Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi saint

  • Vendredi saint

    Ecce lignum Crucis, in quo salus mundi pependit.

    Veníte, adoremus.

     

    Voici le bois de la Croix sur lequel le salut du monde a été suspendu.

    Venez, adorons-le.

  • Vendredi Saint : office de la Passion à Marie-Immaculée à Nancy

    L'office de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ célébré en l'église Marie-Immaculée à Nancy selon le rite extraordinaire.

    Quelques images de la cérémonie...

    Office vendredi saint 2014 001.jpg

    Lecture de la Passion de NSJC par l'abbé Husson, chapelain de Marie-Immaculée.

    Office vendredi saint 2014 004.jpg

    Pendant la grande prière du Vendredi Saint.

    Office vendredi saint 2014 012.jpg

    "Voici le bois de la croix !"

    lorraine,église catholique,passion,jésus christ,vendredi saint

    Vénération de la croix par les servants d'autel.

    Office vendredi saint 2014 014.jpg

    Vénération de la croix par les fidèles.

    Office vendredi saint 2014 019.jpg

    Procession de sortie.

    [clichés ©H&PB]

  • Vendredi Saint : Passion et mort de N.-S. Jésus-Christ

    Mthx_mise au tombeau 003.jpg

    Mise au tombeau (bois, école rhénane, XVe s.), église de Monthureux-sur-Saône (Vosges) [cliché ©H&PB]

     

    Deus, qui peccáti véteris hereditáriam mortem, in qua posteritátis genus omne succésserat, Christi tui, Dómini nostri, passióne solvísti : da, ut, confórmes eídem facti ; sicut imáginem terréni, natúrae necessitáte portávimus, ita imáginem caeléstis, grátiae sanctificatióne portémus. Per eúndem Christum Dóminum nostrum. 

    [prière de l’office du Vendredi Saint] 


    O Dieu, vous avez détruit par la passion de votre Christ, notre Seigneur, la mort que nous valait de père en fils le péché originel, et par où passaient toutes les générations : accordez-nous de nous identifier à votre Fils ; et de même que notre origine terrestre nous avait fatalement marqués de l’empreinte de la terre, de même votre grâce céleste nous marquera de son action sanctifiante.


     

    vendredi saint,calvaire,jesus christ,tombeau,croix

    Piéta, XVIe s., basilique Saint-Epvre, Nancy [cliché ©H&PB]

     

    vendredi saint,calvaire,jesus christ,tombeau,croix

    vendredi saint,calvaire,jesus christ,tombeau,croix

    vendredi saint,calvaire,jesus christ,tombeau,croix

    Vendredi Saint : Chemin de Croix, paroisse Saint-Epvre, Nancy

    [clichés ©H&PB]


  • Vendredi Saint

    christ barroux.jpg

    Christ en croix (reproduction du Christ roman de l'abbaye bénédictine du Barroux, Vaucluse).

     

    Ecce lignum Crucis, in quo salus mundi pependit.

    Veníte, adoremus.

     

    Voici le bois de la Croix sur lequel le salut du monde a été suspendu.

    Venez, adorons-le.

    [Adoration de la Croix, office du Vendredi Saint]

  • Semaine Sainte : et revient le temps des crécelles

    Lors de la Semaine Sainte, en signe de pénitence et de deuil, les cloches se taisent après le Gloria de la messe de la Sainte Cène jusqu'au matin de Pâques où elles carillonnent joyeusement la résurrection du Christ. Nos cloches sont parties en voyage à Rome...

     

    crécelleurs lorrains.jpgDans la tradition de l’Eglise catholique, les crécelles font partie du mobilier liturgique de la sacristie : elles servent notamment au moment de l’élévation à la messe du Jeudi Saint. Jadis, elles étaient prêtées aux enfants de chœur ou, comme à Champigneulles (Meurthe-et-Moselle), au milieu du XXe siècle, réservées aux communiants qui avaient l'honneur d'agiter les crécelles trois fois dans la journée aux heures habituelles de l'Angélus. Désormais, les groupes mixtes de servants d'autel comprennent les enfants des catéchismes qui acceptent de se lever très tôt !

     

    Dès le Vendredi Saint au matin, on entend encore dans les rues de nos villages et bourgs lorrains le bruit caractéristique des crécelles interrompu par une sorte de ritournelle : "C'est l'angélus !" ou "A l'Angélus !". Il existe bien d'autres variantes d’antiennes selon les villages. Et ce sera ainsi jusqu’au soir de la Vigile pascale ; les enfants annonçant également les offices du Vendredi Saint et du Samedi Saint en même temps que l’Angélus.

     

    crecelleurs et roulée.jpgAprès la messe du jour de Pâques, les crécelleurs, appelés aussi « bruants » ou « brouants », effectueront leur dernière tournée de porte en porte pour recevoir le fruit de leurs efforts. Dans le sud-ouest vosgien, on appelle cette tournée « la roulée ». Aujourd'hui, il s'agit de récolter des friandises ou plus souvent quelques pièces de monnaie dont le chef des crécelleurs fera le partage entre tous. Souvent, une partie de l'argent est réservée à une œuvre charitable. A Bleurville (Vosges), jusque dans les années 1980, l’argent de la « roulée » servait au desservant de la paroisse à payer un voyage à ses enfants de chœur. Mais jadis, l'argent étant rare, les crécelleurs recevaient des œufs, du beurre et de la farine ; ils se réunissaient alors chez l'un d'entre eux pour faire des crêpes. Ces produits pouvaient aussi être vendus au boulanger du village et l’argent réparti entre les enfants.