Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

carême

  • Dimanche de Laetare ou dimanche de la mi-Carême

    Messe du dimanche de Laetere en l'église Marie-Immaculée de Nancy [cl. ©H&PB].

    Laetare Jérusalem : et conventum facite omnes qui diligitis eam : gaudete cum laetitia, qui intristitia fuistis : ut exsultetis, et satiemini ab uteribus consolationis vestrae.

    [introït de la messe du 4ème dimanche de Carême]

    Réjouis-toi, Jérusalem, et rassemblez-vous, vous tous qui l'aimez ; tressaillez de joie avec elle, vous qui avez été dans la tristesse afin que vous exultiez et soyez rassasiés à la mamelle de vos consolations !

  • Carême 2017

    Imposition des cendres, messe des Cendres, église Marie-Immaculée à Nancy [cl. H&PB].

     

    Bon et saint Carême !

    Prière, jeûne et aumône nous accompagnent jusqu'à Pâques.

  • Entrée en Carême : messe des Cendres à Marie-Immaculée à Nancy

    Eglise Marie-Immaculée

    33 avenue Général Leclerc à Nancy

    Messe des Cendres

    mercredi 1er mars à 18h30

    avec bénédiction et imposition des cendres

    (selon le rite extraordinaire de l'Eglise)

  • Mercredi des Cendres et entrée en Carême

    Puisqu'il ne faut pas compter sur les médias laïcs - mais par contre promptes à annoncer le ramadan -, nous vous rappelons que ce jour est le Mercredi des Cendres, jour où les chrétiens entrent en Carême.

    Le Carême est le temps de préparation à la fête de Pâques, cœur de la foi, qui célèbre la résurrection du Christ sauveur.

    Jeûne, aumône, prière sont les trois piliers du Carême.

    Alors bon et saint Carême 2016 !

  • Mercredi des Cendres : entrée en Carême

    imposition cendres.jpg

    Imposition des cendres, pontifical de Guillaume Durand, vers 1357.

    Lire la suite

  • Mi-Carême : dimanche de "Laetare", dimanche de la joie

    Messe laetare 2014_marie-immaculée 007.jpg

     

    lorraine,église marie immaculée,carême,laetare

    Lætáre, Ierúsalem : et convéntum fácite, omnes qui dilígitis eam : gaudéte cum lætítia, qui in tristítia fuístis : ut exsultétis, et satiémini ab ubéribus consolatiónis vestræ.

    Lætátus sum in his, quæ dicta sunt mihi : in domum Dómini íbimus. 

    [Introït de la messe du 4ème dimanche de Carême] 

     

    Réjouis-toi, Jérusalem, et rassemblez-vous, vous tous qui l’aimez ; tressaillez de joie avec elle, vous qui avez été dans la tristesse afin que vous exultiez et soyez rassasiés à la mamelle de vos consolations.

    Je me suis réjoui de ce qui m’a été dit : Nous irons dans la maison du Seigneur.

    Messe laetare 2014_marie-immaculée 016.jpg

    Messe laetare 2014_marie-immaculée 020.jpg

    Messe de Laetare, 4ème dimanche de Carême, 2014, église Marie-Immaculée [cliché ©H&PB].

  • Mercredi des Cendres : entrée en Carême

    mercredi des cendres,carême,église,catholique,messe

    Bénédiction des cendres

     

    imposition cendres.jpg

    Imposition des cendres

     

    Immutémur hábitu, in cínere et cilício : ieiunémus, et plorémus ante Dóminum : quia multum miséricors est dimíttere peccáta nostra Deus noster.

    [antienne de la messe du Mercredi des Cendres]

     

    Changeons de vêtements, couvrons-nous de cendre et du cilice, jeûnons et pleurons devant le Seigneur ; car notre Dieu tout miséricordieux est prêt à nous remettre nos péchés.

     

    mercredi des cendres,carême,église,catholique,messe,bénédiction

    Imposition des cendres, messe des cendres 2014, 
    église Marie-Immaculée, Nancy [©H&PB].

     

    * * * 

     

    Messe des Cendres à la paroisse Notre-Dame de la Saône en l'église de Monthureux-sur-Saône, mercredi 5 mars 2014 à 10h00 (rite ordinaire)

    Messe des Cendres en l'église Marie-Immaculée, 33 avenue général Leclerc à Nancy, mercredi 5 mars 2014 à 18h30 (rite extraordinaire)

     

    [pour en savoir plus : http://www.introibo.fr/Mercredi-des-Cendres]

  • Dimanche de la Quadragésime : la tradition vosgienne des "bures"

     

    brandons.jpg

    Fête des Brandons en Allemagne.


    Jadis, en ce premier dimanche de Carême (ou dimanche de la Quadragésime, de l'adjectif latin quadragesimus, « quarantième »), dans les Vosges et, plus largement, dans certaines régions du nord de la France, en Belgique et en Allemagne, la tradition consistait à allumer des feux (des "brandons"), danser autour puis parcourir les rues et la campagne en portant des tisons allumés.

    Le Pays Lorrain de 1907 nous décrit cette coutume encore pratiquée à l'époque dans les Hautes Vosges.

    >> A découvrir ici : les bures.pdf

  • Mercredi des Cendres

    mercredi cendres.jpg

    Imposition des cendres.

     

    Memento, homo, quia pulvis es, et in púlverem revertéris.

    Concéde nobis, Dómine, præsídia milítiæ christiánæ sanctis inchoáre ieiúniis : ut, contra spiritáles nequítias pugnatúri, continéntiæ muniámur auxíliis. Per Christum, Dóminum nostrum.

     
    Souviens-toi, ô homme, que tu es poussière et que tu retourneras en poussière.

    Accordez-nous, Seigneur, d’entrer par de saints jeûnes dans les rangs de la milice chrétienne, de sorte qu’ayant à lutter contre les esprits mauvais, nous soyons munis des secours que procure l’abstinence.
  • Saint-Pierre-des-Latins de Nancy : "La Barrette" de février 2013

    AnneeFoi.jpg

     

    La communauté de rite latin attachée à l'église Saint-Pierre de Nancy vous propose son bulletin paroissial de février. Pour se préparer à entrer en Carême...

    Pour le consulter, cliquer ici Bulletin St-Pierre février 2013.pdf

  • Mercredi des Cendres et entrée en Carême

    la-tentation-de-jesus.jpg

     La tentation du Christ (huile sur toile, XIVe siècle)

     

    Memento, homo, quia pulvis es, et in púlverem revertéris.

    [Souviens-toi, ô homme, que tu es poussière et que tu retourneras en poussière.]

     

  • Les Champs golot, une tradition vosgienne bien vivante

    La fête des Champs golot est une tradition du département des Vosges et plus spécialement des vallées de la Moselle et de la Moselotte. On la célèbre à Remiremont et à Epinal.

     

    champs golot.jpgDésormais, l’Ouest vosgien a repris également cette tradition à son compte, puisque Contrexéville se distingue aussi parmi les villes vosgiennes lors de la fête des Champs golot.

     

    Jadis, quand le Carême touchait à sa fin, les veillées cessaient, les nuits se raccourcissaient, la campagne reverdit, les ruisseaux que le froid avait arrêtés dans leur course, serpentent en gazouillant dans les prairies, le printemps apporte une nouvelle vie à la nature et à l'homme. C'est pour dire adieu aux veillées, pour inaugurer le retour d'une saison riante, pour proclamer la fin de l'abstinence et du jeûne, qu'à Epinal, le Jeudi Saint, le ruisseau de la rue de l'Hôtel-de-Ville se couvrait de toutes ces nefs étincelantes, et que la chanson traditionnelle des Champs-Golot était répétée en chœur par la population.

     

    En patois local, l'expression « lé chan golo » signifie que les champs « coulent », c'est-à-dire qu'ils sont libérés de la couche de neige et que les rigoles sont gorgées du trop-plein d'eau. Les enfants peuvent alors faire voguer toutes sortes de bateaux de fortune sur lesquels sont allumés des bouts de chandelles.

     

    Organisée traditionnellement peu avant Pâques - naguère encore le Jeudi Saint, aujourd’hui le samedi des Rameaux -, la fête voit les enfants présenter leurs plus belles réalisations de bateaux devant un jury d'adultes comme ce fut le cas ce samedi à Epinal [notre cliché]. On appelle aussi « champs-golots » ces embarcations basées sur des boîtes à fromage ou toute autre construction originale, qui doivent pouvoir flotter bien sûr, mais qui sont surtout jugées pour leur esthétique. C'est autant la fête des enfants que... des grands-pères bricoleurs !

  • Nos traditions chrétiennes : le Mercredi des Cendres et l'entrée en Carême

    Le Carême est le temps de préparation à la fête de Pâques qui célèbre la résurrection du Christ.

     

    imposition des cendres.jpgLe Carême commence ce Mercredi des Cendres 17 février et s'achèvera le Samedi saint au soir, veille de Pâques.

     

    La durée du Carême - quarante jours sans compter les dimanches - fait en particulier référence aux quarante années passées au désert par le peuple d'Israël entre sa sortie d'Égypte et son entrée en terre promise ; elle renvoie aussi aux quarante jours passés par le Christ au désert entre son baptême et le début de sa vie publique. Ce chiffre de quarante symbolise les temps de préparation à de nouveaux commencements.

     

    Le Carême, temps de conversion, repose sur 3 « piliers » : la prière, la pénitence et le partage. La pénitence n'est pas une fin en soi, mais la recherche d'une plus grande disponibilité intérieure. Le partage peut prendre différentes formes, notamment celle du don.

     

    L’entrée dans le Carême est marqué par l'imposition des cendres : le prêtre dépose un peu de cendres sur le front de chaque fidèle, en signe de la fragilité de l'homme, mais aussi d’espérance.

     

    Alors, bon Carême !