Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vmf

  • Revue VMF : dossier "Metz, carrefour de l'histoiree

    La revue des Vielles Maisons Françaises propose dans son numéro de janvier 2016 un dossier sur la ville de Metz.

    Plusieurs articles nous font découvrir - ou redécouvrir - la richesse et la diversité du patrimoine messin :

    - Moyen Âge et Renaissance, les atours d'unes république patricienne, par Pierre-Edouard Wagner
    - La Porte des Allemands, sentinelle sur la Seille, par François Roth
    - Une maison canoniale devenue hôtel particulier, par Florence Amiaux-Lallement
    - Une forte empreinte : catholiques, juifs et réformés, par Philippe Hoch
    - "Metz défend l'Etat" : quinze siècles de fortifications, par François Roth
    - Monuments de 1870 : un patrimoine fragile, par François Hoff
    - La gare centrale, un manifeste impérial, par Christiane Pignon-Feller
    - La nouvelle ville au bonheur des styles, par Christiane Pignon-Feller
    - Vitraux modernes en pleine lumière, par Marie-Antoinette Kuhn-Mutter
    - Epargnée, sinistrée, réveillée : la force d'une ville, par Jean-François Michel

     

    ‡ La revue VMF est disponible sur le site de l'association www.vmfpatrimoine.org

  • Une souscription pour la restauration des toiles de Notre-Dame des Armées de Domremy

    domremy.jpg

    [Vosges Matin]

  • La Haute-Saône, pays d'histoire

    vmf70.jpgAllez, petite incursion chez nos voisins francs-comtois avec le dernier numéro de la revue Vieilles Maisons Françaises consacrée au département de la Haute-Saône.

    Des quatre départements composant la Franche-Comté, celui de la Haute-Saône, le plus septentrional confinant à la Lorraine et à la Champagne, est sans doute le moins connu. C'est mal rendre justice à un territoire dont les paysages préservés offrent un écrin de choix à un patrimoine d'une grande diversité : maisons Renaissance des bourgs et des villages, forges et hauts-fourneaux, témoignages d'une tradition métallurgique née au XVe siècle dans la vallée de la Saône, demeures de plaisance de parlementaires bisontins, profusion d'églises à clochers comtois, de lavoirs, de fontaines et d'édifices publics néoclassiques du XVIIIe siècle - un riche bâti destiné à panser les plaies des guerres du XVIIe -, maisons vigneronnes, châteaux de toute époque...

    Chaque siècle a laissé ici sa marque au fil d'une histoire mqui se lit partout et que la prestigieuse revue VMF vous invite à découvrir.

     

    ‡ Revue VMF, La Haute-Saône, pays d'histoire, n° 248, mars 2013 (9,70 €). En vente en librairie ou par abonnement sur www.vmfpatrimoine.org 

  • Vmf : un numéro consacré à "Nancy, les lumières de la ville"

    lorraine,vmf,vieilles maisons françaises,nancyLes "lumières de la ville" qui donnent leur titre à ce dossier de la revue Vmf (de l'association nationale Vieilles Maisons Françaises) ne sont pas seulement celles qui viennent éclairer, la nuit, ce splendide ensemble urbain que constitue la place Stanislas, distinguée dès 1983, avec les places de la Carrière et d'Alliance, par son inscription sur la liste du patrimoine mondiale de l'humanité établie par l'Unesco.

    Ce sont aussi les innombrables talents de cette ville, où le sens du progrès et de l'innovation s'est toujours incarné dans des personnalités qui l'ont illustrée et façonnée chacun à leur manière.

    Au fil de ces pages, on retrouvera des souverains bâtisseurs, des architectes, italiens ou français, des artistes, des créateurs inclassables qui jalonnent un parcours chronologique à traves un patrimoine où l'harmonie, l'équilibre mais aussi l'audace et l'inventivité sont constamment au rendez-vous.

    Plusieurs contributeurs, grands connaisseurs de la cité ducale, proposent un parcours historique et patrimonial, du temps de la Renaissance jusqu'à l'ère Prouvé en passant par l'Ecole de Nancy et l'Art Déco, et regard sur la splendide chartreuse de Bosserville et la demeure nancéienne du baron Bernard Guerrier de Dumast.

     

    ‡ Vmf. La revue des Vieilles Maisons Françaises, n° 241, Janvier 2012, spécial Nancy. Commande ou abonnement sur www.vmfpatrimoine.org

  • Dombrot-le-Sec (Vosges) : une restauration primée par Vieilles Maisons Françaises

    dombrot.jpg

    [Vosges Matin]

  • La Meuse, l'héritage de l'histoire

    vmf,meuse,vieilles maisons françaisesVMF, la revue de l'association Vieilles Maisons Française consacrée au patrimoine bâti, propose dans son numéro de septembre un dossier spécial dédié au patrimoine de la Meuse.

    Après Verdun, les Eparges, Douaumont et tant d'autres sites qui furent le théâtre de furieux combats durant la Première Guerre mondiale, et dont certains paysages  portent encore les stigmates à jamais ineffaçables, le département de la Meuse se résume souvent à ces quelques images teintées de réminiscences scolaires. C'est mal rendre  justice à un pays qui fut depuis le Moyen Âge une zone de contact entre l'Empire et le royaume de France, riche des influences et ouvertures qui caractérisent les espaces frontières.

    La revue VMF propose au lecteur d'effectuer un voyage à travers ce département lorrain où chaque période de l'Histoire a laissé son empreinte. Des églises fortifiées aux étonnants lavoirs que l'on rencontre dans le plus modeste village, de l'architecture de la Renaissance à celle du XVIIIe siècle, des synagogues orientalisantes au surprenant château d'Hattonchâtel, expression inattendue de la Reconstruction, c'est un patrimoine méconnu qui se révèle.

    Discrète, étrangère aux effets de mode, la Meuse mérite que, au-delà de ses champs de bataille où repose notre mémoire commune, on prenne le temps de la découvrir.

     

    ‡ VMF, n° 239, spécial Meuse, septembre 2011 (9,70 €)

    ‡ En vente dans les maisons de la presse ou sur internet : www.vmf.patrimoine.org

  • Inquiétudes sur les crédits affectés à l'entretien du patrimoine historique

    A la veille des 25èmes Journées du patrimoine et à quinze jours de l'annonce du projet de budget de l'Etat pour 2009, l’association nationale Vieilles Maisons Françaises s'alarme des silences du ministre de la Culture Christine Albanel sur l'avenir des crédits d'Etat consacrés à l'entretien et à la restauration du patrimoine, malgré son vœu : "Nous ne laisserons pas notre patrimoine se dégrader faute de moyens".

     

    Deux mesures paraissent incontournables :

     

     

    ü       Face à l'importance de l'endettement des DRAC (600 millions d'€ selon les termes de Michel Clément, directeur de la DAPA), une mesure d'apurement financier doit être envisagée par une recette exceptionnelle, telle la cession d'actifs immobiliers ou financiers de l'Etat.

    ü       Pour favoriser un entretien régulier des 43.000 monuments protégés (classés et inscrits) français, les crédits alloués au patrimoine doivent être portés à un niveau pérenne de 400 millions d'€, contre 300 millions d'€ en 2008. Les VMF souhaitent qu'une ressource nouvelle et durable, provenant par exemple de la taxation des jeux de hasard, soit mise en place. Si un tel dispositif ne pouvait voir le jour avant 2010, une avance sur 2009 serait nécessaire.

     

    travaux interrompus faute de crédits.jpg

     

     

    Faute d'actions immédiates sur ces deux points, le blocage de toute opération nouvelle en région, déjà constaté en Bourgogne et en Rhône-Alpes, ne pourra que s'étendre à tout le territoire.

     

    Face à cette situation préoccupante, les VMF rappellent la nécessité de redéfinir une politique du patrimoine innovante, globale et ambitieuse, et réitèrent ses quinze propositions formulées en juin dernier lors de leur 50ème anniversaire.

  • 15 propositions pour une politique nouvelle du patrimoine

    logo vmf.gifL’association nationale Vieilles Maisons Françaises propose 15 mesures aux pouvoirs publics pour une politique nouvelle du patrimoine :

    > DEFINIR UNE POLITIQUE GLOBALE DU PATRIMOINE QUI INTEGRE URBANISME, ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE

    1. Coordonner les actions relatives à la culture, à l'environnement et à l'aménagement du territoire dans une logique de développement durable.

    2. Renforcer le rôle du niveau intercommunal dans le domaine de l'urbanisme afin de lutter contre le mitage et le développement urbain anarchique.

    3. Définir en terme d'économies d'énergie des normes adaptées au bâti ancien.

    4. Appliquer aux éoliennes la réglementation des installations industrielles.

    > DEGAGER LES RESSOURCES FINANCIERES NECESSAIRES

    5. Apurer les engagements financiers passés de l'Etat liés à la restauration du patrimoine.

    6. Augmenter durablement les financements de l'Etat en faveur du patrimoine au moyen d'une recette additionnelle sur les jeux.

    7. Conforter le régime fiscal des Monuments historiques en maintenant la déductibilité globale des travaux et en créant un concept d'accessibilité au public des monuments.

    8. Redéfinir les rôles respectifs de l'Etat, des régions et des départements dans la politique d'entretien et de restauration du patrimoine.

    9. Renforcer le système des subventions publiques du patrimoine en faveur de l'entretien et de la maintenance.

    > INFORMER ET FORMER AU PATRIMOINE

    10. Intégrer l'éducation au patrimoine tout au long de la filière scolaire.

    11. Organiser une formation des élus et des responsables administratifs territoriaux sur l'architecture, le patrimoine et l'urbanisme.

    12. Améliorer le conseil architectural auprès des élus, des gestionnaires et des propriétaires.

    13. Veiller à ce que les architectes soient systématiquement formés à l'intégration des constructions nouvelles dans leur contexte historique et à la réhabilitation de l'ancien.

    > RENFORCER LA PROTECTION ET LE SOUTIEN AU PATRIMOINE

    14. Définir un plan de relance et de valorisation des métiers d'art.

    15. Renforcer la lutte contre le vol des œuvres d'art en harmonisant les législations européennes sur le recel et la restitution.

    Pour en savoir plus, consultez le site VMF : www.vmf.net

  • Les 50 ans de Vieilles Maisons Française à Toul et Boucq (Meurthe-et-Moselle)

    Le cinquantenaire des Vieilles Maisons Françaises (VMF) a été célébré dans toutes les régions de France. Pour la Lorraine ses délégués ont fait honneur à Toul et au Toulois !

    1233698800.jpgPrès de 250 visiteurs passionnés ont envahi toul dimanche 25 mai au matin pour aller  à la découverte du patrimoine toulois.

    Cette délégation d'envergure, venue des quatre départements lorrains s'est réunie pour célébrer le cinquantenaire de l'association Vieilles Maisons Françaises à l'initiative de son président national, Philippe Toussaint, et du délégué départemental pour la Meurthe-et-Moselle, Frédéric de Metz-Noblat.

    Reçus à l'hôtel de ville par le maire de Toul, Nicole Feidt et son adjoint à la culture, Alde Harmand, les membres de VMF ont d'abord marqué une pause devant l'ancien palais épiscopal dont les plans ont été élaborés par l'architecte Nicolas Pierson.

    Après un bref exposé sur cet édifice baroque, l'assistance s'est retrouvée dans les magnifiques jardins de l'hôtel de ville avant de prendre la route et de se restaurer au chais du château de Boucq, propriété de M. et Mme Jean-François Denizot.

    Quelques instants plus tôt, en présence du délégué régional, Jean-François Michel, des délégués départementaux, Christelle de Wendel pour la Moselle, Marie-Françoise Michel pour les Vosges et Jean-François Morillion pour la Meuse, le président national a tenu à saluer ses adhérents pour leur engagement et la qualité de leurs compétences qui a permis « depuis 50 ans de créer un mouvement d'opinion autour du patrimoine », visiblement ravi de constater « que la population adhère à ce projet ». Evoquant l'aspect économique de la sauvegarde du patrimoine (qui génère des milliers d'emplois en France), les crédits de l'Etat insuffisants, l'enjeu éducatif, social et culturel de la démarche, et au regard du succès des Journées du Patrimoine, Philippe Toussaint revendique : « Tout cela nous encourage à nous battre et à relever des défis. »

     

    Pour accentuer la détermination de VMF de militer pour la sauvegarde du patrimoine, le président se réfère à l'humaniste hollandais et son « Eloge de la folie » : « Sommes-nous des enfants d'Erasme ? C'est une vraie question. » Reprenant les paroles de cet esprit indépendant et satirique, il conclut : « Si on avait uniquement suivi les gens raisonnables, on n'aurait jamais rien fait ! ». Les rires amusés dans la salle cautionnent la véracité des propos.

     

    Et ce n'est pas Alde Harmand qui dira le contraire, fervent défenseur du patrimoine et de l'architecture, qui a vanté les programmes ambitieux de la ville de Toul dans la restauration de la cathédrale Saint-Etienne, des fortifications Vauban, le musée et ses collections exceptionnelles, au service de la cité « qui a l'ambition de devenir ville d'Art et d'Histoire ».

    Des atouts vérifiés précédemment par les adhérents de VMF par la visite de la cathédrale Saint-Etienne commentée par Evence Richard, préfet de la Meuse, venu à titre privé tenir le rôle de conférencier.

    Une visite qui faisait suite à une messe célébrée en la collégiale Saint-Gengoult par l'abbé Joseph de Metz-Noblat, à la mémoire des membres et responsables VMF disparus.

    [d'après L'Est Républicain, 26/05/08]

  • Vieilles Maisons Françaises à Boucq (Meurthe-et-Moselle)

    La délégation Meurthe-et-Moselle des Vieilles Maisons Françaises organisent ce samedi 24 mai un rassemblement régional dans le Toulois afin de célébrer le cinquantenaire de l'association nationale. Le château de Boucq a été choisi comme lieu d'accueil pour la restauration exemplaire dont il vient de bénéficier de la part de son propriétaire.

    1869521046.jpg
    Château et église de Boucq (54)

    Rappelons que les VMF sont une association ouverte à tous les amoureux du patrimoine, qu'ils soient propriétaires ou non. L'association nationale compte 20.000 adhérents au sein de ses 95 délégations départementales et édite à leur attention une revue qui paraît 5 fois l'an. Elle intervient auprès des pouvoirs publics dans le domaine du patrimoine et conseille ses adhérents en matière de fiscalité, d'assurance et de restauration. Elle engage aussi des actions en direction des jeunes afin de promouvoir le patrimoine et d'éduquer les jeunes générations en faveur de la sauvegarde et de la restauration du patrimoine bâti (du lavoir au château en passant par la chapelle rurale).

    1592835096.gif
    Blason de Boucq (54)
    Contact :
    Délégation VMF Meurthe-et-Moselle :
    Frédéric de Metz-Noblat
    12 place Carrière
    54000 Nancy

     vmf54@vmf.net
    Délégation VMF Lorraine :
    Jean-François Michel
    3 avenue de Lattre de Tassigny
    57000 Metz

    vmflor@vmf.net
  • Une priorité : éduquer à la protection du patrimoine

    AUTOUR DU CINQUANTIEME ANNIVERSAIRE DES VIEILLES MAISONS FRANCAISES - DELEGATION DES VOSGES 

    504260351.jpg
    Un des six panneaux explicatifs de l'action des VMF dans les Vosges

    Tel a été le message du 50ème anniversaire des Vieilles Maisons Françaises célébré aux Archives départementales des Vosges à Epinal ce samedi 29 mars 2008. Les Vieilles Maisons Françaises, loin d'être une association "bling-bling", sont avant tout un acteur de terrain au service de la protection et de la valorisation du patrimoine privé. Les VMF défendent aussi leur rôle d'éducateur auprès des jeunes générations et des artisans en faveur du patrimoine.

    Organisé par la déléguée VMF Vosges, Marie-Françoise Michel, ce cinquantenaire a permis aux acteurs de la protection du patrimoine de partager et d'échanger sur les difficultés rencontrées au quotidien, sur les attentes et sur les espérances qui les animent, qu'ils soient propriétaires privés ou responsables d'associations en charge d'un édifice protégé ou non. Rappelons que la délégation vosgienne est née vers 1950-60 à l'initiative du général Truttmann, originaire de Vittel.

    Lors du colloque, chacun a souligné à sa façon le travail réalisé par tous en faveur du patrimoine bâti local et a insisté sur la nécessaire éducation des jeunes mais aussi des élus à la sauvegarde du patrimoine afin d'en assurer sa transmission dans des conditions optimales. Les participants ont tout particulièrement attiré l'attention des élus et des représentants des services d'Etat ou des collectivités territoriales  sur le devenir des édifices cultuels (églises, chapelles, temples...).

    Les interventions des représentants des services du patrimoine (ADV, service de l'Inventaire et de la conservation des sites départementaux des Vosges, l'Inventaire général, le CAUE des Vosges, l'Inspection des Monuments historiques de Lorraine) ont permis de mieux comprendre les périmètres d'action de chacun... sans avoir pour autant lever toutes les craintes soulevées par les participants : contraintes administratives plus lourdes, difficultés pour l'obtention des aides financières, risques liés à la délivrance des permis de construire par les collectivités locales...

    Un grand merci à Marie-Françoise et Jean-François Michel pour la qualité de l'organisation de ce sympathique colloque. Merci également aux différents participants à cette journée dédiée au patrimoine et à tous ceux qui se battent pour le défendre et le valoriser !

    1691235743.jpg
    Un exemple de restauration d'un objet de piété :
    reliquaire lorrain du XVIIème siècle
    260065915.jpg
    Le château d'Autigny-la-Tour (Vosges) :
    exemple de site classé propriété privée
    845608986.jpg
    Le prieuré et l'église abbatiale Saint-Maur de Bleurville (Vosges) :
    exemple de site classé propriété d'une association loi 1901
  • Colloque Vieilles Maisons Françaises à Epinal : 50 ans au service du patrimoine

    911753624.jpg
    L'association "Les Vieilles Maisons Françaises" Vosges organise samedi 29 mars 2008 de 9h à 17h aux Archives départementales des Vosges à Epinal un colloque sur l'action de l'association et des multiples partenaires dans la défense du patrimoine.
    Depuis 1958, l'association VMF s'est consacrée à la sauvegarde de tous les patrimoines de qualité, grands et petits, bâtis et paysagers, et des sites remarquables, avec le souci def aire accéder chacun à cet héritage culturel. Les VMF s'appuient sur 95 délégués départementaux et 22 délégués régionaux, comptent près de 20000 adhérents et éditent une revue tirée à 25 000 exemplaires.
    Dans les Vosges, un colloque associé à une exposition temporaire propose à tous les partenaires de la conservation et de la restauration du patrimoine monumental privé de présenter les actions que la délégation départementale a soutenu et contribué à faire connaître.
    Le programme de la journée du 29 mars :
    - Les VMF par L Dewavrin, secrétaire générale des VMF
    - La délégation des Vosges par M.-F. Michel, déléguée départementale VMF
    - La revue VMF par J.-M. Michel, délégué régional Lorraine VMF
    - Inventaire et Monuments historiques, deux administrations complémentaires pour la connaissance et la restauration du patrimoine monumental, table ronde avec des représentants du Service régional de l'Inventaire de Lorraine, du Conseil général des Vosges, du SDAP Vosges et de la Conservation régionale des MH
    - Témoignages de chantiers : les propriétaires lauréats des concours VMF
    - Témoignages de chantiers : les associations et fondations de défense et de sauvegarde du patrimoine
    Colloque ouvert au public, entrée gratuite
    Archives départementales des Vosges
    4 avenue Pierre-Blanck
    88000 EPINAL
    Tél. : 03.29.81.80.70