Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

art

  • Stenay rend hommage aux artistes de la Grande Guerre

  • L’exposition « L’Art du Geste » les 18 et 19 janvier à Epinal

    L’exposition "l’Art du Geste" présentée à la Cité de l’Artisanat et de l’Entreprise 22 rue Léo Valentin à Epinal est ouverte de 14h00 à 18h00 samedi 18 et dimanche 19 janvier prochains.

    epinal.jpgElle rassemble des photos d’ateliers de menuiserie en siège de Liffol-le-Grand et quelques-unes de leurs productions exceptionnelles : La somptueuse méridienne « Sirène » de l’entreprise Henryot et Cie (3,20 m de long), la bergère à dôme en hêtre naturel sablé créée par Philippe Starck pour la boutique Baccarat à Moscou, le fauteuil en Corian, modèle de Partick Jouin réalisé pour les parties communes du Plaza Athenee, le fauteuil SEA SHELL réalisé pour les Yachts design Remi Tessier en fibre de verre plaqué ébène de macassar brillant, piétement en inox poli miroir, garniture cuir, produits par la société Laval. D’autres pièces remarquables des ateliers Yvon Hesse, Delaroux, Chemin, sont également exposées, illustrant des styles aussi différents que du Louis XIV, du Louis XVI et de l’Art Déco. Tous ces ateliers sont labellisés EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant).

    L’exposition montre aussi les pièces de concours de trois Meilleurs Ouvriers de France vosgiens en sculpture, ébénisterie et menuiserie en siège. Elle réunit également des créations artisans designers, dont la série de meubles de Framatec à Dinozé, avec le designer Jean-Luc Antoine.

    Démonstrations de tapisserie-décoration par Emmanuelle Cuny et de sculpture par Thierry Choppin. Visite guidée de l’expo' de photos avec le photographe Pascal Bodez dimanche 19 janvier entre 15 et 16h00.

     

    ‡ Entrée libre. Toutes les informations sont sur www.cma-vosges.fr

  • Au programme du Centre Art & Culture de Droiteval (Vosges)

    art culture droiteval.jpg

  • 2000 ans d'art marial

    art marialr.jpg

    Cliché : statue de Notre-Dame de Sion

    [L'Abeille de Neufchâteau]

  • Émile Gallé, nature et symbolisme au musée de Vic-sur-Seille (Moselle)

    Le Musée départemental Georges de La Tour à Vic-sur-Seille (Moselle) est le théâtre d’une nouvelle exposition : « Émile Gallé : nature et symbolisme, influences du Japon ». Cette exposition, à l’initiative du Conseil Général de la Moselle, est à découvrir du 5 mai au 30 août 2009. Elle me à l'honneur au travers de 150 pièces cet illustre verrier lorrain.

     

     

    émile gallé.jpg

     

     

    À mi-chemin entre Nancy et Meisenthal, l’objectif de l’exposition à Vic-sur-Seille est de faire découvrir au public à quel point la nature et le symbolisme sont essentiels dans l’art d'Emile Gallé. Au Musée départemental Georges de La Tour, seront exposées environ 75 pièces de verre provenant du Japon, de Saint-Petersbourg, du Danemark, d’Allemagne, des Etats-Unis et bien sûr de Lorraine, mais aussi une quarantaine de pièces en céramique et des dessins.

     

    Botaniste reconnu et scientifique de grand talent, Gallé vouait un véritable culte à la nature. Cet irrésistible attrait a conduit Emile Gallé à s’intéresser à l’art du Japon et à s’imprégner de la culture japonaise que l’Europe découvre au milieu du 19ème siècle. Il rejoint la sensibilité japonaise pour la nature et y puise une belle inspiration, tout en préservant ses propres conceptions. Émile Gallé va ainsi renouveler à la fois l’art européen et l’art japonais. S’il emprunte au Japon, c’est pour créer un art nouveau, synthèse des deux cultures.

     

    Le symbolisme qui se cache dans les œuvres de Gallé ne peut se découvrir qu’après une longue étude. Les citations qu’il fait apposer sur beaucoup de ses œuvres, associant leurs auteurs à ses propres émotions, nous aident souvent à découvrir le sens qu'Émile Gallé leur attribue.

     

    Dans l’esprit social de la deuxième moitié du 19ème siècle, Émile Gallé a la volonté de mettre l’art au service de tous grâce aux nouvelles possibilités qu’offrent les procédés industriels. Il crée à la fois des œuvres accessibles au plus grand nombre et des chefs-d’œuvre de verre, de bois et de céramique, le plus souvent sur commande. Ses œuvres de verre, jamais égalées, suscitent l’admiration. Émile Gallé, né à Nancy le 4 mai 1846, est reconnu mondialement pour être l’un des maîtres d’un courant original pour son époque : « l’Art nouveau ». Il est l’un des fondateurs de l’École de Nancy, berceau de ce nouveau genre d’art décoratif en France et en Europe.

     

     

    >> Exposition Emile Gallé, nature et symbolisme, influences du Japon du 5 mai au 30 août 2009, Musée départemental Georges de La Tour à Vic-sur-Seille.

    >> Ouverture du mardi au dimanche de 9 h 30 à 18 h 00.

     

    >> Catalogue de l’exposition : Emile Gallé, nature & symbolisme, influences du Japon, François le Tacon (sous la dir.), Serge Domini éditeur, 2009, 144 p., ill. (25 €)

  • La dynastie Guingot s'expose à Epinal

    expo guingot.jpg

     

    Le Musée départemental d'Art Ancien et Contemporain d'Epinal retrace une des plus belles pages de la vie artistique des Vosges du XXe siècle, en évoquant dans cette exposition la dynastie d'artistes vosgiens Louis, Henri et Mercédès Guingot.

     

    Leurs six décennies de création nous restituent l'Art Nouveau à Nancy avec Louis Guingot, l'inventeur du camouflage militaire ; l'Art Déco avec Henri Guingot, le sculpteur, qui fut également le créateur du musée international de l'image à Epinal ; la gravure et le dessin figuratif de l'après-guerre avec Mercédès Guingot.

     

    >> Exposition au Musée départemental d'Art Ancien et Contemporain d'Epinal, 1 place Lagarde, jusqu'au 20 avril tous les jours de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h, fermée les dimanches matins et les mardis.

    >> édition d'un catalogue (32 €)

    >> Conférences autour de l'expo :

    - L'Art Nouveau, par Roselyne Bouvier, professeur et historienne de l'art à Epinal : lundi 9 mars à 18h

    - Les artistes et le camouflage, par Renaud Bouchet, historien de l'art : lundi 16 mars à 18h

    - Henri Guingot, le sculpteur et le conservateur, par Philippe Bata : lundi 30 mars à 18h

    >> Entrée gratuite jusqu'à 16 ans