Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

damien fontaine

  • Jeanne d’Arc sur scène à Domremy-la Pucelle

    La folle épopée de Jeanne d’Arc au début du XVe siècle revient sur scène depuis 2012 au village de son enfance, grâce à un nouveau miracle technique et scénique.

    Le cinquième opus de l'épopée johannique résulte d’une incroyable aventure humaine et de tout un territoire. Le prochain spectacle « L’enquête Jeanne d’Arc » possède tous les atouts d’un grand événement scénique et théâtral grâce à l’opiniâtreté d’un groupe d’amis capable d’avaler les obstacles avec beaucoup de pugnacité.

    Déjà récompensé à l’époque par deux victoires à la fête des lumières de Lyon, une manifestation qui rassemble trois millions de visiteurs constituant un record mondial, le scénographe et compositeur vosgien Damien Fontaine s’engage dans un projet fou. « Nous étions début mai, et je profitais d’une période professionnelle calme. Dans mon esprit trottaient encore les images de mon enfance lorsque je venais à la basilique, un lieu chargé de mémoire associé à Jeanne d’Arc. Son parcours m’a toujours fasciné et je décidais d’engager toute mon énergie dans la réalisation d’un son et lumière » , se souvient l’artiste qui fait appel à des amis locaux pour assouvir sa passion artistique.

    « L’élément déclencheur coïncidait avec le 600e anniversaire de la naissance de Jeanne d’Arc. Un pari difficile car il ne restait plus que deux mois pour conclure le spectacle. » L’homme-orchestre faisait appel à des acteurs amateurs qu’il avait côtoyés lors de son passage à la compagnie de l’Odyssée, à Monthureux-sur-Saône. Un vaste élan de solidarité s’organisait avec le milieu associatif. La notion de projet de territoire atteignait son paroxysme avec l’adhésion unanime des élus du secteur.

    Avec un budget limité, l’équipe composée d’une centaine de bénévoles parvient à produire un événement de haute qualité. « En 2012, je créais déjà une douzaine de spectacles en France et à l’étranger. C’est ainsi que j’ai pu faire venir des sociétés avec lesquelles je travaille en exclusivité : VLS pour les images et Système son, une entreprise spinalienne. Ils ont accepté de ne pas solliciter la totalité de leurs prestations cette année-là ! » indique Damien Fontaine. Avec plus de 6 000 spectateurs en cinq séances, les organisateurs avaient réussi leur pari. Les trois années suivantes, le succès se confirmait avec près de 12 000 spectateurs l’an passé.

    « L’enquête Jeanne d’Arc » s’appuiera sur cette réussite populaire pour améliorer encore la qualité des prestations scéniques et la projection des images. Des scènes de batailles, de foules joyeuses… filmées au préalable avec une caméra « 4k » seront projetées en 3D sur les murs de basilique, accentuant ainsi les effets spéciaux. » Des moyens financiers supplémentaires sont ainsi engagés dans cette enquête visant la réhabilitation de Jeanne d’Arc (procès de 1456) qui confirme la pérennité d’un événement annuel.

    [d'après Vosges Matin]

  • A Domremy (88) du 1er au 16 juillet 2016 : "L'enquête Jeanne d'Arc", spectacle vivant monumental

  • "L'enquête Jeanne d'Arc" à Domremy en juillet

  • Domremy (88) : réservation pour le spectacle "Jeanne d'Arc" de juillet 2015

  • Jeanne d'Arc revient au combat en 2015 à Domremy

    jeanne.jpg

  • Domremy (88) : formidable spectacle « Jeanne d’Arc, de la sainte à l’héroïne »

    Fabuleux spectacle monumental sur l’esplanade de la basilique de Domremy-la-Pucelle !

    lorraine,vosges,domremy,jeanne d'arc,damien fontaineLa mise en scène et la musique sont conçues par le Vosgien Damien Fontaine, et ce spectacle-événement est porté par l’association « Voix et Lumières de Jehanne ». Il laisse sans voix !

    Une troisième édition pleine de nouveauté avec notamment un orchestre qui joue en direct, des chevaux de spectacle et, bien sûr, un tout nouveau scénario autour de la guerre 14-18 avec de nouveaux personnages, images et effets spéciaux !

    A voir absolument sur l'esplanade de la basilique de Domremy-la-Pucelle jusqu'au 13 juillet !

    En plus de représenter un spectacle de grande envergure pour le territoire vosgien, le spectacle « Jeanne d'Arc, de la sainte à l’héroïne » est un grand défi humain avec 250 bénévoles et 8 mois de travail ; défi qui a été largement remporté l'année passée et qui a permis de faire un don de 5 000 € pour la rénovation de la basilique du Bois Chenu qui sert de décor au spectacle. Dieu sait qu'en France les lieux de cultes, telles que les églises et basiliques catholiques, sont en mauvais état…

    Alors, venez nombreux assister à ce spectacle qui contribue au sauvetage du patrimoine français. Et aussi de son âme chrétienne !

     

    ‡ SPECTACLE MONUMENTAL SUR L’ESPLANADE DE LA BASILIQUE DE DOMREMY-LA-PUCELLE (Vosges, à quelques kilomètres de Neufchâteau) – A voir encore les 9 - 11 - 12 - 13 juillet 2014. Un spectacle-événement unique sur le Grand Est.

  • "Jeanne d'Arc" : spectacle monumental à Domremy en juillet

    jeanne1.jpg

    jeanne2.jpg

  • "Jeanne d'Arc" : nouveau spectacle estival à Domremy

    jeanne d'arc1.jpg

    jeanne d'arc2.jpg

  • Domremy (88) : le spectacle "Voix et lumière de Jehanne" en préparation

    jeanne d'arc.jpg

    [Vosges Matin]

  • Jeanne d’Arc à nouveau en lumière en 2013

    Le succès obtenu par Damien Fontaine et son équipe lors des trois jours de son et lumière à la basilique de Domremy-la-Pucelle en juillet dernier ne restera pas sans lendemain. Sous l’égide d’une association, il sera pérennisé les 3, 4, 5, 6 et 7 juillet prochains.

    jeanne d'arc.jpgAvec près de 4000 spectateurs aux trois représentations de juillet dernier à la basilique de Domremy-la-Pucelle, Damien Fontaine a transformé un essai réservé aux seuls audacieux, un brin aventurier. En célébrant à sa manière le 600e anniversaire de la naissance de Jeanne d’Arc, le metteur en lumière a fédéré une cohorte d’amis et bénévoles pour réussir son impossible pari.

    « Tout a débuté fin mai. Je venais à peine de réaliser le son et lumière d’Orléans pour la troisième fois. L’idée a alors germé de relier le 600e anniversaire avec Domremy, sa terre natale. J’ai réuni mes amis de la compagnie de l’Odyssée et d’autres bénévoles. » Un mois plus tard, le miracle a eu lieu à proximité du Bois Chenu, le lieu culte où la Pucelle a vécu son enfance et entendu les voix divines.

    D’une apparence désintéressée, Damien Fontaine n’en est pas moins un têtu de première. Peut-être l’héritage d’un patrimoine rural qu’il ne renie pas. Malgré un résultat comptable mitigé, il a souhaité remettre le couvert en 2013. « Sous l’impulsion de Damien, plusieurs bénévoles ont œuvré pour mettre en place une association qui supportera l’organisation de la prochaine édition. L’objectif fixé par le bureau consiste à rassembler autour de nous plus de 200 personnes », indique François Diez, président de l’association, qui a conscience que le challenge est considérable. Les premières estimations tablent sur 220 000 à 250 000 euros, François Diez, agriculteur de profession, se fait déjà quelques cheveux blancs. « Mais on y croit ! »

    damien-fontaine-françois diez.jpgLa promotion du spectacle va débuter dès janvier. « Des packagings seront ainsi proposés au public permettant de profiter du spectacle, d’une chambre, d’un repas et même d’autres visites dans la région », indique Benoît Dumontier, président de l’office du tourisme de Neufchâteau, totalement impliqué dans le projet.

    Tandis que les organisateurs attendent le soutien des collectivités locales : Conseils général et régional, l’accompagnement de personnalités locales est essentiel pour la genèse du projet. « L’abbé Lambert, recteur de la basilique, le maire Daniel Coince et le Conseil général ont donné leur accord pour occuper les lieux. L’historien Roger Wadier apportera ses connaissances pour les textes du spectacle », ajoute Damien Fontaine, qui doit se rendre à Dijon, Antibes et Belfort d’ici la fin de l’année pour y assurer de nouvelles illuminations, musiques et paroles.

     

    Le spectacle en chiffres…

    220 000 et 250 000 : le spectacle son et lumière de juillet 2013 est estimé entre 220 000 et 250 000 euros.

    250 : c’est le nombre de bénévoles prévu par les responsables de l’association pour assurer et participer au spectacle.

    18 : prix de l’entrée au spectacle en euros fixé par l’association en plein accord avec l’office du tourisme de Neufchâteau.

    10 000 : c’est le chiffre indispensable à atteindre pour les organisateurs en spectateurs payants afin de réussir à amortir les dépenses liées à ce spectacle en plein air.

    1 600 : des gradins mobiles seront installés pour l’occasion avec une capacité de 1 600 spectateurs. D’autres places seront disponibles autour de la basilique, debout ou assises.

    5 : le prochain son et lumière de la basilique de Domremy-la-Pucelle proposera 5 jours de spectacle d’une durée de 1h10 chacun, au lieu des trois proposés cette année, lors de la première édition.

    601 : l’illumination de la basilique en juillet 2013 coïncidera avec le 601e anniversaire de la naissance de Jeanne d’Arc.


    Damien Fontaine. Verbatim…

    « C’est du jamais vu depuis le début de ma carrière. Certes, j’avais déjà remporté le titre de meilleur son et lumière à Lyon en 2005, au pied de la colline de Fourvière et devant la cathédrale Saint-Jean, en 2009. Entre 700 000 et million de spectateurs ont défilé samedi provoquant même la paralysie momentanée de la circulation du public », s’étonne Damien Fontaine, après son nouvel exploit artistique. Il est tout de même intéressant de souligner que la Fête des Lumières, manifestation lyonnaise, est une référence mondiale au cours de laquelle une cinquantaine de metteurs en lumière proposent aux spectateurs des effets spéciaux aussi divers que variés.

    « En réalité, trois titres ont été décernés. Pour ma part, j’obtiens celui auquel j’attache le plus d’importance : le vote d’un jury composé de 600 professionnels du spectacle » , exulte l’artiste. Déjà, de nouvelles portes s’ouvrent au jeune créateur. « Des contacts sérieux avec des organisateurs de spectacles à Moscou, au Québec… pourraient ainsi élargir un peu plus mes prestations », espère-t-il rapidement.

    Ce nouveau sacre, Damien Fontaine l’analyse comme la conséquence d’une évolution personnelle et professionnelle : « J’ai littéralement pillé l’intérieur de la cathédrale Saint-Jean. Entendez par là le fait que les gargouilles, les anges, les tentures (soie de Lyon !) disposés dans l’édifice religieux, étaient sortis de leur contexte pour y subir de multiples facéties sur la façade. J’ai compris que le public souhaitait à la fois de l’imaginaire mais aussi découvrir la richesse d’un bâtiment. » L’alchimie a parfaitement fonctionné, bien au-delà des espérances de l’instigateur du son et lumière. En 11 minutes et 20 secondes de spectacles, il vient peut-être de gravir une nouvelle marche vers la notoriété internationale.

    [Vosges Matin]

  • "Jeanne d'Arc", spectacle monumental multimédia à la basilique de Domremy - 5, 6 et 8 juillet

    domremy.jpg

     

    ‡ Réservation et règlement à envoyer à : SPECTACLE MONUMENTAL JEANNE D'ARC, BP 45, 88302 NEUFCHATEAU CEDEX

  • Un Vosgien bâtisseur de lumières

    Le metteur en scène vosgien Damien Fontaine a été une nouvelle fois distingué lors de la Fête des Lumières de Lyon pour ses projections sur la cathédrale Saint-Jean de la capitale des Gaules.

    damien fontaine.jpg
    [d'après l'Est Républicain | 27.12.09]
  • Damien Fontaine : le vosgien virtuose des sons et lumières

    damien fontaine.jpg
    [Vosges Matin | 16.05.09]

  • La lune écarlate, le spectacle de l'été vosgien bientôt en répétition

    Après un été 2007 placé sous le signe de "la lune écarlate", la Compagnie l'Odyssée de Monthureux-sur-Saône réédite cet été le spectacle son et lumière qui a illuminé la nuit bleurvillois en août dernier.

    Bleurville 54.JPG

    Bâti autour d'un scenario enrichi des nouvelles découvertes archivistiques effectuées par Marie-Françoise Michel, l'historienne de la Saône Lorraine, le spectacle sera également novateur en incluant de nombreuses scènes filmées.

    Les techniciens de l'équipe de Damien Fontaine viennent d'achever la réalisation de séquences filmées dans différentes demeures XVIIIe siècle de Bleurville (en Grande-Rue, dans la ruelle du Prince, dans l'ancien logis prieural Saint-Maur), mais aussi des Thons, ainsi que des scènes tournées en extérieur dans les hameaux de Claudon. Ces séquences seront inclues dans le jeu de la centaine d'acteurs qui se produiront autour du 15 août prochain sur la place du Prince de Bleurville. Une nouvelle fois, le public sera transporté dans la deuxième moitié du Siècle dit "des Lumières" et revivra les angoisses d'une population terrorisée par les meurtres commis dans ce gros bourg agricole et forestier d'alors.

    Bleurville 46.JPG

    L'édition 2008 nous réserve semble-t-il de nombreuses surprises... Pour le plus grand plaisir d'un public déjà conquis. Et parce que le monde rural vosgien sait se divertir en renouant avec une histoire qui fait l'originalité de son territoire.

    Alors, à bientôt à Bleurville pour vivre des soirées divertissantes !

    Bleurville_0151.JPG
    Pour en savoir plus, visitez le blog de la Compagnie l'Odyssée :
    et le site de Monthureux-sur-Saône :
  • "La lune écarlate" en répétition à Bleurville

    LE GRAND SPECTACLE SON ET LUMIERE DE LA MI-AOÛT SE PREPARE ACTIVEMENT

    1e2b9d3dbcc0c6f3f34506c6c526110e.jpgSur la place du Prince, centre historique du village, une grande agitation règne plusieurs soirs par semaine depuis début juillet. En effet, bénévoles, membre de la Compagnie de l'Odyssée, habitants de Bleurville travaillent activement à la préparation du grand spectacle son et lumière qui va éclairer la nuit bleurvillois à la mi-août.

    Le fil conducteur du spectacle sera une dramatique affaire criminelle de la deuxième moitié du XVIIIe siècle qui marqua profondément le village et les communautés voisines. Le scénario est monté à partir des recherches effectuées par des passionnés d'histoire locale et mis en scène par Damien Fontaine, spécialiste vosgien de ce genre de manifestations nationalement connu.

    La grande nouveauté cette année à Bleurville : l'utilisation de la vidéo dans la narration. Les scènes de crimes ont été préalablement tournées et seront diffusées sur écrans géants tout au long de la représentation. Sur la place devenue scène de théâtre l'espace de quelques soirées, près de 200 acteurs bénévoles se succéderont. C'est autant de costumes qui sont confectionnés par les six couturières de l'Odyssée. Les associations locales apportent leur concours dans l'organisation de la manifestation (ouverture du patrimoine local, restauration...) pour être prêt à accueillir les quelques 4000 spectateurs attendus.

    • La lune écarlate, spectacle son et lumière - Bleurville (Vosges, 21 km sud de Vittel, 50 km ouest d'Epinal  - à partir de 21h30 les 10, 11, 12, 13 et 14 août 2007. Parking et restauration rapide assurés. Réservation au 03.29.09.91.94.