Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gilou salvini

  • Contrexéville commémore sa libération

    Un char de la 2e DB dans les rues de Vittel, carte postale ancienne, 1944.

    Ce samedi 10 septembre, Contrexéville célébrera le 72ème anniversaire de sa libération par la 2e DB. Gilbert Salvini, membre du Cercle d’études locales de Contrexéville, nous faire revivre cette journée historique.

    > Comment étaient organisées les troupes du général Leclerc ?


    « Le 11 septembre, la 2e DB passe à Colombey-les-deux-Églises sous le commandement du général Leclerc pour progresser à travers les lignes allemandes vers Châtel-sur-Moselle avec les deux sous-groupements du colonel de Langlade : celui du commandant Minjonnet se dirige vers Auzainvilliers, alors que celui du commandant Massu arrive à Bulgnéville sans avoir été inquiété. Renseigné par sa reconnaissance et les maquisards, il évite la route directe de Contrexéville prise en enfilade par les canons stationnés au carrefour du lac de la Folie et lance l’attaque en passant par Suriauville ».


    > Comment se déroule l’entrée dans Contrexéville ?


    « A 17h30, les marsouins du bataillon de marche du Tchad et les chars Sherman du 12e régiment des chasseurs d’Afrique déferlent dans le parc thermal et la ville, sous les feux des Allemands surpris. Le soldat Auguste Perreguey est abattu en entrant dans Contrexéville à la hauteur de l’hôtel Cosmopolitain, le caporal Charles Deconninck est tué dans la rue de Strasbourg, aujourd’hui rue Division-Leclerc. Ils seront inhumés au cimetière communal, puis transférés en Alsace au carré militaire de la 2e DB. Il y a de nombreux blessés, la première vague s’installe en bouchon aux sorties de Contrexéville, suivie par un deuxième échelon qui nettoie les nids de résistance. Les combats cessent à la tombée de la nuit ; 64 ennemis ont été tués dont 4 capitaines, il y a des blessés et des prisonniers, des survivants se sont enfuis. La nuit se passe aux aguets, les yeux tournés vers Vittel, alors qu’un flot ininterrompu d’unités diverses de la 2e DB renforce les effectifs, certaines se dirigent vers Darney ».


    > Qu’en fut-il de la journée du 12 septembre ?


    « Le 12 septembre à la sortie de Contrexéville, le général Leclerc donne ses ordres au colonel de Langlade et au commandant Massu pour l’attaque de Vittel où, tôt le matin, une unité de reconnaissance française a été accrochée en vue de la ville. Elle y a laissé deux chars et un soldat est mort. Pendant ce temps, les fantassins et les maquisards traquent les derniers allemands retranchés dans les caves et dans la partie couverte du Vair ».

     

    [d'après Vosges Matin]

  • La chapelle Saint-Basle de Lignéville ouverte au public cet été

    Chapelle Saint-Basle de Lignéville (Vosges), vue aérienne du sud-ouest [cl. ©Gilou Salvini].

     

    La chapelle Saint-Basle de Lignéville est ouverte au public gratuitement tous les dimanches de juillet et août de 14h00 à 17h00.

    > Lieu de culte chrétien du XIIe siècle transformé aux XVe-XVIe et XIXe siècles

    > Sanctuaire gallo-romain et nécropole du haut Moyen Âge

    > Domaine de la famille de Ligniville

    > Tombeaux funéraires des familles Hugo et Thouvenel (XIXe s.)

    La chapelle a fait l'objet d'une restauration complète en 2013-2014.

  • Résurrection de la chapelle Saint-Basle de Lignéville (Vosges)

    Cédée pour l'euro symbolique par le diocèse de Saint-Dié à la commune de Lignéville en 2012, l'édifice n'a pas attendu longtemps pour être l'objet d'une rénovation complète débutée en septembre 2013 et qui s'achève en ce début d'année 2015.

    lignéville1.jpgLes travaux sont d'envergure. Jugez-en : réfection des voûtes, consolidation des murs, réfection des enduits intérieurs et extérieurs, du clocheton et de l'ensemble de la couverture, mise en valeur des éléments architecturaux anciens, remplacement des huisseries, aménagements extérieurs... Leur coût global se monte à 273.000 €, montant subventionné à 41,50 % par l'État, la Région Lorraine et le Conseil général des Vosges, à laquelle il convient d'ajouter les nombreuses aides émanant d'organismes divers (la Fondation du Patrimoine notamment) et des dons de particuliers.

    Bien que non inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques, la rénovation de la chapelle Saint-Basle a fait l'objet d'une attention particulière de la DRAC de Lorraine, ainsi que celle de la Fondation du patrimoine qui a ouvert une souscription. Dans le cadre de ce partenariat, les rénovations du portail et des autres boiseries ont été confiées aux jeunes apprentis du Centre de formation d'Arches.

    vosges,lignéville,chapelle saint basle,gilou salvini,cercle d'études locales de contrexéville,sra,drac,lorraine,diocèse de saint diéParallèlement à l'exécution des travaux sur l'édifice, trois opérations archéologiques ont eu lieu, autorisées par le Service régional de l'archéologie :

    - une étude du bâti effectuée par Nord-Est archéologie a révélée que l'édifice actuel était issu d'une première construction datée du XIIe siècle ;

    - un sondage partiel mené par le Cercle d'études locales de Contrexéville a mis au jour une nécropole du haut Moyen Âge, livrant trois sarcophages et 28 sépultures ;

    - un autre sondage partiel mené par la même association a mis au jour une partie de la structure d'un bâtiment d'origine gallo-romain daté du Ier siècle de notre ère.

    Traditionnellement se déroulait dans la chapelle l'office religieux du Lundi de Pâques pour la paroisse Saint-Basle de la Plaine. En 2015, la messe de ce jour sera particulièrement consacrée à l'inauguration de la chapelle rénovée en présence de Mgr Mathieu, évêque de Saint-Dié.

    [infos aimablement communiquées par Gilou Salvini]

     

    vosges,lignéville,chapelle saint basle,gilou salvini,cercle d'études locales de contrexéville,sra,drac,lorraine,diocèse de saint dié

    [Vosges Matin]

     

     

  • La Neuveville sous Montfort (88) : une représentation de la légende de Saint Hubert

    Gilou Salvini, membre éminent du Cercle d'études locales de Contrexéville, nous fait partager ses découvertes archéologiques et historiques, glanées au fil de ses pérégrinations vosgiennes...

    lorraine,vosges,meuse,la neuveville sous monfort,les marats,les hauts de chée,saint hubert,gilou salvini,cercle d'études locales de contrexéville,renaissanceAujourd'hui, il nous fait découvrir une sculpture découverte par hasard, à La Neuveville-sous-Montfort, village de la plaine des Vosges, situé entre Vittel et Mirecourt.

    Cette sculpture utilisée en remploi dans le mur d'une maison, bien que mutilée, reste parfaitement lisible. Elle représente la chasse de Saint Hubert. Elle peut être datée de la fin du XVe siècle et met en scène la légende dans un tableau de pierre (55 cm x 55 cm) où deux piliers soutiennent un arc ornée de feuillage. Le saint est vêtu à la mode Renaissance et le cerf forcé est assailli par la meute. La croix lumineuse qui surmontait la tête du cervidé est détruite ainsi qu'une partie de l'ange annonciateur qui domine la scène. Contrairement à la sculpture conservée dans l'église des Marats (Meuse, commune regroupée des Hauts-de-Chée ) il n'y a pas d'arrière-plan arboré.

    lorraine,vosges,meuse,la neuveville sous monfort,les marats,les hauts de chée,saint hubert,gilou salvini,cercle d'études locales de contrexéville,renaissanceSi la similitude de ces deux représentations sculptées est frappante, c'est parce qu'il s'agit d’œuvres réalisées à partir d'un "carton", ou dessin modèle, circulant d'atelier en atelier afin d'inspirer les artistes, tout en imposant un thème qui soit conforme au style liturgique de l'époque, comme en témoigne, dans un autre genre, les nombreux et splendides retables de la chasse de Saint Hubert, appelée aussi "miracle de Saint Hubert".

    Cette sculpture pourrait provenir de l'ancienne église du village ou d'une chapelle.

    [texte et clichés : courtoisie de Gilou Salvini]

  • Les Journées du Patrimoine 2014 à Lignéville et Contrexéville

    lignéville.jpg

    contrex.jpg

  • La Grande Guerre du docteur Jean Thiéry de Contrexéville

    contrex.jpg

    [Vosges Matin]

  • Chapelle Saint-Basle de Lignéville : une étude anthropologique pour les restes humains exhumés

    contrex.jpg

    [Vosges Matin]

  • Activités archéologiques avec le Cercle d'études locales de Contrexéville

    Un mois de juin très actif pour les membres du Cercle d'études locales de Contrexéville :

    lorraine,vosges,cercle d'études locales de contrexéville,gilou salvini,archéologie,darnieulles,darney,contrexéville,damblain

    - Inauguration au Musée départemental à Épinal de l'exposition « Vivre à la romaine » : pour l'occasion l’ensemble thermal de la villa gallo-romaine de Damblain est reconstitué, fouilles auxquelles ont participé les membres du Cercle d'études locales

    DARNEY MARTINVELLE.jpg

    - Forêt domaniale de Darney-Martinvelle : intervention du Cercle d'études auprès de l'équipe de Ludovic Trommenschlager, archéologue numismate, qui sonde un atelier de faux monnayage du IVe siècle de notre ère

    DARNIEULLES.jpg

    - Darnieulles : intervention du Cercle d'études auprès de l'équipe de Cédric Moulis et Marie Nique, au pied du donjon médiéval en cours de sondage

    contrexeville.jpg

    - Contrexéville : le village gallo-romain sera établi le dimanche 22 juin toute la journée dans la presqu'île du lac de Contrexéville ; le Cercle d'études en profite pour dégager la voie romaine Corre-Soulosse qui y passe afin de la présenter au public.

     

    [texte et clichés : ©Gilou Salvini]

     

  • Hennezel (88) : les sociétés savantes vosgiennes en AG au musée

    La Fédération des Sociétés savantes des Vosges a tenu ses assises annuelles au musée d'Hennezel-Clairey. Moment privilégié pour faire un zoom sur une année riche en activités.

    AG FSSV_26.05.14 005.jpgJean-Paul Rothiot, président de la Fédération, a remercié Jean-François Michel et Bernard Delémontey pour leur accueil dans le cadre du musée des activités anciennes, géré par l'association Saône Lorraine, partenaire actif de la FSSV.

    Les activités 2013. - Dans le cadre de son rapport moral, le président Rothiot a rappelé aux membres des associations adhérentes présents, les nombreuses activités organisés ou auxquelles la Fédération a apporté son concours : le Livre sur la Place à Nancy, les Journées d'histoire régionales à Pont-à-Mousson, l'AG à Châtillon-sur-Saône, l'organisation des 15ème Journées d'études vosgiennes (JEV) à La Bresse qui ont connu d'ailleurs un beau succès avec plus de 300 participants, la publication des actes des JEV 2012 de Mirecourt ainsi que le numéro 2 de la collection "Mémoire & Documents des Vosges" consacré à la statistique départementale du préfet Siméon (XIXe s.). Christian Euriat propose, en "produit dérivé" de ce dernier ouvrage, la reproduction d'une magnifique carte géologique des Vosges de 1850.

    AG FSSV_26.05.14 003.jpgLes projets de la Fédération. - Les JEV 2014 auront lieu les 24, 25 et 26 octobre à Charmes. Les interventions aborderont notamment les activités industrielles à Charmes et Vincey, les espaces naturels autour de la Moselle, la Seconde Guerre mondiale et l'industrie au service de l'Allemagne à Vincey, le Charmes médiéval et religieux, Maurice Barrès et André Breton...

    Par ailleurs, le troisième opus de "Mémoire & Documents des Vosges" dédié aux imprimeurs vosgiens du XVIe au XIXe siècle est en préparation sous la houlette de Pierre Heili et Hélène Hamon.

    Le président Rothiot a invité les associations adhérentes à participer activement à la diffusion des publications de la Fédération des Sociétés savantes ; ces productions, tout comme le site Internet, contribuent à une meilleure connaissance de l'environnement historique dans lequel vivent nos contemporains.

    AG FSSV_26.05.14 002.jpgJean-Paul Rothiot a insisté sur le fait que la Fédération souhaite s'impliquer dans la coordination des manifestations organisées autour du Centenaire de la Grande Guerre, en assurant leur promotion via le site Internet ou en apportant son appui technique. Plusieurs travaux engagés par des associations vosgiennes ont été communiquées à cette occasion : recherches historiques sur l'hôpital militaire de Contrexéville (Cercle d'études de Contrex'), Ville-sur-Illon entre 1914 et 1945, l'exploitation des cahiers de Melle Marchal de Lamarche (ADP3P), la guerre dans les Hautes-Vosges (Amis du Ban d'Etival), les carnets de guerre d'Armand Benoît (Amis du Vieux Mirecourt), exposition au musée d'Hennezel (Saône Lorraine), concert de chants de Poilus à Bleurville (Amis de l'abbaye Saint-Maur), Entreprises & Culture travaille sur la période précédant la déclaration de guerre à Senones...

    Le calendrier des prochaines Journées d'études vosgiennes a été validé : en 2015, elles se dérouleront à Saint-Dié et, en 2016, à Monthureux-sur-Saône et Hennezel.

    Parmi les questions diverses, Gilbert Salvini a proposé que la Fédération puisse apporter son soutien financier à des projets d'associations (travaux de recherche, publications...), confirmant ainsi son rôle de mécène en matière de recherche historique. Ce point fera l'objet d'une nouvelle réflexion.

    Après l'approbation du bilan financier dressé par le trésorier Jean-Marc Lejuste, qui présente une situation tout-à-fait saine, les participants ont partagé le repas en commun. L'après-midi s'est achevée par le vernissage de l'exposition "Mémoire de la Grande Guerre en Saône Lorraine".

    [clichés ©H&PB]

  • Contrexéville (88) : Printemps des Poètes et histoires d'eau

    vosges,contrexéville,eaux,cercle d'études locales de contrexéville,gilou salviniLe Cercle d'études locales de Contrexéville présente une conférence table-ronde ouverte gratuitement au public, dans le cadre du Printemps des Poètes :

    Vendredi 21 mars à 20h30

    Salle chaude des galeries thermales de Contrexéville

    Gilou Salvini et Vincent Decombis présenteront l'histoire des eaux à Contrexéville.

    Divinisées dès la plus haute antiquité, les eaux qui jaillissaient dans l'étroit vallon de Contrexéville traversé par des rivières capricieuses, ont été par la suite drainées pour offrir aux hommes un espace habitable.

    vosges,contrexéville,eaux,cercle d'études locales de contrexéville,gilou salviniCertaines sources ont conservé leur attrait mystérieux, christianisée comme la source des Saints, fréquentée comme la fontaine Mala dont la minéralisation soulageait et guérissait ou encore la Bourguignotte qui a chaque inondation sort des profondeurs de la terre en pleine ville pour inonder la rue du Shah-de-Perse.

    Partout sous l'asphalte et le béton de Contrexéville, l'eau jaillit et circule dans des aqueducs plus ou moins bien entretenus.

    vosges,contrexéville,eaux,cercle d'études locales de contrexéville,gilou salviniL'une des sources du Vair est canalisée sous le sol, l'ancien étang où se rejoignaient le ruisseau du Vair et celui de Suriauville existe toujours sous les graviers du parc thermal...

    L'homme moderne a essayé d'apprivoiser ces eaux et il les a exploité, le village s'est alors transformé en station thermale.

    L'archéologie et l'histoire ont permis de retrouver les traces du passé, c'est de cela qu'il sera question à la conférence-débat où chaque participant pourra intervenir.

    [clichés de haut en bas : inondation à Contrex' en 1907, réservoir d'eau sous le parc thermal, inondation de 1947 à Contrex' - Courtoisie de Gilou Salvini]

  • Lignéville (88) : les travaux se poursuivent à la chapelle Saint-Basle

    lignéville.jpgLa chapelle Saint-Basle de Lignéville poursuit sa cure de rajeunissement.

    Après les extérieurs, c'est au tour de l'intérieur de connaître une nouvelle jeunesse ; première protection avant l'hiver avec l'application d'une couche d'enduit mural. Les travaux reprendront aux beaux jours annonçant une véritable résurrection printanière !

    La souscription lancée par La Fondation du Patrimoine - Lorraine est toujours ouverte. Les dons s'élèvent actuellement à 5 125 €.

    lignéville1.jpg

    La rénovation de l'intérieur de la chapelle [crédit photo : ©Gilou Salvini]



    Rappelons que votre don est déductible en partie des impôts. Par exemple :

    - si vous donnez 10 €, déduction de 6,60 €
    - si vous donnez 50 €, déduction de 33 €
    - si votre entreprise donne 100 €, déduction de 60 €

     

    ‡ Plus d'info sur : www.fondation-patrimoine.org

  • Lignéville (88) : archéologie à la chapelle Saint-Basle

    lignéville.jpg

    [Vosges Matin]

  • Journées du Patrimoine 2013 à Contrexéville

    cerclétudes2013.jpg

    pavillon Contrex 2013.jpg

    Contrexéville. Vue aérienne du pavillon des sources et de la galerie thermale [cliché G. Salvini]

  • Bulgnéville (88) : sur les traces des "gueules noires" de la plaine vosgienne

    bulgneville.jpg

    [Vosges Matin]

  • Marey (88) : Le Juminel fête les plantes le 28 juillet

    marey.JPG

    Le village de Marey (Vosges, canton de Lamarche) et l'association Le Juminel fête les plantes avec... une bourse aux plantes

    Dimanche 28 juillet

    Le Cercle d'études locales de Contrexéville présentera les résultats des prospections et fouilles archéologiques réalisées dans les Vosges.

  • Robécourt (88) : la villa gallo-romaine de Damblain révélée au grand public

    robecourt_0001.jpg

    [Vosges Matin]

  • Perspectives 2013 au Cercle d'études locales de Contrexéville

    gilou.jpg

    [Vosges Matin]

  • Contrexéville (88) : à paraître le bulletin "Gunderic" de février

    gunderic.jpg

     

    ‡ Le Bulletin "Gunderic" est disponible auprès du Cercle d'études locales de Contrexéville. Plus d'info sur celcontrex.over-blog.com 

  • La bataille de Dompaire des 11-14 septembre 1944

    Gilbert Salvini, président du Cercle d'études locales de Contrexéville, nous communique une synthèse des évènements qui se sont déroulés entre le 11 et le 14 septembre 1944 dans la plaine des Vosges. Cette épisode important de la libération du territoire national est entré dans l'Histoire sous la nom de "Bataille de Dompaire".

    bataille dompaire1.jpg

    bataille dompaire2.jpg

    bataille dompaire3.jpg

     

    ‡ Plus de précisions in Le pays de Dompaire, actes des Journées d'études vosgiennes 2011, Fédération des Sociétés savantes des Vosges, 2012. Communication de Gilbert Salvini sur la bataille de Dompaire, p. 541-554.

  • Lignéville (88) : pour sauver la chapelle Saint-Basle

    ligneville chapelle.jpg

    [Vosges Matin]

  • Lignéville (88) : au chevet de la chapelle Saint-Basle

    lignéville chapelle st basle.jpg

    [Vosges Matin]

  • Les activités de février du Cercle d'études de Contrexéville

    st basle.jpg

    Saint Basle, patron de la chapelle de Lignéville (Vosges), vitrail, XIXe s.

     

    Découvrez les activités de février du Cercle d'études locales de Contrexéville en cliquant sur le fichier ci-dessous :

    CELC_fév 2012.pdf

     

    [courtoisie de Gilou Salvini, président du CELC]

  • Grand (Vosges) : dernières visites archéologiques avant le sommeil hivernal

     

    vosges,grand,fouilles,archéologie,thierry dechezleprêtre

    [Vosges Matin]

  • Grand (Vosges) : plongée sur l'archéologie

    grand1.jpg

    [Est Républicain]

    grand3.jpg

    Thierry Dechezleprêtre, le conservateur du site de Grand, sur le chantier de fouilles.

    grand2.jpg

    Sesterce d'Hadrien découvert lors des fouilles de l'été 2011.

    grand4.jpg

    Jusqu'où va ce mur ? Les fouilleurs le sauront peut-être en 2012.

    [clichés : courtoisie de Gilou Salvini, Cercle d'études locales de Contrexéville]

  • Morimond (Haute-Marne) : les enseignements du chantier archéologique 2011

    La campagne de fouilles menée sur le site de l’ancienne abbaye cistercienne de Morimond (Haute-Marne) n’a certes duré que deux semaines, mais a permis d’être conclusif sur les objectifs prévus.

     

    fouilles morimond 2011.JPGIl s’agissait tout d’abord d’achever les dernières observations des trois années de fouilles programmées afin d’établir le rapport définitif. Elles ont permis de découvrir sous la forge et les écuries connues par la documentation, un bâtiment qui était voûté d'ogives et qui fut interprété comme l'hospice d'accueil (hôpital ou bâtiment des hôtes pour loger les visiteurs, les voyageurs de passage ou les pèlerins hors l'enceinte du monastère).

     

    Par ailleurs, il convenait de préparer la future campagne de fouilles programmées sur trois ans - dans la mesure où elle sera autorisée - destinée à poursuivre la mise au jour des structures enfouies qui complètent le bâtiment, et peut être révéler les traces de l'implantation d'origine des premiers religieux du XIe siècle.

     

    Enfin, il s'agissait de réfléchir aux moyens à mettre en oeuvre afin de préserver les structures désormais visibles et de les intégrer dans un espace paysager ouvert au public, agrémenté de panneaux pédagogiques.

     

    Deux archéologues médiévistes lorrains, Cédric Moulis et Jean-François Proquin - auxquels s'étaient joints des bénévoles du Cercle d'études locales de Contrexéville - participaient à ce chantier de fouilles de l’été 2011 placé sous la responsabilité scientifique de Benoît Rouzeau, de l’université de Paris-1.

     

     

    [Informations aimablement communiquées par Gilou Salvini, président du Cercle d’études locales de Contrexéville]

  • Des révélations sur la fondation de la station thermale de Vittel

     

    vittel.pngEn marge de la causerie du Cercle d'Études de Vittel donnée le 21 avril sur la naissance de la station thermale de Vittel (1850 – 1860), Gilou Salvini précise que Monsieur Guy de la Motte-Bouloumié, qui a assisté à cette conférence, avouait avoir beaucoup appris sur cette période et sur les activités de son ancêtre Louis Bouloumié, fondateur de la station thermale de l'ouest vosgien.

    Gilou Salvini nous présente, dans le document ci-dessous, dix révélations fruits de ses propres recherches, qui n'étaient pas connues jusqu'alors sur la fondation de la station thermale de Vittel.

    Consultez le document ici : Naissance station Vittel.pdf

  • Révélations sur l'histoire de la station thermale de Vittel

    CAUSERIE DU CERCLE D'ÉTUDES DE VITTEL

    JEUDI 21 AVRIL 2011 - 20h30

    SALLE DE L'ALHAMBRA – VITTEL

     

    ENTRÉE GRATUITE

     

    1850 – 1860 NAISSANCE DE LA STATION THERMALE DE VITTEL

     

    Par Gilou SALVINI,

    Président du Cercle d’études locales de Contrexéville

     

    Ce n'est pas à une énième présentation de l'historique de la station thermale à laquelle vous invite Gilou Salvini ; il vous propose de véritables révélations et des détails inédits.

     

    vosges,vittel,contrexéville,gilou salvini,cercle d'études locales,station thermaleOn croyait qu’une grande partie des documents se rapportant aux origines de la station thermale avait été égarés ou détruits. Or, Gilou Salvini a mis la main aux Archives départementales des Vosges sur plusieurs dossiers qui n'ont pas tous été exploités. Ils ont permis de documenter et d'éclairer de nombreux points importants de cette histoire comme, par exemple : Bouloumié, est venu en cure à Contrexéville pour la première fois en 1850, et non en 1852, qui fut l'année de sa troisième cure ; en 1852, le mirecurtien Charles Pommier, analysait l'eau de la source Gérémoy de Vittel, pour une thèse soutenue en 1853 et publiée en janvier 1854 ; Bouloumié a acheté deux sources en 1854, l'une le 13 décembre à Vittel, l'autre le 24 décembre à Mandres-sur-Vair ; comment lui est venue cette idée d'acheter des sources d'eau minérale pour les exploiter ; qui était Charles Rifflard, et pourquoi a t-il vendu le terrain de Vittel avec la source ; les fiches de police concernant Bouloumié et les mentions de sa présence à Contrexéville ; Bouloumié a inventé un ingénieux système destiné à embouteiller l'eau minérale ; la généalogie des Bouloumié, due à Guy de la Motte-Bouloumié, déposée aux ADV, etc.

     

     

    ‡ Plus d'infos : Vittel_Conf.pdf

  • Lignéville (Vosges) : à la recherche du château...

    Des archéologues bénévoles ont entrepris de rechercher les substructions du château de Lignéville, dans le canton de Vittel. Quelques indices permettent d'affirmer qu'ils sont sur la bonne piste...

    lignéville chateau.jpg

    Des fondations de murs bordant un fossé.

    Que nous apprennent les archives ? Un acte de 1352 mentionne que le seigneur du lieu fait construire "une nouvelle forteresse pourvue de tours reliées par des murailles fortifiées".

    Dans sa monographie de 1861 sur le village, l'instituteur de Lignéville précise que "le château possédait des murs de 2,30 m de largeur, il était entouré de fossés remplis d'eau, il y avait deux pont-levis pour y pénétrer [...]".

    lignéville fouilles chateau.jpg

    [sources : G. Salvini, Cercle d'études locales de Contrexéville]

  • Vittel et la famille de Ligniville

    blason ligniville.jpgGilbert Salvini, président du Cercles d'études locales de Contrexéville, donnera une conférence au Cercle d'études de Vittel jeudi 20 janvier 2011 sur le thème "Quand le Petit Ban de Vittel était de la seigneurie de Lignéville".

    Conférence famille de Ligniville.pdf

    Gilou Salvini a reconstitué l'arbre généalogique de la famille des Ligniville, dont il existe encore des descendants actuellement. Cette généalogie est particulièrement complexe. Tout aussi complexe est la seigneurie féodale de Lignéville, La Malmaison et Vittel qui est restée jusqu'en 1789 l'apanage des descendants de la branche aînée des Ligniville.

    Le conférencier s'est appuyé sur les recherches effectuées par dom Calmet mais aussi par Georges Poull, et les a complétées par des recherches approfondies dans les fonds d'archives départementales à Epinal et Nancy... et même en Italie, à Turin !

    Gilou Salvini livrera une partie de cette vaste histoire. Des recherches et des recoupements sont encore nécessaires pour restituer une histoire exhaustive de cette célèbre, mais méconnue, famille de Ligniville et sa présence en terre vitteloise.

    >> Conférence "Quand le Petit Ban de Vittel était de la seigneurie de Ligniville", par Gilbert Salvini, jeudi 20 janvier 2011 à la salle de l'Alhambra de Vittel. Entrée gratuite.