Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bénédiction

  • Toul (54) : bénédiction de l'orgue restauré de la cathédrale Saint-Etienne

    Baignée de lumière, la cathédrale Saint-Etienne a vécu dimanche 12 juin des moments de haute tenue spirituelle et artistique. En l’honneur de ses grandes orgues en majesté retrouvée.

    Au matin, une foule dense s’est rassemblée pour la messe de bénédiction. Tradition respectée avec une ferveur mêlée de curiosité. L'archevêque de Strasbourg, Mgr Grallet, l'évêque de Nancy et de Toul, Mgr Papin, l'évêque émérite de Belfort-Montbéliard, Mgr Schockert, et le curé de la paroisse ont concélébré la sainte messe à la fois solennelle et sobre. Les choristes étaient venus de toute la région.

    Patiemment, le grand orgue de Curt Schwenkedel (1963), restauré par le facteur d'orgues Yves Koenig attendit que résonne la prière « Eveille-toi, orgue, instrument sacré… » pour faire entendre le fruit de ses entrailles d’étain et de cuivre. A la tribune, l’émotion était aussi palpable. Pour Pascal Vigneron, l’organiste et technicien conseil de la Ville de Toul, c’était enfin le grand jour.

    Dans son homélie, Mgr Papin a rappelé que le concile Vatican II avait reconnu « la place toute spéciale de l’orgue pour élever les âmes vers Dieu », un instrument à part qui, avec ses milliers de tuyaux, « exprime la diversité de l'Eglise ».

  • Mercredi des Cendres : entrée en Carême

    mercredi des cendres,carême,église,catholique,messe

    Bénédiction des cendres

     

    imposition cendres.jpg

    Imposition des cendres

     

    Immutémur hábitu, in cínere et cilício : ieiunémus, et plorémus ante Dóminum : quia multum miséricors est dimíttere peccáta nostra Deus noster.

    [antienne de la messe du Mercredi des Cendres]

     

    Changeons de vêtements, couvrons-nous de cendre et du cilice, jeûnons et pleurons devant le Seigneur ; car notre Dieu tout miséricordieux est prêt à nous remettre nos péchés.

     

    mercredi des cendres,carême,église,catholique,messe,bénédiction

    Imposition des cendres, messe des cendres 2014, 
    église Marie-Immaculée, Nancy [©H&PB].

     

    * * * 

     

    Messe des Cendres à la paroisse Notre-Dame de la Saône en l'église de Monthureux-sur-Saône, mercredi 5 mars 2014 à 10h00 (rite ordinaire)

    Messe des Cendres en l'église Marie-Immaculée, 33 avenue général Leclerc à Nancy, mercredi 5 mars 2014 à 18h30 (rite extraordinaire)

     

    [pour en savoir plus : http://www.introibo.fr/Mercredi-des-Cendres]

  • Fête de Saint Blaise

    Saint Blaise est invoqué contre le mal de gorge.

    La messe de ce lundi 3 février était célébrée en mémoire de saint Blaise : à l'issue de la messe, les cierges et les aliments, sacramentaux destinés à la protection des fidèles, ont été bénits par le prêtre.

    Musée lorrain st blaise.jpg

    Saint Blaise, Musée Lorrain.

    messe st-blaise_03.02.14 004.jpg

    Bénédiction des cierges de Saint Blaise, église Marie-Immaculée.

     

    Per intercessiónem sancti Blásii, Epíscopi et Mártyris, líberet te Deus a malo gútturis, et a quólibet álio malo. In nómine Patris, et Fílii, et Spíritus Sancti. 

    [bénédiction des cierges de Saint Blaise] 

    Par l’intercession de saint Blaise, Évêque et Martyr, que Dieu vous libère de tout mal de gorge, et de tout autre mal. Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.

     

    messe st-blaise_03.02.14 008.jpg

    Bénédiction des aliments, église Marie-Immaculée.

    [clichés ©H&PB]

     

  • Fête des Rogations

    procession rogations.jpg

    Procession, manuscrit, abbaye de Saint-Lô, XVe-XVIe s.

     

    Exsúrge, Dómine, ádiuva nos : et líbera nos propter nomen tuum.

    Deus, áuribus nostris audívimus : patres nostri annuntiavérunt nobis.

    Glória Patri…

    Exsúrge, Dómine, ádiuva nos : et líbera nos propter nomen tuum.

    Deinde genuflectant omnes : et duo Clerici ante Altare majus genuflexi, devote Litanias Sanctorum cantare incipiant.

    Kýrie eléison.

    Christe eléison.

    Kýrie eléison.

    Pater de cælis Deus, miserére nobis.

    Fili Redémptor mundi Deus, miserére nobis.

    Spíritus Sancte Deus, miserére nobis.

    Sancta Trínitas unus Deus, miserére nobis.

     

    [prières de la procession des Rogations]

     

    Levez-vous, Seigneur, secourez-nous et délivrez-nous à cause de votre nom.

    Ô Dieu, nous avons entendu de nos oreilles, nos pères nous ont raconté.

    Gloire au Père…

    Levez-vous, Seigneur, secourez-nous et délivrez-nous à cause de votre nom.

    Ensuite tous se mettent à genoux : et deux Clercs, à genoux devant le maître Autel, commencent à chanter dévotement les Litanies des Saints

    Seigneur ayez pitié.

    Christ ayez pitié.

    Seigneur ayez pitié.

    Dieu le Père, du haut des cieux, ayez pitié de nous.

    Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.

    Dieu le Saint-Esprit, ayez pitié de nous.

    Trinité sainte, un seul Dieu, ayez pitié de nous.

  • Dimanche des Rameaux et de la Passion

    Rameaux 2012 05.jpg

    Bénédiction des rameaux, église de Monthureux-sur-Saône, 2012 [cliché ©H&PB]

     

    Bénedic, quǽsumus, Dómine, hos palmárum : et præsta ; ut, quod pópulus tuus in tui veneratiónem hodiérno die corporáliter agit, hoc spirituáliter summa devotióne perfíciat, de hoste victóriam reportándo et opus misericórdiæ summópere diligéndo. Per Dóminum.

    [oraison de la bénédiction des rameaux]

     

    Daignez, Seigneur bénir ces branches de palmier et faites que votre peuple accomplisse spirituellement, avec une dévotion véritable, ce qu’il fait extérieurement aujourd’hui en votre honneur, et que, remportant la victoire sur l’ennemi, il réponde par l’amour à l’œuvre de miséricorde que vous avez accomplie pour son salut.

  • La fête des Rogations

    rogations,bénédiction,église,ascension,récoltes,nature

    La procession des Rogations, par Théodore Boulard (XXe s.)

    La prière des rogations doit assurer l’abondance des récoltes. Dans un paysage agreste, la procession, sous la protection de l’Eglise, chemine : masse sombre, groupe anonyme solidaire, elle avance derrière le prêtre et les enfants de chœur. Bannières, croix, cierges et reliquaires animent et rythment le cortège. Sous le soleil matinal de printemps, le grand vert acide et le bleu jouent avec la fraîcheur des voix enfantines…

    rogations,bénédiction,église,ascension,récoltes,natureLes Rogations constituent une fête liturgique s'échelonnant sur trois jours, du lundi au mercredi précédant l'Ascension. Ces trois jours de préparation à la fête de l'Ascension sont consacrés à la pénitence.

    L'origine des Rogations est à rechercher en Gaules, un peu après le milieu du Ve siècle. L'Eglise de Vienne avait alors saint Mamert pour évêque. Des calamités de tout genre étaient venues désoler cette province. L'évêque, désirant relever le courage de son peuple, prescrivit trois jours d'expiation durant lesquels les fidèles se livreraient aux œuvres de la pénitence, et feraient la procession des Rogations en chantant des psaumes.

    Les trois jours qui précèdent la fête de la montée du Christ au ciel furent choisis pour l'accomplissement de cette pieuse résolution. Sans s'en douter, l'évêque de Vienne jetait ainsi les fondements d'une institution que l'Eglise de Rome allait adopter.

     

    rogations,procession,bénédiction,église,ascension,récoltes,nature

    Procession des Rogations en Lorraine dans les années 1960.

    Saint Césaire d'Arles, au commencement du VIe siècle, en parle comme d'une coutume sacrée déjà répandue au loin. En 567, le concile de Tours sanctionnait l'obligation du jeûne dans les Rogations.

    Jusqu'au tout début des années 1970, on célébrait encore les Rogations dans quelques paroisses vosgiennes avec une procession qui conduisait, à l'issue de la messe matinale, curé, enfants de choeur et fidèles au pied d'un calvaire et sur les chemins du finage afin de bénir champs et jardins ainsi que les futures récoltes.

    Tombée en désuétude depuis quelques décennies, cette tradition liturgique renaît ici ou là à l'initiative de prêtres soucieux de renouer avec la Tradition de l'Eglise, et de fidèles... souhaitant conjurer des évènements climatiques inopportuns !

    rogations,bénédiction,église,ascension,récoltes,nature

    Rogations à Marseille-en-Beauvaisis (Oise), le Père Cyprien bénit un champ de blé [archives © Le Parisien, 2011].

  • Traditions pascales en Lorraine : la bénédiction des oeufs de Pâques

    Dimanche de Pâques 2012. A l'issue de la messe du jour de Pâques, le desservant de la communauté "Saint-Pierre-des-Latins" de Nancy a procédé, sur le parvis de l'église, à la bénédiction traditionnelle des oeufs de Pâques présentés par les fidèles.

    Petit rappel historique. On a fini par oublier la raison profonde de cette tradition qui nous fait courir le dimanche de Pâques lors de cette chasse aux œufs que les enfants ne voudraient surtout pas manquer. Des œufs, mais pourquoi des œufs ? La raison en est simple : dans l’ancienne discipline de l’abstinence quadragésimale, la consommation des œufs, comme de toute nourriture d’origine animale, était suspendue pendant tout le Carême et reprenait donc à Pâques. Beau symbole de la vie, l’œuf devint tout naturellement un symbole de la résurrection du Christ chez les chrétiens. Dès le IVe siècle, en Orient, les chrétiens apportaient des œufs à l’église à Pâques pour les faire bénir.

    Une tradition bien sympathique remise à l'honneur par une poignée de paroisses en France et par la communauté catholique latine nancéienne pour le plus grand plaisir des fidèles !

     

    nancy,paroisse,latine,paques,oeufs,bénédiction

     

     

    [Source : http://www.facebook.com/abbe.husson]

  • 1er avril : fête des Rameaux

    rameaux.jpg

    L'entrée du Christ à Jérusalem, enluminure, XVIe s.

     

    Hosánna fílio David : benedíctus, qui venit in nómine Dómini. O Rex Israël : Hosánna in excélsis.

    [antienne de la bénédiction des rameaux]

     

    Hosanna au fils de David ! Béni celui qui vient au nom du Seigneur. Ô Roi d’Israël ! Hosanna au plus haut des cieux.

  • Eglise Saint-Pierre de Nancy : bénédiction des Cierges de Saint Blaise le 3 février

     

    lorraine,nancy,église,saint pierre,saint blaise,cierges,bénédiction

    vendredi 3 février

    église Saint-Pierre de Nancy

    messe de la fête de Saint Blaise à 18h30 suivie des bénédictions des Cierges de la Saint Blaise, du pain, du vin, de l’eau et des fruits

     

    Saint Blaise guérit miraculeusement un enfant qui avait avalé une arête de poisson. Saint-Blaise pris deux cierges de la chandeleur que la mère tenait dans ses mains. Il les posa en croix sur la gorge de l’enfant qui guérit.

    Lors de la messe, le prêtre procède à la bénédiction de cierges qui seront disposés en forme de croix et maintenus par un ruban rouge et apposé sur la gorge de ceux qui le désirent et d’aliments qui serviront aussi à guérir les maux de gorge.

    [source : http://www.introibo.fr]

  • Fête des Rameaux

     

    rameaux,bénédiction,église,catholique

    Bénédiction des rameaux lors de la messe à la paroisse Notre-Dame de la Saône

    (cliché © H&PB, 2011).

     

    Occúrrunt turbæ cum flóribus et palmis Redemptóri óbviam : et victóri triumphánti digna dant obséquia : Fílium Dei ore gentes prǽdicant : et in laudem Christi voces tonant per núbila : Hosánna. 

    [Antienne de la procession des Rameaux] 

    Des foules viennent au-devant du Rédempteur avec des fleurs et des palmes ; elles rendent un digne hommage à ce vainqueur triomphant. Les gentils publient la grandeur du Fils de Dieu et l’air retentit d’acclamations à la gloire du Christ : Hosanna !

  • Bayon (Meurthe-et-Moselle) : l’orgue restauré béni

    bénédiction orgue bayon.jpgL'église Saint-Antoine-de-Ravinel était en fête le 12 octobre. Une fête attendue depuis sept ans. « Un chiffre symbolique, même si cela est très long », a annoncé en prélude à la messe, le père Robert Marchal, vicaire général du diocèse.

     

    La célébration dominicale relevait un caractère particulier puisqu'il s'agissait de bénir l'élément musical. « Bénir un orgue, c'est accepter de se lancer dans le fait que la louange de Dieu est importante dans notre vie. Nous vivons en ce moment, de par les événements mondiaux, avec l'angoisse au cœur. Que sera demain ? L'essentiel est d'avoir les yeux tournés vers l'avenir. Alors au début de cette célébration, soyons dans la joie », a proclamé le vicaire général. Il était entouré de six autres prêtres pour cette messe événementielle. Le curé de la paroisse, l’abbé Didier Jacques avait accueilli les fidèles venus très nombreux par ce mot résumant l'état d'esprit du jour : « Merci d'avoir pris le temps et d'avoir donné de l'énergie ». Il a ensuite laissé la place au père Marchal pour la bénédiction. « Dieu, bénis cet orgue, les musiciens qui le feront sonner. Que ton esprit les inspire. Comme cet instrument fournit une seule musique de tous ses tuyaux, fais de tous les membres de cette église un seul corps ».

     

    bénédiction orgue église bayon.jpgRegardant l'instrument, il a poursuivi par ces propos. « Eveille-toi orgue, instrument sacré ». La musique a pu résonner dans l'église. Accompagné du père Jacques, le vicaire général s'est dirigé en dessous de l'orgue pour brûler de l'encens. Après cet acte symbolique, la messe a repris son cours. Plus festive que l'ordinaire, elle a été animée par la chorale de la paroisse de Bayon. Deux organistes se sont aussi succédés durant l'office.

     

    [d’après L'Est Républicain (texte et clichés) | 13.10.2008]

  • Bénédiction de la croix du jardin de l'abbaye Saint-Maur

     

    Bénédiction croix jardin 28.06.08 008.jpg

    L'abbaye Saint-Maur de Bleurville a vécu un moment exceptionnel ce samedi 28 juin 2008.

    En effet, les Amis de Saint-Maur avaient convié tous les donateurs de la croix du jardin de l'abbaye a assisté à sa bénédiction. C'est devant une assistance nombreuse, renforcée par la présence d'un groupe de visiteurs de la Société d'Histoire de Nancy, de Monsieur André Granget, maire de Bleurville, et de Monsieur Alain Roussel, conseiller général du canton, que Monsieur l'abbé Villaume, curé de la paroisse, a béni solennellement le nouveau calvaire.

    A l'issue, le président de l'association a rappelé le symbolisme de ce monument situé au centre du jardin monastique et a remercié tous les souscripteurs pour leur geste généreux ainsi que la société Sebeler pour la qualité du travail réalisé. Il a associé dans ses remerciements tous ceux qui oeuvrent bénévolement pour Saint-Maur : les personnes qui entretiennent les parterres, celles qui ont contribué pour l'exposition temporaire, celles qui ont réalisé les costumes des religieuses ou qui ont réalisé le support de la cloche fondue en septembre dernier.

    Après la photo souvenir autour de la croix, l'assistance a rejoint la nef de l'église pour le vernissage de l'exposition temporaire "Bleurville et sa région au XXe siècle vues à travers la presse" et découvrir les personnages revêtus du costume des bénédictines du XIe siècle à l'occasion de la célébration du 880ème anniversaire du départ des nonnes de l'abbaye bleurvilloise (juin 1128).

    Le verre de l'amitié fut sympathiquement partagé par l'assistance.

    Bénédiction croix jardin 28.06.08 015.jpg
    La croix au centre du jardin de l'abbaye
    Bénédiction croix jardin 28.06.08 022.jpg
    Bénédiction de la croix
    Bénédiction croix jardin 28.06.08 040.jpg
    Nos bénédictines bleurvilloises du XIe siècle ont fière allure dans leur costume !
    UNE VISITE S'IMPOSE A L'ABBAYE SAINT-MAUR DE BLEURVILLE !
    C'EST DANS LES VOSGES, ENTRE DARNEY ET MONTHUREUX-SUR-SAÔNE...
    PROFITEZ DE VOTRE ETE POUR ALLER A LA DECOUVERTE D'UN SYMPATHIQUE VILLAGE DOTE D'UN RICHE PATRIMOINE.
    ET VOUS POURREZ EN PROFITER AUSSI POUR ALLER FLÂNER DANS LES ENVIRONS ET Y
    DECOUVRIR LES RICHESSES ARCHITECTURALES, HISTORIQUES, NATURELLES... ET HUMAINES DE LA SAÔNE LORRAINE !
    (Monthureux, Les Thons, Godoncourt, Saint-Julien, Châtillon-sur-Saône, etc.)
  • Bénédiction de la croix du jardin de l'abbaye de Bleurville samedi 28 juin

    Samedi 28 juin 2008 à 17h00, les Amis de Saint-Maur de Bleurville accueillent dans le jardin du monastère les donateurs et amis de l'abbaye qui ont participé financièrement à l'installation de la croix au centre du jardin restauré.

    La croix sera inaugurée en présence des membres du bureau de l'association, de Monsieur le Maire de Bleurville et de Monsieur le Conseiller général du canton.

    Jardin St Maur 2 oct 07.jpg

    Le programme :

    Bénédiction de la croix par M. l'abbé Villaume, curé de la paroisse

    Allocution de M. le président des Amis de Saint-Maur

    Photo-souvenir autour de la croix

    Vernissage de l'exposition temporaire "Bleurville et sa région au XXe siècle vues à travers la presse"

    Verre de l'amitié

    Tous les Amis de Saint-Maur sont les bienvenus.

     

    Réservation au plus tôt au 03.29.09.02.51.