Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

huilerie

  • La balade-découverte estivale de Bleurville dans L'Echo des 3 Provinces d'hiver

  • Bleurville (88 ) : l'ancienne huilerie ouverte pour les 19e Journées du patrimoine de pays et des moulins

    L'ancienne huilerie de Bleurville ouverte au public pour les 20e JPPM [cl. ©H&PB]

    « On ne pensait pas qu'il existait encore au village un tel moulin » s'étonne une Bleurvilloise venue découvrir cette surprenante installation agricole de jadis.

    Jérôme Toussaint, le propriétaire de cette huilerie, en rachetant voici quelques années l'ancienne ferme de la rue de Monthureux, a souhaité conserver ce moulin à huile du XIXe siècle et, grâce aux Journées annuelles du Patrimoine de Pays et des Moulins, il ouvre gracieusement les portes de sa demeure, faisant ainsi profiter le public de ce rare aménagement rural. Dans l'ancienne chambre à four qui a conservé son four à pain, on peut admirer une énorme meule tournante actionnée par une mécanique elle-même entraînée par un manège à chevaux situé dans la grange voisine, ainsi qu'une massive presse qui servait à travailler les plantes oléagineuses.

    Les Journées du patrimoine de pays et des moulins sont co-organisées par la Fédération Patrimoine-Environnement et la Fédération française des associations de sauvegarde des moulins, et elles fêtent cette année leur 19ème anniversaire. Elles valorisent le petit patrimoine rural paysan et artisanal partout en France en tentant d’apporter un autre regard sur cet héritage et de faire prendre conscience de sa richesse.

    Cette année encore, le moulin à huile de Bleurville était largement ouvert au public : amateurs de patrimoine traditionnel et rural et curieux du village ou de passage s'y sont arrêtés afin de découvrir cette installation remarquablement conservée qui constitue un beau témoignage des activités agricoles et des savoir-faire de jadis en Saône vosgienne.

  • Bleurville (88) : visitez l'huilerie lors des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins le 18 juin

    Les Journées du Patrimoine du Pays et des Moulins (JPPM), manifestations co-organisées par la Fédération Patrimoine-Environnement et la Fédération française des associations de sauvegarde des moulins, fêtent cette année leur 20ème anniversaire. Elles valorisent le petit patrimoine rural paysan et artisanal partout en France en tentant d’apporter un autre regard sur cet héritage et de faire prendre conscience de sa richesse.

    Cette année encore, le moulin à huile du XIXe siècle, propriété de Jérôme Toussaint, situé 17 rue de Monthureux, sera ouvert gratuitement au public samedi 18 juin, de 9h à 18h.

    Cette installation remarquablement conservée est un beau témoignage des activités agricoles et des savoir-faire de jadis en Saône vosgienne.

     

    Huilerie, 17 rue de Monthureux (entrée de Bleurville en venant de Darney), ouverte le 18 juin de 9h à 18h. Accès libre et gratuit.

  • Bleurville : le "patrimoine rond" à l'honneur

    le patrimoine rond a lhonneur.jpg

    [Vosges Matin]

  • Bleurville (88) : le "patrimoine rond" à l'honneur

    Durant tout le week-end des 15 et 16 juin, l’ancienne huilerie de Bleurville était au cœur des Journées nationales du Patrimoine de Pays et des Moulins en Saône vosgienne. Belle occasion de découvrir un patrimoine rural rare.

    Bleurville_Moulin à huile_16.06.13.jpgLa Fédération nationale Patrimoine-Environnement, qui regroupe plusieurs centaines d'associations qui aiment et défendent le patrimoine de Pays, organisent avec d'autres partenaires comme Maisons paysannes de France, la CAPEB, les Architectes du patrimoine ou la Fédération françaises des associations de sauvegarde des moulins, les Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins. Cette année, l'association des Amis de Saint-Maur était partenaire de ces Journées nationales qui avaient pour thème « le patrimoine rond » : elle a obtenu la sympathique collaboration de Jérôme Toussaint, le propriétaire de l’un des deux anciens moulins à huile du village, afin d’ouvrir sa ferme au public.

    Si pigeonniers, fontaines, puits ou tours et autres donjons étaient offerts à la découverte du public, à Bleurville, notre moulin à huile était tout indiqué pour figurer parmi ce « patrimoine rond » mis à l'honneur ce week-end. Aménagé dans la chambre à four – avec un joli clin d’œil de notre propriétaire qui y avait enfourné une belle miche de pain ! – d’une ferme de l'extrême fin du XVIIe siècle (1697) reconstruite en 1822, ce moulin rustique est constitué de deux meules massives en calcaire : la meule tournante est mue par un système mécanique entraîné par un manège à cheval situé dans la grange adjacente. Remarquablement bien conservé, ce moulin servit à produire de l'huile par pression à froid au temps où les villageois vivaient en quasi autarcie.

    « Ce moulin est dans un état de conservation exceptionnel ; il mérite vraiment d’être connu et protégé afin que les générations qui n’ont pas connu ces outils de travail puissent découvrir ce que nos ancêtres ruraux pouvaient construire pour faciliter leurs travaux agricoles et leur vie quotidienne » remarquait un couple de visiteurs originaires de Mazeley, collectionneurs eux-mêmes de matériels et d’outils agricoles anciens.

    Ce patrimoine de pays mit sur le devant de la scène durant ces Journées a permis de retrouver le chemin du travail et du goût de bien faire et des savoir-faire des générations qui nous ont précédées. Ce patrimoine bâti rustique a reçu la marque de la vie des hommes et de leur industrie : on ne les aime et les apprécie qu'à condition de les connaître et de les comprendre. Désormais, le moulin à huile du XIXe siècle de la rue de Monthureux est mieux connu et pourra encore être visité lors de prochaines journées consacrées au patrimoine.

    [cliché ©H&PB]

  • Le "patrimoine rond" en vedette les 15-16 juin : le moulin à huile de Bleurville

    affiche huilerie.jpg

  • Bleurville (88) : l'ancienne huilerie a attiré les curieux lors des Journées du Patrimoine

    Les Journées du Patrimoine ont attiré le grand public à Beurville. Plusieurs sites étaient ouverts à la visite : l'église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens, l'abbaye bénédictine Saint-Maur et une ancienne huilerie.

    lorraine,vosges,bleurville,huilerie,moulin à huileL'ancienne huilerie du XIXe siècle ouvrait ses portes pour la première fois. Les responsables de l'association des Amis de Saint-Maur qui animent l'abbaye bénédictine du village, avaient obtenu de son propriétaire, Jérôme Toussaint, l'ouverture de ce surprenant lieu d'activité rurale de jadis.

    Si l'origine de la ferme date de 1692, celle-ci fut transformée en 1822 ; on peut penser que l'huilerie fut aménagée à cette époque dans une vaste pièce qui accueillait également le four de la maison.

    De nombreux visiteurs et, en particulier des Bleurvillois qui en ignoraient jusqu'à son existence, ont fait une halte dans ce moulin à huile remarquablement conservé. Il fut utilisé pour la dernière fois durant la Seconde Guerre mondiale où l'on fabriquait de l'huile de navette, une variété de colza rustique.

    Cette ferme fut longtemps la propriété de la famille Bisval où s'installa Prosper Bisval, né en 1860 à Bleurville, à la fin du XIXe siècle. Puis, devenue propriété de sa fille, Estelle épouse de Georges Parisot, elle fut conservée dans le giron de la famille Bisval jusqu'au décès du colonel Robert Parisot en 2010, qui en avait fait la résidence secondaire de sa famille.

    La vaste pièce conserve une monumentale meule dormante sur laquelle se déplace la meule tournante actionnée par un système mécanique entraîné par un manège à cheval ; celui-ci est installé dans la grange contiguë. On y découvre également une presse massive en bois ainsi que des broyeurs à céréales. L'huilerie dût connaître une intense activité tout au long du XIXe siècle ; Bleurville était alors un gros village agricole qui s'était fait une réputation dans l'élevage des porcs.

    On doit remercier M. Jérôme Toussaint, qui a mis en valeur cette ancienne huilerie et qui a bien voulu exceptionnellement l'ouvrir au public pour ces Journées du Patrimoine 2012.

    Il est à noter qu'une autre ferme de Bleurville, située rue Saint-Pierre, possède toujours une huilerie qui connut une intense activité durant le dernier conflit mondial.

    [cliché © M. Bisval]

  • Journées du Patrimoine en Saône Vosgienne

    jdp1.jpg

    jdp2.jpg

    ligneville.jpg

  • JDP 2012 : ouverture exceptionnelle du moulin à huile de Bleurville (88)

    moulin huile bleurville.jpg

  • Bleurville : le patrimoine caché... se révèlera pour les Journées du Patrimoine 2012

    Ce sera un évènement exceptionnel. Si le village vosgien de Bleurville est surtout connu pour son ancienne abbaye bénédictine du XIe siècle, dont l'abbatiale fut consacrée en 1050 par le pape Léon IX ancien évêque de Toul, il possède également un petit patrimoine rural et paysan qui ne demande qu'à être révélé et valorisé.

    BLEURVILLE_huilerie_2012.jpgCe sera chose faite durant le week-end des 15 et 16 septembre prochain avec l'ouverture exceptionnelle de l'ancienne huilerie sise dans la propriété de Jérôme Toussaint.

    Cette huilerie, aménagée probablement en 1822 lors de la reconstruction de la ferme, présente une paire de meule calcaire de grandes dimensions installées dans une pièce contiguë à la grange où fonctionnait un manège à chevaux qui servait à actionner la meule tournante.

    L'huilerie devait produire de l'huile de navette, d'oeillette ou de noix pour les particuliers et habitants du village.

    Une presse est installée à proximité des meules constituant ainsi un ensemble remarquablement conservé, témoignage unique de la vie rurale au XIXe siècle dans les Vosges méridionales.

    [cliché © H&PB]