Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

forêt

  • Bleurville (88) : feu de forêt dans le massif de la Haute-Verrière

    L’alerte était déclenchée vers 18 h, jeudi 27 août, pour un feu de forêt hors agglomération de Bleurville. L’incendie, dont l’origine est indéterminée, a détruit environ quatre hectares d’un bois privé situé à environ deux kilomètres du village, à une centaine de mètres de la D21 en direction de Frain. Avec une végétation d’une dizaine d’années, composée d’essences différentes dont quelques résineux, le feu a fait de gros dégâts. « Quand un sapin s’enflamme c’est impressionnant » soulignait un pompier.

    Les sapeurs-pompiers de Vittel-Contrexéville, Monthureux-sur-Saône, Escles-Lerrrain (le Madon) et Lamarche, conduits par le lieutenant Alexis Rodier chef de groupe venu de Darney, sont intervenus rapidement avec de gros moyens. Le dispositif était composé de trois fourgons camion-citerne et d’une citerne de 10 000 litres, servis par environ quinze soldats du feu. Le foyer de l’incendie a été rapidement fixé mais les sauveteurs ont dû attaquer un travail de longue haleine, traiter les souches, les points chauds pas toujours accessibles facilement. Le chef de groupe expliquait que les lieux, maillés de chemins forestiers qui ont fait office de pare-feu, ont facilité l’accès et le quadrillage du terrain en interdisant toute propagation.

    Sur place on notait la présence de Denis Bisval, maire de Bleurville, et du garde chargé de la forêt. Les gendarmes de Darney-Lamarche-Monthureux ont fait les constatations d’usage.

    [Vosges Matin]

  • La forêt vosgienne, petits secrets et grand dessein

    forêt.jpgLa forêt fascine. Pour le rôle nourricier et protecteur qui est le sien. Pour la vie qui s'y anime en permanence. Pour les enjeux qu'elle représente, les rapports de force qu'elle engendre aussi. Apte à réveiller les sens, les émotions, l'univers forestier attise aussi les convoitises. La forêt vosgienne n'y échappe pas.

    La forêt du massif vosgien est plurielle. Témoignages, analyses, rencontres, balades dans l'espace et dans le temps ponctuent cet essai qui l'élude aucune des faces connues ou plus secrètes d'un univers tout aussi propice à la contemplation et à l'évasion.

    Les clichés de Denis Bringard l'illustrent magnifiquement, ajoutant à la séduction.

     

    ‡ La forêt vosgienne. Petits secrets et grand dessein, Claude Vautrin et Denis Bringard, éditions du Belvédère, 2014, 192 p., ill. (24,50 €).

  • Saône vosgienne : animations estivales autour de la forêt

    foret2_0001.jpg

    foret1_0001.jpg

  • Brisseverre, un hameau verrier en forêt de Darney

    briseverre.jpg

    [Vosges Matin]

  • Fête des groupes Europa-Scouts nancéiens

    joubert_scout.jpg

     

    FETE DES GROUPES EUROPA-SCOUTS

    IIème et IIIème Nancy

     

    10ème anniversaire de la création de la IIème Nancy

     

    Dimanche 6 mai 2012

     

    Forêt de Jevaux à Géville (Meuse, entre Boucq et Commercy)

     

    Accueil à partir de 11h00

     

     

    Tous les amis des Europa-Scouts sont les bienvenus !

     

    ‡ Info's et inscription ici : invitation 2012.pdf

  • Abreschviller, du comté de Dabo à l'Union européenne

    abreschviller.jpgSitué aux confins du massif vosgien et du plateau lorrain, sur les rives de la Sarre, Abreschviller appartint pendant près d'un millénaire au comté de Dabo, seigneurie alsacienne et germanophone. Peuplé par des immigrants venus de toutes les régions de France et d'Europe attirés par les concessions forestières offertes par les comtes, Abreschviller devint très tôt un village francophone.

     Très tôt indépendants de tout pouvoir seigneurial et ecclésiastique, les habitants y développèrent un esprit frondeur qui les amena à s'opposer au pouvoir en place, qu'il fut celui du comte de Dabo avant la Révolution, celui de l'Empire allemand pendant l'Annexion ou celui de l'occupant nazi pendant la seconde guerre mondiale.

    Né de la forêt, d'où l'installation de scieries, de papeteries, de forges et de verreries, ce village de Lorraine maintient une activité forestière et industrielle malgré la nouvelle donne imposée par la mondialisation. Il y ajoute le tourisme grâce à ses immenses forêts qui peuvent être parcourues à pied ou grâce au pittoresque train forestier, héritage des exploitations forestières de jadis.

    L'auteur, Michel Henry, originaire d'Abreschviller, a publié Les Templiers et les Ordres militaires en Lorraine.

     

    ‡ Abreschviller. Du comté de Dabo à l'Union européenne, Michel Henry, éditions Serpenoise, 2012, 246 p., ill. (18 €).

  • Vallée de l'Ourche : tables ouvertes sur l'histoire et le patrimoine

    L'Association Droiteval-Ourche-Patrimoine (DOP), présidée par Jean-Pierre Huguet, a inauguré dernièrement un parcours historique dans la vallée de l'Ourche, dans le sud-ouest vosgien.

    table1.jpgGrâce au partenariat qui a fédéré des associations patrimoniales et des collectivités locales, DOP a mis en place des tables de lecture permettant de découvrir le patrimoine et l'histoire de cette étonnante vallée du sud-ouest vosgien, prolongement de la magnifique forêt de Darney.

    Loin d'être un désert vert, l'histoire y a laissé une empreinte forte avec une présence religieuse et des activités humaines et industrielles liées aux forges, taillanderies et verreries. Il en subsiste de beaux restes monumentaux et architecturaux, ainsi qu'un riche patrimoine forestier et naturel.

    A découvrir au fil des tables de lecture.

    table2.jpg

    Table de lecture devant le musée d'Hennezel-Clairey

    table3.jpg

    table4.jpg

    table5.jpg

    [clichés : © DOP]

  • Bleurville : balade automnale en forêt avec les enfants des écoles

    ecole foret.jpg

    [Vosges Matin]

  • Georges Garillon, le poète de la forêt de Darney

    garillon.jpg

    [Vosges Matin]

  • Bleurville : une desserte pour le massif forestier du Neufmont ?

    neufmont.jpg

    [Vosges Matin]

  • Claudon en Vôge, entre guerres et forêts

    claudon en voge.jpgGaby Bontems a réservé aux habitants de Claudon et à tous les amoureux de l'histoire de la Saône Lorraine une bien belle surprise. Le troisième et dernier opus de sa vaste fresque sur l'histoire de Claudon, son village natal, est en effet une oeuvre posthume.

    Ce voyage "entre guerres et forêt" invite le lecteur à partir à la rencontre des habitants qui souffrirent et endurèrent des deuils au cours de la Grande Guerre et durant l'Occupation, sans oublier les actes de résistance de quelques-uns d'entre-eux qui marquèrent les maquis de la forêt de Darney et du nord de la Haute-Saône.

    Gaby Bontems nous fait également revivre toute une foule de villageois dans leur vie quotidienne et, en particulier, les forestiers. Les familles renaissent à travers la multiplicité des petits métiers qui animaient les forêts du sud-ouest vosgien ; il en développe les pratiques et l'évolution au cours des XIXe et XXe siècles.

    Notre auteur a souhaité, afin de parachever son oeuvre de mémoire, donner un prolongement musical à son histoire de Claudon. Un CD, enregistré par un enfant du pays, Olivier Dartevelle, clarinettiste soliste à l'orchestre philharmonique du Luxembourg, rend hommage aux cloches de l'église paroissiale, à l'histoire de la vallée de l'Ourche et à la chorale de La vallée qui chante qui anima la région dans les années 1970-1980.

    Un ouvrage émouvant qui témoignera pour les siècles à venir de l'histoire des hommes et des femmes qui ont fait Claudon et qui ont contribué à façonner ses paysages. A lire et à écouter. En hommage à un bonhomme qui aimait de tout son coeur et de toute son âme son pays.

    Merci Gaby !

     

    >>  Mon pays Claudon en Vôge. Entre guerres et forêt, Gaby Bontems, éditions  L'Atelier de la Mémoire, 2010, 161 p., ill. (30 €).

     

  • In memoriam Gaby Bontems

    Gaby Bontems est décédé le 16 février 2010. Evidemment, pour ceux qui ne le connaissaient pas, le bonhomme ne leur dit rien.

    gaby bontems 2009.jpgGabriel Bontems était un passionné d'histoire. Et surtout de l'histoire de "son" Claudon, village qui l'a vu naître et où il vécut toute sa vie. Celui qui avait été marchand de bois, était tout imprégné de l'histoire de ses ancêtres, de celle des villageois qui ont fait Claudon et ses hameaux disséminés dans la vaste forêt de Darney, aux confins des Vosges et de la Haute-Saône.

    Son oeuvre restera bien la publication de ses mémoires en forme d'histoire de Claudon. On devrait plutôt écrire "les mémoires" des habitants de Claudon. Dans les deux tomes déjà publiés, il nous restitue le passé de gens humbles et industrieux, gens des champs et gens des bois. La "vraie vie" - comme l'on dirait aujourd'hui dans les médias - d'hommes et de femmes qu'il a cotoyé quotidiennement ou celle dont ses parents lui avaient transmis le souvenir. Il avait su conserver intact et avec une grande fraîcheur ces nombreux souvenirs "personnalisés", dans le sens où chaque anecdote est attachée à une personne dûment nommée !

    Cela ne s'arrêtera pas là, brutalement. Gaby Bontems avait eu le temps de mettre en forme suffisamment de matière pour que deux nouveaux opus voient le jour. Le troisième tome devrait donc paraître au printemps prochain. Un quatrième est également programmé.

    Gaby Bontems était la mémoire de Claudon. Il était à la fois historien et ethnologue.  Sa mémoire et celle de son village perdureront au-delà de sa présence parmi ses contemporains.

    Merci et à Dieu Gaby !

  • Fort comme un boeuf

    Toute sa vie, dans les forêts du Val d'Ajol (Vosges), René Jacquot a débardé avec des boeufs, au rythme lent des attelages. l'avènement du tracteur a tué son métier.
    boeufs.jpg
    rené jacquot.jpg
    [Vosges Matin | 15.12.09]

  • La forêt de Tignécourt, les écoliers de Bleurville et de Châtillon-sur-Saône acteurs d'un jour

    forêt.jpg
    [Vosges Matin | 23.12.09]

  • Droiteval : mobilisation autour du son et lumière "La forêt aux sortilèges"

    Organisateurs, techniciens et acteurs préparent activement le prochain spectacle "La forêt aux sortilèges" qui va animer prochainement le coeur de la vallée de l'Ourche, à Droiteval.

     

    C'est la mobilisation de tout un secteur rural autour d'un conte médiéval où se mèlent amour, magie, aventure et poésie pour le plus grand bonheur des petits et des grands. La forêt environnante servira de magnifique décor naturel à ce spectacle vivant qui rassemble plus d'une centaine d'acteurs et figurants bénévoles.

     

    foret sortileges droiteval2 09.JPG

     

    Tout sera fin prêt pour les soirées des 5, 6, 7, 8 et 9 août. Mais dès 19h00 la foire médiévale animera le site de l'ancienne abbaye cistercienne de Droiteval.

     

    foret sortileges droiteval1 09.JPG
    [clichés : courtoisie de Anne Soyer-Petitjean]

     

    >> Droiteval est situé entre Darney et Monthureux-sur-Saône, à 25 km sud de Vittel.

    >> Réservez dès maintenant sur www.compagnie-odyssee.com ou réseau France Billet (FNAC, Carrefour, Géant).

  • "La forêt des sortilèges" va enchanter l'été vosgien

    droiteval.jpg
    forêt sortilèges.jpg

  • Dédicace de « La forêt de Darney » à Neufchâteau (Vosges)

    présentation livre forêt darney 10.04.09 004.jpgSamedi 13 juin, Jean-François Michel, président de l’association Saône Lorraine et coordonnateur de l’ouvrage « La forêt de Darney » dédicace :

     

    > à partir de 10h00, à la Maison de la Presse - 9, rue de France - 88300 NEUFCHATEAU

     

    > à partir de 14h30, à la Librairie Lambert - 63, rue Saint-Jean - 88300 NEUFCHATEAU

  • Le sud-ouest vosgien se mobilise pour le nouveau spectacle estival à Droiteval

    spectacle odyssée.jpg
    [Vosges Matin | 15.05.09]

  • Le spectacle féerique de l’été vosgien à Droiteval

    Après la place du Prince de Bleurville et l’affaire Buzenet, c’est au cœur de la vallée de l'Ourche que la troupe de la Compagnie L’Odyssée donne rendez-vous aux amoureux de la nature et du patrimoine.

     

    forêt aux sortilèges.jpgDans la vallée de l’Ourche, des êtres féeriques et des humains cohabitent en harmonie. C’est le thème du nouveau spectacle qui sera présenté en août prochain sur le site de l’ancienne abbaye cistercienne de Droiteval.

     

    Amour, magie, aventure et poésie se mêlent dans un conte médiéval au sein du magnifique écrin de verdure où se dissimule Droiteval, entre Darney et Monthureux-sur-Saône.

     

    La Forêt des Sortilèges dévoile au public le destin contrarié de Mathélie confrontée au pouvoir du Sage des Trois Chênes.

     

    Au milieu de la tourmente, la vieille ermite réussira-t-elle, malgré les maléfices, à guider l'héroïne dans le labyrinthe d'un amour interdit.

     

    Ce monde fabuleux s'ouvre à tous pour un voyage d'exception du 5 au 9 août 2009 à Droiteval, sur la commune de Claudon.

     

     

    >> Pour en savoir plus : http://www.compagnie-odyssee.com/index.php

  • Redécouvrir l'histoire de la Résistance en forêt de Darney (Vosges)

    La forêt de Darney, dans le sud-ouest vosgien, a connu des heures terribles au moment où s'engageaient les combats pour la libération de la France du joug nazi. En septembre 1944, les jeunes maquisards du maquis de Grandrupt, entre Darney et Bains-les-Bains, ont été les victimes innocentes de la barbarie de l'occupant. Cette histoire vous est racontée au musée de Hennezel qui consacre une salle à la mémoire de la Résistance dans le sud-ouest des Vosges.

     

    AG saône lorraine 19.04.09 020.jpgCette salle, installée au sein du musée du Verre, du Fer et du Bois, est gérée par l'amicale du Maquis de Grandrupt et les anciens résistants déportés. Ils ont souhaité conserver la mémoire des événements qui se sont déroulés durant l'été 1944 dans ce coin reculé du département des Vosges. Secteur qui voulait contribuer, à sa manière, à la libération du territoire national.

     

    Le visiteur y découvrira surtout l'action de l'abbé Mathis, curé de Hennezel, victime de la barbarie nazie. Membre du maquis de Grandrupt, il sera martyrisé par les SS devant son presbytère en feu et face à la population terrorisée afin qu'il avoue des informations sur l'organisation de la Résistance dans les Vosges. Il sera d'ailleurs exécuté sur la place du village.

     

    Chacun pourra découvrir les aspects du maquis et de l'action des maquisards vosgiens. Une visite pour se souvenir de ces trop nombreux jeunes vosgiens et francs-comtois qui ont été déportés et sont morts sans avoir pu revoir leur pays libéré.

     

    AG saône lorraine 19.04.09 022.jpg
    Le bureau de l'abbé Pierre Mathis reconstitué au musée de Hennezel

     

    >> La Résistance en forêt de Darney au musée de Hennezel-Clairey, rue du Moulin-Robert à Hennezel (entre Darney et Bains-les-Bains). Ouvert jusqu'à la Toussaint tous les jours de 14h30 à 18h30.

  • Le livre "La forêt de Darney" officiellement présenté au public

    Jean-François Michel, président de l’association Saône-Lorraine, a présenté vendredi officiellement devant un parterre d’invités le livre « La forêt de Darney » sur le site de Merrain International à Monthureux-sur-Saône.

     

    réception livre forêt darney 07.04.09.jpg« C’est un livre des records » annonce d’amblée l’initiateur et coordonnateur de cette nouvelle édition. « Plus de 30 auteurs et collaborateurs, près de 500 pages, des photos couleur et un poids de 1,9 kg ! ». Un véritable événement dans l’édition régionale auquel sont associés Jean-Pierre Husson, géographe, et Hubert Flammarion, médiéviste, qui a aussi réalisé de nombreux clichés illustrant cette édition. Et, bien sûr, les éditions Dominique Guéniot, de Langres, responsables de ce remarquable travail.

     

    présentation livre forêt darney 10.04.09 003.jpgLes responsables de cette réédition insistent sur la clarté et l’originalité de l’ouvrage qui rajeunit complètement l’édition de 1985. « C’est une véritable encyclopédie sur la région de Darney qui a associé des talents d’historiens, de géographes, de spécialistes de la sylviculture, de l’environnement, des aménageurs et des industriels » précise encore Jean-François Michel.

     

    présentation livre forêt darney 10.04.09 006.jpgPour Hubert Flammarion, « ce fut une aventure passionnante car, outre qu’il s’agit d’un bel objet sylvicole, c’est surtout un splendide ouvrage éditorial ». Bref, les éloges ne tarissent pas. Et ils sont amplement mérités.

     

    Jean-Pierre Husson insistera sur le caractère symbolique de « ce baptême effectué dans une entreprise innovante qui travaille le bois ». Et de souhaiter que « cet ouvrage serve de modèle pour d’autres bassins de vie ».

     

    présentation livre forêt darney 10.04.09 009.jpgEnfin, Jean-François Michel associa à cette réédition le mécénat d’entreprises locales : Merrain International, Sebeler SAS de Bleurville et la verrerie de La Rochère, ainsi que le soutien du Conseil général des Vosges et des Communautés de communes du Pays de la Saône Vosgienne et de Saône & Madon, sans qui cette nouvelle édition n’aurait pu voir le jour.

     

    La naissance de l’ouvrage fut sympathiquement fêtée autour du verre de l’amitié par toute l’assistance ravie d’une telle réussite éditoriale, gage d’une belle promotion pour la région.

     

    La souscription pour « La forêt de Darney » est prolongée jusqu’au 30 avril au prix de 45 €. Commande à adresser à Jean-François Michel, 3 avenue de Lattre-de-Tassigny 57000 METZ.

  • « La forêt de Darney » disponible à partir du 6 avril

    "forêt de darney.jpgLa forêt de Darney, Des arbres et des hommes" est la nouvelle version d’un ouvrage collectif coordonné par Jean-François Michel, agrégé d'histoire et président de l'association Saône-Lorraine.

     

    Ce livre nous fait redécouvrir la nature, la géographie, l'histoire, le patrimoine et la vie économique, touristique et culturelle d'une des plus anciennes forêts françaises, située au sud-ouest des Vosges et aux confins de la Haute-Saône.

     

    L’ouvrage s’articule autour de quatre parties :

     

    Ø       « ESPACES NATURELS » aborde la forêt géographique et géologique, les paysages, la faune, la végétation et l'état des milliers d'hectares de chênes, de hêtres et de conifères après la tornade du 11 juillet 1984 ;

     

    Ø       « HERITAGES » permet de découvrir une occupation humaine qui remonte à la préhistoire et qui traverse l'Antiquité, le Moyen Âge et les Temps modernes jusqu'à nos jours, notamment autour des activités des religieux de la Vôge, des verrières et des verreries, des lieux de refuge de la Résistance et de la gestion forestière ;

     

     

    lettre Jacquinot Droiteval à Fadelot 19e s..jpg
    Lettre de M. Jacquinot, directeur des forges de Droiteval
    à M. Fadelot, marchand de bois à Bleurville (1845)
    adjudication de coupes de bois 19e s..jpg
    Quittance d'adjudication de coupe de bois dans la Vôge
    (document Joseph Fadelot, 1845)
     

    Ø       « ESPACES GEOGRAPHIQUES » nous fait comprendre la vie contemporaine de la forêt, sa population, son aménagement, la valorisation de la filière bois et ses activités industrielles à travers les exemples de Merrain International (bois), de la société Sebeler (pierre) et de la verrerie de La Rochère (verre) ;

     

    Ø       « ESPACES TOURISTIQUES ET CULTURELS » invite à la découverte des circuits touristiques en forêt de Darney (notamment les circuits du Club Vosgien), du musée d'Hennezel-Clairey et du centre d'animation de la préhistoire "Christine Guillaume" de Darney.

     

    Relanges Belle-Roche.jpgPhotographies, cartes postales anciennes, cartes et plans, 340 documents et illustrations en couleurs rendent l'ouvrage agréable et accessible à tous les publics. Une bibliographie et un CD de pièces justificatives complètent l'ensemble.

     

     

     

    >> Beau livre relié, format 21 x 27 cm, 496 pages en couleurs + CD (48 €)

     

    >> DISPONIBLE A PARTIR DU 6 AVRIL 2009 AUPRES DE L’ASSOCIATION SAONE-LORRAINE, EN LIBRAIRIE OU CHEZ GUENIOT EDITIONS A LANGRES

  • L'amicale du Maquis de Grandrupt (Vosges) se souvient

    maquis grandrupt.jpg
    [source : Vosges Matin | 12.02.09]

  • Le livre "La forêt de Darney" en souscription

    Un événement dans le monde de l'édition régionale : la réédition tant attendue de l'ouvrage "La forêt de Darney" (paru en 1985 et totalement épuisé) dans une nouvelle version revue et augmentée.

     

    forêt de darney.jpg

     

    Plus de 30 auteurs spécialistes dans les domaines de la gestion des ressources forestières, de l'environnement, de l'archéologie, de l'histoire, de la géographie, de la conservation du patrimoine, de l'industrie, ont collaboré à la refonte de ce livre consacré à la forêt de Darney sous la direction de Jean-François Michel, historien et président de l'association Saône Lorraine, de Jean-Pierre Husson, géographe, et d'Hubert Flammarion, historien.

     

    C'est désormais une somme de connaissances - à jour des dernières évolutions - sur cette vaste forêt du sud-ouest vosgien qui est mise à la disposition du grand public et de tous les amoureux de cette région des confins de la Lorraine, de la Champagne et de la Franche-Comté.

     

    Cela donne un remarquable ouvrage relié de 448 pages entièrement imprimé en quadrichromie réalisé par les éditions Dominique Guéniot.

     

    >> L'ouvrage est en souscription jusqu'au 31 mars 2009. Pour souscrire, il suffit d'envoyer ses coordonnées à M. Jean-François MICHEL  -  3 avenue de Lattre-de-Tassigny  -  57000 METZ en y joignant votre règlement

    >> Prix de l'ouvrage : 45 € (ajouter 6 € frais de port)

    >> Important ! Possibilité de le retirer au Grenier à sel de Châtillon-sur-Saône ou au musée de Hennezel (cela vous évite les frais de port !) => le préciser dans votre bon de commande

    >> sortie prévue : 19 avril 2009

    forêt de darney 4e couverture.jpg
  • Le nouveau site internet du village de Claudon à visiter

    La région de la Saône Lorraine se découvre peu à peu ; les internautes du monde entier (!) peuvent désormais partir à la découverte de notre petite région du Sud-Ouest Vosgien en visitant les nombreux sites présentant les bourgs et villages saône-lorrains.

    Droiteval 2007 (anne soyer petitjean).JPG
    Le site de de l'ancienne abbaye cistercienne de Droiteval, sur la commune de Claudon,
    qui a récemment souffert d'une grave inondation (cliché : Anne Soyer-Petitjean)

     

    A partir d'aujourd'hui chacun peut découvrir le village de Claudon, dans le canton de Monthureux-sur-Saône, proche de la grande forêt de Darney.

    Nous saluons avec plaisir la naissance de ce nouveau site qui fera encore mieux connaître notre petite patrie !

    Visitez le ici : http://pagesperso-orange.fr/claudon/index.html

  • La forêt de la Vôge bien exploitée

    Entre Claudon et Attigny, un engin travaille en sous-bois dans le respect de l’environnement.

     

    forêt attigny.jpgDans le cadre du Pôle d'excellence rurale, Alain Roussel, président du Pays d'Epinal Cœur de Vosges et de la communauté de communes du Pays de la Saône Vosgienne, avait convié ses collègues délégués ainsi que les techniciens de l'ONF à venir voir travailler sur le terrain une impressionnante machine finlandaise.

     

    L'entreprise Sotraforest, qui a son siège sur le Pôle d'activité de la Saône Vosgienne, au Mont de Savillon, assure des prestations de services pour la production, le repeuplement, l'entretien et l'exploitation de parcelles forestières et agricoles. Elle vient d'acquérir une toute nouvelle machine qui travaille en forêt « proprement », en ce sens qu'elle respecte l'environnement, n'abîmant ni les sous-bois, ni les sols.

     

    Pourvue de pneus extra-larges pour diminuer la pression, elle coupe les branches pour les laisser flétrir au sol, afin que les feuilles se décomposent et nourrissent à leur tour celui-ci. Plus tard, ces branches seront débardées le plus écologiquement possible, et elles alimenteront une fabrique de plaquettes pour les chaufferies à bois.

     

    Une démonstration qui a retenu l'attention des élus du secteur, qui ont réussi à monter et à faire adopter le projet de Pôle d'excellence rurale bois, avec plusieurs objectifs : implantation d'une chaufferie bois pour les bâtiments publics de Monthureux, développement d'espèces sylvestres à croissance rapide, production de granulés bois, investissement, recherche et réflexion sur la création d'un chantier d'insertion bois. La finalité du projet étant de développer l'utilisation des sous-produits résultant de l'exploitation des forêts et de les valoriser tout en respectant l'environnement.

     

    L'engin, de conception finlandaise, a impressionné et particulièrement intéressé les délégués de la commission « développement » de la communauté de communes, ainsi que les professionnels de la forêt présents dans ces parcelles en exploitation dans la forêt située entre Claudon et Attigny.

     

    [d’après l’Est Républicain | 23 octobre 2008]

  • Le chêne vosgien devient tonneaux à Monthureux-sur-Saône (Vosges)

    La « Tonnellerie de France » transforme la futaie de Darney en futaille pour les vins mondiaux.

    Merrain International n'a pas choisi le Sud-Ouest vosgien par hasard, puisque la forêt de Darney et des communes avoisinantes sont la troisième de France pour ce qui concerne le chêne. Dix ans ont passé depuis son implantation et l'entreprise a connu une belle expansion, avec la création de la Tonnellerie de France, faisant passer le nombre d'employés de 60 à 120 et le chiffre d'affaires de 19 à 40 millions d'euros.

     

    tonnelerie de france.jpgPour saluer cette belle évolution, la Région Lorraine a dépêché sur place un de ses vice-présidents. Accueilli par le manager général, l'élu régional, qui avait effectué une première visite du site il y a huit ans, a ainsi pu juger des progrès accomplis et pourra mieux étudier la demande d'aide concernant l'installation d'un deuxième séchoir ; celui-ci utilisera des énergies propres et recyclables comme la pompe à chaleur.

     

    Opérationnel depuis deux mois, il a subi plusieurs tests afin d'obtenir un bois mécaniquement exploitable dans les meilleures conditions. Ce séchoir pourra traiter 3.000 m3 de merrains - les planches servant à façonner les tonneaux - et 2.000 m3 de produits connexes par an.

     

    Le chêne est le bois idéal pour contenir le vin : des études récentes ont montré que des copeaux de chêne chauffés contenaient des molécules aromatiques pouvant apporter au vin des goûts de vanille, de café ou de chocolat suivant les degrés de chauffe. Le copeau ainsi travaillé est un produit innovant, reconnu par ses qualités, et étudié minutieusement par un laboratoire américain. Mais, à Monthureux, une machinerie spécifique peut également procéder à toutes les analyses chimiques.

     

    Ces copeaux broyés et calibrés sont commercialisés en sacs de 18 kg à paroi aluminisée, pour qu'ils se conservent dans les meilleures conditions « De 4.000 tonnes par an », précise le directeur, « nous passerons à 9.000 tonnes dans quelques années, en respectant une granulométrie sévère ».

     

    Près de la machine, une affiche de grand format souligne que l'entreprise est un « leader innovant en la matière, dans un environnement sécurisé, grâce à des produits de haute qualité ». Le vin boisé va donc devenir à la mode. Ces copeaux odorants sont même classés selon leur provenance vosgienne, suivant qu'ils sont de la montagne, de la plaine ou de Darney !

     

    La Tonnellerie de France se modernise en permanence puisque le directeur travaille maintenant sur un nouveau prototype de four. La suite de la visite a permis de voir toutes les étapes de réalisation des douelles, et de découvrir leur assemblage pour obtenir le corps du tonneau. L’élu régional a vivement félicité le directeur pour la réussite exemplaire de cette entreprise, qui fournit des produits finis sur plusieurs continents. « C'est autrement mieux que de voir nos grumes de chêne quitter notre sol pour être transformées ailleurs. »

     

    Félicitons cette entreprise qui travaille à la valorisation permanente d’un produit local. Et qui crée des emplois en milieu rural. Un exemple de réussite à encourager… et à imiter.

     

     

    [d’après L'Est Républicain | 21.10.2008]