Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

musique

  • Les Journées du Patrimoine à Val-et-Châtillon

    jdp2014musique.jpg

    jdp2014visite.jpg

  • Au programme du Centre Art & Culture de Droiteval (Vosges)

    art culture droiteval.jpg

  • Musique et musiciens en Lorraine

    musique.jpgLes contributions au colloque organisé à Epinal le 28 novembre 2009 sur le thème "Musique et musiciens en Lorraine" portent le témoignage d'une Lorraine traversée de multiples influences artistiques. Au Moyen-Âge, l'écriture musicale, les chants liturgiques, sont conservés par les religieux et circulent à travers les communautés monastiques : des traces messines en témoignent.

    Dès le XIIe siècle, apparaissent des représentations, grâce aux vitraux des églises, puis la statuaire, qui nous permettent, sous les figures charmantes des anges musiciens, de connaître les instruments de l'époque. Plus tard, de grands noms attachés à l'histoire de la Lorraine ont favorisé la vie musicale, tels les Guise ou le roi Stanislas en sa Cour de Lunéville. Sous une toute autre forme, les curistes aisés qui fréquentaient les villes d'eau vosgiennes ont eu le privilège de saisons musicales florissantes sous le Second Empire.

    Un des produits de cette terre lorraine, le bois des forêts des Vosges, a favorisé la naissance et le développement depuis plus de quatre siècles, de la lutherie. Aussi, la Lorraine est-elle redevable d'une large part de sa notoriété musicale, aux violons et aux archets de Mirecourt, et aux grands luthiers qui y ont oeuvrés et qui font encore de nos jours vivre leur art.

    Ces actes du colloques abordent encore bien d'autres aspects de la musique et des musiciens en Lorraine présentés par d'éminents spécialistes.

     

    >> Musique et musiciens en Lorraine. Milieux, acteurs, sources, Yves Ferraton (sous la dir.), éditions Dominique Guéniot, 2009, 290 p., ill. (22 €).

  • La riche programmation estivale des Ballades musicales de l'Ouest Vosgien

    Olivier Dartevelle, directeur artistique du Festival des Ballades musicales, nous communique en avant-première le programme des concerts qui animeront cet été plusieurs sites prestigieux de l'Ouest Vosgien.

     

    Thons concert cordeliers14 29.07.08.jpg> Samedi 4 juillet en l'église Sainte-Madeleine de Darney, 20h30 : concert symphonique d'ouverture sur le thème de l'Europe des Lumières (ouverture de Cosi fan tutte, W.-A. Mozart ; concerto en fa mineur pour clarinette et orchestre, K. M. von Weber ; symphonie "militaire", Joseph Haydn).

     

    > Dimanche 5 juillet en l'abbatiale Saint-Maur de Bleurville, 17h30 : récital flûte et harpe par le duo Orphée, "de Bach à Takemitsu : un voyage musical en douceur et en couleur".

     

    > Dimanche 12 juillet en l'église Sainte-Ode de Saint-Ouen-les-Parey, 20h00 : concert de jazz avec Djivilli quartett.

     

    > Samedi 25 juillet en l'église des Cordeliers des Petits-Thons, 20h30 : concert "Des romantiques à aujourd'hui" (oeuvres de Schubert, Pierné, Ibert...) et une création musicale d'Olivier Dartevelle, clarinettiste à l'orchestre national de Luxembourg : "Les contes d'Anderson".

     

    Réservez d'ores et déjà sur vos agendas ces soirées musicales de grande qualité !

  • Musique et lumière en l'église des cordeliers des Thons (Vosges)

     

    Couvent des Cordelier des Thons.jpg
    Le couvent des cordeliers des Thons (Vosges), huile sur toile

    Dans le cadre des Ballades Musicales dans l'Ouest Vosgien, l'ancienne église des cordeliers des Thons (Vosges, entre Bourbonne-les-Bains et Monthureux-sur-Saône) présente

    le samedi 19 juillet 2008 à 20h30

    Quatuor autour d'Olivier Messiaen

    Beethoven à la campagne, de saint François d'Assise à la fin du temps, oeuvres de Beethoven, Saint-Saëns, Messiaen

    Fabian Perdichizzi, violon ; Niall Brown, violoncelle ; Olivier Dartevelle, clarinette ; Isabelle Trüb, piano ; Dominique Petit, mise en lumière

    Le succès rencontré aux Thons en 2007 lors du dernier concert de musique médiévale est resté dans toutes les mémoires des mélomanes et amoureux du patrimoine historique de la Saône Lorraine. Pour le centenaire d'Olivier Messiaen, de nombreuses manifestations vont être organisées en France et à l'étranger. Pourquoi ne pas vivre au rythme des anniversaires pour faire découvrir des compositeurs rarement joués dans le secteur de l'Ouest Vosgien, d'autant que Messiaen a donné beaucoup de sa musique aux chants d'oiseaux ?

    Le fameux trio avec clarinette de Beethoven, auteur de la Symphonie pastorale, précédera le Quatuor pour la fin du temps d'Olivier Messiaen, la grande oeuvre de musique de chambre du XXe siècle français, qui sera présentée et expliquée dans une production originale où la lumière et les couleurs suivront de très près la partition musicale.

    L'église Notre-Dame des Anges du couvent des Thons (XVe s.) sera l'écrin de ces chants d'oiseaux disséminés dans ce Quatuor pour la fin du temps d'après l'Apocalypse de Saint Jean.

    vue générale de la nef.JPG
    Nef et choeur de l'église Notre-Dame des Anges des Thons (XVe s.)
    dans laquelle aura lieu le concert le 19 juillet 2008