Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vaucouleurs - Page 3

  • A Vaucouleurs le 22 février, fête du 580ème anniversaire du départ de Jehanne d’Arc

    La cité meusienne de Vaucouleurs se prépare à fêter le 580ème anniversaire du départ de Jehanne d’Arc par la Porte de France en 1429. Les festivités auront lieu le dimanche 22 février.

     

    >> Le programme :

     

    > Dès 9 h 30 :

    Accueil des villageois de Domremy

    Ouverture du marché médiéval

    Ouverture du salon des auteurs

    Ouverture de la bourse aux objets johanniques

    Ouverture du Musée

    Exposition "Jehanne, une Sainte des Tranchées"

    Début des animations médiévales (nombreuses troupes)

     

    > 10 h 00 : messe célébrée en l’église paroissiale par Mgr Maupu, évêque de Verdun

     

    > 11 h 00 : cérémonie officielle devant la statue équestre de Jehanne

     

    > 14 h 00 :

    Pièce de théâtre à l'Espace Lyautey

    Contes à la crypte

    Concert de la chorale à la chapelle castrale

    Concert de flûtes à bec à l'église Saint-Laurent

     

    > Vers 16 h 00 : reconstitution historique du Départ de Jehanne

     

     

    30e pèlerinage domremy-vaucouleurs 18.05.08 017.jpg
    La Porte de France et la chapelle castrale à Vaucouleurs

     

     

    >> Rappel historique :

     

    statue jeanne d'arc vaucouleurs.jpgLa ville commandée par le capitaine Robert de Baudricourt, abritait une garnison fidèle à Charles VII, mais très isolée entre les domaines du duc de Bourgogne, vassal du roi d'Angleterre, et ceux du duc de Lorraine, vassal de l'empereur d'Allemagne. Jehanne y vint, sans doute en janvier 1429, pour demander une escorte pour se rendre auprès du roi. Éconduite par le capitaine, elle tenta de gagner la France par ses propres moyens, accompagnée de son oncle Durant Laxart. Sur le chemin de Chinon, elle s'arrêta à l'ermitage de Saint-Nicolas de Sepfonds et rebroussa chemin. Emmenée jusqu'à Toul par Bertrand de Novellompont, elle y rencontra le duc de Lorraine Charles II auquel elle demanda en vain la compagnie de son gendre René d'Anjou.

     

    De retour à Vaucouleurs, elle obtint de Baudricourt une escorte pour la mener devant Charles VII. Elle prit son départ aux environs du 15 février. Le voyage dura 11 jours, passant par Saint-Urbain, Auxerre, Gien et Sainte-Catherine-de-Fierbois.

  • Henri Bataille, l’historien de Vaucouleurs et de Jeanne d'Arc, est décédé

    henri bataille.jpgLes meusiens ont appris le décès d'Henri Bataille, survenu le 23 novembre 2008, quelques semaines seulement après avoir fêté ses 100 ans.

     

    Le jour de son centenaire, Henri Bataille avait une nouvelle fois fait preuve de toute sa verve et de la vivacité de son esprit. Cent ans, tout un symbole pour celui qui a particulièrement étudié la triste période de l'histoire de France, pendant laquelle l'épopée de Jeanne d'Arc s'est produite, à savoir la « Guerre de cent ans ». Henri Bataille a donc traversé ce siècle sans jamais renier cette passion johannique qui a occupé tous les instants de sa vie et mobilisé toute son énergie.

     

    Il avait vu le jour à Vaucouleurs le 25 septembre 1908, aîné d'une famille qui a compté quatre garçons et trois filles. Après avoir fréquenté l'école primaire de Vaucouleurs, il est entré à l'école Saint-Louis de Reims. Marié, il quitte la Meuse pour s'installer dans la banlieue de Lourdes. De retour à Vaucouleurs au décès de son épouse, il rencontre Anne-Marie Jeudy. Historien et archéologue, il entame alors le combat de sa vie : la sauvegarde du patrimoine de Jeanne d'Arc à Vaucouleurs, au travers de fouilles et recherches pour retrouver et rétablir l'emplacement du château de Baudricourt, ses remparts et les fortifications de la ville.

     

    Il a voulu notamment sauver la tour du Roi et celle des Anglais, menacées par la construction d'un supermarché. Paradoxe ou juste retour de l'histoire, ce sont des Anglais qui l'ont aidé à réunir les fonds nécessaires !

     

    Pour réussir dans son entreprise et propager le rôle clé de Vaucouleurs dans l'épopée de Jeanne, Henri Bataille a sillonné la France et l'étranger donnant près de 1.000 conférences et publiant une dizaine d'ouvrages. Ses visites guidées étaient un chef-d'œuvre de précision et d'engagement et malheur à qui osait refuser ses explications éclairées. Il racontait souvent ce jour où l'actrice Ingrid Bergman a caressé les pierres de la Porte de France en disant, admirative, « un jour la main de Jeanne s'est posée ici ».

     

    Le jour de ses 100 ans, il avait reçu la médaille d'or de la ville de Nancy qu'il avait pu ajouter à celle de chevalier dans l'Ordre National du Mérite, de membre de l'Académie Stanislas, de lauréat du concours des Chefs-d'œuvre en péril. Il a également reçu le prix Erckmann-Chatrian, le prix de la Couronne et la médaille du Mérite. Il résumait sa quête à essayer de percer le mystère de Jeanne d'Arc : « d'un point de vue humain, cette épopée ne peut pas s'expliquer, car Jeanne fait des choses inexplicables. C'est tout simplement l'envoyée de Dieu ».

     

    Il a été inhumé dans les Vosges.

  • Vaucouleurs pendant la guerre 1914-1918

    blason vaucouleurs.gif

    L'ouvrage relate au jour le jour la vie à l'arrière front dont la cité de Vaucouleurs, dans le pays de Jeanne d'Arc, ne se trouvait qu'à quelques kilomètres. La population vivait alors au rythme du bruit des canons.

    Le valcolorois André Mourot présente une chronique de la vie quotidienne des militaires de passage ou en cantonnement et des habitants du canton, lorsque la ville accueillait les blessés de retour du front ; Vaucouleurs étant alors transformée en un vaste hopital.

    > Vaucouleurs pendant la guerre 1914-1918, André Mourot, éditions du Sapin d'Or, 2008 (16,85 €)

  • Henri Bataille, historien de Jeanne d’Arc et de Vaucouleurs, fête ses 100 ans à Nancy

    Ce dimanche 28 septembre 2008, Henri Bataille a fêté ses 100 ans à la maison de retraite Saint-Sauveur de Nancy. Un centenaire encore en forme qui a reçu la visite de nombreuses personnalités et d’amis.

     

    henri bataille.jpgHenri Bataille est né le 25 septembre 1908 à Vaucouleurs (Meuse). Historien et archéologue, Henri Bataille fut le président fondateur de l'association pour la Sauvegarde du patrimoine de Jeanne d'Arc à Vaucouleurs. Il s'est acharné dans ses recherches et ses fouilles pour retrouver l'emplacement du château de l’époque de Jeanne d'Arc. Chevalier de l'ordre national du Mérite, membre de l'académie Stanislas, lauréat du concours « Chef-d'œuvre en péril », il a reçu le prix Erckmann-Chatrian, le prix de la Couronne française et la médaille du Mérite.

     

    Il voulut sauver les tours de l’ancien château de Vaucouleurs, celle du roi et celle des Anglais. Il s'adressa à un commerçant nancéien qui lui prêta la modique somme de 2 millions de francs en 1965, ce qui lui permit d'acquérir la tour des Anglais qui, sans cela, aurait abrité une grande surface...

    30e pèlerinage domremy-vaucouleurs 18.05.08 013.jpg
    La porte de France à Vaucouleurs

     

    Les Anglais lui adressèrent ensuite un mandat pour qu'il puisse racheter et sauver la tour du roi. Pour restaurer ces vestiges, Henri Bataille donna des conférences en France et à l'étranger et écrivit de nombreux livres. Il créa également un musée, y assurait des visites commentées et faisait partager à tous ses trésors historiques.

     

    [d’après L'Est Républicain | 30.09.2008]

  • Sur les pas de Jeanne, de Domremy à Vaucouleurs

    UN PELERINAGE HISTORIQUE !

    Les 17 et 18 mai 2008 a eu lieu le 30ème pèlerinage de Domremy à Vaucouleurs, du village de naissance de Jeannette à la cité qui l'arma pour "aller bouter les anglois" et couronner le roi Charles à Reims.

    Le chapitre "Lorraine", placé sous le patronage de Saint Sigisbert (roi mérovingien et patron de la ville de Nancy), organise tous les ans depuis 1978 le désormais traditionnel pèlerinage sur les pas de Jeanne. 22 km séparent les deux cités johanniques.

    Outre les scouts fidèles à cette route de Domremy à Vaucouleurs, c'est plusieurs dizaines de pèlerins jeunes, adultes, familles qui ont pérégriné dans une ambiance recueillie et sympathique.

    La messe a été célébrée en l'église de Champougny par l'abbé Dufour, de la Fraternité Saint-Pierre d'Epinal et aumônier des Europa scouts de la IIIe Nancy. L'office a été animé par une remarquable chorale féminine qui interpréta de magnifiques chants grégoriens.

    C'est à l'instigation du colonel Valette d'Osia que le 17 mai 1982 différentes troupes guides et scouts d'Europe ont choisi d'accompagner les pèlerins du début pour la marche annuelle au pays de Jeanne d'Arc. Depuis, la fidèlité scoute n'a pas fait défaut ! Cette année encore, nombreux étaient-ils à participer avec foi, dynamisme et enthousiasme à ce 30ème pèlerinage. Bravo les jeunes !

    L'organisateur du pèlerinage (Jean-Marie Cuny, pour ne pas le citer !) fut chaleureusement fêté et remercié pour son action en faveur du maintien de la tradition et de la reconnaissance à notre Bonne Lorraine. Alors, à l'an prochain pour le 31ème pèlerinage des Lorrains entre Vosges et Meuse !

    Quelques photos de l'arrivée des pèlerins à Vaucouleurs :

    1212535998.jpg

     

     

    Ci-contre la porte de France (XIVe s.), d'où est partie Jeanne pour la France, et la chapelle castrale (fin XIXe s.)

     

     

     

    1917503041.jpg
    103885152.jpg
    1273891472.jpg
    1111133570.jpg
    Grand vitrail du choeur de la chapelle castrale de Vaucouleurs :
    "Fille de Dieu, va à Vaucouleurs !"
  • Pèlerinage annuel de Domremy à Vaucouleurs les 17 et 18 mai 2008

    30ème anniversaire du pèlerinage organisé par
    l'association Pèlerins de Lorraine
    (1978 - 2008)
    911753624.jpg

    Tous les ans, aux environs du 13 mai, a lieu le pèlerinage de Domremy à Vaucouleurs dans les pas de la sainte de la patrie. Cette marche de 22 km rappelle le tout premier départ de Jeanne d 'Arc lorsqu'elle a été trouver le Sire de Baudricourt pour lui faire part de sa mission. Cela eut lieu en 1429 vers le moment de l'Ascension qui tombait cette année-là le 13 mai. Cette commémoration est importante dans sa signification, car sans Baudricourt et sans Vaucouleurs, la mission de Jeanne était impossible. Donc, cette année encore, après la veillée du samedi à Notre-Dame de Beauregard, hauteur qui domine le pays de Domremy, un groupe que l'on souhaite important, partira dans le petit matin depuis la maison natale de Jeanne vers la porte de France à Vaucouleurs.

    Passant par les villages et sites pittoresques de cette contrée, faisant étape à Notre-Dame de Bermont où Jeanne aimait venir prier tous les samedis, la colonne des marcheurs lancera ses chants joyeux dans le ciel. Après l'ermitage de Bermont situé dans une clairière, voilà Goussaincourt puis Montbras où l'on s'arrête un temps devant la magnifique façade Renaissance d'un imposant château, Taillancourt et enfin Champougny, l'étape attendue à mi-chemin. La messe a lieu à midi dans une curieuse église fortifiée du XIIe siècle. Le repas tiré des sacs sera pris à l'ombre d'énormes châtaigniers et proches d'une petite chapelle, très bien entretenue, qui renferme de belles statues rustiques.

    A quatorze heures, nouveau départ en chantant le chapelet, des méditations sont proposées au pied des calvaires par les responsables des différents groupes participants à ce pèlerinage.

    Voici Chalaines, puis l'on passe le pont sur la Meuse pour entrer dans Vaucouleurs en chantant haut et fort...

    L'arrivée a lieu à la porte de France, dominant la célèbre vallée des couleurs. C'est ici même que Jeanne d'Arc commença sa mission qui devait la conduire à Orléans puis à Reims pour le couronnement de Charles VII et se terminer, de façon tragique pour la raison humaine, sur le bûcher de Rouen.

    A bientôt pour notre pèlerinage joyeux dans les pas de Jeanne la bonne Lorraine !

    Jean-Marie CUNY, responsable du pèlerinage

     

    Renseignements et commande du livret du pèlerinage (5 €) :

    ASSOCIATION PELERINS DE LORRAINE - LE TREMBLOIS - 54280 LANEUVELOTTE

    Tél. : 03.83.20.67.22

    1768840685.jpg
    Jeanne d'Arc (Nancy, place Lafayette), par Frémiet
  • 30ème PELERINAGE DOMREMY - VAUCOULEURS AVEC L'ASSOCIATION "PELERINS DE LORRAINE"

     

    1143149655.jpg

    L'association Pèlerins de Lorraine organise pour la 30ème année son pèlerinage annuel entre Domrémy et Vaucouleurs le samedi 17 et le dimanche 18 mai 2008.

    SAMEDI 17 MAI

    19H00 : rendez-vous au bivouac sur le plateau de Notre-Dame de Beauregard, au-dessus de Maxey-sur-Meuse. Repas tiré des sacs.

    20h30 : veillée générale animée par le scouts d'Europe de la IIIème Nancy

    21h30 : complies

    22h00 : veillée des Maîtrises, commémoration historique

    24h00 : extinction des feux

    30778513.jpg

    DIMANCHE 18 MAI

    7h30 : départ du bivouac

    8h30 : rendez-vous devant la maison natale de Jeanne d'Arc, début du pèlerinage vers Greux

    9h30 : étape à Notre-Dame de Bermont, puis chemin vers Goussaincourt - Montbras - Taillancourt...

    12h00 : messe en l'église de Champougny par M. l'abbé Sébastien Dufour, aumônier des scouts d'Europe IIIème Nancy, puis repas tiré des sacs

    14h30 : départ vers Sepvigny-Vieux Astre - Châlaines - Vaucouleurs

    16h30 : arrivée à la Porte de France à Vaucouleurs, Salut au Saint-Sacrement dans la chapelle castrale

    1123356594.jpg
    Eglise de Champougny (Meuse)

    Renseignements :

    Jean-Marie CUNY - Le Tremblois - 54280 LANEUVELOTTE

    Tél. : 03.83.20.67.22

    1412182123.jpg
    Vaucouleurs, la Porte de France