Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

émile gallé

  • Emile Gallé et le verre

    Emile Gallé (1846-1904), artiste, industriel d'art et président de l'Ecole de Nancy, est demeuré célèbre pour son œuvre de verrier. Il a su, dans cette matière, exprimer intensément la multiplicité de ses recherches et de ses engagements.

    Riche de 458 pièces, la collection des verreries de Gallé conservée au musée de l'Ecole de Nancy est passionnante à plus d'un titre, par la quantité et la qualité des pièces, par la diversité et l'étendue des inspirations et des techniques. Elle est une référence pour appréhender l'œuvre du verrier.

    Cette collection revêt, de plus, un caractère symbolique fort : c'est l'artiste lui-même qui a choisi en 1904, les premières pièces qui la constituent. Des enrichissements successifs ont permis de réunir services de verres, objets d'art, luminaires et études situés entre 1867, date de ses premières créations personnelles, et 1904, année de sa disparition, marquée par l'aboutissement de ses expériences formelles et décoratives.

    Un bel ouvrage à parcourir pour découvrir cette remarquable collection mise en valeur dans le cadre du musée de l'Ecole de Nancy.

     

    ‡ Emile Gallé et le verre. La collection du musée de l'Ecole de Nancy, collectif, éditions Somogy, 2014, 221 p., ill. (35 €).

  • Gallé au musée de l'Ecole de Nancy

    gallé.jpgLe musée de l'Ecole de Nancy possède une importante collection d'œuvres d'Emile Gallé. Constitué d'achats et de dons depuis l'origine du musée jusqu'à nos jours, cet ensemble renferme des pièces de mobilier, des faïences et des verreries ainsi que des objets en cuir, des textiles, des dessins préparatoires, des clichés photographiques et de la documentation destinée à l'usine d'art.

    Cet ouvrage a pour objet de présenter la richesse de ce fonds unique et la diversité de ses œuvres et documents. Les œuvres maîtresses de l'artiste sont bien sûr évoquées, mais également des pièces moins connues ou celles qui étaient réservées à un usage personnel ou plus confidentiel (objets en cuir, textiles...). Le cadre familial de l'artiste ainsi que son entourage professionnel (usine d'art, collaborateurs, méthode de travail...) sont abordés à travers les photographies et la riche documentation conservées et souvent inédites.

    Ce catalogue permet de mieux cerner l'œuvre foisonnante et la personnalité complexe du chef de file de l'Ecole de Nancy. Elle aide aussi à témoigner de la générosité des descendants de l'artiste envers les collections du musée depuis les années 1950.

     

    ‡ Gallé au musée de l'Ecole de Nancy, collectif, éditions Snoeck-Musée de l'Ecole de Nancy, 2014, 226 p., ill. (25 €).

  • Paul Nicolas, itinéraire d'un verrier lorrain

    paul nicolas.jpgFormé à la Cristallerie d'Emile Gallé et ayant débuté sa carrière durant l'Ecole de Nancy, le Vosgien Paul Nicolas illustre la tradition et le savoir-faire de l'art verrier lorrain à travers la première moitié du XXe siècle. Cette première exposition est accompagnée d'une biographie inédite et du catalogue d'une partie de ses créations.

    L'ouvrage révèle un talent célébré par ses contemporains et injustement méconnu aujourd'hui. Paul Nicolas a su, grâce à une réelle maîtrise des techniques verrières, développer une production personnelle originale à l'écoute de son époque.

    Cet artiste puissant, mais discret, a fasciné son temps par sa quête personnelle de connaissances et de perfection, sa curiosité et son ouverture, la qualité et la quantité de ses réalisations dans divers domaines.

    Cette biographie contient une contribution de la petite-fille de Paul Nicolas rédigée à partir des archives familiales.


    >> Paul Nicolas (1875-1952). Itinéraire d'un verrier lorrain, Florence Nicolas et Alix Chambrion, IAC éditions d'Art & Musée de l'Ecole de Nancy, 2010, 99 p., ill. (25 €).

     

  • Émile Gallé, nature et symbolisme au musée de Vic-sur-Seille (Moselle)

    Le Musée départemental Georges de La Tour à Vic-sur-Seille (Moselle) est le théâtre d’une nouvelle exposition : « Émile Gallé : nature et symbolisme, influences du Japon ». Cette exposition, à l’initiative du Conseil Général de la Moselle, est à découvrir du 5 mai au 30 août 2009. Elle me à l'honneur au travers de 150 pièces cet illustre verrier lorrain.

     

     

    émile gallé.jpg

     

     

    À mi-chemin entre Nancy et Meisenthal, l’objectif de l’exposition à Vic-sur-Seille est de faire découvrir au public à quel point la nature et le symbolisme sont essentiels dans l’art d'Emile Gallé. Au Musée départemental Georges de La Tour, seront exposées environ 75 pièces de verre provenant du Japon, de Saint-Petersbourg, du Danemark, d’Allemagne, des Etats-Unis et bien sûr de Lorraine, mais aussi une quarantaine de pièces en céramique et des dessins.

     

    Botaniste reconnu et scientifique de grand talent, Gallé vouait un véritable culte à la nature. Cet irrésistible attrait a conduit Emile Gallé à s’intéresser à l’art du Japon et à s’imprégner de la culture japonaise que l’Europe découvre au milieu du 19ème siècle. Il rejoint la sensibilité japonaise pour la nature et y puise une belle inspiration, tout en préservant ses propres conceptions. Émile Gallé va ainsi renouveler à la fois l’art européen et l’art japonais. S’il emprunte au Japon, c’est pour créer un art nouveau, synthèse des deux cultures.

     

    Le symbolisme qui se cache dans les œuvres de Gallé ne peut se découvrir qu’après une longue étude. Les citations qu’il fait apposer sur beaucoup de ses œuvres, associant leurs auteurs à ses propres émotions, nous aident souvent à découvrir le sens qu'Émile Gallé leur attribue.

     

    Dans l’esprit social de la deuxième moitié du 19ème siècle, Émile Gallé a la volonté de mettre l’art au service de tous grâce aux nouvelles possibilités qu’offrent les procédés industriels. Il crée à la fois des œuvres accessibles au plus grand nombre et des chefs-d’œuvre de verre, de bois et de céramique, le plus souvent sur commande. Ses œuvres de verre, jamais égalées, suscitent l’admiration. Émile Gallé, né à Nancy le 4 mai 1846, est reconnu mondialement pour être l’un des maîtres d’un courant original pour son époque : « l’Art nouveau ». Il est l’un des fondateurs de l’École de Nancy, berceau de ce nouveau genre d’art décoratif en France et en Europe.

     

     

    >> Exposition Emile Gallé, nature et symbolisme, influences du Japon du 5 mai au 30 août 2009, Musée départemental Georges de La Tour à Vic-sur-Seille.

    >> Ouverture du mardi au dimanche de 9 h 30 à 18 h 00.

     

    >> Catalogue de l’exposition : Emile Gallé, nature & symbolisme, influences du Japon, François le Tacon (sous la dir.), Serge Domini éditeur, 2009, 144 p., ill. (25 €)