Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nos traditions - Page 3

  • Le Pays Lorrain d'hier est paru

    Au sommaire du n° 4/2016 de la revue de la Société d'histoire de la Lorraine et du Musée lorrain :
    - Alain-Julien Surdel, Les représentations lorraines du Dict des Trois Morts et des Trois Vifs
    - Annette Laumon, Un aperçu de la table à la cour de Lunéville au fil des lettres de Françoise de Graffigny
    - Jeanne-Marie Demarolle, A propos de quelques "autographes" d'Antoine-Augustin Parmentier (1737-1813) conservés à la Bibliothèque de Nancy
    - Richard Dagorne, Un médaillon sculpté de l'abbaye de Haute-Seille, vestige de la plus ancienne croix monumentale de Lorraine ?
    - Philippe Jéhin, Les incendies de forêt dans le département des Vosges sous le Second Empire
    - Jean-Louis Etienne, Les installations militaires de l'Otan et les relations franco-américaines en Meurthe-et-Moselle durant la Guerre froide
    - Gille Fabre, Jacqueline Brumaire : une voix, un personnage
    - Gilles Banderier, Dom Calmet, la liturgie et l'iconographie romarimontaines
    - Jean-François Michel, L'Histoire abrégée des ducs de Lorraine du Père Jean-Baptiste Wilhelm

     

    Le Pays Lorrain est disponible à l'accueil du Musée lorrain à Nancy (10 € le numéro) ou par abonnement (39 €, 4 numéros) en adressant ses coordonnées postales et le règlement par chèque (à l'ordre du "Pays Lorrain") à :

    LE PAYS LORRAIN

    ALAIS DES DUCS DE LORRAINE-MUSEE LORRAIN

    64 GRANDE RUE

    54000 NANCY

  • Solennité de la fête de l'Epiphanie

    Messe de l'Epiphanie, église Marie-Immaculée de Nancy [cl. H&PB].

    O Dieu, qui avez révélé en ce jour votre Fils unique aux païens par l’apparition d’une étoile : faites dans votre miséricorde que, vous connaissant déjà par la foi, nous soyons amenés à vous contempler dans l’éclat de votre majesté.

    [collecte de la messe de l'Epiphanie]

  • Le 540e anniversaire de la Bataille de Nancy joyeusement fêté

    Tout a commencé voici 40 ans, en 1977, lorsqu'un groupe d'étudiants est venu voir Jean-Marie Cuny, lotharingiste émérite alors libraire en ville vieille de Nancy, afin de relancer la fête nationale des Lorrains à l'occasion du 500ème anniversaire de la Bataille de Nancy de 1477. Quarante ans plus tard, l'animateur de La Nouvelle revue lorraine rassemble toujours chaque 5 janvier les Lorrains fidèles à la Maison des ducs de Lorraine au pied de la Croix-de-Bourgogne afin de célébrer dans une sympathique ambiance la fête nationale des Lorrains. Et cette année est celle du 540ème anniversaire de cette célèbre bataille qui vit, en cette veille de l'Epiphanie, la victoire remportée par le duc de Lorraine René II sur les armées du grand duc d'Occident, Charles le Téméraire, qui voulait s'emparer de la Lorraine afin de réunir ses états bourguignons et flamands et reconstituer ainsi la Lotharingie, de la Mer du Nord à la Méditerranée. Une victoire qui changea la carte de l'Europe pour longtemps !

    Devant une centaine de Lorrains toutes générations confondues fidèles à leur histoire, Jean-Marie Cuny rappela dans sa harangue que la fête des Lorrains était célébrée avec fastes jusqu'à l'avénement de Stanislas en 1737 avec une messe solennelle chantée en l'église Notre-Dame de Bonsecours à la mémoire des victimes de la bataille de Nancy de 1477. Elle était précédée d'une procession où prenait place toutes les autorités civiles, religieuses et militaires de la cité ducale. Il a vivement encouragé les jeunes présents à entretenir ce souvenir et à militer afin que ce 5 janvier soit à nouveau le jour de la fête des Lorrains, élément de l'identité lorraine au même titre que la fête de saint Nicolas !

    Cette manifestation s'est clôturée par un feu d'artifice et la joyeuse troupe a partagé vin chaud et pain d'épices offerts par l'association Mémoire des Lorrains.

  • Bonne année 2017 !

    Bonne année, bonne santé

    et le paradis à la fin de vos jours !

  • Pour la reconquête de nos campagnes

  • Les rendez-vous lorrains 2017

    Autel de Saint Nicolas à la basilique de Saint-Nicolas-de-Port (54) décoré pour la fête de la Saint Nicolas d'été [cl. archives ©H&PB].

    Jean-Marie Cuny, animateur de La Nouvelle revue lorraine ainsi que des associations Pèlerins de Lorraine et Mémoire des Lorrains, propose plusieurs "rendez-vous lorrains" au cours de 2017 :

    > Jeudi 5 janvier à partir de 18h30 sur la place de la Croix-de-Bourgogne à Nancy, fête nationale des Lorrains

    > Samedi 28 janvier, pèlerinage annuel au Bon Père de Buissoncourt (P. Charles Lambert)

    > Dimanche 29 janvier, journée et repas royaliste à l'occasion de l'Epiphanie et du souvenir de la mort du roi Louis XVI

    Samedi 25-dimanche 26 mars, Journées d’Histoire régionales à l’ancienne abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson

    > Samedi 13-dimanche 14 mai, 39ème pèlerinage annuel de Domremy-Vaucouleurs

    > 3, 4 et 5 juin, pèlerinage annuel de N.-D. de Paris à N.-D. de Chartres avec le chapitre lorrain – Pour ceux qui restent en Lorraine, lundi de Pentecôte 5 juin : pèlé' Le Tremblois - Saint-Nicolas-de-Port pour la Saint Nicolas d’été

    Jean-Marie Cuny prépare pour la fin de l’automne 2017 le premier grand salon des collectionneurs de Saint Nicolas (gravures, imagerie, statuaire, livres, objets...).

  • Sainte fête de Noël !

    Crèche de la basilique Saint-Epvre à Nancy [cl. archives ©H&PB].

  • L'année lorraine

    Du premier de l'an à la Saint-Sylvestre, en passant par le carnaval, Pâques, les feux de la Saint-Jean, la rentrée des classes ou encore Noël, l'année lorraine s'écoule au rythme de nombreuses fêtes et coutumes souvent anciennes, dont l'origine et la symbolique nous sont parfois devenus difficiles à comprendre.

    D'où nous vient en effet la tradition des crécelles, pendant la Semaine Sainte ? Et celle, typiquement vosgienne, des Champs Golots ? Quelle sont les origines de l'oie de la Saint-Martin ? Pourquoi la Saint-Étienne et le Vendredi Saint sont-ils fériés en Moselle et pas dans le reste de la Lorraine ? Et comment expliquer que la Saint Nicolas continue de jouir, en Lorraine, d'une ferveur aussi extraordinaire que mystique ?

    Les réponses à ces questions sont à chercher dans les racines même de la région. À la fois celtiques, chrétiennes et germaniques, celles-ci nous montent que les fêtes de notre calendrier forment un patrimoine à part entière. Un patrimoine fragile et hélas ! trop souvent méconnu. Mais un patrimoine qu'il nous appartient de comprendre, de découvrir et de revendiquer… Pour mieux le sauvegarder !

    Originaire du Jarnisy, Kévin Gœuriot enseigne l'histoire et la géographie au collège de Kédange-sur-Canner, dans le nord mosellan. Spécialiste reconnu de l'histoire de la Lorraine, il a publié une série d'articles et d'ouvrages sur le sujet, dont une Histoire de la Lorraine racontée aux jeune, saluée pour sa pédagogie et Quand la Lorraine sera française, roman historique récompensé par le prix des Conseils Généraux de Lorraine. En tant que guide et conférencier, il est également un acteur engagé dans la promotion du patrimoine et de sa culture de la région.

     

    ‡ L'année lorraine. Une petite histoire des fêtes, coutumes et traditions populaires en Lorraine, Kévin Goeuriot, éditions des Paraiges, 2016, 240 p., ill. (20 €).

  • L'Echo des 3 Provinces d'hiver est paru

  • Nancy : célébration du 540e anniversaire de la Bataille de Nancy

    Rendez-vous est donné à tous les Lorrains jeudi 5 janvier 2017 à 18h30 sur la place de la Croix-de-Bourgogne à Nancy pour célébrer la fête nationale des Lorraine et le 540ème anniversaire de la Bataille de Nancy.

  • La balade-découverte estivale de Bleurville dans L'Echo des 3 Provinces d'hiver

  • Le calendrier des grandes dates de l'histoire de Lorraine

    Jean-Marie Cuny, lotharingiste bien connu et animateur de La Nouvelle revue lorraine, propose un calendrier des grandes dates de l'histoire de Lorraine.

    Il nous rappelle fort opportunément les événements fondateurs de l'histoire de nos duchés de Lorraine et de Bar.

    Et, à cette occasion, nous en profitons pour rappeler le prochain rendez-vous des Lorrains fiers de leur histoire et du souvenir de leurs ducs et duchesses : la fête des Lorrains et la célébration de la Bataille de Nancy de 1477 qui aura lieu le 5 janvier 2017 à 18h30 devant le monument de la Croix-de-Bourgogne à Nancy.

     

    > Le calendrier des grandes dates de l'histoire de Lorraine est en vente au prix de 12 € franco. Adressez vos coordonnées postales et votre règlement (à l'ordre de Pèlerins de Lorraine) à : JEAN-MARIE CUNY, LE TREMBLOIS, 54280 LANEUVELOTTE.

  • Muzeray (55) : festival des crèches d'Asie

  • Nancy : la fête de l'Immaculée-Conception célébrée à la chapellenie diocésaine

    Les fidèles de la chapellenie diocésaine Bhx Charles de Lorraine de Nancy ont célébrés la fête de la sainte patronne de leur église dédiée à Marie-Immaculée en ce jour de l'Immaculée-Conception.

    La messe a été chantée par Monsieur le chapelain, magistralement accompagné par la chorale grégorienne.

  • Solennité de la fête de l'Immaculée Conception

    La fête de l'Immaculée Conception sera célébrée à Nancy ce jeudi 8 décembre lors de la messe chantée en l'église Marie-Immaculée, 33 avenue Général Leclerc, à 18h30 (rite extraordinaire de l'Eglise catholique).

  • Imagerie d'Epinal : l'encyclopédie illustrée

    En plus de deux cents ans, les planches illustrées de l'Imagerie d'Epinal ont abordé presque tous les domaines.

    Autrefois diffusées au sein des familles, elles enseignaient aussi bien l'histoire et la géographie, que la religion, la littérature et l'histoire naturelle. Elles montrent aujourd'hui un point de vue rétro et insolite sur les dynasties royales, les grands événements de l'histoire de France, les saints et la vie de Jésus, les animaux, les oiseaux et les papillons, les anciennes colonies, les contes et légendes, l'automobile ou encore l'architecture dans le monde. Bref, une collection de sujets qui font encore la base de la culture populaire française !

    Ce bel album se propose de rassembler tous ces thèmes sous la forme d'une encyclopédie imaginaire illustrée afin de mieux les décrypter... et de nous faire rêver comme nos ancêtres lorsque ces belles images entraient dans leurs foyers.

     

    ‡ Imagerie d'Epinal. L'encyclopédie illustrée, Imagerie d'Epinal - Editions du Chêne, 2016, 503 p. (29,90 €).

  • Ô Grand Saint Nicolas, patron des Lorrains et des enfants sages !

    Bonne fête de Saint Nicolas

    à tous les Lorrains

    et à tous les enfants sages !

    Que Saint Nicolas vous bénisse !

  • Les Europa Scouts lorrains ont honoré Saint Nicolas

    Les scouts ont participé nombreux à la 771e procession de la Saint Nicolas en la basilique de Saint-Nicolas-de-Port.

    Les Europa scouts - routiers, scouts, louveteaux, guides aînées, guides et louvettes - étaient également bien présents et se sont particulièrement distingués en portant la statue du saint patron de la Lorraine et en participant dignement à la cérémonie religieuse.

  • Saint-Nicolas-de-Port (54) : 771e procession de Saint Nicolas présidée par Mgr de Metz-Noblat

    Mgr de Langres lors de l'homélie [cl. ©H&PB].

    La 771e procession ancestrale de Saint Nicolas a été célébrée en la basilique de Saint-Nicolas-de-Port par Mgr Papin, évêque de Nancy et de Toul et présidée par Mgr de Metz-Noblat, évêque de Langres et Lorrain fidèle à sa terre natale.

    La cérémonie religieuse, réglée de main de maître par le recteur Jacquot, s'est déroulée en présence de plus de 2000 fidèles et avec la participation nombreuse des scouts et guides de Lorraine. On notait également la présence d'une délégation de mineurs des mines de sel de Varangéville.

    Vive Saint Nicolas ! Vive la Lorraine !

  • La Nouvelle revue lorraine n° 41 : photographie d'art et Bataille de Nancy

    Et voici déjà le dernier numéro de l'année de La Nouvelle revue lorraine... Et, comme à son habitude, votre revue préférée vous propose un sommaire riche et varié. Jugez-en !

    - Un talent et des images : les photographies de José Adamo
    - L'œuvre de César Pain
    - Buffalo Bill à Saint-Dié
    - Châteaux lorrains détruits
    - La harangue
    - George Christophe Kast, un savant médecin de Stanislas
    - Le duc de Choiseul-Stainville et le musée départemental des Vosges
    - Louis Bertrand revient
    - Antoine et Henri Boulay de la Meurthe
    - Les soeurs Mathieu de Sarrebourg
    - Le docteur René Muller : un homme déterminé face à l'occupant
    - La forêt enchantée
    - Le cri du bedeau
    - Ex-libris
    - Romary et la fontaine des Voleurs
    - Le droit local contesté
    - Chronologie du règne de René II
    - La bataille de Nancy : une victoire fondatrice pour le duché de Lorraine
    ... Et les rubriques habituelles : l'édito' de Jean-Marie Cuny, les infos lorraines, les livres récents.

     

    ‡ La Nouvelle revue lorraine est disponible sur abonnement (38 €, 6 numéros, règlement par chèque à l'ordre de "SEP Helenus - La Nouvelle revue lorraine"). Coordonnées postales et règlement à envoyer à : LA NOUVELLE REVUE LORRAINE, LE TREMBLOIS, 54280 LANEUVELOTTE.

  • Saint Nicolas en pâte de verre

  • Il y a cent ans... Les gens de Lorraine

    L'ouvrage ne se résume pas à une belle série de cartes postales nostalgiques des temps anciens. L'auteur replonge le lecteur dans la Lorraine au tournant des XIXe et XXe siècle, avant la grande déflagration mondiale qui fera tant de ravages sur notre terre lorraine...

    Tout ce qui touche la vie quotidienne des Lorrains de cette époque que l'on disait "belle" est abordé par le prisme de la carte postale qui était alors l'objet fétiche de la communication. Un zeste d'histoire politique et géographique de la Lorraine saupoudré d'un peu de vie rurale et industrielle, d'us et coutumes, de contes et légendes de nos pays lorrains, le tout assaisonné d'un peu d'ethnologie qui explique les mœurs et les caractères de nos Lorrains.

    Bref, un quotidien qui a fait ce que nous sommes. Des hommes et des femmes qui nous ont légué une histoire et un territoire qu'il nous appartient de continuer à faire vivre. Notre histoire en somme.

     

    ‡ Il y a cent ans... Les gens de Lorraine, Serge Pacaud, éditions des régionalismes, 2015, 204 p., ill. (23,50 €).

  • Epinal (88) : exposition "Jean-Paul Marchal imagier" au Musée départemental

  • 11-Novembre : commémoration de l'Armistice 1918 et hommage aux combattants

  • Saint-Dié-des-Vosges et la Déodatie

    L'ouvrage reprend les communications des 17èmes Journées d'études vosgiennes tenues en octobre 2015 à Saint-Dié. En croisant les échelles spatiales et temporelles, ces Journées d'études s'inscrivent dans une approche globale des lieux, passant de l'histoire au patrimoine, des paysages naturels aux questions d'aménagement du territoire de la Déodatie.

    En bordure du massif vosgien, ce pays, constitué de riches bassins où l'agriculture recule devant l'urbanisation, est dominé par des buttes gréseuses où subsiste une couverture boisée. Il a été peuplé par les Celtes installés à La Bure, bien avant l'arrivé de saint Déodat, le fondateur de Saint-Dié.

    Ville religieuse dès le Moyen-Âge, cité épiscopale à l'époque moderne, Saint-Dié a vécu plusieurs transformations majeures consécutives aux incendies. La ville et son arrondissement ont connu aux XIXe et XXe siècles une expansion économique remarquable, notamment celle de l'industrie textile, qui s'accompagne d'une ville politique et intellectuelle intense, dominée un temps par la figure de Jules Ferry et rythmée par des joutes électorales mémorables.

    Saint-Dié ne fut pas épargné par les conflits : les levées en masse sous la Révolution puis l'Empire, 1914 et la brève occupation de la ville, les terribles épisodes de la libération à l'automne 1944, le départ forcé des hommes valides vers l'Allemagne précédant la destruction de l'essentiel de la ville...

    Enfin, après la reconstruction, le Saint-Dié contemporain, marquée par la personnalité de ses maires, doit affronter le déclin du secteur textile et la fermeture d'unités industrielles. Aujourd'hui, alors qu'il faut répondre aux questions très actuelles des regroupements territoriaux, la ville et le secteur prennent des initiatives économiques et culturelles d'où devraient naître la Déodatie de demain.

     

    ‡ Saint-Dié-des-Vosges et la Déodatie, Jean-Paul Rothiot et Jean-Pierre Husson (dir.), FSSV, 2016, 512 p., ill. (29 €).

  • Le Grand Almanach de la Lorraine

    Daniel Bontemps, en grand connaisseur de l'histoire - la grande et la petite -, des traditions et coutumes lorraines, nous offre de passer l'année 2017 en sa compagnie.

    Dans son Grand Almanach de la Lorraine, copieusement illustré, la Lorraine, son passé glorieux, ses trésors patrimoniaux, ses anecdotes truculentes, ses portraits de Lorrains, ses recettes gourmandes, ses légendes occupent généreusement chaque jour.

    Alors, partez à la découverte de la Lorraine d'antan à aujourd'hui en vous cultivant et en vous divertissant (jeux et mots croisés égayeront vos journées d'hiver !). Vous bénéficierez également de ses nombreux conseils pratiques (jardinage, marchés, manifestations culturelles, musées...) qui s'égrènent au fil des saisons.

     

    ‡ Le Grand Almanach de la Lorraine 2017, Daniel Bontemps, Geste éditions, 2016, ill. (9,90 €).

  • Le Messager boîteux de Strasbourg 2017

    Comment, vous n'avez pas encore acheté l'almanach du Messager boîteux de Strasbourg ?

    Alors courez-vite chez votre libraire pour l'acquérir !

    202 ans après sa création, Le Messager boîteux de Strasbourg reste fidèle à la tradition qui caractérise les almanachs : calendrier lunaire, travaux du jardin, recettes de cuisine de nos régions du Grand Est, horoscope... et une foule d'articles sur l'histoire, la vie des hommes et des femmes d'Alsace, Lorraine et Franche-Comté...

    Et on y lira avec plaisir plusieurs articles de Jean-Marie Cuny, auteur régionaliste lorrain bien connu !

  • Commémoraison de tous les fidèles défunts

    Commémoraison de tous les fidèles défunts mercredi 2 novembre 2016 en l'église Marie-Immaculée à Nancy (33 avenue Général Leclerc).

    La messe sera chantée selon le rite extraordinaire de l'Eglise catholique à 18h30 et sera suivie de l’absoute.