Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

philippe masson

  • Frouard (54) : conférence sur les ermitages en Lorraine et l'ermitage Saint-Jean-Baptiste de Frouard

    ermitage conférence.jpg

     

    Dans le cadre de l’exposition historico-urbanistique « De l’ermitage à l’Ermitage », la mairie de Frouard propose

    une conférence sur « Les ermitages en Lorraine et l'ermitage Saint-Jean-Baptiste de Frouard »

    par Philippe Masson, de l’Université de Lorraine

    lundi 18 novembre de 18h45 à 19h45

    à l’Espace 89

    10-12 rue de Metz – 54390 Frouard

     

  • Blâmont et le Blâmontois au fil des siècles

    blâmont.jpgCité du sud-est meurthe-et-mosellan, bourgade au passé princier, paisible chef-lieu de bailliage au XVIIIe siècle, cité au coeur d'un espace industriel prospère, Blâmont et son pays méritent sans aucun doute d'être mieux connus.

    A l'issue des 3èmes Journées d'études meurthe-et-mosellanes organisées à Blâmont en octobre 2008, l'ouvrage tente de faire connaître les principaux acquis récent sur l'histoire du château médiéval, emblème de la ville, le palais des ducs édifié par la duchesse Chrétienne de Danemark à la Renaissance, la vie et les pratiques alimentaires des simples gens du Blâmontois au Siècle des Lumières, l'active communauté juive à l'origine de l'industrie textile, les ravages opérés par les conflits internationaux dans le ville et ses environs, de la guerre de Trente Ans aux deux guerres mondiales, enfin les activités urbaines et sociales d'un bourg tout au long du XXe siècle. Une histoire riche et variée à découvrir absolument.

    Ces actes sont introduits par Cédric Andriot, chercheur à l'Université de Nancy 2 et maire-adjoint de Blâmont délégué au développement culturel, économique et touristique.

     

    >> Blâmont et le Blâmontois au fil des siècles (XIIe-XXe siècles), Cédric Andriot, Fabienne Henryot, Philippe Masson (sous la dir.), éditions Gérard Louis, 2009, 214 p., ill. (20 €).