Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lorraine, la patrie qui n'existait pas

Le titre est volontairement provocateur. Si, en devenant officiellement Français en 1766, les Lorrains perdent la mémoire de leur passé d'Etat souverain et indépendant, il n'en demeure pas moins que tout, sur son territoire, rappelle l'identité de la Lorraine : les monuments, des coutumes, les traditions, ses artistes. L'âme lorraine en somme. Et pourtant, les Lorrains se rallieront sans trop de difficultés au royaume des lys, voire à la Révolution et aux différents régimes qui lui succédèrent jusqu'à nos jours.

Afin de tenter de répondre à ce paradoxe, l'auteur propose une "randonnée" dans l'histoire de notre "patrie" lorraine, dans ses paysages, ses sites historiques et son patrimoine exceptionnel pour retrouver la mémoire envolée de cette "patrie".

L'auteur, à travers de courts paragraphes, rappelle les grandes étapes de l'histoire de la Lorraine agrémentées de souvenirs familiaux vécus dans ses Vosges natales. Un ouvrage accessible à tous qui permet de redécouvrir agréablement l'histoire de notre "petite patrie" désormais bien française mais ouverte sur l'Europe.

 

‡ Lorraine. La patrie qui n'existe pas, Jean-François Ruth, éditions Gérard Louis, 2018, 380 p., ill., 25 €.

Écrire un commentaire

Optionnel