Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

patrie

  • Bleurville (88) : un 11-Novembre de la mémoire patriotique

    Bleurville_11-nov 2012 004.jpg

    Cérémonie du 11-Novembre au Monument aux Morts de Bleurville [archives, ©H&PB].

    Souvenons-nous des Fils de Bleurville qui ont sacrifié leur vie pour la Patrie au cours des deux derniers conflits mondiaux.

     

    BEAUGRAND Bernard                            

     

     

     

     

     

    1939-1945 

    BERNARDIN André  1914-1918 
    BISVAL André  1914-1918 
    BLIQUÉ Henri  1914-1918 
    BOURGEOIS Paul  1914-1918 
    CAPUT Paul  1914-1918 
    CARLY Émile  1914-1918 
    CLÉVY René  1939-1945 
    COSTILLE Ernest  1914-1918 
    DESCHAZEAUX Louis Marie Ernest  1914-1918 
    DUFOUR Louis  1914-1918 
    ERRARD Ferdinand  1914-1918 
    ERRARD Prosper  1914-1918 
    FRESSE Fernand  1939-1945 
    GÉANT-POINCELOT Émile  1939-1945 
    GEOFFROY Edmond  1914-1918 
    GRANDCLAIR Louis  1914-1918 
    GRILLOT Camille 1914-1918 
    HEURET Albert  1914-1918 
    HOCQUELOUX Louis  1914-1918 
    JOLIOT Jean  1939-1945 
    LANDANGER Fernand  1939-1945 
    LANGLOIS Roland  1939-1945 
    LARCHÉ Louis  1914-1918 
    LONGERON Marcel  1939-1945 
    LORRANGE Aimé 1914-1918 
    MAGNIEN Louis  1914-1918 
    MANTÉ Albert  1914-1918 
    MAREY Lucien  1914-1918 
    MICHEL Jean  1939-1945 
    MOUGENOT André  1914-1918 
    MOUTON Georges  1939-1945 
    MOUTON Joseph 1914-1918 
    MOUTON Marcel  1939-1945 
    PARISOT Georges  1914-1918 
    PERRARD Émile  1914-1918 
    POINÇOT Clément  1914-1918 
    RÉGENT Edmond  1914-1918 
    SCHUFT Henri  1914-1918 
    SPIESZ Paul  1914-1918 
    STOËHR Camille  1939-1945 
    THOMAS Gaston  1914-1918 
    THOMERET Marcel  1914-1918 

     

    Trois déportés 1944-1945 ont été inscrits récemment sur le monument aux morts de Bleurville :

    Robert DENIZOT

    Roger AUBERT

    Jean BRUNET

     

    vosges,bleurville,11 novembre,armistice,grande guerre,poilus,soldats,patrie

    ... Et n'oubliez pas l'œuvre du Bleuet de France en solidarité avec nos militaires victimes des conflits modernes !

     

    En marge de la commémoration de l'Armistice 1918, découvrez un reportage sur les aumôniers militaires durant la Première Guerre mondiale (on y parle notamment du Père Charles Umbricht, aumônier lorrain) :

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=CzN_sQHmJOk

  • Bleurville (88) - 69e anniversaire du 8 mai 1945 : se souvenir avec la jeune génération

    Première commémoration du 8-Mai pour le nouveau maire de Bleurville, Denis Bisval, et son conseil municipal. Avec les enfants des écoles, pour que chacun se souvienne...

    vosges,bleurville,8 mai 1945,patrie,commémorationLes cloches lancées à toute volée, comme lors du 8 mai 1945, ont appelé les habitants à se recueillir devant le monument aux morts, au cimetière communal.

    La cérémonie de la commémoration de la capitulation allemande du 8 mai 1945 a été rehaussée cette année par la participation d’un détachement de la compagnie de sapeurs-pompiers de Monthureux-sur-Saône et de leur porte-drapeau qui s’est joint aux porte-drapeaux locaux 14-18, ACPG 39-45 et AFN. La batterie-fanfare cantonale a interprété les sonneries réglementaires dont le déroulement protocolaire était conduit par Pascal Laprovote, adjoint au maire.

    Deux enfants ont accompagné le maire Denis Bisval lors du dépôt de la gerbe au pied du monument aux morts avant que ne retentisse l’appel des morts pour la France tombés lors des deux derniers conflits mondiaux, puis la lecture du message du secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

    La cérémonie a été clôturée par le chant de La Marseillaise interprété par les enfants des écoles sous la houlette de leur institutrice. Le maire a remercié tous les participants et a vivement souhaité que la population s’associe en plus grand nombre à ces manifestations patriotiques – et notamment la jeunesse –, manifestations qui honorent la mémoire de nos ancêtres qui ont donné leur vie pour la défense de la patrie et la préservation de notre identité nationale.

    Le vin d’honneur a été servi à l’issue à la salle des associations et une assemblée de prière a réuni les croyants autour du souvenir des victimes de toutes les guerres en l’église de Monthureux pour toute la grande paroisse Notre-Dame de la Saône.

    vosges,bleurville,8 mai 1945,patrie,commémoration

    vosges,bleurville,8 mai 1945,patrie,commémoration

    vosges,bleurville,8 mai 1945,patrie,commémoration

    vosges,bleurville,8 mai 1945,patrie,commémoration

    vosges,bleurville,8 mai 1945,patrie,commémoration

    [clichés H&PB]

  • Une stèle dédiée au général Bigeard vandalisée à Aix-en-Provence

    stèle bigeard aix.jpegEn juin 2010, le conseil municipal d’Aix-en-Provence décidait de donner à un rond-point le nom du général Marcel Bigeard, alors décédé quelques jours auparavant. D’autres villes prendront la même initiative, quitte à susciter des polémiques avec les détracteurs les plus acharnés de “Bruno” (indicatif radio du général Bigeard).

    Mais ceux d’Aix-en-Provence n’en démordent pas. Ainsi, en septembre 2010, une cinquantaine de personnes répondirent à l’appel de la section locale du PCF pour effacer sur ce rond-point le nom du “Général Marcel Bigeard” pour le remplacer par celui de Maurice Audin, militant communiste et anticolonialiste, disparu lors de la bataille d’Alger en 1957. Cela donna lieu, un mois plus tard, à une contre-manifestation organisée par l’Union nationale des parachutistes (UNP).

    Quoi qu’il en soit, la mairie ne changea pas de position. Bien au contraire puisque le 5 décembre dernier, une stèle à la mémoire du général Bigeard fut inaugurée sur le rond-point.

    lorraine,toul,général bigeard,aix en provence,stèle,communiste,algérie,guerre,france,patrieSeulement, le monument n’est malheureusement pas resté intact longtemps. Le 26 décembre 2012, “sans aucun respect pour cette période de trêve de fêtes, la plaque dévoilée le 05 décembre par les autorités de la Ville d’Aix en Provence et les responsables nationaux, régionaux et départementaux de l’Union Nationale des parachutistes, [a été] détruite”, explique Stanislas Opolczynski, le responsable local de l’UNP. Non seulement, il ne reste plus grand’chose de la plaque sur laquelle était gravé le visage du général Bigeard mais la stèle a aussi été recouverte de peinture rouge et de tags.

    C’est “un geste inqualifiable qui désigne des personnages qui refusent l’histoire mais qui n’hésitent pas à imposer leur idéologie”, poursuit encore M. Opolczynski, qui a une parfaite idée des auteurs de ces actes de vandalisme, qui, selon lui, “relèvent du délit de saccage d’édifice public et d’atteinte aux valeurs et symboles de la République.” Et de conclure : “Pour les parachutistes, et les combattants de tous les conflits, la guerre ce fut le danger, l’audace, l’isolement. Le but fut atteint, la victoire remportée. Maintenant que la bassesse déferle, eux regardent le ciel sans pâlir et la terre sans rougir. Tout le monde ne peut en dire autant !”.

    Une plainte a été déposée par la mairie d’Aix-en-Provence. “Nous allons (…) plastifier des photos de la plaque dédiée à Bigeard et en coller à chaque destruction. Lorsqu’ils seront lassés nous reposerons une plaque définitive”, a confié M. Opolczynski.

    [source : Zone Militaire]

  • 9 mai 2010 : Grand hommage national à sainte Jeanne d'Arc

    L’association Civitas lance un appel solennel à tous les Français afin que le 9 mai prochain, à 15h00, ils viennent nombreux honorer à Paris, place Saint-Augustin, la Sainte Patronne de la France.

     

    jeanne.jpg

     

    Rappelons que le deuxième dimanche de mai est le jour officiellement institué par la République française pour fêter notre héroïne nationale. Rappelons-nous l'époque où des foules immenses venaient au pied de sa statue se souvenir de la Sainte de la Patrie...

     

    A l'heure où l'on se perd en considérations sur l'identité nationale, quelle meilleure illustration de celle-ci enseigner aux jeunes générations que la vie de sainte Jeanne d'Arc, exact contrepied des défauts qu'il nous faut éviter et admirable synthèse des vertus qu'il convient de pratiquer ?

     

    A Paris, à Domremy et dans chaque commune de France, le 9 mai honorons Jeanne d'Arc !

     

    > Plus d’information sur www.civitas-institut.com