Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

abbaye saint maur

  • Bleurville (88) : à propos de la Pietà de l'abbatiale bénédictine Saint-Maur

  • Bleurville (88) : instants baroques avec le Duo fleuri à l'abbatiale Saint-Maur

    Le « Duo fleuri », formation instrumentale néerlandaise, était l'invité de l'association des Amis de Saint-Maur à l'abbatiale bénédictine où notre duo féminin clôturait le cycle des animations estivales.

    Eeva Koskinen, premier violon soliste de l'orchestre de la Hollande du Nord et de l'Utrecht String Quartet, et Marguerite de Waal, altiste dans plusieurs orchestres néerlandais, accompagnées par Carlos Michans au tambourin, ont interprété un programme de pièces baroques du XVIIIe siècle. Quelques œuvres originales et enlevées de Biber, Scarlatti, Boccherini et Mozart ont réjouit les mélomanes présents – trop peu nombreux malheureusement – et ont égayé les voûtes multiséculaires de l'ancien sanctuaire roman.

    L'abbaye Saint-Maur est ouverte au public jusqu'au 2 septembre, du jeudi au dimanche, de 14h à 18h.

  • Bleurville (88) : le compteur Linky est-il dangereux ?

    « Les pollutions électromagnétiques peuvent elles provoquer des troubles de santé ? » était le thème de la causerie donnée à l'ancienne abbatiale Saint-Maur par Bernard Pieters, ingénieur en qualité de l’air et en pollutions électromagnétiques, installé en Belgique.

    Notre conférencier, après avoir rappelé le contexte biophysique du corps humain dont les cellules utilisent les ondes pour communiquer entre elles, il s'est attaché à démontrer la nocivité de notre environnement qui est de plus en plus saturé d'ondes électromagnétiques artificielles émises par les appareils électriques, les antennes GSM, les téléphones portables, le WiFi, les ordinateurs… et depuis peu le compteur Linky. Pour Bernard Pieters, « ce brouillard d’ondes perturbe déjà un pourcentage non négligeable de la population, des personnes qu’on qualifie d’électro-hyper-sensibles, qui souffrent de troubles de la concentration, du sommeil, de vertiges ou de perturbations cardiaques et hormonales. »

    Le compteur Linky, n'a pas, pour le moment, démontré son efficacité : pour B. Pieters, « il ne permet que de faire 1 % de gain d'énergie et c'est surtout un système coûteux avec à la clé l'installation de milliers d'antennes GSM qui vont continuer à saturer l'environnement d'ondes négatives. » Bernard Pieters a démontré, lors d'une expérience réalisée sur un jeune garçon, les effets des ondes émises par un téléphone portable sur l'énergie émise par le corps humain, renforçant ainsi sa démonstration sur les effets négatifs des ondes à polarisation gauche émises par les Linky via les antennes-relais.

    Il existe des matériels, fabriqués en Allemagne, qui permettent d'inverser la polarisation énergétique afin de rendre l'énergie positive, produisant une polarisation droite. D'ailleurs, l'Allemagne a refusé de se lancer dans l'installation du compteur Linky, estimant qu'il ne présentait pas suffisamment de garantie de sécurité et surtout... qu'il n'était pas rentable !

    En guise de conclusion, notre conférencier a émis une recommandation : renouer avec le savoir énergétique de nos ancêtres et faire un usage modéré et intelligent de nos nouveaux outils de communication !

  • Bleurville (88) : les Amis de Saint-Maur en quête d'un second souffle

    Les assises annuelles de l'association des Amis de Saint-Maur ont été l'occasion de jeter un regard dans le rétroviseur et d'envisager le devenir de l'ancienne abbaye bénédictine.

    Près de 45 ans après le début du sauvetage de l'ancien monastère local par l'abbé Paul Pierrat, l'association est à un croisement des chemins. L'enthousiasme des débuts n'est plus au rendez-vous, les adhérents sont moins nombreux ainsi que les visiteurs, et les bénévoles s'essoufflent... Le président Alain Beaugrand a dressé le bilan de l'année écoulée et a interpellé les adhérents afin de redonner un nouveau souffle à cette vaste entreprise de restauration qui est loin d'être achevée. Réalisme certes, mais l'optimisme présidait aussi à cette AG.

    Fréquentation du site. - Avec 213 visiteurs enregistrés durant l'été 2017, la baisse de fréquentation se poursuit. « L'absence de groupes de visiteurs est un gros handicap : les villes thermales voisines se désintéressent de notre patrimoine hormis Bourbonne qui fait un effort pour diriger ses curistes vers Bleurville notamment » souligne Alain Beaugrand. Les animations ont connu une fréquentation honorable, notamment la conférence de Bernard Pieters.

    Travaux. - Si l'association n'a plus les moyens financiers d'engager pour le moment des travaux d'envergure, elle effectue cependant régulièrement des travaux d'entretien et d'aménagement, ce qui fut le cas en 2017 avec la sécurisation de l'accès à l'église. Le président a de nouveau dénoncer les choix du Conseil départemental des Vosges qui ne subventionnent plus les projets portés par les associations patrimoniales. Et de remercier la municipalité de Bleurville et la communauté de communes des Vosges côté Sud-Ouest pour leur soutien.

    Devenir du site. - La question de l'ouverture estivale va se poser l'an prochain : le recrutement d'un guide saisonnier devra être lancé au plus tôt. « Si nous n'avons plus la possibilité d'ouvrir l'abbaye au public, c'est la mort programmée de ce monument historique et ce sera la fin de l'aventure : il y va de la notoriété de notre village » insiste le président. Le 45ème anniversaire du début du sauvetage sera célébré durant l'été 2019 lors d'une journée festive.

    L'assemblée générale s'est poursuivie par la conférence donnée par Bernard Pieters sur les conséquences des ondes émises par le compteur Linky et autres appareils générateurs d'ondes électromagnétiques négatives.

  • Bleurville (88) : à la recherche de photos pour le 45e anniversaire du sauvetage de l'abbaye Saint-Maur

    Fouilles archéologiques effectuées dans la crypte par les scouts dans les années 1970 [cl. ©H&PB].

    Afin de préparer le 45ème anniversaire des débuts du sauvetage de l'ancienne abbatiale bénédictine de Bleurville (1974-2019), un appel est lancé à tous les scouts et guides (Scouts de France, Scouts d'Europe et autres) qui sont passés par l'ancienne abbaye Saint-Maur de Bleurville (Vosges, entre Darney et Monthureux-sur-Saône) entre 1974 et 1990, et qui ont apporté leur aide à l'abbé Pierrat dans le sauvetage de l'abbaye : nous sommes à la recherche de photographies qui auraient été prises sur le site lors des travaux ou lors des animations scoutes dans le village.

    Merci d'adresser vos cliché numérisés (indication du propriétaire et année de la prise de vue) à : abbayesaintmaur.bleurville@gmail.com  

    ou par courrier à :
    MONSIEUR LE PRESIDENT
    ASSOCIATION DES AMIS DE SAINT-MAUR
    4 RUE DES ECOLES
    88410 BLEURVILLE

    Merci d'avance pour votre collaboration !

  • Bleurville (88) : concert du Duo fleuri à l'abbatiale Saint-Maur le 19 août

  • Bleurville (88) : "Des énergies positives à Saint-Maur au compteur Linky : les ondes en question"

  • Bleurville (88) : balade-découverte du village le 11 août

  • Bleurville (88) : Joëlle Pulcini, "Ma peinture est le reflet de mes émotions"

  • Bleurville (88) : expo' de Joëlle Pulcini à l'abbaye Saint-Maur, "ma peinture traduit mes émotions"

    Joëlle Pulcini expose ses œuvres picturales tout cet été à l'abbatiale bénédictine de Bleurville. Entretien avec cette Bourguignonne passionnée et aux talents reconnus.

    > Pourquoi la peinture ?

    Mes parents, tout simplement. Une mère ancienne élève des Beaux-Arts, au chevalet comme d’autres sont aux fourneaux, un père italien qui chantait « Bambino » en s’accompagnant à la guitare ; voilà la genèse de ma passion ! Et puis est venu le temps des apprentissages puis de l'enseignement durant ma vie professionnelle et, désormais, la retraite s'écoule au service du dessin et de la peinture dans un cadre associatif à Selongey. Et un intérêt tout particulier pour la peinture au couteau qui donne du relief au sujet, et l'aquarelle pour son côté tendre et vaporeux. Contradictoire me direz-vous ? Tout dépend du thème traité...

    > Une peinture inspirée ?

    Tous mes tableaux traduisent en effet ou des souvenirs – c'est le cas pour ceux de Venise – ou des sensations ou des émotions : la peinture est le vecteur de mes sentiments. Toutes mes peintures restituent une histoire : un jardin, un lieu, mes enfants, mes chats. J'aime aussi reproduire des tableaux anciens, comme ceux du musée de Langres notamment. Cela me vaut de participer à de nombreuses expositions en France et à l’étranger – au Québec, en Allemagne, au Japon – et aussi de recevoir des prix ! Mais ce n'est pas cela le plus important : ce qui compte c'est que le visiteur ou l'amateur ressente les émotions qui passent dans chaque toile.

    > Pourquoi exposer à Saint-Maur de Bleurville ?

    Ce lieu est riche d'une histoire millénaire et il m'a tout de suite inspiré lors de ma première visite ce printemps. Ce fut un véritable coup de coeur et j'aimerais pouvoir y peindre : l'édifice, niché au cœur du village, offre maintes situations qui pourraient être reproduites sur la toile. Cette ancienne église romane avec sa merveilleuse crypte mérite sûrement d'être mieux connue. C'est aussi pour cela que j'ai répondu favorablement à l'invitation des animateurs qui se démènent pour faire vivre ce sanctuaire médiéval !

     

    Exposition de Joëlle Pulcini jusqu'au 26 août à l'abbaye Saint-Maur de Bleurville (Vosges, entre Darney et Monthureux-sur-Saône). Ouverte du jeudi au dimanche, de 14h à 18h.

  • Bleurville (88) : Joëlle Pulcini à l'abbaye Saint-Maur

  • Bleurville (88) : voyages en couleurs avec Joëlle Pulcini

    Les cimaises de l'abbatiale bénédictine de Bleurville accueillent cet été une artiste peintre bourguignonne. Dépaysement garanti au milieu d'un foisonnement de couleurs !

    Joëlle Pulcini est installée en Côte d'Or, à Selongey, mais sa passion la conduit un peu partout dans nos régions françaises. Habituée des salons, elle fréquente assidûment celui de Bourbonne-les-Bains mais aussi celui de Vittel où son talent est grandement apprécié. Une rencontre avec Marie-Thérèse Luc-Chanel, notre artiste spinalienne et amie de Saint-Maur, l'a convaincue de venir exposer ses oeuvres picturales dans le cadre exceptionnel de l'ancienne l'abbatiale romane de Bleurville.

    Joëlle est une personnalité qui a déjà un long parcours de qualité et de succès derrière elle : elle pratique avec une remarquable maîtrise la technique de la peinture à l'huile au couteau, l'acrylique également puis l'aquarelle aussi. Bref, une touche-à-tout talentueuse ! "Par l’acte de peindre, il me semble donner vie à un champ d’énergie qui amplifie les perceptions que j’ai du monde qui m’entoure. Ces sensations internes et secrètes font naître au plus profond de moi le langage de mon cheminement personnel" reconnaît Joëlle. "Chaque idée d'une toile est l’aboutissement d’une alchimie intérieure qui fait que cette oeuvre-là arrive à ce moment là."

    Alors, cet été, si vous passez par Bleurville, il faut absolument vous arrêtez à l'abbaye Saint-Maur : les tableaux de Joëlle Pulcini sont une invitation au voyage, de l'Italie aux Vosges, en passant par Venise, Paris, la Franche-Comté ou Le Puy-en-Velay et Montigny-sur-Aube, mais aussi Bourbonne, Contrexéville et Vittel. Des portraits d'enfants également, des chats de la maison aussi. Des jardins et des compositions florales encore. Et des couleurs qui réveillent et réenchantent les vieux murs de l'abbatiale du XIe siècle ! Un véritable régal pour les yeux.

     

    ‡ Abbaye Saint-Maur de Bleurville, exposition des toiles de Joëlle Pulcini, du 1er juillet au 26 août 2018, entrée : 2 €.

  • Au Musée de la piété populaire de Bleurville...

    L'abbaye Saint-Maur de Bleurville (Vosges, entre Darney et Monthureux-sur-Saône), c'est aussi un musée de la piété populaire où l'on peut redécouvrir les objets qui ont accompagné nos aïeux dans leurs prières quotidiennes et leurs méditations.

    Aujourd'hui, nous vous présentons un catéchisme du diocèse de Saint-Dié ainsi qu'un demi-psautier (début XXe s.), documents édités par le diocèse vosgien alors dirigé par Mgr Alphonse Gabriel Foucault, évêque de Saint-Dié de 1893 à 1930.

    On découvrira aussi les traditionnelles images pieuses qui parsemaient missels et psautiers des fidèles catholiques vosgiens : sainte Jeanne d'Arc et saint Pierre Fourier...

    A partir du 1er juillet, n'hésitez pas à pousser la porte du prieuré de Bleurville afin de vous replonger dans la piété de nos ancêtres !

  • Nouveau flyer pour l'abbaye de Bleurville (88)

    Le nouveau flyer de l'abbaye bénédictine de Bleurville... Bientôt dans tous les offices du tourisme de la région !

  • Bleurville (88) : le programme du 44ème été culturel à l'abbaye Saint-Maur

  • Bleurville (88) : les Amis de Saint-Maur en quête d'un guide pour cet été

  • Bleurville (88) : 44ème été festif à l'abbaye bénédictine Saint-Maur

    Le bureau des Amis de Saint-Maur a finalisé le programme de la nouvelle saison à l'ancienne abbaye bénédictine.

    Les animations. - Cette 44ème édition connaîtra encore de belles manifestations qui feront revivre ce monastère bénédictin du XIe siècle le temps d'un été. Du 1er juillet au 26 août, Joëlle Pulcini, artiste peintre de Selongey (Côte d'Or), exposera ses toiles dans la nef de l'abbatiale. Le 16 juin, les Amis de Saint-Maur s'associent avec Jérôme Toussaint pour ouvrir au public son huilerie du XIXe siècle dans le cadre des Journées du patrimoine de pays et des moulins. Le 11 août, l'ADP3P proposera une balade-découverte de Bleurville à travers son patrimoine religieux, traditionnel et vernaculaire. Une collation servie au prieuré clôturera la visite. Le 12 août se tiendra l'assemblée générale de l'association suivie d'une conférence-débat animée par Bernard Pieters, ingénieur belge, sur « Des énergies positives à Saint-Maur au compteur Linky : les ondes en question ». Le 19 août, concert du Duo fleuri (violon et alto) et le 16 septembre, l'abbaye sera ouverte pour les Journées européennes du patrimoine.

    Travaux. - Une intervention sur les toitures du prieuré sera réalisée à la suite de dégâts occasionnés par les tempêtes hivernales. Le devis de l'entreprise Adiyaman, de Corre, a été retenu. Une demande de subvention a été sollicitée auprès de la Communauté de communes des Vosges côté Sud-Ouest.

    Divers. - Evelyne Barjolle assurera les visites cet été, et André Granget poursuit l'entretien du jardin du prieuré. Enfin, un nouveau dépliant touristique sera diffusé auprès des offices du tourisme du secteur. « Le bureau a lancé une réflexion sur les manifestations qui marqueront en 2019 le 45ème anniversaire du début du sauvetage de l'abbaye Saint-Maur », précise Alain Beaugrand, président des Amis de Saint-Maur. « Une journée festive avec messe, repas et animation musicale pourra en être le point d'orgue ». Bref, les Amis de Saint-Maur, structure pionnière dans le sud-ouest vosgien en matière de sauvegarde du patrimoine historique, reste fidèle à ses objectifs depuis bientôt 45 ans ! Qui dit mieux ?

  • Soutenez l'action des Amis de Saint-Maur de Bleurville en 2018 !

    Suivre les activités de  l'association des Amis de Saint-Maur de Bleurville sur notre blog et lire nos informations c'est très bien... mais y adhérer ce serait encore mieux !

    Alors que les responsables de la structure réfléchissent à des projets de restauration d'envergure - sur les intérieurs de l'abbatiale notamment -, l'association patrimoniale doit rassembler un maximum d'adhérents afin de présenter un projet crédible auprès de la DRAC. Et plus les adhérents seront nombreux, plus l'association sera forte pour défendre et promouvoir le patrimoine historique et architectural du sud-ouest vosgien dans lequel l'abbaye Saint-Maur de Bleurville a toute sa place.

    Il y va aussi de la survie de l'association qui oeuvre depuis bientôt 45 ans au sauvetage de ce monastère bénédictin lorrain du XIe siècle...

    > Alors, rejoignez Les Amis de Saint-Maur de Bleurville en envoyant votre adhésion (15 € par chèque à l'ordre de "Amis de Saint-Maur") à :
    MONSIEUR LE PRESIDENT
    ASSOCIATION DES AMIS DE SAINT-MAUR
    2 RUE BEZOUT
    88410 BLEURVILLE

    Merci pour votre soutien et bonne nouvelle année à tous !

  • Bleurville (88) : bilan de la saison 2017 à l'abbaye Saint-Maur

  • Bleurville (88) : les marcheurs du Club vosgien d'Epinal font halte à l'abbaye Saint-Maur

    Dernière visite de l'année à l'abbaye bénédictine Saint-Maur de Bleurville avec un groupe de marcheurs du Club vosgien d'Epinal conduit par Monique Drouin, d'Attigny.

    Nos marcheurs sont arrivés mouillés mais ont quitté les lieux heureux d'avoir pu découvrir les merveilles du sud-ouest des Vosges !

    Un grand merci à Evelyne pour avoir guider ces marcheurs dans les dédales de l'histoire du monastère.

  • Bleurville (88) : bilan de la saison mitigé à l'abbaye Saint-Maur

  • Bleurville (88) : l'abbaye bénédictine a fermé ses portes

  • Bleurville (88) : clôture de la 43ème saison à l'abbaye Saint-Maur

  • Bleurville (88) : mandolines et guitares en guise de clôture de la saison à l'abbaye Saint-Maur

    Douces mélodies et rythmes hispaniques ont habité l'abbatiale bénédictine le temps d'un concert donné par l'Ensemble de mandolines & guitares Claude Gellée.

    L'ancienne abbatiale romane clôturait sa 43ème saison avec un concert donné par l'Ensemble de mandolines & guitares Claude Gellée de Jarville-la-Malgrange.

    Marie-Laure Privet-Makovic, chef d'orchestre et guitariste, a dirigé ses dix-sept instrumentistes d'une main de maître : ses trois groupes d'instruments – mandolines, mandoles et guitares ainsi que le contre-bassiste – ont donné le meilleur d'eux-mêmes en interprétant plusieurs pièces alliant à la fois des sonorités classiques, orientales, hispaniques et sud-américaines.

    Le répertoire interprété cette année par cette formation instrumentale de qualité est centré sur des pièces composées par des Québécois. Nos musiciens, venus des quatre départements lorrains, partagent leur passion avec une formation allemande de Karlsruhe avec laquelle ils sont jumelés.

    « C'est par l'entremise de Marie-Thérèse Luc-Chanel, artiste peintre spinalienne et membre des Amis de Saint-Maur, que nous avons pu accueillir cette exceptionnelle formation musicale » rappela le président des Amis de Saint-Maur. « Marie-Thérèse, a t-il ajouté, est tombée amoureuse de Saint-Maur en venant exposer ses toiles durant l'été 2016 et elle a souhaité faire partager ce coup de cœur à ses amis de l'ensemble Claude Gellée ». Et c'est tout le public de mélomanes qui a aussi grandement apprécié cette belle prestation qui vient clore la saison à l'abbaye qui fut particulièrement riche.

    L'abbaye Saint-Maur ouvrira encore ses portes le 17 septembre, de 14h à 18h, pour les Journées européennes du patrimoine.

  • Bleurville (88) : concert de mandolines & guitares à l'abbaye Saint-Maur le 3 septembre

  • Bleurville (88) : l'abbaye Saint-Maur haut lieu d'énergies vibratoires

    Les Amis de Saint-Maur recevaient ce dimanche à l'abbatiale bénédictine Bernard Pieters, ingénieur belge spécialiste des pollutions électromagnétiques, pour une conférence passionnante.

    « L'abbaye de Bleurville à la croisée des chemins d'énergies est à la fois un sujet de conférence en lien avec l'histoire de la région mais aussi avec des problématiques plus générales qui se posent à notre époque post-moderne » précisait d'emblée notre conférencier belge.

    Depuis 15 ans, Bernard Pieters étudie la géobiologie de l'ancienne abbatiale romane et d'autres lieux des environs. Cette influence des éléments terrestres sur le vivant est omniprésente dans ce lieu sacré : il a détecté en particulier des perturbations géologiques qui traversent l'église, des courants d'eau ainsi que des rayonnements cosmo-telluriques et des vortex descendants (spirales d'énergie). Ces manifestations géobiologiques génèrent des énergies positives bénéfiques pour le bien-être et la santé des personnes qui fréquentent ces lieux. Au centre du choeur, à l'emplacement de l'ancien maître-autel où se célébrait la sainte liturgie, se croisent par exemple deux courants, et des cheminées d'énergies au niveau du choeur et des absidioles latérales ont été observées. Sur une même ligne d'énergie, Saint-Maur est également reliée à l'église paroissiale, la croix centrale du cimetière et la Grande-Croix. Leur combinaisons font de Saint-Maur un haut lieu vibratoire, source d'énergies positives.

    Toutes ces manifestations naturelles et spirituelles étaient perçues par les anciennes civilisations mégalithiques et celtiques dont ont profité les maîtres maçons qui oeuvraient à la construction des édifices sacrés jusqu'au XVe siècle. Combinant à la fois les apports de la géobiologie et de la géométrie sacrée, nos bâtisseurs édifiaient les églises sur des lieux d'énergies telluriques, associant la terre et le cosmos. La construction ne réservait rien au hasard : ainsi s'explique l'orientation des églises et la position du maître-autel où étaient consacrés le pain et le vin, éléments du corps christique chargés d'énergies positives.

    Notre société occidentale moderne a complétement perdu la connaissance de ces éléments et a développé de nombreux perturbateurs qui ont des influences néfastes sur notre santé. Notre conférencier intervient par exemple chez les particuliers afin de détecter et de mesurer les vibrations négatives générant souvent des pathologies graves (sommeil perturbé, développement de cancers...). Et de mettre en cause en particulier les ondes électromagnétiques qui saturent notre environnement...

    « Un bon conseil : abandonnez vos smartphones et réseau Wi-Fi et venez vous rechargez en énergies positives à l'abbaye Saint-Maur ! » conclut, non sans humour, Bernard Pieters en scientifique du XXIe siècle largement ouvert aux connaissances et à la sagesse de nos ancêtres.

  • Bleurville (88) : "Les énergies positives fondements des édifices sacrés" thème d'une conférence à Saint-Maur

  • Bleurville (88) : le monde selon Marie-Claude Papkoff à l'abbaye Saint-Maur

  • Bleurville (88) : ça swingue à l'abbaye Saint-Maur avec le Quatuor Artex

  • Bleurville (88) : le Quatuor Artex en concert à l'abbaye Saint-Maur le 16 juillet 2017