Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

éditions gérard louis

  • Toulois, pays, paysages

    Evidemment, pour les Toulois, le paysage des Côtes de Toul est "l’un des plus beaux de France" !

    L'auteur aime le Toulois et cela se sent dans ce bel ouvrage. Et il partage son désir de faire connaître la richesse de ce terroir lorrain. Et si par la magie de ce livre, vos pas vous mènent au sommet de la tour sud de la cathédrale Saint-Etienne de Toul, admirez ce pays : dans la douceur de ses vallons se perpétuent, l’esprit des Leuques, le respect de la terre nourissière, la sagesse des gens qui connaissent et vivent leur Histoire, l’envie de créer et de bien vivre...

    Il suffit, pour s’en convaincre, de musarder dans ses villages, ses vignes, ses vergers, ses forêts ; de parcourir, à pieds ou à bicyclette, la vallée de la Moselle et ses boucles ; de découvrir la cité de Toul, ses remparts de Vauban, son musée d’art et d’histoire et son étonnant patrimoine architectural au pied du mont Saint-Michel... Et de prendre la "route du vin et de la mirabelle" qui, de Blénod-lès-Toul à Lucey, longe les côtes et invite à de belles découvertes naturelles ou gustatives.

    Un livre-promenade riche de l'histoire de ce pays et des belles images de ses paysages qui vous fera aimer le Toulois !

     

    ‡ Toulois. Pays, paysages, Philippe Bruant, éditions Gérard Louis, 2017, 84 p., ill. (15 €).

  • Malzéville, histoire paysage et patrimoine

    Les Ve Journées d'études meurthe-et-mosellanes de 2011 avaient choisi de porter leur regard sur Malzéville. Le choix de cette localité n’était évidemment pas anodin. Certes, il s’explique par la volonté de découvrir l’ensemble du territoire départemental. Mais, surtout, le choix de Malzéville s’est imposé par l’intérêt du site et de la situation de la localité, entre Meurthe et plateau, avec toutes les interdépendances générées par la richesse et la diversité de son patrimoine qui couvre une période chronologique allant du Moyen Âge aux "Trente glorieuses", et par l’appartenance de la commune à ce qui est depuis peu Nancy métropole.

    L’objectif des communications qui sont réunies dans ces actes, était d’aller à la rencontre des habitants mais aussi et surtout des Lorrains, de leur exposer l’histoire de cette ville et de faire découvrir un patrimoine original (La Douëra, l'église Saint-Martin, la militarisation du plateau...) qui fait partie du quotidien des Malzévillois mais paradoxalement méconnu.

     

    ‡ Malzéville. Histoire, paysage & patrimoine, Philippe Masson (dir.), éditions Gérard Louis, 2017, 141 p., ill. (20 €).

  • Saint-Nicolas-de-Port : promenade historique à travers les rues et les monuments

    Saint-Nicolas-de-Port, petite ville mais grande histoire. Une histoire que cet ouvrage propose au lecteur de découvrir de façon originale, à travers une promenade.

    Si l'on connaît plutôt bien l'imposante basilique nicolaïenne qui domine la cité, elle est le témoin de la splendeur d'une époque où la ville était un centre de pèlerinage drainant des foules nombreuses et aussi une place de commerce international animée par des familles de riches marchands... Réduite en cendres en 1635, Saint-Nicolas-de-Port se releva difficilement de ce cataclysme.

    Les activités passées ainsi que les hommes qui ont fait la ville - élus, négociants, médecins, militaires, religieux, artistes... - ont laissé des traces dans les rues et sur les monuments de la commune. L'ouvrage invite le lecteur à se transformer en explorateur et de partir à la découverte de l'histoire des demeures illustres, celles des hommes et des femmes célèbres qui ont donné leurs noms aux rues de Saint-Nicolas.

    Le livre est agréablement illustré et permet un repérage facile des différentes rues et monuments à visiter. Un livre pour flâner, observer, les yeux levés aussi afin de mieux apprécier les détails de l'architecture des édifices conservés. Une bel ouvrage pour vivre l'histoire de la ville au gré des rues portoises.

     

    ‡ Saint-Nicolas-de-Port. Promenade historique à travers les rues et les monuments, Cyrille Bronique et Claude Perry, éditions Gérard Louis, 2017, 125 p., ill., carte (20 €).

  • Otto de Habsbourg

    Otto de Habsbourg-Lorraine fut un homme exceptionnel, qui, dès son plus jeune âge a rencontré tous les Grands de ce monde. Il fut en particulier un admirateur du général de Gaulle : “un homme d’avant-hier pour mieux comprendre l’après-demain”, selon la formule d’André Malraux souvent employée par Otto de Habsbourg lui-même pour évoquer de Gaulle.

    Selon les paroles fortes et justes de l'historien Pierre Chaunu, Otto de Habsbourg est un homme sage et honnête : "Il est à la fois le dernier et le premier des Européens. Le meilleur prophète de l’Avenir, pour n’avoir rien oublié du passé". Il fut également un Lorrain fidèle à ses ancêtres, les ducs de Lorraine et de Bar dont François III fut le fondateur de la Maison de Habsbourg-Lorraine.

    Dans cette biographie originale, l’auteur évoque dans un premier temps, l'action de Otto de Habsbourg-Lorraine au XXe siècle pour une Europe légitimiste, fidèle aux valeurs d’une famille régnante depuis sept siècles - celle des Habsbourg -, face aux deux totalitarismes national-socialiste et soviétique notamment. Dans la deuxième partie est analysée la place de sa pensée européenne, utile et exigeante ; celle d’un moraliste du XXe siècle qui aura marqué de sa sagesse la politique contemporaine, jusqu’au début du XXIe siècle, entretenant avec le général de Gaulle une amitié sincère et respectueuse par des échanges assidus, reproduits dans cet ouvrage.

    Un ouvrage pour mieux connaître la personnalité hors du commun d'un homme, enfant de l'empereur Charles Ier d'Autriche, béatifié par l'Eglise en 2004.

     

    ‡ Otto de Habsbourg 1912-2011. Biographie, François Boulet, éditions Gérard Louis, 2017, 259 p., ill. (20 €).

  • Les Américains en France 1950-1967 : la Communication Zone

    C'est une véritable saga à laquelle nous convient trois spécialistes de la présence des forces américaines en France et tout spécialement en Lorraine. Ce premier tome ouvre la voie à au moins quatre autres qui devraient révéler au lecteur curieux l'organisation de la Communication Zone et la vie des militaires américains et des civils sur les différentes sites français.

    Il est vrai que la présence des forces nord-américaines en France entre 1950 et 1967 reste bien mal connue de nos contemporains. Le déploiement de ces troupes depuis les ports de l'Atlantique jusqu'à l'Allemagne constituait alors une zone logistique dénommée "Communication Zone" ; la Lorraine constituant une étape dans l'acheminement de la logistique destinée aux troupes américaines stationnées en Allemagne de l'Ouest. C'est cette histoire qu'aborde ce premier tome.

    Les auteurs s'attachent surtout à clarifier la présence militaire américaine à Toul et dans le Toulois, la vie de la garnison durant la période de la Guerre froide, l'organisation des services de santé américano-canadiens et les structures de l'US Army Aviation qui, parallèlement à l'US Air Force en Europe, entretenait sur notre territoire un réseau d'aérodromes et une flotte de plus de 300 avions légers et hélicoptères.

    Bref, c'est l'histoire de l'"armada américaine" sur le territoire français et en Lorraine tout particulièrement. Histoire qui fut partagé par nombre de Lorrains qui travaillèrent au service de la Communication Zone ou qui vivaient dans les environs d'une base militaire américaine.

    L'ouvrage est servi par une riche et inédite iconographie.

     

    ‡ Les Américains en France 1950-1967. La Communication Zone, Pierre-Alain Antoine, Pierre Labrude, Fabrice Loubette, éditions Gérard Louis, 2017, 191 p., ill. (25 €).

  • Le coeur des écorchés

    Trentenaires parisiens brisés par la routine citadine, les époux Louvrier veulent profiter de quelques jours de villégiature dans le sud de la France pou tenter de sauver leur couple.

    L'arrivée inopinée d'un courrier, posté par le mystérieux abbé Saunière, de Rennes-le-Château dans l'Aude, plusieurs décennies auparavant, va cependant donner à leur séjour une tournure inattendue...

    Impliqués involontairement dans un récit d'aventures et de suspense entre Rennes-le-Château et Bar-le-Duc, ils nous entraînent dans une intrigue captivante - où est convoqué Ligier Richier et son fameux Transi - qui révèle peut-être enfin au public la vérité sur le trésor le plus célèbre de France.

     

    ‡ Le cœur des écorchés, Jérôme Thirolle, éditions Gérard Louis, 2016, 425 p., ill. (20 €).

  • Châteaux & demeures de caractère en Vosges

    L'ouvrage "Les châteaux et demeures de caractère en Vosges" de Jean-François Michel connaît un beau succès de librairie.

    L'auteur n'en est pas à son coup d'essai, puisque parmi ses nombreuses publications, il avait déjà évoqué le sujet dans une brochure éditée en 1978 puis à nouveau en 1998.

    Cette fois-ci, en 157 pages magnifiquement illustrées, l'auteur dresse un panorama des styles et architectures qui caractérisent les châteaux et hôtels particuliers du département des Vosges. Et surtout, il présente l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur ce patrimoine en proposant un répertoire de plus de 180 demeures seigneuriales parmi lesquelles ont été identifiés quatre vingt dix édifices intégralement où partiellement préservés, une quarantaine de maisons et hôtels seigneuriaux urbains et ruraux, et cinquante-neuf châteaux et demeures historiques disparus.

    Cet ouvrage est aussi une belle reconnaissance à l'endroit des nouveaux propriétaires qui restaurent et préservent ces demeures qui sont autant de témoignages historiques d'un patrimoine chargé d'histoire et habité de l'âme de leurs bâtisseurs.

     

    ‡ Châteaux & demeures de caractère en Vosges, Jean-François Michel, éditions Gérard Louis, 2015, 157 p., ill. (29 €).

  • Châteaux et demeures de caractère en Vosges

    Si chaque village, chaque bourg ne possédait pas son château, au cours des siècles, le territoire de l’actuel département des Vosges en fut pourtant bien pourvu.

    Forteresses médiévales ayant plus ou moins survécu aux guerres entre la France et la Lorraine, demeures “Renaissance” habilement restaurées ou “châteaux” des patrons d’industrie, c’est tout un patrimoine que Jean-François Michel, historien et amoureux des vieilles pierres, présente dans ce beau livre.

    « En général, l’histoire de ces bâtiments est liée à celle de quelques grandes familles qui ont fait l’histoire, et qui demeurent parfois sur place comme des gardiens ou des témoins. Dans les Vosges, rares sont les lignages anciens encore présents dans les lieux que façonnèrent leurs ancêtres : les Choiseul, les Ligniville ou les d’Hoffelize ont disparu. Toutefois, la présence de la famille Rohan-Chabot à l’Ouest, des familles Bazelaire de Lesseux ou Ravinel à l’Est, peut être considérée comme l’exception confirmant la règle. Le retour des Bauffremont dans leur Beaufremont originel, voici plusieurs décennies, renforce encore cette heureuse exception ».

    L'auteur, Jean-François Michel, professeur agrégé d'histoire à la retraite, est président de l'association Saône lorraine et délégué régional Lorraine pour Les Vieilles Maisons Françaises. Il est l'auteur, avec son épouse Marie-Françoise, de plusieurs ouvrages sur l'histoire et le patrimoine historique et architectural du sud-ouest des Vosges.

     

    ‡ Châteaux & demeures de caractère en Vosges, Jean-François Michel, éditions Gérard Louis, 2015, 160 p., ill. (29 €).

    ‡ Disponible en librairie à compter du 20 novembre 2015.