Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cordeliers

  • Saône lorraine se mobilise pour la réhabilitation de l'église des Cordeliers des Thons

  • Les Thons (88) : l'église du couvent des Cordeliers retenue par Stéphane Bern

    Chevet de l'église conventuelle des Petits-Thons, XVe siècle [cl. © P. Hannelle].

    L'ancienne église conventuelle Notre-Dame des Anges des Cordeliers des Petits-Thons (Vosges, canton de Darney) fait partie de la liste des sites retenus par Stéphane Bern afin de bénéficier du Loto du patrimoine.

    Ce loto permettra de collecter des fonds afin de sauver des sites historiques remarquables dans nos différentes régions françaises.

    L'ancienne église des Cordeliers est la propriété de l'association Saône lorraine qui y engage d'importants travaux afin de lui donner une vocation muséale et culturelle.

  • Soutenez le projet de restauration du choeur de l'église des Cordeliers des Thons (88)

    La Fondation du patrimoine Lorraine soutient le projet de restauration du choeur de l'ancienne église conventuelle des Cordeliers des Thons.

    L’association Saône Lorraine (Découverte et Sauvegarde du patrimoine du Sud-Ouest des Vosges) a été créée en 1980 pour alerter sur l’état critique de l’église de l’ancien couvent des Cordeliers des Petits-Thons qui, bien qu’inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1945, menaçait ruine.

    Fondés en 1453, le couvent et son église ont été vendus à la Révolution puis divisés en trois lots convertis pour un usage agricole. Malgré des mutations, des altérations et le peu d’entretien, le couvent est parvenu jusqu’en ce début du XXIe siècle comme l’ensemble monastique se réclamant de Saint François le mieux conservé de tout l’Est de la France.

    Grâce à une campagne de mobilisation sans précédent en 1983-84, la Région Lorraine et le Département des Vosges ont contribué pour 98 % à la réfection totale de la toiture assurant le sauvetage de l’église.

    En 2006, 20 ans après, l’association peut enfin se rendre acquéreur de l’église et du tiers oriental (aile Est) du bâtiment conventuel la jouxtant avec pour but de les restaurer. En 2013, une première campagne de travaux a permis la reprise totale de la charpente et de la toiture de l’aile Est du bâtiment conventuel ainsi que l’enduit de façade Est.

    En 2018, la poursuite de la restauration vise désormais l’église, chef d’oeuvre du gothique flamboyant, voûtée de 6 travées à nef unique dont un collatéral est flanqué de deux anciennes chapelles funéraires des seigneurs du lieu et dont les armoiries figurent sur toutes les clés de voûte.

    La deuxième campagne de travaux envisagés doit permettre la restauration complète, intérieure et extérieure, du choeur avec reprise des maçonneries, des enduits, des contreforts et des remplages des 6 baies gothiques avec pose de vitraux.

    Les travaux prévus s’inscrivent dans la continuité de l’action de l’association dans l’optique d’une utilisation à des fins culturelles (concerts, expositions, visites, colloques…).

    L’édifice est un pôle patrimonial majeur dans une région rurale où le tourisme est devenu un enjeu primordial (abbaye bénédictine de Bleurville, cité Renaissance de Châtillon, église romane de Relanges, église gothique de Saint-Julien...). Des événements sont d’ores et déjà organisés sur le site participant ainsi à la dynamisation du territoire pour lequel l’association continue d’oeuvrer, notamment à la restauration du village Renaissance de Châtillon-sur-Saône.

    ‡ Soutenez le projet en effectuant un don défiscalisé sur https://www.fondation-patrimoine.org

  • Les Thons (88) : mobilisation pour l'église des Cordeliers

  • Les Thons (88) : une convention qui a du choeur

    Une sympathique cérémonie a réuni récemment une trentaine de personnes en mairie des Thons où était signée la convention entre la Fondation du Patrimoine Vosges et Saône lorraine pour les travaux à réaliser à l’église des Cordeliers des Thons, propriété de l’association patrimoniale depuis douze ans.

    Deuxième convention en vérité, la première ayant concerné des travaux colossaux menés en 2013-2015 sur les bâtiments conventuels perpendiculaires au sanctuaire : charpente, toiture, façade et contreforts des chapelles funéraires.

    S’il s’agit avant tout d’engager des travaux de réhabilitation du chœur du XVe siècle de l’église conventuelle Notre-Dame des Anges – Saint-François, Jacky Fremont, délégué des Vosges pour la Fondation, a rappelé aussi les avantages fiscaux et les satisfactions personnelles pour les éventuels donateurs à cette souscription pour la restauration programmée. Jean-François Michel, président de Saône lorraine, a précisé que « les travaux prévus, tranche ferme et conditionnelle, s’élevaient à plus de 400 000 € ; l’Etat et le Conseil régional Grand Est doivent y prendre une large part ». Pour Robert Mougin, maire des Thons, « ce projet aura un impact culturel, sociologique et social fort comme l’ont déjà eu les précédents chantiers : bénévoles, professionnels, encadrants, ouvriers, architectes des Monuments historiques, tous y trouveront leur compte, l’essentiel étant de ne pas baisser les bras face au scepticisme ambiant de nos campagnes et l’indifférence. » Ces projets contribuent aussi à lutter contre la désertification du secteur.

    Si le projet se déroule normalement, les travaux devraient débuter dès le printemps prochain et les entreprises choisies, par accord entre le maître d’œuvre (ACMH) et le maître d’ouvrage (Saône lorraine), seront alors, et à tous les sens du terme, au chevet de l’église pour lui rendre sa beauté et sa solidité originelles.

     

    > Les dons défiscalisables sont à adresser à : Fondation du Patrimoine, 62 rue de Metz, 54000 Nancy, en précisant « pour l’église des Cordeliers des Thons ».

  • Les Thons (88) : "Résonances" en concert en l'église des Cordeliers

    Dimanche 17 septembre à 16h, le groupe d'instruments à cordes Résonances se produira en l’église Notre-Dame des Anges de l'ancien couvent des Cordeliers des Petits-Thons.

    Ce groupe instrumental franc-comtois, dirigé par Michèle Wintherlig, interprétera un riche programme d'œuvres de musique de chambre de Corelli, Fauré, Rachmaninoff, Anton Dvorak et Telemann.

    Par ailleurs, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, les amateurs pourront profiter de ce concert pour visiter les pièces récemment rénovées du couvent franciscain et découvrir les éléments architecturaux de l'église qui vont être l’objet de travaux de restauration à compter du printemps 2018.

     

    > Concert de l'ensemble Résonances, église des Cordeliers des Petits-Thons, dimanche 17 septembre à 16h.

  • Les Thons (88) : l'ancien réfectoire des Cordeliers réhabilité

    L'ancien réfectoire d'été des frères franciscains du couvent des Cordeliers des Petits-Thons vient de faire l'objet de belle réhabilitation.

    Laissé dans un abandon total et complétement transformé au cours des siècles, l'association Saône lorraine - propriétaire des lieux - a confié la restauration de cette vaste pièce au chantier d'insertion Acti'Sov. Les travaux ont consisté à remettre en valeur les encadrements des fenêtres XVe siècle et reprendre dans son intégralité le plafond en stuc mouluré du XVIIIe.

    La restauration est du plus bel effet !

    Le réfectoire d'été a été inauguré jeudi 24 août lors du conseil d'administration de la Fédération des Sociétés savantes des Vosges.

  • Les Petits-Thons (88) : concert de l'ensemble Résonnances en l'église des Cordeliers

  • Les Petits-Thons (88) : le réfectoire d'été des frères cordeliers réhabilité

    Vue du réfectoire des frères cordeliers en cours de réhabilitation [cl. © P. Hannelle].

    La dernière réunion du conseil d'administration de l'association Saône Lorraine au couvent des Cordeliers des Thons a été l'occasion pour les membres de découvrir les travaux réalisés dans l'ancien réfectoire d'été des frères franciscains, propriété de l'association patrimoniale.

    Aménagé à l'origine au XVe siècle, le réfectoire a été transformé au XVIIIe siècle : le remarquable plafond en plâtre de cette époque a été restauré avec soin par Acti'Sov, le chantier d'insertion de l'ex-communauté de communes du pays de la Saône vosgienne. Par ailleurs, le décapage des entourages de fenêtres a révélé des moulures du XVe siècle parfaitement conservées.

    Les travaux se poursuivent avec la pose de tomettes en terre cuite, provenant de la tuilerie artisanale champenoise de Soulaines Dhuys, dans le respect du sol d'origine.

  • Les Petits-Thons (88) : des travaux en perspective au couvent des Cordeliers

  • Nany : messe à la mémoire de la famille ducale de Lorraine célébrée à la chapelle des Cordeliers

    La messe à la mémoire des ducs, duchesses, princes et princesses de la Maison de Lorraine et de Bar a été célébrée par le RP Bruno Houplon, de l'Oratoire Saint-Philippe Néri, samedi 17 octobre en la chapelle des Cordeliers de Nancy, nécropole nationale de la Maison de Lorraine et de Bar.

    La messe votive de la Bienheureuse Marguerite de Lorraine a été dite par le célébrant. Il y a associé le Bienheureux Charles de Habsbourg-Lorraine, descendant de notre dernier duc héréditaire François III.

    Et vive la Lorraine ! Vive nos ducs !

  • Eglise des Cordeliers des Thons (88) : chorale d'homme "Wilhelmina" le 12 septembre

    EINDHOVEN WILHELMINA.jpg

  • Nancy : messe à la mémoire des ducs de Lorraine & de Bar le 19 octobre

    Nancy_Eglise_Cordeliers.png

    Samedi 19 octobre 2013 à 11h00

    Messe à la mémoire de la famille des ducs de Lorraine & de Bar

    célébrée par le Père François Weber, c.o., curé de la basilique Saint-Epvre,

    en la chapelle des Cordeliers, en Grande-Rue, à Nancy

  • Renaissance Nancy 2013 : messe inaugurale en l'église des Cordeliers le 5 juin

    messe_NEW.jpg

  • Nancy - 20 octobre : Messe des Ducs à la chapelle des Cordeliers

     

    lorraine armoiries.jpg

     

    La messe à la mémoire de la famille des ducs de Lorraine et de Bar sera célébrée

    samedi 20 octobre 2012 à 15h00

    par le Père François Weber, de l'Oratoire Saint-Philippe Néri, curé de la basilique Saint-Epvre de Nancy, 

    en l'église des Cordeliers, à côté du palais ducal de Nancy, avec la participation de la chorale Choralliance

  • Eglise des Cordeliers des Petits-Thons (88) : le Choeur des Trois Abbayes en concert le 7 juillet

    Le Chœur des Trois Abbayes se produira en concert le samedi 7 juillet 2012 à 17 heures en l’église de l’ancien couvent des Cordeliers des Petits-Thons.

    choeur 3 abbayes.jpgInvité par l’association Saône Lorraine, le chœur d’hommes basé à Senones, ancienne capitale de la principauté de Salm, sera pour la première fois dans  ce secteur du sud-ouest du département.

    Outre son programme habituel de chants tirés des répertoires a cappella pour 4 voix d’hommes, basque, russes, italiens, et des pays de l’Est, le groupe  interprétera deux chants nouveaux  provenant de l’Ile de Beauté,  en plus de Dio Vi Sale Régina, l’hymne corse. Il s’agit de In monte Oliveti de Pietro-Battista Farinelli (1844-1915), père franciscain du couvent de San Bernardino Orte à Rome. Ce chant est extrait des polyphonies franciscaines  et évoque la scène du Christ au Mont des  Oliviers. Le second chant est le Tantum Ergo dans une version particulière puisque tirée d’un livre de la bibliothèque provinciale franciscaine de Bastia intitulé Manuale Choranicum, petit livre publié à Gênes en 1649.

    Une belle et riche soirée en perspective.

    >> l'ancienne église franciscaine des Petits-Thons se situe entre Monthureux-sur-Saône et Bourbonne-les-Bains.

     

    ‡ Plus d'info's ici Choeur des 3 abbayes_Petits-Thons_7 juillet.pdf

  • Nancy : dans la dernière demeure des ducs de Lorraine

    caveau ducs.jpg

    [Est Républicain]

  • Messe de requiem pour Otto de Habsbourg-Lorraine en la chapelle des Cordeliers de Nancy

    Samedi 9 juillet à Nancy, c’est une chapelle des Cordeliers comble qui assista à la messe de requiem célébrée pour le repos de l'âme d’Otto de Habsbourg-Lorraine, duc de Lorraine et de Bar.

     

    otto de habsbourg.jpgAu premier rang, maire et adjoints de Nancy, ainsi que Dominique Flon, président de la Société d’Histoire de la Lorraine et du Musée Lorrain, et le baron Bernard Guerrier de Dumast, proche du défunt. L’office était concélébré par le père Bombardier, de l’Oratoire Saint-Philippe Neri et curé de la paroisse Notre-Dame de Bonsecours - Saint-Pierre, de l'abbé Husson, en charge de la communauté Summorum Pontificum de l'église Saint-Pierre de Nancy, et présidé par le père Bruno Gonçalves, prévôt de l’Oratoire.

     

    L’homélie a été prononcée par le père François Weber, curé de la basilique Saint-Epvre, sur le sens de l’Histoire et la page écrite par l’archiduc, homme d’honneur et de devoir, grand chrétien, dont toute l’existence a été réglée par sa vision paneuropéenne et son haut sens moral. Un homme très attaché à la Lorraine, terre de ses ancêtres où il se maria en 1951 et célébra ses noces d’or en mai 2001.

     

    drpaeau lorrain en berne.jpgLors de la prière universelle, le baron Guerrier de Dumast a évoqué cette « proche sollicitude » que Otto de Habsbourg-Lorraine n’a jamais cessé de témoigner aux Lorrains. Un lien fort qui se ressentait dans la digne émotion et le recueillement ayant marqué cette cérémonie rehaussée par les chants, a capella, de la chorale d’hommes Vox Pop.

     

    Le même jour, Sa Sainteté Benoît XVI a adressé ses condoléances et exprimé sa « peine profonde » à la famille d’Otto de Habsbourg-Lorraine. Dans un télégramme adressé à Karl Habsbourg-Lorraine, fils aîné d’Otto, Benoît XVI qualifie Otto de Habsbourg-Lorraine de « grand Européen engagé pour la paix ». « Dans une longue et riche vie, l’archiduc Otto est devenu un témoin de l’histoire mouvementée de l’Europe ».

     

    Benoît XVI, qui a également adressé sa « bénédiction apostolique » à la famille des Habsbourg-Lorraine, sera représenté aux funérailles, le 16 juillet à Vienne, par le cardinal-archevêque de Vienne, Christoph Schönborn, qui célébrera un Requiem à la cathédrale Saint-Etienne. L’urne funéraire du cœur du défunt sera, selon ses vœux, inhumée dimanche 17 juillet à l’abbaye bénédictine hongroise de Pannonhalma, près de Budapest.

     

    Le duc Otto est mort, vive le duc Charles !

     

    [sources : www.facebook.com/abbe.husson et La Croix]

     

     

    Otto de habsbourg_messe requiem_09.07.11 013.jpg

    Procession d'entrée

    Otto de habsbourg_messe requiem_09.07.11 021.jpg

    Homélie par le père François Weber, co

    Otto de habsbourg_messe requiem_09.07.11 033.jpg

    Consécration

    Otto de habsbourg_messe requiem_09.07.11 050.jpg

    Après la communion

    Otto de habsbourg_messe requiem_09.07.11 066.jpg

    Sur le parvis des Cordeliers à l'issue de la messe

    [clichés © H&PB]

     ‡ † ‡

     

     

    Le 9 juillet, en la chapelle Saint-Ulrich de Pöcking, en Bavière, les enfants de l’archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine ont assisté à un requiem en présence de quelques proches et de très nombreux habitants de cette localité. Le prince Luitpold de Bavière et des autorités bavaroises, dont le ministre des finances, étaient également présentes.

     

     

    nancy,chapelle,cordeliers,otto de habsbourg lorraine,duc de lorraine

     

     

    nancy,chapelle,cordeliers,otto de habsbourg lorraine,duc de lorraine

    nancy,chapelle,cordeliers,otto de habsbourg lorraine,duc de lorraine

    [clichés : yannsinclair.over-blog.com]

     

  • Une souscription pour la restauration du couvent des Cordeliers des Thons (Vosges)

    les thons1.jpg

    les thons2.jpg

     

    ‡ Pour télécharger le bulletin de souscription : bon de souscription ancien couvent des cordeliers.pdf

  • Une souscription pour la restauration du couvent des Cordeliers des Thons (Vosges)

    couvent thons.jpgUne convention a été signée entre l’association Saône Lorraine et Vieilles Maisons Françaises pour la restauration de l’église Notre-Dame des Anges du couvent des Cordeliers des Thons ainsi que la partie de l’ancienne maison franciscaine propriété de l’association patrimoniale.

    La première tranche des travaux commencera début 2011.

    Rappelons que cette maison religieuse a été fondée en 1451 par Guillaume de Saint-Loup et Jeanne de Choiseul, aux confins du diocèse de Besançon. L’église a été classée Monument Historique en 1980 grâce à l’action de Jean-François et Marie-Françoise Michel, fondateurs de Saône Lorraine.

    La Fondation du Patrimoine lancera également dans les mois prochains une souscription en faveur du couvent des Thons.

    [cliché http://la-lorraine-se-devoile.blogspot.com]

    cordeliers thons.jpg

     [Vosges Matin | 12.10.2010]

     

    >> Les dons, déductibles fiscalement, sont à adresser à la Fondation VMF, 93 rue de l'Université, 75007 PARIS. Merci de préciser « Don fléché pour le couvent des Thons ».

  • Neufchâteau (Vosges) : découvertes archéologiques au couvent des Cordeliers

    neufchateau.jpg

    [Vosges Matin]

  • Messe des Ducs : le 23 octobre en la chapelle des Cordeliers de Nancy

    La messe des Ducs de Lorraine sera célébrée samedi 23 octobre 2010 à 15h00 en la chapelle des Cordeliers de Nancy, par un prêtre de l'Oratoire Saint-Philippe-Néri, desservant la paroisse Saint-Epvre.

    messe des ducs cordeliers ncy2 19.10.08.jpg

    Messe des ducs, octobre 2008 (archives H&PB)

     

    Cette messe, instituée par le Maréchal Lyautey, est célébrée chaque année en octobre à la mémoire des ducs et duchesses de Lorraine ainsi qu'à celle de tous leurs descendants et, tout particulièrement, les Habsbourg-Lorraine.

     

  • De l'opérette chez les Cordeliers des Petits-Thons (Vosges)

    opérette cordeliers thons.jpg
    [Vosges Matin]

  • Les Thons (Vosges) : l'empreinte des siècles

    PATRIMOINE LES THONS.jpg
    [Vosges Matin]

  • Balades musicales en l'église des Cordeliers des Thons (Vosges)

    Samedi 25 juillet à 20h30, l'église des Cordeliers des Thons, entre Monthureux-sur-Saône et Bourbonne-les-Bains, propriété de l'association Saône Lorraine, accueille un concert exceptionnel proposé par Olivier Dartevelle et Les Balades musicales dans l'Ouest vosgien.

     

    Thons concert cordeliers12 29.07.08.jpg"Des romantiques à aujourd'hui", tel est le fil de ce concert qui mèlera des textes lus par Jérémie Sonntag, et de la musique avec Julia Fedorova, violon, Christophe Nussbaumer, flûte, Emmanuel Chaussade, clarinette, et Olivier Dartevelle, piano. Des oeuvres de Schubert, Pierné et Ibert seront interprétées sous le titre "Gourmandises musicales".

     

    En deuxième partie, Olivier Dartevelle, chef d'orchestre à Luxembourg et créateur musical de talent, donnera sa version des "Contes d'Andersen" créée tout spécialement pour la saison vosgienne 2009.

     

    Mais auparavant, dès 19h30, les animateurs de Saône Lorraine invitent tous les amateurs de patrimoine à se rassembler devant le pigeonnier des Thons (à proximité de l'église des Cordeliers) pour une visite commentée des extérieurs du château des Thons. Le concert suivra cette visite.

  • Messe des Ducs de Lorraine en la chapelle des Cordeliers de Nancy

    messe des ducs cordeliers ncy1 19.10.08.jpg
    Lors de la messe

    La messe à la mémoire des Ducs de Lorraine et de leur famille - et notamment les descendants des Lorraine-Habsbourg - a été célébrée par l'abbé François Weber, prêtre de l'Oratoire Saint-Philippe-Néri, en la chapelle ducale des Cordeliers de Nancy ce dimanche 19 octobre 2008 en présence de nombreux fidèles.

    Cette messe est chantée annuellement le troisième dimanche d'octobre à la demande de la Société d'histoire et d'archéologie lorraine et du Musée lorrain. L'office a été magnifiquement animé par la chorale nancéienne Choralliance. L'organisation de la messe annuelle a été prise en charge par Melle Geneviève Tresse, membre actif de la Société d'histoire et d'archéologie lorraine et du Musée Lorrain.

    A l'issue de la messe, les fidèles ont pu aller se recueillir sur les tombeaux des ducs défunts dans la chapelle funéraire qui jouxte l'église des Cordeliers.

    messe des ducs cordeliers ncy2 19.10.08.jpg
    La messe des ducs célébrée par l'abbé Weber, de l'Oratoire Saint-Philippe-Néri, curé de la basilique Saint-Epvre
    [clichés H&PB]
  • Messe à la mémoire des ducs de Lorraine

    21. Chapelle des cordeliers.jpg
    Chapelle des Cordeliers

    La messe annuelle dite à la mémoire des ducs de Lorraine et de leur famille sera célébrée le dimanche 19 octobre 2008 à 11h00 en la chapelle des Cordeliers de Nancy (à côté du Palais ducal - Musée lorrain, en Grande-Rue).

    Messe des Ducs Cordeliers Ncy 22.10.06 002.jpg
    Lors de la messe des Ducs de Lorraine en 2006
  • Dimanche 21 septembre en l'église des Cordeliers de Les Thons (Vosges) : concert de la chorale de la basilique Saint-Maurice d'Epinal

    concert les thons.jpg

  • 5ème festival des Ballades Musicales de l'Ouest Vosgien aux Thons

    L'église Notre-Dame des Anges du couvent des cordeliers des Thons (Vosges, canton de Lamarche) accueillait samedi 19 juillet à 20h30 un exceptionnel concert donné par L'Autre Quatuor sur le thème "De Saint François d'Assise à la fin des temps". Un hommage tout particulier a été rendu à Oliviers Messiaen à l'occasion du centenaire de sa naissance.

    L'orchestre de chambre dirigé par Olivier Dartevelle a magistralement interprété l'oeuvre incomparable de Messiaen : "Quatuor pour la fin du temps" pour violon, clarinette, violoncelle et piano.

    Les jeux de lumières mis en scène avec talent par Dominique Petit a largement contribué à magnifier l'oeuvre de Messiaen ainsi que l'archecture de l'ancienne église des cordeliers des Thons.

    Les évocations de l'Apocalypse de Saint Jean, texte inspirateur du Quatuor pour la fin du temps, ont été lues par Jean-François Michel, président de l'association Saône Lorraine.

    La mise en bouche de la soirée était assurée par l'interprétation d'oeuvres musicales de Beethoven, Saint-Saens et Fauré.

    Rappelons que l'église du couvent des cordeliers des Thons, propriété de l'association Saône Lorraine, connaît un début de restauration. Cette campagne connaîtra plusieurs tranches sous le contrôle de l'architecte en chef des Monuments Historiques. Ces travaux se poursuivront sur de nombreuses années étant donné l'état de la structure de l'édifice. 

    Quelques photos de cette mémorable soirée musicale...

    camp st antoine 16.07.08 036.jpg
    camp st antoine 16.07.08 044.jpg
    camp st antoine 16.07.08 045.jpg
    camp st antoine 16.07.08 047.jpg
    Prochain concert des Ballades Musicales en Saône lorraine :
    en l'église Saint-Guérin de Claudon (entre Darney et Monthureux-sur-Saône)
     vendredi 25 juillet à 20h30
    ballades musicales.jpg
  • Musique et lumière en l'église des cordeliers des Thons (Vosges)

     

    Couvent des Cordelier des Thons.jpg
    Le couvent des cordeliers des Thons (Vosges), huile sur toile

    Dans le cadre des Ballades Musicales dans l'Ouest Vosgien, l'ancienne église des cordeliers des Thons (Vosges, entre Bourbonne-les-Bains et Monthureux-sur-Saône) présente

    le samedi 19 juillet 2008 à 20h30

    Quatuor autour d'Olivier Messiaen

    Beethoven à la campagne, de saint François d'Assise à la fin du temps, oeuvres de Beethoven, Saint-Saëns, Messiaen

    Fabian Perdichizzi, violon ; Niall Brown, violoncelle ; Olivier Dartevelle, clarinette ; Isabelle Trüb, piano ; Dominique Petit, mise en lumière

    Le succès rencontré aux Thons en 2007 lors du dernier concert de musique médiévale est resté dans toutes les mémoires des mélomanes et amoureux du patrimoine historique de la Saône Lorraine. Pour le centenaire d'Olivier Messiaen, de nombreuses manifestations vont être organisées en France et à l'étranger. Pourquoi ne pas vivre au rythme des anniversaires pour faire découvrir des compositeurs rarement joués dans le secteur de l'Ouest Vosgien, d'autant que Messiaen a donné beaucoup de sa musique aux chants d'oiseaux ?

    Le fameux trio avec clarinette de Beethoven, auteur de la Symphonie pastorale, précédera le Quatuor pour la fin du temps d'Olivier Messiaen, la grande oeuvre de musique de chambre du XXe siècle français, qui sera présentée et expliquée dans une production originale où la lumière et les couleurs suivront de très près la partition musicale.

    L'église Notre-Dame des Anges du couvent des Thons (XVe s.) sera l'écrin de ces chants d'oiseaux disséminés dans ce Quatuor pour la fin du temps d'après l'Apocalypse de Saint Jean.

    vue générale de la nef.JPG
    Nef et choeur de l'église Notre-Dame des Anges des Thons (XVe s.)
    dans laquelle aura lieu le concert le 19 juillet 2008