Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

alain petiot

  • Le difficile mariage d'Elisabeth Thérèse de Lorraine

    [L'Abeille]

  • Les Lorrains et les Habsbourg

    lorrains1.jpg

    La Lorraine et l'Empire furent intimement liés au cours de l'histoire notamment par relations matrimoniales qui se nouèrent entre les maisons de Lorraine et de Habsbourg ; le mariage entre François Etienne de Lorraine et Marie-Thérèse de Habsbourg furent même à l'origine de la dynastie des Habsbourg-Lorraine, dont le plus éminent représentant fut, sans aucun doute, SAIR Otto de Habsbourg-Lorraine, fils aîné de Charles Ier, dernier empereur d'Autriche.

    L'ouvrage proposé par le général Alain Petiot est une véritable somme, fruit de dix années de recherches, sur les relations entre ces deux maisons régnantes et, tout particulièrement sur les familles lorraines qui se mirent au service du Saint Empire sous l'autorité des Habsbourg.

    lorrains2.jpgPays d’entre-deux, la Lorraine a été de tous temps un lieu d’influence croisée et de rivalité entre royaume de France et Empire. Les Lorrains se trouvent tiraillés entre la France et l’Empire. Certains d’entre eux, à la suite de leurs princes, pour eux ou à cause d’eux, sont amenés à quitter leur patrie et à servir l’empereur, par fidélité, par nécessité ou par opportunité. Sur toutes les terres des Habsbourg, des Lorrains passent, vivent et meurent. Leurs descendants deviennent sujets de l’empereur puis citoyens des nouveaux États nés de la chute de la monarchie. Durant plus de quatre siècles, des plus illustres au plus modestes, ils laissent leur trace dans une histoire qui est celle de l’Europe. Ce fort dictionnaire (2 tomes) les évoque et faire revivre leur épopée, révélant une face cachée de l’histoire de la Lorraine et ravivant la mémoire magnifique d’une nation disparue.

    L’ouvrage outre les notices biographiques, présente les répertoires détaillés : des officiers lorrains des armées impériales, des colonels propriétaires de régiments lorrains, des chambellans lorrains de l’empereur, des dames lorraines de la Croix étoilée, des anoblissements et titres conférés à des Lorrains dans l’Empire.

    Ce livre vient fort utilement compléter les deux ouvrages précédent consacrés aux relations entre les Lorrains et l'Empire des Habsbourg.

    L’auteur, Alain Petiot, est né en 1943. Admis à Saint-Cyr en 1962, il est diplômé de la faculté des Lettres de Rennes et breveté de l’École supérieure de guerre. Officier de cavalerie, il est général (2e section) de l’armée de terre. Membre des sociétés savantes de Bar-le-Duc et de Nancy, membre de l’Académie de Stanislas, ancien chargé d’études au Comité d’histoire régionale de la Région Lorraine, il a déjà publié Au service des Habsbourg (2000) et Les Lorrains et l’Empire (2005).

     

    ‡ Les Lorrains et les Habsbourg, Alain Petiot, éditions Mémoire & Documents, 2014, 2 tomes, 737 p., ill. (39 €).

     

  • Le Pays Lorrain : hommage à Otto de Habsbourg-Lorraine

    pays lorrain.jpgLe premier numéro de 2012 du Pays Lorrain, la revue du Musée Lorrain de Nancy, est consacré en grande partie à l'hommage rendu à SAIR Otto de Habsbourg-Lorraine décédé le 4 juillet 2011. L'homme était resté très attaché à la Lorraine et ne manquait jamais de manifester son soutien à l'action du Musée Lorrain en faveur de l'identité lorraine.

    Au sommaire de ce numéro :

    - l'extraordinaire épopée des Habsbourg, par Henry Bogdan

    - pourquoi Lorraine devint Habsbourg, par Alain Petiot

    - Otto de Habsbourg et la République d'Autriche, par Henry Bogdan

    - Otto de Habsbourg, un Européen du XXe siècle, par François Roth

    - l'archiduc Otto et le Maréchal Lyautey, par Jean-François Thull

    - un atlas de la vie religieuse en Lorraine à l'époque moderne, par Fabienne Henryot, Laurent Jalabert et Philippe Martin

    - le Grand Foudre exécuté par Emile Gallé et Adolphe Fruhinsholz pour les établissements Pommery de Reims, par François Le Tacon, Alain de Polignac et Nadine Soret

    - Jean-Paul Vuillemin (1861-1932), l'inventeur nancéien du concept d'antibiotique, par Alexandre Klein

    - la réforme des poids et mesures sous Charles III, par Marc Sauget

    - La Journée d'études : l'érection du comté de Bar en duché, la méthodologie de l'histoire du climat : l'exemple de Metz, les chanoines réguliers de Notre-Sauveur, "les fils de Stanislas", Jules Crevaux et la Lorraine, l'architecture domestique de l'Entre-deux-guerres à Nancy

    Et les habituelles rubriques : vie du Musée, vie de la Société, vie régionale, publications récentes...

     

    ‡ Le Pays Lorrain, n° 1 / 2012, mars 2012 (10 € le numéro). En vente au Musée Lorrain ou par demande d'abonnement (37 €, 4 numéros) adressée à : LE PAYS LORRAIN, 64 Grande-Rue, 54000 NANCY.

  • Metz, 13 & 14 octobre : colloque "La Lorraine et la France du Moyen Âge à nos jours"

    charles IV lorraine.jpgLe Comité d’Histoire Régionale organise les 13 et 14 octobre 2011 un colloque historique ayant pour thème « La Lorraine et la France du Moyen Âge à nos jours : relations, différences et convergences ». Ce colloque se tiendra à l’Institut Régional d’Administration à Metz.

    Sixième volet consacré à l’étude de l’histoire commune de la Lorraine et ses voisins, après « La Lorraine et l’Alsace », « La Lorraine, le Luxembourg et les pays wallons », « La Lorraine et la Champagne », « La Lorraine, la Bourgogne et la Franche-Comté » et « La Lorraine et les pays de la rive gauche du Rhin », ce colloque sera animé par une quinzaine d’intervenants sous la direction scientifique du Professeur François Roth, professeur émérite des universités à l’Université Nancy 2 et président du Conseil scientifique du Comité d’Histoire Régionale.

    [cliché : Charles IV de Lorraine]

     

    > Entrée libre avec inscription préalable à chr@lorraine.eu

    > Programme et bulletin d'inscription ici : Programme_colloque_La Lorraine et la France.pdf

    > Dates : jeudi 13 et vendredi 14 octobre 2011

    > Lieu : Amphithéâtre Pierre Kalck - Institut Régional d’Administration, 15 avenue de Lyon, 57000 METZ

    > Renseignements : 03 87 31 81 45 ou chr@lorraine.eu

  • Des livres lorrains pour Saint-Nicolas, Noël... et les étrennes du Nouvel An

    livres1.jpg

    livres2.jpg

    livres3.jpg

  • Mozart et la franc-maçonnerie

    mozart fm.jpg

  • Le général Alain Petiot, nouvel académicien de Stanislas

    Le général Alain Petiot a été élu en qualité de membre titulaire de l'Académie de Stanislas, prestigieuse académie nancéienne.

     

    général petiot.jpgAssocié correspondant de l'Académie de Stanislas depuis 2004, le général Alain Petiot vient d'être élu membre titulaire de la société savante. Né en 1943, à Cousances-les-Forges (Meuse), le général Petiot, que sa carrière a mené un peu partout en France et à l'étranger, est un meusien de cœur, puisqu'il réside aujourd'hui à Abainville, près de Gondrecourt-le-Château. Ancien élève du lycée Poincaré de Nancy, de l'Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr et de l'Ecole supérieure de Guerre, Alain Petiot a exercé des commandements dans différentes unités de l'Arme Blindée Cavalerie, en France et en Allemagne. Sa carrière en Europe a été interrompue par une affectation dans l'armée canadienne en qualité d'officier instructeur. Il a, par ailleurs, été chargé de différentes missions d'instruction dans l'armée française et, de 1994 à 1997, a occupé à Vienne, en Autriche, les fonctions de conseiller militaire de l'ambassadeur, chef de la représentation permanente de la France auprès de l'OSCE.

     

    Passionné d'histoire, Alain Petiot a profité de son séjour dans la capitale autrichienne pour fouiller les archives de la Maison de Lorraine. Le fruit de ses recherches a nourri deux ouvrages : « Au service des Habsbourg » (Editions Messène) et « Les Lorrains et l'Empire », un dictionnaire biographique de ces Lorrains qui ont essaimé dans l'empire des Habsbourg. Le général Petiot a terminé sa carrière comme chargé de mission dans les services du Premier Ministre et au ministère de la Défense à la délégation aux affaires stratégiques. Bien que de retour à la vie civile, les questions de stratégie et de géopolitique alimentent toujours sa réflexion. C'est d'ailleurs vraisemblablement sur ce thème que portera son discours de réception qu'il lira en juin 2010. Il l'attaquera sous l'angle éthique « Le soldat entre Dieu et César » : c'est-à-dire les problèmes de conscience personnelle face au devoir d'obéissance.

     

    Officier de la Légion d'honneur, officier de l'Ordre national du Mérite, Croix d'honneur de la Bundeswehr et titulaire de Meritorious service Medal des USA, le général Petiot a trois fils qui, tous, ont embrassé le métier des armes.

     

    Félicitations au nouvel académicien de Stanislas !

     

     

    [d’après l’Est Républicain | 29.06.09]