Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

charles le téméraire

  • Les partisans de Charles le Téméraire en Lorraine

    L'historiographie lorraine nous a habitué à appréhender l'épisode fondateur de la Bataille de Nancy essentiellement du point de vue des vainqueurs ; c'est-à-dire par le parti du duc René II.

    La présente étude entend aborder cet évènement du côté des partisans de l'ennemi, le duc de Bourgogne Charles le Téméraire.

    Cette approche novatrice met en exergue la volonté de toute une frange de la noblesse et du haut clergé lorrains de voir triompher le parti bourguignon.

    Une belle synthèse et une analyse originale qui fera date.

     

    ‡ Les partisans de Charles le Téméraire en Lorraine, Fabien Niezgoda, éditions Le Polémarque, 2017, 216 p. (12 €).

  • Les partisans de Charles le Téméraire en Lorraine

    Voilà une approche originale de la célèbre bataille de Nancy du 5 janvier 1477.

    Des guerres de Bourgogne, conclues par la mort de Charles le Téméraire sous les murs de Nancy en janvier 1477, la mémoire historique des Lorrains a surtout retenu l'appétit féroce d'un prince conquérant, se heurtant à la résistance d'une "petite nation" héroïquement soudée autour du jeune duc René II.

    Pourtant, au-delà de cette image tenace qui contribua à nourrir un indéniable patriotisme lorrain à partir de la Renaissance jusqu'à l'avènement de Stanislas, cette brillante étude montre que le Grand Duc d'Occident sut s'appuyer sur de solides relais en Lorraine. Les nobles ou les prélats qui soutinrent les intérêts et les ambitions du duc de Bourgogne ne furent-ils rien d'autre que des traîtres ? En cette fin du Moyen Âge, alors que se construisaient lentement les Etats modernes, la "féodalité mourante" n'était-elle pas plutôt marquée par l'enchevêtrement des fidélités contradictoires ? Et n'y avait-il pas la perspective de voir renaître la grande Lotharingie des IXe-Xe siècles ?

    Bref, un ouvrage qui revisite le contexte politique de la présence bourguignonne en Lorraine et celui de la bataille de Nancy pour le plus grand plaisir de l'amateur d'histoire.

     

    ‡ Les partisans de Charles le Téméraire en Lorraine, Fabien Niezgoda, éditions Le Polémarque, 2017, 219 p. (12 €).

  • Commémoration du 540ème anniversaire de la Bataille de Nancy

  • Le 540e anniversaire de la Bataille de Nancy joyeusement fêté

    Tout a commencé voici 40 ans, en 1977, lorsqu'un groupe d'étudiants est venu voir Jean-Marie Cuny, lotharingiste émérite alors libraire en ville vieille de Nancy, afin de relancer la fête nationale des Lorrains à l'occasion du 500ème anniversaire de la Bataille de Nancy de 1477. Quarante ans plus tard, l'animateur de La Nouvelle revue lorraine rassemble toujours chaque 5 janvier les Lorrains fidèles à la Maison des ducs de Lorraine au pied de la Croix-de-Bourgogne afin de célébrer dans une sympathique ambiance la fête nationale des Lorrains. Et cette année est celle du 540ème anniversaire de cette célèbre bataille qui vit, en cette veille de l'Epiphanie, la victoire remportée par le duc de Lorraine René II sur les armées du grand duc d'Occident, Charles le Téméraire, qui voulait s'emparer de la Lorraine afin de réunir ses états bourguignons et flamands et reconstituer ainsi la Lotharingie, de la Mer du Nord à la Méditerranée. Une victoire qui changea la carte de l'Europe pour longtemps !

    Devant une centaine de Lorrains toutes générations confondues fidèles à leur histoire, Jean-Marie Cuny rappela dans sa harangue que la fête des Lorrains était célébrée avec fastes jusqu'à l'avénement de Stanislas en 1737 avec une messe solennelle chantée en l'église Notre-Dame de Bonsecours à la mémoire des victimes de la bataille de Nancy de 1477. Elle était précédée d'une procession où prenait place toutes les autorités civiles, religieuses et militaires de la cité ducale. Il a vivement encouragé les jeunes présents à entretenir ce souvenir et à militer afin que ce 5 janvier soit à nouveau le jour de la fête des Lorrains, élément de l'identité lorraine au même titre que la fête de saint Nicolas !

    Cette manifestation s'est clôturée par un feu d'artifice et la joyeuse troupe a partagé vin chaud et pain d'épices offerts par l'association Mémoire des Lorrains.

  • L'ombre rouge de la Vieille Ville

    Les éditions Salvator rééditent le roman du Père François Weber publié chez Serpenoise en 2013 et qui a connu un beau succès de librairie.

    Huit morts en quinze mois ! Dans la Vieille Ville de Nancy, sur laquelle plane une mystérieuse "ombre rouge", personne n'est à l'abri... Mais qui sème donc l'épouvante entre la basilique Saint-Epvre et la porte de la Craffe au point que police et clergé doivent unir leurs forces pour terrasser ce fou vengeur ? Magie noire, sorcellerie, possession... Comment mettre un terme à ce massacre ?

    Ce roman policier haletant plonge le lecteur dans l'atmosphère mystérieuse de la vieille cité de Nancy, marquée par la période de la Renaissance et la victoire de 1477 du duc René II sur Charles le Téméraire.

    Un récit à suspens où se côtoient fantômes du passé et peurs d'aujourd'hui.

    Le Père François Weber est membre de la congrégation de l'Oratoire Saint-Philippe Néri à Nancy.

     

    ‡ L'ombre rouge de la Vieille Ville, François Weber, éditions Salvator, 2016, 210 p. (12 €).

  • Le 539e anniversaire de la Bataille de Nancy "officiellement" fêté par les fidèles Lorrains

    Le 539e anniversaire de la Bataille de Nancy a été commémoré place de la Croix-de-Bourgogne à Nancy par les Lorrains fiers de leur identité et de leur histoire.

    Depuis 1977, chaque 5 janvier en début de soirée, c'est désormais une tradition bien établie de fêter la victoire des troupes de René II de Lorraine sur celles de Charles-le-Téméraire remportée le 5 janvier 1477, veille de l'Epiphanie. Dans sa harangue, Jean-Marie Cuny, initiateur et mainteneur de cette belle tradition, épaulé par l'association Mémoire des Lorrains, n'a pas manqué de rappeler les circonstances de cette bataille tout en les reliant à la commémoration que la Lorraine s'apprête à célébrer en 2016 : les 250 ans de la réunion des duchés de Lorraine et de Bar à la France.

    Fidèle à la Lorraine historique et indépendante des ducs, Jean-Marie Cuny a rappelé que les Lorrains, fidèles à leurs souverains, n'avaient pas accepté de gaieté de cœur « l'annexion » de leur pays par le royaume des lys. « Célébrer la perte de notre identité ? Sûrement pas, je ne peux m'y résoudre » a t-il déclaré. « Au cours de notre histoire, l'attachement viscéral des Lorrains à leur terre, à l'histoire et à la famille ducale, tout au long des siècles s'est prolongé jusqu'à nos jours avec les relations entretenues avec les descendants de nos ducs de Lorraine, dont l'archiduc Otto de Lorraine-Habsbourg a été le lien et l'éminent représentant à une époque récente. »

    Et de rappeler encore que cette annexion ne s'est pas faite dans la douceur. « Après les malheurs et misères de la guerre de Trente Ans, l'occupation des duchés de Lorraine et de Bar par les troupes françaises, le démantèlement de nos principaux châteaux, la ville de La Mothe entièrement rasée, la France a voulu l'anéantissement de notre patrie ». Bref, on comprendra que nos Lorrains fidèles à leur pays n'apprécient guère le règne de Stanislas, placé par Louis XV, qui a préparé l'intégration de la Lorraine au royaume puis à la République.

    La date du 5 janvier rappelle la victoire du jeune duc René II sur le puissant Charles-le-Téméraire ; la Bataille de Nancy de 1477 changea alors la carte de l'Europe. Ce ne fut pas un évènement anodin. M. Cuny a demandé une nouvelle fois que l'on commémore officiellement cette grande date de l'histoire, qui le fut d'ailleurs jusqu'à la Révolution.

    Cette manifestation bon enfant s'est clôturée par un feu d'artifice et par le vin chaud et le pain d'épices partagés entre la bonne soixantaine de fidèles Lorrains présents.

  • 539e anniversaire de la Bataille de Nancy

    Mémoire des Lorrains invite les Lorrains à célébrer le 539e anniversaire de la Bataille de Nancy remportée par le duc de Lorraine René II sur le Bourguignon Charles le Téméraire le 5 janvier 1477,

    Mardi 5 janvier 2016 à 18h30

    Place de la Croix-de-Bourgogne à Nancy

    Harangue de Jean-Marie Cuny,

    animateur de La Nouvelle revue lorraine

    Vin chaud partagé avec les participants

  • Nancy : histoire du monument commémoratif de la mort de Charles le Téméraire

    Cette croix monumentale, installée désormais dans le cloître de l’ancien couvent des Cordeliers, témoigne d’un événement parmi les plus illustres de l’histoire ducale lorraine : la bataille de Nancy qui opposa Lorrains et Bourguignons en 1477.

    Le duc de Bourgogne Charles le Téméraire est à cette époque l’un des plus puissants seigneurs d’Occident. Ses prétentions débordantes inquiètent les plus grands, du royaume de France  jusqu’au Saint Empire. Il ambitionne, notamment, la création d’un grand royaume réunissant ses possessions, depuis la  Bourgogne au sud jusqu’aux Flandres au nord. La prise de la Lorraine en 1475, le lui permet en partie. Encouragé par le roi de France, lui aussi menacé, le duc de Lorraine René II va chercher auprès des Suisses, le soutien indispensable à la reconquête de son duché. Rejoints par les Alsaciens, ils partent à l’assaut de l’envahisseur bourguignon et emportent la victoire finale le 5 janvier 1477 à Nancy. Le duché de Lorraine entre alors dans une ère d’indépendance.

    Le corps du Téméraire, retrouvé cinq jours plus tard gisant à une extrémité de l’étang Saint-Jean, est traité par son rival avec les égards dus à un prince chrétien. Peu de temps après la bataille, René II fait lever, en signe de piété et de triomphe, une croix de Lorraine à l’endroit même de son trépas. La croix à double traverse, avait été amenée d’Anjou par son grand-père René Ier. Elle était devenue le symbole de ses troupes. Au lendemain de la bataille de Nancy, elle est adoptée comme emblème de la maison ducale.

    Malgré la présence continue d’un monument depuis le XVe siècle, les différentes reprises empêchent la connaissance certaine de sa forme initiale et de l’inscription primitive. Ce monument à la colonne corinthienne néoclassique serait le quatrième, construit modestement grâce à une subvention lancée en 1821 au bord de l’étang Saint-Jean. Déplacé une première fois suite aux travaux d’urbanisme, il subsistera un temps sur la nouvelle Place de la Croix de Bourgogne construite sur l’étang désormais asséché, avant d’être finalement déposé au musée et remplacé par le monument actuel de Victor Prouvé achevé en 1933.

  • Charles le Téméraire

    temeraire.jpg

    Charles le Téméraire et la Lorraine. Une histoire qui se termine mal...

    Et pourtant, Charles le Téméraire est une des figures les plus brillantes de la fin du Moyen Âge, mais il brille d'un éclat crépusculaire. Cet homme intelligent, cultivé, organisateur hors pair, débordant d'énergie et d'une capacité de travail étonnante, est en même temps un personnage inquiétant.

    Duc de Bourgogne, il règne sur une étonnante collection de territoires allant de la Hollande au sud du Jura, dont il rêve de faire un royaume indépendant entre la France et le Saint Empire. Sa cour est la plus brillante d'Europe et il est redouté par tous les souverains. Il est l'homme qui a fait trembler Louis XI à Péronne, qui a défié l'empereur et a placé Edouard IV sur le trône d'Angleterre.

    Mais son ambition démesurée lui fait perdre le sens des réalités. De son propre aveu, il préfère être craint que méprisé. Il règne par la peur et est capable des pires atrocités, comme la destruction de Liège. Obstiné, trop sûr de lui, ce téméraire méprise ses adversaires et subit deux terribles défaites contre les Suisses avant de périr misérablement dans la neige, à moitié dévoré par les loups, sous les murailles de Nancy, un certain 5 janvier 1477, face au duc de Lorraine René II...

    Destin tragique et fin sinistre d'un prince austère, mélancolique et impitoyable dont la chute signe la mort de la féodalité au profit du royaume de France. Et ruine cette grande ambition de recréer l'ancienne Lotharingie, s'étendant de la Mer du Nord jusqu'au nord de l'Italie... ainsi que le rêve de voir Nancy, érigée par la volonté du Grand Duc d'Occident, nouvelle capitale de ce royaume d'entre-deux.

     

    ‡ Charles le Téméraire, Georges Minois, éditions Perrin, 2015, 543 p. (25 €).

  • 538ème anniversaire de la Bataille de Nancy (1477-2015)

    Fête lorrains_2015 009.JPGDepuis bientôt 40 ans, Jean-Marie Cuny et Mémoire des Lorrains invitent les Lorrains à renouer avec la fête nationale des Lorrains.

    Cette année encore, ce 5 janvier a rassemblé une belle assistance de jeunes lorrains et de moins jeunes au pied du monument de la Croix-de-Bourgogne à Nancy, lieu où fut retrouvé mort le Grand Duc d'Occident, Charles le Téméraire, au lendemain de la bataille du 5 janvier 1477.

    Jean-Marie Cuny prononça sa traditionnelle harangue devant un parterre de jeunes gens particulièrement enthousiastes.

    Lire la harangue ici : Harangue JMC 5 janvier 2015.pdf

    lorraine,nancy,fête nationale,jean marie cuny,bataille de nancy,rené II,charles le téméraireAprès avoir été chaleureusement applaudi aux cris de "Vive la Lorraine !", notre orateur céda sa place à quelques feux d'artifice qui égayèrent la place noyée dans un froid brouillard hivernal. A l'issue, les participants partagèrent joyeusement le vin chaud et le pain d'épices de Laneuvelotte.

    Il est à noter que la manifestation s'est déroulée sans incident et dans le respect de l'esprit mémoriel de cette commémoration à vocation uniquement historique.

    Fête lorrains_2015 010.JPG

    Fête lorrains_2015 004.JPG

    [clichés ©H&PB]

  • 5 janvier : fête de la nation lorraine

     

    DROUIN_ 006.JPG

    Rosace aux armes de Lorraine, chapelle des Cordeliers de Nancy, nécropole nationale des ducs et duchesses de Lorraine [cliché ©H&PB].

    Les Lorrains célèbrent ce jour la fête de la nation lorraine, traditionnellement fixée au 5 janvier en souvenir de la victoire remportée le 5 janvier 1477 par le duc René II sur Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, lors de la fameuse Bataille de Nancy.

  • Comment Saint Nicolas est devenu lorrain

    st nicolas.jpg

    [L'Abeille]

  • Les Lorrains célèbrent leur histoire : 537ème anniversaire de la Bataille de Nancy

    C'est sous une météo particulièrement clémente que les Lorrains ont participé ce dimanche 5 janvier 2014, au pied de la Croix-de-Bourgogne à Nancy, à la fête nationale qui commémore l'anniversaire de la Bataille de Nancy qui mit un terme au projet impérialiste du Grand Duc d'Occident Charles le Téméraire et qui vit également sa mort sous les murs de la cité ducale.

    Cette année encore, un fidèle Lorrain était présent en armure et avec bannière lorraine déployée, rappelant la geste de René II, notre vaillant duc, le "tombeur" du Téméraire.

    Depuis 1977, Jean-Marie Cuny et l'association Mémoire des Lorrains invitent les fidèles Lorrains à se rassembler chaque 5 janvier sur la place de la Croix-de-Bourgogne, lieu même où fut retrouvé, à l'issue de la Bataille de Nancy, le cadavre à demi dévoré de Charles le Téméraire ; bataille qui, rappelons-le, mit un terme final au rêve de nouvelle "grande lotharingie" du duc de Bourgogne.

    Comme à son habitude, Jean-Marie Cuny, l'infatigable défenseur de l'identité et de l'histoire de la Lorraine et - accessoirement - animateur de La Nouvelle revue lorraine (qui fête ses 40 ans cette année !), a harangué la centaine de participants - dont de nombreux jeunes - en fustigeant notamment la disparition de l'enseignement de l'histoire, la destruction de la société fondée sur la famille et la volonté de couper les français de leurs racines. Il a rappelé, fort à propos, la déclaration de SAIR Otto de Habsbourg-Lorraine, descendant de notre dernier duc de Lorraine, sur la nécessité de connaître son passé pour mieux se préparer à vivre l'avenir.

    A l'issue, le feu d'artifice fut tiré et le vin chaud partagé dans une joyeuse ambiance.

    Et vive la Lorraine !

     

    ‡ Consultez la harangue de Jean-Marie Cuny ici Harangue JMC_5 janvier 2014.pdf

     

    Quelques images de la fête nationale des Lorrains 2014...

    lorraine,nancy,bataille de nancy,rené II,charles le téméraire,croix de bourgogne,jean marie cuny

    lorraine,nancy,bataille de nancy,rené ii,charles le téméraire,croix de bourgogne,jean marie cuny

    lorraine,nancy,bataille de nancy,rené ii,charles le téméraire,croix de bourgogne,jean marie cuny

    lorraine,nancy,bataille de nancy,rené ii,charles le téméraire,croix de bourgogne,jean marie cuny

    lorraine,nancy,bataille de nancy,rené ii,charles le téméraire,croix de bourgogne,jean marie cuny

    [clichés ©H&PB]

     

    lorraine,nancy,bataille de nancy,rené ii,charles le téméraire,croix de bourgogne,jean marie cuny

    Clin d'oeil : René II junior sur son fidèle destrier, vainqueur du Téméraire [cliché & costume de ©Légendes Lorraines].

  • 536e anniversaire de la Bataille de Nancy : Renaissance de la fête des Lorrains

    Les Lorrains ont célébré joyeusement le 536ème anniversaire de la Bataille de Nancy remporté par le duc René II sur Charles le Téméraire le 5 janvier 1477. Retour sur une journée commémorative.

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené II,charles le téméraireTout a commencé à 15h00 sur le parvis de la basilique Saint-Epvre où le Parti Lorrain avait appelé la population à se rassembler. Les animateurs de cette jeune formation qui milite en faveur de l'autonomie de la Lorraine ont déposé une gerbe de fleurs aux couleurs de la Lorraine au pied de la statue de René II.

    Cette manifestation était rehaussée par la présence de la fanfare de Champigneulles qui a interprété quelques morceaux choisis dont "La Marche lorraine".

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené II,charles le témérairePuis, à 18h00, l'association Mémoire des Lorrains rassemblait une bonne centaine de  fidèles et sympathisants autour de la Croix-de-Bourgogne, lieu où fut retrouvé le corps inanimé de Grand Duc d'Occident. Pour la première fois depuis 1977, une jeune fille habillée en costume de Jeanne d'Arc (veille du dernier jour de l'année du 6e centenaire de la naissance de notre Jehanne oblige !) et un petit garçon revêtu de l'armure du duc René II étaient présents au pied de la Croix-de-Bourgogne.

    Jean-Marie Cuny a rappelé dans sa traditionnelle harangue l'objectif de cette fête : "Nous célébrons ici dans la plus grande simplicité le souvenir de la grandeur passée du duché de Lorraine et, plus particulièrement, la victoire du jeune duc René II sur le très redouté Charles le Téméraire." Et de suggérer que cet anniversaire pourrait être célébré joyeusement et avec faste par la mairie de Nancy...

    Cette fête du 5 janvier était en quelque sorte aussi une "inauguration". Selon Jean-Marie Cuny, la célébration du 536e anniversaire de la Bataille de Nancy constitue les prémices à l'ouverture de l'année "Renaissance" organisée à Nancy tout au long de cette année 2013.

    La sympathique manifestation s'est clôturée par un feu d'artifice et le partage du vin chaud accompagné d'un délicieux pain d'épices de Laneuvelotte. Et vive la Lorraine !

     

    ‡ Consultez la harangue de Jean-Marie Cuny ici Harangue JMC_05.01.2013.pdf

     

    Quelques images de cette journée festive...

     

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

    Manifestation organisée par le Parti Lorrain.


    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

    Fête des Lorrains organisée par Mémoire des Lorrains.

    [clichés H&PB]

     

    lorraine,nancy,bataille de nancy,croix de bourgogne,jean marie cuny,mémoire des lorrains,parti lorrain,rené ii,charles le téméraire

  • Nancy - 5 Janvier 2013 : commémoration de la Bataille de Nancy

    bataille nancy 1477.jpg

    La bataille de Nancy, 5 janvier 1477.

     

    L'association Mémoire des Lorrains invite toutes les Lorraines et tous les Lorrains à participer dans une joyeuse ambiance à la commémoration de la Bataille de Nancy samedi 5 janvier 2013, veille de l'Epiphanie :

    18h00 : rassemblement place de la Croix-de-Bourgogne avec harangue de Jean-Marie Cuny suivie du feu d'artifice et partage du vin chaud


    Traditionnellement, le 5 janvier était au temps de la Lorraine des ducs le jour de la fête "nationale" des Lorrains.

  • 5 janvier 2012 : Fête nationale des Lorrains à l'occasion du 534e anniversaire de la Bataille de Nancy

    NANCY-le-05-01-11-Rassemblement-extreme-droite-place-de-la-croix-de-bourgogne-photo-pierre-MATHIS.jpg

    Fête nationale des Lorrains 2011 (© ER)

     

    L'association Mémoire des Lorrains invite les Lorraines et les Lorrains à participer à la fête nationale des Lorrains à l'occasion du 534e anniversaire de la Bataille de Nancy :

    > Messe en l'église Saint-Pierre à Nancy (avenue de Strasbourg) à 17h00

    > Rassemblement place de la Croix-de-Bourgogne à Nancy à partir de 18h30 avec harangue, feu d'artifice, vin chaud et bonne humeur !

     

    VIVE LA LORRAINE !

  • Nancy : en passant par la place de la Croix-de-Bourgogne

    croix bourgogne.jpg

    [Vivre Nancy | n° du 7 au 20 mai 2011]

  • Le 534ème anniversaire de la Bataille de Nancy joyeusement fêté

    Ce mercredi 5 janvier 2011 à 18h30, quelques soixante-dix amoureux de l'histoire de la Lorraine – dont de nombreux jeunes – se sont réunis au pied du monument de la Croix-de-Bourgogne à Nancy pour la commémoration du 534ème anniversaire de la Bataille de Nancy. Discours et bonne humeur de rigueur pour célébrer la fête nationale des Lorrains !

    Fête lorrains_05.01.11 005.jpgEn effet, c’est désormais une tradition bien établie. Depuis 1977, Jean-Marie Cuny et l'association Mémoire des Lorrains rassemblent toutes celles et ceux qui aiment la Lorraine et son histoire autour d'un évènement qui a marqué le destin des duchés : la Bataille de Nancy du 5 janvier 1477 qui vit la défaite du Grand Duc d'Occident Charles le Téméraire face aux armées commandées par René II, duc de Lorraine et de Bar. Cette bataille devait mettre un terme à l'impérialisme bourguignon et assurer l'indépendance de la Lorraine pour quelques siècles.

    La soirée commémorative avait tout d'abord commencé par une messe célébrée en l'église Saint-Pierre par M. l'abbé Husson. Ensuite, les participants se sont rendus place de la Croix-de-Bourgogne, lieu où fut retrouvée la dépouille de Charles le Téméraire au bord de l'étang Saint-Jean, pour écouter la harangue de Jean-Marie Cuny qui, après une entrée en matière plutôt... météorologique, a rappelé les grands moments de cette bataille et ses conséquences.

    Après le feu d'artifice qui a clôturé en beauté le discours de J.-M. Cuny, la joyeuse troupe a partagé le vin chaud préparé par les membres de l'association Mémoire des Lorrains dans une ambiance très conviviale.

    Et vive la Lorraine !

    Fête lorrains_05.01.11 006.jpg

    Jean-Marie Cuny harangue la foule [cliché H&PB].

     

    fete lorrains 2011.jpg

    [Est Républicain | 06.01.2011]

  • 5 janvier 2011 à Nancy : célébration de la fête nationale des Lorrains

    Fête lorrain 05.01.10 005.jpg

    Fête nationale des Lorrains 2010 (archives H&PB)

     

    L'association Mémoire des Lorrains

    invite toutes les Lorraines et tous les Lorrains

    à la célébration de la fête nationale des Lorrains

    mercredi 5 janvier 2011

    > à 17h00 messe en l'église Saint-Pierre de Nancy (avenue de Strasbourg)

     > à 18h30 rassemblement place de la Croix-de-Bourgogne à Nancy

    Harangue, feux d'artifice, bonne humeur et vin chaud assurés !

     

  • Les Lorrains ont fêté le 533ème anniversaire de la Bataille de Nancy

    En ce 5 janvier glacial, une centaine de Lorrains a joyeusement fêté l’anniversaire de la Bataille de Nancy. Occasion également de célébrer la « fête nationale » des Lorrains supprimée lors de l’installation du roi Stanislas à la tête des duchés de la Lorraine et de Bar en 1737 par Louis XV.

     

    Fête lorrain 05.01.10 002.jpgAuparavant, une messe avait été célébrée à 17h00 en l’église Saint-Pierre de Nancy par l’abbé Husson, vicaire à la paroisse Saint-Pierre – Notre-Dame de Bonsecours. Le prêtre rappela dans son sermon le souvenir des ducs de Lorrains qui ont tenté de maintenir, contre vents et marées, l’indépendance de leurs états. Il demanda aux fidèles de prier tout particulièrement pour tous ceux qui périrent lors de cette bataille du 5 janvier 1477, en la Vigile de l'Epiphanie.

     

    A 18h30, au pied du monument de la Croix-de-Bourgogne, planté à l’emplacement de l’ancien étang Saint-Jean où fut découvert le cadavre du Grand Duc d’Occident, Jean-Marie Cuny, en fin connaisseur de l’histoire de la Lorraine, prononça sa traditionnelle harangue. Il rendit hommage aux soldats qui luttèrent au côté de René II, et aux mercenaires Suisses et Alsaciens en particulier. Mais aussi aux braves Bourguignons qui restèrent dignes dans la défaite.

     

    Fête lorrain 05.01.10 005.jpgBeaucoup de jeunes gens avaient tenu à participer à cette manifestation sympathique organisée par l’association Mémoire des Lorrains depuis 34 ans. De nombreux lorrains amoureux de leur histoire étaient également présents afin de marquer leur fidélité à leurs anciens souverains.

     

    La joyeuse compagnie ne se quitta pas avant d’assister au lancement des feux d’artifice et le partage du vin chaud ; breuvage tant attendu - et apprécié - en raison de la grande froidure qui piquait mains et visages !

     

    Rappelons brièvement le contexte de cette bataille et ses conséquences. La bataille de Nancy opposa le duc de Bourgogne Charles le Téméraire et le duc de Lorraine René II. Elle se solda par la défaite et la mort du Téméraire. Le principal bénéficiaire de cette bataille fut le roi de France Louis XI qui s'empara d'une partie des états bourguignons. Elle permit aussi, et surtout, au duché de Lorraine de rester indépendant. Aujourd'hui encore, nos « irréductibles lorrains » fêtent chaque 5 janvier, devant la Croix-de-Bourgogne, cet anniversaire.

     

    Fête lorrain 05.01.10 009.jpgQuelles furent les conséquences de cette bataille ? Louis XI avait signé en 1475 à Picquigny une trêve avec le roi d'Angleterre Édouard IV. Celui-ci, privé du soutien du duc de Bourgogne, se verra contraint de renoncer définitivement à ses ambitions en France.

     

    Dès l'annonce et la confirmation de la mort de Charles le Téméraire, Louis XI s'empare d'une partie des états bourguignons : duché et comté de Bourgogne, Picardie, Artois et Flandre, au détriment de Marie de Bourgogne, la fille du Téméraire. Celle-ci en appelle à son fiancé, Maximilien de Habsbourg, le fils de l’empereur Frédéric III, et récupérera en 1482 la Flandre, l'Artois et la Franche-Comté. Commencent alors plusieurs siècles de luttes entre les rois de France et les Habsbourg. Le fils de Maximilien de Habsbourg et de Marie de Bourgogne, Philippe le Beau, épousera l'héritière de l'Espagne, et sera le père de Charles Quint. Pendant deux siècles, le royaume de France sera entouré de possessions espagnoles : le long des Pyrénées au sud, la Franche-Comté à l'est et les Pays-Bas espagnols au nord. Et la Lorraine demeura, entre royaume des lys et empire, un état indépendant jusqu'en 1766.

     

    [reportage et clichés : H&PB / source historique : Wikipédia]

  • Bientôt la Fête nationale des Lorrains

    Monument Bataille de Nancy.jpg
    Le Monument de la Bataille de Nancy [cliché Wikipédia]

    L'Association Mémoire des Lorrains prépare activement la célébration de la fête nationale des Lorrains qui aura lieu le lundi 5 janvier 2009 à 18h30 au pied du Monument de la Bataille de Nancy - ou Croix de Bourgogne - à Nancy.

    Comme chaque année depuis 32 ans maintenant, les fidèles de l'association et tous les amoureux de l'histoire de la Lorraine auront à coeur de participer joyeusement à cette manifestation bon enfant. En souvenir de la bataille remportée par le duc de Lorraine René II sur le Grand Duc d'Occident, Charles le Téméraire, le 5 janvier 1477, mettant ainsi fin à la volonté hégémonique et impérialiste du duc de Bourgogne.

    Fête nat. des lorrains Ncy 05.01.07 011.jpg

    Tous les amis Lorrains (et les autres aussi bien sûr, même les Bourguignons, les Lorrains ne sont pas rancuniers !) sont invités à venir écouter la harangue prononcée par Jean-Marie Cuny au pied du Monument de la Bataille de Nancy et, ensuite, partager le vin chaud.

    Pour en savoir plus sur la Bataille de Nancy : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Nancy

    Bataille de Nancy 05.01.08 012.jpg
    [clichés H&PB]
  • Les Lorrains ont fêté la Bataille de Nancy !

    Samedi soir 5 janvier, place de la Croix-de-Bourgogne à Nancy, les Lorrains ont fêté le 531ème anniversaire de la Bataille de Nancy.

    ea92802296554ab208aeabd1ab29075c.jpgComme chaque année depuis maintenant 31 ans, devant le monument qui commémore cette bataille remportée par les troupes du duc de Lorraine René II et au cours de laquelle Charles le Téméraire a trouvé la mort le 5 janvier 1477, Jean-Marie Cuny, au nom de l'association Mémoire des Lorrains, a retracé le fil des événements de la bataille du 5 janvier 1477. Rappel historique suivi par environ soixante-dix personnes, plus que les années précédentes. Il regretta cependant d'être obligé de célébrer cet évènement historique sous la protection d'un cordon de police...

    Quelques individus, en effet, ont perturbé cette sympathique manifestation, qui est guidée simplement par l'amour de l'histoire de notre Lorraine, en criant « La Lorraine on s'en fout, on veut plus de frontières du tout ». Malgré tout, les feux d'artifice ont été tirés sous la pluie et les participants ont partagé joyeusement le vin chaud. Et vive la Lorraine !

    8b518573999722dffcc2441798a9a546.jpg
    [clichés : Mémoire des Lorrains]
  • Samedi 5 janvier 2008, fête nationale des Lorrains à Nancy

    VENEZ FETER LA FETE NATIONALE DES LORRAINS AUTOUR DE LA CROIX DE BOURGOGNE A NANCY

    SAMEDI 5 JANVIER 2008 A 18H00

    c0b1b97625292ff85a174f0ab9f6ba54.jpgComme chaque début d'année depuis plus de 30 ans, Jean-Marie Cuny, grand défenseur des traditions lorraines, invite tous les Lorrains à venir fêter dans une ambiance sympathique la fête nationale des Lorrains le samedi 5 janvier prochain. Rendez-vous à 18h00 autour de la Croix de Bourgogne à Nancy (proche rue Jeanne-d'Arc) pour écouter la harangue de Jean-Marie Cuny et partager le vin chaud proposé par l'association Mémoire des Lorrains.

    Rappelons que la Lorraine fête ce jour-là, veille de l'Epiphanie, la victoire remportée le 5 janvier 1477 par le duc René II sur les armées du Grand Duc d'Occident, Charles le Téméraire, qui voulait s'emparer de la Lorraine afin de réunir ses états bourguignons et flamands.

    C'est lors de cette fameuse victoire que le duc de Lorraine René II proclama saint Nicolas saint patron de la Lorraine, lui attribuant la victoire remportée sur le Téméraire.

    21d9b15fd3a2b19072dffc503e05d48d.jpgLa fête des Lorrains était célébrée avec fastes jusqu'à l'avénement de Stanislas en 1737 avec une messe solennelle chantée en l'église de Notre-Dame de Bonsecours à la mémoire des victimes de la bataille de Nancy de 1477. Elle était précédée d'une procession où prenait place toutes les autorités civiles, religieuses et militaires de la cité ducale.

    Alors, à bientôt pour célébrer joyeusement la fête nationale des Lorrains samedi 5 janvier 2008 à 18h00 Place de la Croix de Bourgogne à Nancy !