Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

passion

  • La Passion du Christ jouée à la basilique de Saint-Nicolas-de-Port le 20 mai

  • Le temps des crécelles...

    Nostalgie... Il y a encore fort peu, à l'heure de l'angélus matinal du Vendredi Saint on voyait des bandes de jeunes garçons - la plupart du temps les enfants de choeur de la paroisse - dans les rues de nos villages lorrains. Ceux-ci agitaient des crécelles (appelées "bruants" dans les Vosges, ou "brouants") afin de remplacer les sonneries des cloches devenues muettes du Gloria de la messe du Jeudi Saint jusqu'à celui de la messe de la Vigile pascale. Nos jeunes servants d'autel étaient chargés d'annoncer l'angélus du matin, du midi et du soir ainsi que les offices de la Semaine Sainte.

    Nostalgie, en effet, car désormais rares sont les villages lorrains qui connaissent encore ce genre d'animation  et de tradition pascale...

    Dommage. Cette tradition contribuait à resserrer les liens au sein de la communauté villageoise ainsi qu'à la visibilité du christianisme dans la cité.

  • "INRI : la Passion du Christ" en mars à Nancy

  • Vendredi saint : office de la Croix et de la Passion

    Office de la Passion, église Marie-Immaculée, Nancy [cliché : archives 2014 - ©H&PB]

     

    Ecce lignum Crucis, in quo salus mundi pependit.

    Veníte, adoremus.

     

    Voici le bois de la Croix sur lequel le salut du monde a été suspendu.

    Venez, adorons-le.

  • Vendredi Saint : office de la Passion à Marie-Immaculée à Nancy

    L'office de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ célébré en l'église Marie-Immaculée à Nancy selon le rite extraordinaire.

    Quelques images de la cérémonie...

    Office vendredi saint 2014 001.jpg

    Lecture de la Passion de NSJC par l'abbé Husson, chapelain de Marie-Immaculée.

    Office vendredi saint 2014 004.jpg

    Pendant la grande prière du Vendredi Saint.

    Office vendredi saint 2014 012.jpg

    "Voici le bois de la croix !"

    lorraine,église catholique,passion,jésus christ,vendredi saint

    Vénération de la croix par les servants d'autel.

    Office vendredi saint 2014 014.jpg

    Vénération de la croix par les fidèles.

    Office vendredi saint 2014 019.jpg

    Procession de sortie.

    [clichés ©H&PB]

  • Dimanche de la Passion

    Salut & dimanche passion_2014 010.jpg

    Choeur de l'église Marie-Immaculée de Nancy orné pour le dimanche de la Passion et la Semaine Sainte [cliché ©H&PB].

     

    Iúdica me, Deus, et discérne causam meam de gente non sancta : ab homine iníquo et dolóso éripe me : quia tu es Deus meus et fortitúdo mea.

    Emítte lucem tuam et veritátem tuam : ipsa me de duxérunt et adduxérunt in montem sanctum tuum et in tabernácula tua.
     
    [Introït de la messe du 1er dimanche de la Passion]
     
    Ô Jugez-moi, ô Dieu, et séparez ma cause de celle d’une nation qui n’est pas sainte : délivrez-moi de l’homme méchant et trompeur. Car vous êtes ma force, ô Dieu.
    Envoyez votre lumière et votre vérité ; elles me conduiront et m’amèneront à votre montagne sainte et à vos tabernacles.
  • L'église Saint-Martin de Malzéville à découvrir cet été

    malzeville.JPG

    Fresque XVIe s., église de Malzéville [cliché Fondation du Patrimoine].


    L'église Saint-Martin de Malzéville conserve des fresques du XVIe siècle, dont un remarquable cycle de la Passion, qui ont fait l'objet d'une restauration tout récemment.

    L'édifice est ouverte au public en juillet et en août tous les vendredis de 14h00 à 17h00.

  • Jeudi Saint, la Cène de Notre-Seigneur Jésus-Christ

    sainte cène.jpg

    La Sainte Cène.

     

    Nos autem gloriári opórtet in Cruce Dómini nostri Iesu Christi : in quo est salus, vita et resurréctio nostra : per quem salváti et liberáti sumus.

    [Introït de la messe du Jeudi Saint]

     

    Il faut que nous nous glorifions dans la croix de Notre-Seigneur Jésus-Christ ; en qui est notre salut, notre vie et notre résurrection, et par qui nous avons été sauvés et délivrés.

     

     

  • Le Théâtre de la Passion de Nancy

    Sorti au début de l'été 2008 au moment du spectacle du Théâtre de la Passion donné au Parc des Expositions de Nancy, l'ouvrage retrace l'histoire d'un alerte centenaire. L'aventure du Théâtre de la Passion nancéien a débuté en 1904 grâce à l'action de l'abbé Petit, curé de la paroisse Saint-Joseph, à Nancy.

     

    théâtre de la passion.jpg

     

    L'histoire de la Passion n'est pas liée au temps. Elle a traversé les siècles transmettant le message chrétien à tous les hommes de bonne volonté. Elle fait partie du patrimoine religieux de l'humanité, connu et respecté même par ceux qui n'adhèrent pas à la foi qu'elle engendre.

     

    Cette aventure étonnante et qui dure jusqu'à nos jours, Marguerite et Roland Erbstein, en journalistes, et Hélène Sicard-Lenattier, en historienne, ont voulu la vivre de l'intérieur. Ils rendent hommage à l'abbé Petit, créateur du Théâtre de la Passion de Nancy et à tous les bénévoles venant d'horizons divers qui, depuis plus de cent ans, réussissent l'impossible. Ce livre raconte leur histoire.

     

    >> Théâtre de la Passion de Nancy. 100 ans d'enthousiasme et de foi, Marguerite et Roland Erbstein et Hélène Sicard-Lenattier, éditions du Théâtre de la Passion, 2008, 147 p., ill. (23,50 €).

  • Les Jeux du Théâtre de la Passion à Nancy en juin-juillet

    jeux de la passion nancy.jpg

    Les Jeux de la Passion de Nancy sont donc les cousins réputés de ceux d’Oberammergau, en Bavière, mais aussi ceux de Tegelen, aux Pays-Bas. Transmise depuis 1904 par des familles nancéiennes, interprétée par 400 bénévoles, c’est la plus grande fresque biblique jouée en France. Elle se donne tous les quatre ans et aura à nouveau lieu en juin-juillet 2008 avec 10 représentations prévues !

    Le Théâtre de la Passion de Nancy a été créé en 1904 par Monseigneur Petit, curé fondateur de la paroisse Saint-Joseph. La première représentation de cette fresque se déroula le 29 mai 1904. A cette époque, l’abbé Petit avait obtenu du curé d’Oberammergau la permission de reproduire l’ordonnance générale de la pièce, la succession des chœurs et des tableaux vivants, et les cinq principales scènes. La musique n’étant pas éditée à Oberammergau, il choisit les plus beaux oratorios de Bach et de Mendelssohn et les premiers musiciens et organistes de Lorraine y joignirent des chœurs de leur composition.

    Le spectacle rassemble 250 acteurs et figurants, 50 musiciens et 120 choristes, une scène panoramique de 700 mètres carrés, des décors magistraux. En coulisses, de nombreux talents se conjuguent : metteurs en scène, décorateurs, peintres, menuisiers, coiffeurs, costumiers et accessoiristes… mais aussi cuisiniers, caissiers et ouvreuses qui participent au succès de cette entreprise.

    jeux de la passion à nancy.jpg

    10 représentations seront données au Parc des Expositions de Nancy.

    Les représentations ont lieu en journée ou en soirée selon la date et se déroulent en trois parties. Le premier entracte offre au public une coupure pour le temps du déjeuner ou du dîner. Un espace restauration, des expositions ainsi que de nombreux produits lorrains sont proposés aux spectateurs au cours des entractes.

    Les dates :

    Samedi 28 juin

    Dimanche 29 juin

    Vendredi 4 juillet

    Samedi 5 juillet

    Dimanche 6 juillet

    Samedi 12 juillet

    Dimanche 13 juillet

    Lundi 14 juillet

    Samedi 19 juillet

    Dimanche 20 juillet

    Renseignements : www.theatredelapassion-nancy.fr

     

    jeux de la passion.jpg
    [clichés Théâtre de la Passion de Nancy]