des armoiries lorsque la famille en possède ainsi que d'un arbre généalogique. Chaque pièce décrite est identifiée par sa cote aux archives de Meurthe-et-Moselle.

    L'ouvrage devrait intéresser tous les amateurs d'histoire régionale et les généalogistes lorrains qui y puiseront des informations de première main.

    Un beau travail de... bénédictine !

     

    ‡ Généalogie des familles nobles de Saint-Nicolas-de-Port - Tome 2, Solange Louis, CopyMedia, 2015, 259 p., ill. (40 €).

  • Michel Dinet, l'humanisme à fleur de peau

    Le destin des grands hommes est-il de partir tôt laissant aux autres le sentiment d'une œuvre inachevée ?

    Le 29 mars 2014, la vie de Michel Dinet s'est brutalement arrêtée sur une route, à proximité de son village. Vie inlassablement vouée, avec générosité et bienveillance, aux gens de toutes conditions.

    Charles Péguy écrivait : "L'instituteur, dans la commune, est le seul et l'inestimable représentant des poètes et des artistes, des philosophes et des savants, des hommes qui ont fait et qui maintiennent l'humanité". Comment ne pas reconnaître le maître d'école, le maire, le député, le conseiller général et surtout l'homme qui a tant marqué "son" territoire, son pays de Colombey-lès-Belles, dans cette citation de l'écrivain mort au champ d'honneur ? Michel Dinet était de ceux, et ils ne sont pas nombreux, qui "maintiennent l'humanité", par son parcours, ses réalisations, ses engagements. Sans aucun doute a-t-il changé le cœur et la vision de ceux qui ont eu le bonheur de croiser son regard.

    Michel Dinet, après plus de 40 ans à l'écoute et au service de ses concitoyens, n'était pas sans se poser de questions, sur son avenir, sur celui de la société française, sur celui du monde... Mais il lègue un chemin bien tracé et défriché, un chemin bordé d'arbres qui ont pour nom : confiance, curiosité, fidélité, fraternité, espérance, générosité, simplicité, émerveillement.

    Le lecteur retrouvera l'homme Michel Dinet à travers les témoignages d'hommes et de femmes qui l'ont connu, qui l'ont pratiqué et qui ont travaillé à ses côtés.

     

    ‡ Michel Dinet. L'humanisme à fleur de peau, Michel Brunner (dir.), éditions Gérard Louis, 2015, 175 p., ill. (25 €).

     

  • La Nouvelle revue lorraine a son site Internet

    Tout le monde connaît La Nouvelle revue lorraine...


    Mais s'il existe encore quelques Lorrains qui ne connaissent toujours pas cette sympathique revue régionaliste (fondée en 1974), il faut vous rendre immédiatement sur le site Internet que son fondateur-directeur-animateur, Jean-Marie Cuny, vient de créer et que l'on découvre à l'adresse suivante :

    http://www.nouvelle-revue-lorraine.fr/ 

    Bonne découverte... et n'oubliez pas de vous abonnez !


    ... La Nouvelle revue lorraine n'est pas réservée aux seuls Lorrains : tous les amateurs d'histoire, de traditions et de terroirs sont bien sûrs invités à découvrir "le" bimestriel qui a la Lorraine au cœur !

  • Le Pays Lorrain n° 1 - 2015 : cartes et plans anciens de la Lorraine

    Ce numéro du Pays Lorrain, la revue du Musée Lorrain de Nancy, est essentiellement consacré à la représentation cartographique de la Lorraine, de la restauration des duchés par le duc Léopold Ier au début du XVIIIe siècle, à l'établissement des premières cartes géologiques au siècle suivant. Photographiés, numérisés et mis en ligne, cartes et plans anciens, souvent méconnus ou ignorés, sortent enfin de l'oubli ou de la confidentialité où ils étaient relégués. Pour notre plus grand plaisir et pour toujours mieux connaître notre province.

    A découvrir :

    - Didier Bugnon, un ingénieur géographe français au service du duc Léopold

    - la vue cavalière de Remiremont de 1733

    - le plan terrier de l'abbaye de Gorze : un regard sur la Lorraine rurale du XVIIIe siècle

    - cartes et plans forestiers lorrains du XVIIIe siècle : lectures et apports

    - jardins et chènevières du village lorrain d'après les cartes et plans anciens

    - "encrer" les terroirs par la carte "topographique" : l'exemple de Moncel-sur-Seille (1726)

    - les premières cartes géologiques en Lorraine : l'évolution des concepts en sciences de la terre du XVIIIe au XIXe siècle

    - François de Lorraine (1689-1715) : le "petit frère" du duc Léopold

    - Bourbaki, un collectif au travail

    Et les rubriques habituelles: la chronique régionale, les livres et périodiques, la vie du musée et de la société.

     

    Le Pays Lorrain est disponible à l'accueil du Musée Lorrain ou sur abonnement (39 €, 4 numéros) en adressant vos coordonnées postales et votre règlement à : LE PAYS LORRAIN, 64 GRANDE RUE, 54000 NANCY.

  • La Nouvelle revue lorraine n° 30 : la Lorraine équestre

    la nouvelle revue lorraine,jean marie cuny,lorraine,vosges,meuse,moselle,meurthe et moselleDans son édito', Jean-Marie Cuny rappelle fort justement que La Nouvelle revue lorraine - et avant elle, La Revue lorraine populaire - vient de fêter son quarantième anniversaire. C'est plus de 12 000 pages consacrées à l'histoire de notre Lorraine, à son patrimoine historique, à ses traditions et à ses illustres enfants qui ont été éditées à ce jour ! Un record dans l'édition régionaliste (nous ne parlons pas bien sûr du Pays Lorrain qui a désormais dépassé les 100 ans...).

    En abordant la 41ème année de son existence, avec toujours de nouveaux collaborateurs représentant les différentes sensibilités et pays de Lorraine, La Nouvelle revue lorraine de février-mars 2015 propose un riche sommaire qui saura égayer vos soirées de lecture, et notamment un dossier sur "la Lorraine équestre" :

    - une commode du nain Bébé identifiée ?

    - les vitraux de la cathédrale de Toul

    - les solitaires d'Aureil-Maison

    - le monument commémoratif 1870-1871 de Darney

    - Neufchâteau, août 1914

    - lettres nancéiennes de Léon Deubel (1879-1913)

    - patronymes des églises lorraines

    - Saint Nicolas, encore un peu...

    - nouvelle lorraine : la frâhou d'la fénêtrote

    - des hommes et des lieux à Gérardmer

    - la légende du pendu de Martimprey

    - Nicolas Herman, le mystique lorrain

    - les caricatures du commandant Eugène Louis Bucquoy

    - le cheval au féminin : quelques cavalières lorraines

    - le cheval pratique en Lorraine

    ... Et les habituelles rubriques : les info's lorraines, les recension des livres publiés en Lorraine, les nouvelles du Jean-Marie.

     

    La Nouvelle revue lorraine est en vente dans toutes les bonnes librairies en Lorraine et sur abonnement en adressant ses coordonnées postales et le règlement (38 €, 6 numéros ; chèque à l'ordre de "SEP Helenus - La Nouvelle revue lorraine") à : La Nouvelle revue lorraine, Le Tremblois, 54280 Laneuvelotte.

  • Claude Gaillard, la liberté en destin

    gaillard.jpgRien ne prédestinait cet ingénieur de formation à tomber dans l'univers cru et sans fioritures de la politique. Et pourtant, le parcours du nancéien d'adoption - il est né en Haute-Savoie - Claude Gaillard dans les arcanes du pouvoir n'est pas à la portée du premier venu.

    Elu simple conseiller municipal de Nancy en 1977 au côté du giscardien Claude Coulais, il va vite entrer dans la cour des grands et terminera sa carrière à Matignon comme conseiller spécial de François Fillon, alors Premier ministre de Nicolas Sarkozy. Entre-temps, il sera conseiller général de Meurthe-et-Moselle, conseiller régional, député, entre autre. Il lui aura fallu affronter les étouffantes baronnies de Nancy. Quitte à agacer.

    Libéral souriant, Claude Gaillard fait figure d'iconoclaste, tant il a défendu sa liberté de penser et d'agir au cours de sa carrière et survécu à tous les prédateurs.

    A 70 ans, désormais sorti de la politique, l'homme revisite ses longues années de sa vie publique. Sans langue de bois.

    Dans son entretien avec le journaliste Philippe Rivet, il parle de tout et de tous, d'André Rossinot à Jean-Pierre Masseret, en passant par Gérard Longuet ou Philippe Seguin et encore beaucoup d'autres. Rien n'échappe à sa sagacité.

     

    ‡ Claude Gaillard. La liberté en destin, Philippe Rivet, éditions du Quotidien, 2014, 99 p. (10 €).

  • Lorrains, abonnez-vous à La Nouvelle revue lorraine !

    nrl abo.jpg

  • Dictionnaire des communes sinistrées en août 1914 en Meurthe-et-Moselle

    dico.jpgAoût 1914... La Meurthe-et-Moselle est alors le territoire sur lequel se déroulent les premiers affrontements entres armées ennemies : les batailles dites "de Lorraine" initient les interminables listes de soldats morts au combat. Mais les civils dans tout cela ?

    Quel a été le vécu des populations livrées à elles-mêmes, abandonnées sans protection aucune, sans défense face à un envahisseur en proie à une phobie réelle ou simulée et donc prêt à appliquer une loi martiale inflexible à l'encontre des civils inoffensifs et désarmés ?

    Otages, boucliers humains, incarcérés, déportés, mutilés, fusillés... La liste est longue, elle aussi, des victimes "collatérales" de tout âge et de toute condition, sans parler du pillage planifié ni de l'incendie systématique des villes et villages, le tout rappelant le sort de Fontenoy-sur-Moselle en 1870 ou alors préfigurant celui d'Oradour-sur-Glane.

    Mais les survivants ont témoigné, même dispersés dans toute la France en tant que réfugiés ou alors après l'Armistice de 1918 pour ceux restés au pays durant les quatre années d'occupation...

    Ce dictionnaire des communes de Meurthe-et-Moselle victimes de la barbarie de l'envahisseur de 1914 contribue à ce que les populations civiles anonymes sacrifiées tombent dans l'oubli, submergées par les nécropoles et monuments militaires qui eux sont bien visibles.

     

    ‡ Dictionnaire des communes sinistrées. Août 1914 en Meurthe-et-Moselle, Jeanne Vincler, éditions du Quotidien, 2014, 275 p., ill. (29 €).

  • Lotharingia XVIII : Mélanges offerts à Hubert Collin

    lotharingia 18.jpgLa Société Thierry-Alix, qui s'est donnée pour objectif de valoriser les fonds d'archives lorrains, publie le 18ème opus de la prestigieuse revue Lotharingia en forme de Mélanges en hommage à un amoureux des vieux papiers de notre histoire : Hubert Collin.

    Né en 1938 et longtemps directeur des archives départementales de Meurthe-et-Moselle, il se passionne pour la recherche historique et a publié un nombre considérable d'articles.

    Ces Mélanges qui rassemblent quelques trente-cinq contributions variées d'auteurs amis ou relations d'Hubert Collin, nous font partager de nombreux aspects de l'histoire de la Lorraine si chère à notre conservateur honoraire des Archives de Meurthe-et-Moselle.

    Ce fort volume de Lotharingia est un beau cadeau offert en guise de remerciements pour tout ce qu'Hubert Collin a accompli au cours de sa longue carrière de praticien des documents anciens afin de faire connaître l'histoire de Lorraine. Mais aussi pour son action auprès de l'Académie de Stanislas et, surtout, pour son implication dans la rénovation de l'église romaine de Saint-Nicolas-des-Lorrains.

    Un bel ouvrage qui séduira tous les amateurs d'histoire de notre Lorraine et qui aborde un large spectre chronologique allant du Moyen Âge à l'époque industrielle lorraine contemporaine.

     

    ‡ Lotharingia n° XVIII. En passant par la Lorraine : de Vincent de Beauvais aux Houillères du Bassin de Lorraine. Mélanges offert à Hubert Collin, Conservateur honoraire des Archives de Meurthe-et-Moselle, Michel Parisse et Simone Collin-Roset (dir.), Société Thierry-Alix, 2013, 453 p., ill. (75 € + 7,25 € de frais de port). A commander à : Société Thierry-Alix, AD54, 1 rue de la Monnaie, 54000 NANCY.

  • Journées d'études meurthe-et-mosellanes le 12 octobre 2013

    lorraine-annexee.jpg

    La Lorraine annexée.

     

    Les Journées d’études meurthe-et-mosellanes se dérouleront

    le 12 octobre 2013

    sur le thème :

    La valse des territoires : entre Meurthe-Moselle et Moselle-Meurthe-et-Moselle, entre 1870 et 1911

    Samedi 12 octobre à Marsal (57)

    Salle communale - Entrée libre

     

    En collaboration avec la Société d'Histoire et d'Archéologie Lorraine de Metz.


    >> Consultez le programme de ces journées ici Programme JEMM_Marsal.pdf

  • Centenaire de la Grande Guerre : la Meurthe-et-Moselle dévoile ses projets

    guerre 14.jpg

    [ER]

  • Renaissance en Meurthe-et-Moselle

    lorraine,meurthe et moselle,renaissance,la gazette lorraineAprès la Renaissance en Meuse et dans les Vosges, la Meurthe-et-Moselle dévoile à son tour les richesses insoupçonnées de ce "siècle d'or" du duché de Lorraine, gouverné par des princes à l'envergure européenne, cultivés, mécènes, amateurs d'un art découvert en Italie lors des campagnes militaires, puis inspiré des grands chantiers royaux du Val-de-Loire.

    Suivant l'exemple de leurs ducs, les grands seigneurs assurent le triomphe de la Renaissance par la construction de châteaux de plaisance. Si beaucoup ont été transformés ou détruits, ceux de Fléville, de Cons-la-Grandville ou d'Etreval témoignent encore aujourd'hui de la magnificence de cette période.

    A l'image de Nancy, la capitale, Pont-à-Mousson, la cité du savoir universitaire, Toul et Liverdun, cités épiscopales, les cités marchandes de Vézelise, Saint-Nicolas-de-Port, Rosières-aux-Salines se modernisent, se dotent de places à arcades et d'hôtels particuliers dont le vocabulaire antique s'insinue jusque dans les demeures rurales, comme à Tucquegnieux, Doncourt, Pulligny ou Lay-Saint-Christophe.

    L'art chrétien n'est pas en reste. Dans les édifices encore gothiques, les cardinaux de Lorraine et les évêques de Toul du XVIe siècle, favorisent l'introduction de ce nouveau style de décor, et font appel aux artistes réputés comme Ligier Richier ou Valentin Bousch. Mais l'époque n'est pas si heureuse que celle que la vision de l'art en donne aujourd'hui : les Christs aux liens, Vierges de pitié, Ecce homo et ossuaires  sont aussi les témoins des souffrances et de l'espérance des Lorrains enserrés dans l'étau des guerres, des épidémies et des doutes religieux.

    Un bel ouvrage édité par La Gazette Lorraine agréablement mis en page et richement illustré.


    ‡ Renaissance en Meurthe-et-Moselle, Florence Daniel-Wieser, éditions de La Gazette Lorraine, 2013, 87 p., ill. (15 €).

  • Programmes des visites en Meurthe-et-Moselle et Vosges avec Maisons paysannes de France

    mpv 54 1.JPG

    mpv 54 2.JPG

    mpv 88.JPG

  • Renaissance Nancy 2013 : inaugurations en mode rafale

    Ce jeudi 2 mai était consacré à l'inauguration officielle des expositions présentées dans le cadre de l'événement Renaissance Nancy 2013. Au-delà des discours - où trop souvent nos élus s'autocongratulent -, il faut souligner la réelle qualité des rétrospectives autour du thème de la Renaissance en Lorraine et l'impressionnant travail des conservateurs des musées, des historiens et des équipes techniques.

    Si Nancy, et l'ancienne capitale ducale, est bien au coeur de l'événement, les quatre départements lorrains ne sont pas oubliés et sont également présents dans les thématiques présentées, notamment au Musée Lorrain avec l'exposition Un nouveau monde : naissance de la Lorraine moderne.

    Tous les aspects de cette riche période du XVIe et du début du XVIIe siècle - l'âge d'or de la Lorraine ducale - sont mis en valeur : l'architecture, les modes de vie quotidienne, la vie religieuse, la vie culturelle et intellectuelle, la vie politique...

    Des expositions à voir - et à revoir - jusqu'au 4 août prochain.

    Quelques images de l'inauguration de l'expo' au Musée Lorrain...

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 001.jpg

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 002.jpg

    Pluie de discours... et pluie céleste.

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 003.jpg

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 004.jpg

    Le Transi, par Ligier Richier, moulage.

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 006.jpg

    Vierge de Pitié, église de Briey (54).

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 007.jpg

    La Vierge au manteau protégeant la famille ducale.

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 008.jpg

    Saint Nicolas et les trois enfants.

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 010.jpg

    Gisant de la duchesse Philippe de Gueldre.

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 013.jpg

    Lit ducal.

    Ncy_inaug expo renaissance Musée lorrain_2013 015.jpg

    Statue équestre du duc Charles III.

    [clichés ©H&PB]

  • L'Abbé Pierre, frère des pauvres, provocateur de paix

    expo abbé pierre.jpg

     

    ‡ Une exposition présentée par les Archives nationales du Monde du Travail à Roubaix (59) à l'occasion du centenaire de l'Abbé Pierre

    ‡ Expo' à découvrir dans cette présentation Expo Abbé Pierre à Roubaix.pdf

  • Château de Lunéville (54) : de nouveaux investissements en 2013

    luneville.jpg

    [Vosges Matin]

  • Haucourt-Moulaine (54) : pas de miracle pour l’église Saint-Charles

    Construite en 1965 dans l’euphorie du Concile de Vatican II, l’église Saint-Charles disparaît 47 ans plus tard. Au grand désespoir des – trop rares – fidèles.

    apres-47-annees-de-service-les-haucourtois-doivent-dire-adieu-a-leur-eglise-et-se-contenter-de-la.jpg« C’est malheureux d’en arriver là. Ce sont des milliers de souvenirs heureux et tristes qui sont en train de s’évanouir. » Comme Serge Manzoni, les passants étaient nombreux à se déplacer rue de la Loire à Haucourt-Moulaine pour constater les dégâts. L’église Saint-Charles, menacée de démolition a été attaquée par les pelleteuses…

    Une fréquentation en baisse ainsi que de récents vols et dégradations ont orienté le choix définitif du diocèse de Nancy et de Toul. « Le montant des travaux était estimé à 200 000 € , indique l’abbé Jean-Marie Amiot. Une somme que l’on ne peut pas supporter. »

    Mais, attachés à cet édifice religieux construit des mains de leurs ancêtres, les paroissiens ont tout fait pour mettre à mal cette destruction. Bénévoles et fidèles se sont relayés, pétitions et stylos en main, et ont sonné à toutes les portes. « On a envoyé plusieurs pages émargées par les habitants du quartier au diocèse », précise Jacques Marteau, maire d’Haucourt-Moulaine. Un sauvetage aurait permis de créer une annexe de la mairie et d’y intégrer la Poste et le centre communal d’action sociale. Un projet aujourd’hui réduit en poussière. Comme l’église Saint-Charles…

    [Le Républicain Lorrain]

  • Avec Maisons Paysannes de Meurthe-et-Moselle : les trésors de Forcelles-Saint-Gorgon

    forcelles.jpg

  • Journées d'études meurthe-et-mosellanes à Bayon les 29-30 septembre

    Bayon.JPG

    Blason de Bayon [© A. Bisval]

     

    Les prochaines Journées d'études meurthe-et-mosellanes auront lieu à Bayon les 29 et 30 septembre 2012.

    Des conférences d'historiens amateurs et universitaires sont programmées ainsi que des visites de Bayon et des villages environnants.

     

    lorraine,meurthe et moselle,bayon,journées d'études meurthe et mosellanes,cedric andriot

    lorraine,meurthe et moselle,bayon,journées d'études meurthe et mosellanes,cedric andriot

     

     

    ‡ Plus d'info's sur http://je2m.doomby.com

  • Autour de l'exposition "Eglises de Meurthe-et-Moselle en quête de modernité 1945-1975"

    eglise villey le sec.jpg

    [Est Républicain]

    eglises meurthe et moselle.jpg

  • Eglises de Meurthe-et-Moselle en quête de modernité (1945-1975)

    églises modernité.jpg

  • Blénod-lès-Toul (54) : promenade-découverte avec Maisons Paysannes de France

    La 15ème édition de la Journée du Patrimoine de Pays et des Moulins s'adresse à tous ceux qui veulent comprendre et connaître le patrimoine, les paysages et les savoir-faire traditionnels.

    lorraine,blenod les toul,hugues des hazards,maisons paysannes de france,meurthe et moselle,anthony koenigLa Délégation de Maisons Paysannes de France en Meurthe-et-Moselle et l'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Architectural et Culturel de Blénod-lès-Toul, s'installeront à Blénod-lès-Toul les 16 et 17 juin 2012 pour y accueillir curieux et passionnés qui pourront découvrir le patrimoine de ce village.

    Programme (toutes les visites sont gratuites) :

    Samedi 16 juin 2012
    - à 15H00 : promenade/découverte du village de Blénod-lès-Toul, ses fermes et ses maisons anciennes au-delà de l'enceinte épiscopale (départ : parvis de l'église)
    - à 17H30 : intervention/projection sur le patrimoine bâti de Blénod-lès-Toul (salle communale de la MJC dans l'ancien château en face de l'église)


    Dimanche 17 juin 2012
    - à 09H45 : présentation en l'église Saint-Médard des croix de chemin de Blénod par Robin Charuel et exposition par Nicole Simonin à partir des photographies d'Edmond Caure
    - à 10H00 : promenade autour de Blénod-lès-Toul pour apprécier les vues sur le village et son église tout en suivant les chemins aux multiples calvaires (départ : parvis de l'église)
    - à 15H00 et à 16H30 : visite de l'enclos épiscopal, de l'église Saint-Médard (et le tombeau de Hugues des Hazards, évêque de Toul) et des loges (départ : parvis de l'église à 15H00 et à 16H30)



    ‡ Renseignements : Anthony KOENIG, délégué Maisons Paysannes de France Meurthe-et-Moselle, tél. : 06 10 89 03 72  / Courriel : patrimoinesenlorraine@gmail.com  / Blog : http://la-lorraine-se-devoile.blogspot.com

  • La Nouvelle revue lorraine n° 14 : un peu de rafraichissement dans l'été lorrain

    NRL14.jpgLe numéro estival de La Nouvelle revue lorraine vous apporte un peu de fraîcheur dans la torpeur de l'été lorrain ! L'eau y tient une place de choix avec une virée en Meuse au domaine du Vieux Moulin à Lachaussée. Mais aussi avec un article un brin nostalgique consacré aux lavoirs et abreuvoirs de l'enfance...

    Mais l'histoire de nos territoires constitue toujours l'essentiel de la matière de ce numéro 14 : visite de deux lieux de culte monastiques romans à Bleurville et Froville, rencontre avec l'histoire de l'abbaye Sainte-Marie-aux-Bois, découverte d'un récit sur la débâcle de juin 1940.

    Aperçu également sur la vie de nos vieilles maisons lorraines avec une incursion dans la ferme Sainte-Geneviève à Dommartemont et dans celle d'une demeure tricentenaire à Contrexéville.

    Souvenirs aussi avec la belle figure du colonel Louis Blaison, les douches municipales, les trois vies d'Henri Karcher, la plume et l'encrier... Et de bonnes histoires autour du vin qui réjouit le coeur des Lorrains !

    Sans oublier l'incontournable éditorial de Jean-Marie Cuny... où tous les dispensateurs de "bons conseils" en prennent pour leur grade !

     

    ‡ La Nouvelle revue lorraine, n° 14, juin-juillet 2012 (7 €). En librairie ou sur abonnement (38 € pour 6 numéros) en adressant vos coordonnées postales accompagnées du règlement à : LA NOUVELLE REVUE LORRAINE, Le Tremblois, 54280 LANEUVELOTTE.

  • Visite de Germiny avec Maisons paysannes de Meurthe-et-Moselle

    germiny.jpg

  • Les sapeurs-pompiers de Lorraine

    pompiers.jpgAlors que Paris célèbre cette année le bicentenaire de la création du bataillon des sapeurs-pompiers, premier corps professionnel de lutte contre l'incendie, Denis Bergerot nous propose une histoire des sapeurs-pompiers de Lorraine.

    Si depuis la nuit des temps, l'homme est fasciné par le feu, il a toujours cherché en s'en protéger, et à toutes les époques des hommes se sont organisés pour lutter contre les incendies. Depuis les jurés du feu, maçons, tonneliers et charpentiers du Moyen Âge jusqu'au sapeurs-pompiers du XXIe siècle, l'ouvrage rend un bel hommage à ces hommes et ces femmes qui ont combattu - et combattent - ce fléau destructeur.

    Au fil des siècles, ils ont su mettre à profit leur expérience acquise au péril de leur vie, pour inventer, développer le matériel et les techniques de lutte contre l'incendie et ainsi devenir ce corps d'élite dont chacun reconnaît l'efficacité et le dévouement.

    Un hommage sympathique et en images à ces soldats du feu lorrains dont la devise "Courage & Dévouement" en fait désormais des "soldats de la vie".

    L'auteur, Denis Bergerot, responsable des éditions Gens de Lorraine, est maire de Millery-aux-Templiers, en Meurthe-et-Moselle.

     

    ‡ Les sapeurs-pompiers de Lorraine, Denis Bergerot, éditions Gens de Lorraine, 2011, 160 p., ill. (32 €).

  • Contes & Légendes de Meurthe-et-Moselle

    lorraine,meurthe et moselle,contes et légendes,daniel dubourg,éditions de boréeAvec ces Contes & Légendes de Meurthe-et-Moselle, Daniel Dubourg ouvre la porte au chant de la poésie et au mystère. Au coeur de la Lorraine ducale, le département de Meurthe-et-Moselle, fils de deux rivières, cache en ses terroirs mille histoires à conter.

    Le lecteur découvrira ainsi Bébé, le nain de Stanislas, la terrifiante grouve de Tiercelet, la fameuse complainte des trois clériaux et le pilier qui pleure... Il se délectera encore de l'étonnante pluie d'objets dans un bien étrange bazar, de la surprenante chèvre volante et des tours pendables des méchantes sorcières d'Ugny. On fait également connaissance avec les généreux lapins d'Avril, du "bon curé" de Ludres et de la femme tombée du ciel à Grimonviller. Le curieux apprendra pourquoi la linotte des vignes est parée d'un discret collier bleuté, comment les poules parfois sèment la discorde, et les enfants découvriront avec toujours autant de plaisir l'incontournable légende de Saint Nicolas, le patron de la Lorraine.

    Comme le souligne le professeur Jean Lanher dans sa préface, Daniel Dubourg nous ouvre "un vrai livre d'histoire où l'ethnographie tient la meilleure place". L'ouvrage nous fait mieux connaître et aimer une certaine Lorraine encore trop méconnue, entre Saintois et Pays-Haut.

     

    ‡ Contes & Légendes de Meurthe-et-Moselle, Daniel Dubourg, éditions De Borée, 2011, 410 p., ill. (26 €).

     

  • 5ème Journées d’études Meurthe-et-Mosellanes à Malzéville

    eglise malzeville.jpgOrganisées depuis 2005 en collaboration avec le Conseil général de Meurthe-et-Moselle et le CRULH de l’Université Nancy 2, les Journées d’études Meurthe-et-Mosellanes ont pour objet de faire découvrir ou redécouvrir aux hommes et femmes du département leur riche histoire et l’importance du patrimoine départemental sous la forme de communications d’une trentaine de minutes.

     

    La plupart des conférenciers sont des universitaires mais également des érudits locaux, des journalistes ou des étudiants de troisième cycle.

     

    Il s’agit également de sortir l’histoire de sa sphère scientifique et universitaire afin d’aller à la rencontre d’un public toujours curieux et demandeur quant à son passé.

     

    [cliché : église Saint-Martin de Malzéville]

     

     

    ‡ Consultez le programme des JEMM 2011 qui auront lieu à Malzéville les 8 et 9 octobre 2011 : programme JEMM_2011.pdf

  • Meurthe-et-Moselle : un Centre des mémoires en projet

    memoires.jpg

    [Est Républicain]