Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

templiers

  • Ecrits de mémoire de Templier

    Ce roman historique rassemble trois grimoires légués par Jehans de Rupt de Ville, commandeur du Temple que l'on peut penser d'origine lorraine, son personnage principal et narrateur. "La troisième croisade", "Mission secrète en Espagne" et "La quête du Graal" emmènent le lecteur dans un périlleux voyage autour de la Méditerranée avec retour en terre lorraine où la résolution d'une énigme doit lui permettre de découvrir la précieuse coupe du Saint Graal.

    Le roman est rédigé dans cette langue poétique et fleurie du XIIIe siècle qui permet une véritable immersion dans cette époque bénie des croisades.

    Avec l'auteur, le lecteur enfile la cote de mailles de son héros, rude gaillard tout à la fois pieux templier et homme pécheur devant son Créateur... On apprécie le langage imagé de ce magnifique Moyen Âge dont l'auteur respect l'esprit tout en s'éloignant suffisamment afin d'en faciliter la compréhension par les lecteurs de notre temps.

    Bon voyage avec le commandeur des templiers Jehans de Rupt de Ville !

     

    ‡ Ecrits de mémoire de Templier, Gilles Voydeville, éditions ETT-Locutio, 2015, 240 p. (20 €).

  • "Liberum donum" : la revue de l'association de sauvegarde de la chapelle de Libdeau

    Nous avons le plaisir de saluer la publication du premier numéro de Liberum donum, la revue éditée par le Comité pour l'étude et la restauration de la chapelle templière de Libdeau, dont les membres se consacrent au sauvetage d'un édifice gothique emblématique porteur de la mémoire de la spiritualité de l'Occident.

    Cette revue, qui a vocation a paraître annuellement, propose un regard sur les activités de l'association et surtout sur l'histoire de ce site patrimonial qui a failli disparaître à tout jamais. Elle nous fera également découvrir des documents d'archives inédits sur l'histoire de cette chapelle templière du XIIIe siècle.

    Ces belles pages illustrées nous invitent à nous imprégner du lieu, du travail déjà accompli et des projets à venir. Et pourquoi pas partager l'enthousiasme des adhérents en rejoignant cette structure ?

    Au sommaire de ce n° 1 :

    - présentation du CERCTL, par Bertrand Siffert

    - "Sauver c'est célébrer" par Michel Vicq

    - la visite de la chapelle, par Alain Villes

    - les travaux de sauvegarde

    - les fermiers de la commanderie de Libdeau dans la société de leur époque, par Yolande Guerber

    - l'origine du nom de Libdeau, par le chanoine André Vaillant (†)

    - la vie de l'association

     

    Liberum donum, revue annuelle du CERCTL, n° 1, 2015, 36 p., ill. (8 €). Disponible auprès du CERCTL, 22 rue de Liverdun, 54380 Saizerais.

     

  • Pour sauver la chapelle templière de Libdeau

    libdeau.jpg

    [ER]

  • Le magazine Pèlerin soutient la restauration de la chapelle de Libdeau

    libdeau.jpg

    [Pèlerin | 12 septembre 2013]

  • Lancement des travaux de sauvetage de la chapelle templière de Libdeau (54)

    libdeau.jpgCinq mois après le lancement de l'opération de sauvetage de la chapelle templière de Libdeau, les deux partenaires, la Fondation du Patrimoine et l'association CERCTL, ont faire part récemment de l’avancée du projet.

    « Cette fois, le moment est particulièrement chargé d’émotion puisque je peux enfin annoncer que le plan de financement pour la réalisation des travaux d’urgence est bouclé et que ces derniers vont pouvoir débuter dès fin juin », a déclaré le Président du CERCTL. Dans un laps de temps relativement court, l’association a donc réussi à réunir la somme de 105 422,62 €, tous partenaire confondus. Un exploit !

    Enfin, la restauration de la chapelle va pouvoir commencer. Les travaux débuteront par la purge des éléments dangereux, l’installation d’un échafaudage qui enjambera l’édifice et la dépose d’une partie de la toiture endommagée. La corniche sera provisoirement stabilisée par un cordon de béton afin de recevoir la charpente et la toiture provisoire.

    La chapelle devrait être sécurisée et mise hors d’eau pour la fin du mois de juillet 2013.

    [source : La Fondation du Patrimoine | Plus d'info sur http://libdeau.fr/index.php/travaux]

  • Un nouveau souffle pour la chapelle de Libdeau

    libdeau.jpg

  • Une aide bienvenue pour la chapelle de Libdeau

    libdeau.jpg

    [Est Républicain]

  • Appel à l'aide pour la chapelle de Libdeau

    libdeau.jpg

    [Est Républicain]

  • Chapelle templière de Libdeau (54) : la souscription de la Fondation du Patrimoine est lancée

    Libdeau article 18-11-2012 Est rep.jpg

    Bon souscription Libdeau 1.jpg

    Bon souscription Libdeau 2.jpg

  • Toul (54) : il faut sauver la dernière chapelle templière de Lorraine

    Dernière trace de l’implantation des Templiers en Lorraine, la chapelle de Libdeau vieillit mal. Une association va racheter cet édifice unique mais menacé.

     

    libdeau1.jpgLa chapelle templière de l’ancienne commanderie de Libdeau est en sursis. Si rien ne se passe rapidement, la dernière chapelle templière de Lorraine encore intacte pourrait bien disparaître. Une association se bat pour racheter le monument afin de le sauver.

     

    Vue de la route à la sortie de Toul en direction de Dieulouard, la petite chapelle de Libdeau ressemble déjà à une ruine. Une partie de sa toiture est effondrée, des pans de murs sont rongés, un contrefort menace de céder. Le tableau n’est pas rose, mais les désordres n’ont pour l’instant rien d’irrémédiable.

     

    L’important est d’épargner à ce rare édifice historique médiéval, riche de ses voûtes d’ogives, de subir encore les intempéries de l’hiver. « Nous désirons poser un parapluie sur sa toiture. La chapelle serait hors d’eau », indique Philippe Frigério, secrétaire général du Comité pour l’étude et la restauration de la chapelle templière de Libdeau (CERCTL).

     

    libdeau2.JPGLa petite église hante Philippe Frigério depuis sa jeune enfance. « Pour aller à Toul en voiture, mes parents passaient toujours à proximité de la chapelle. Ils me parlaient des templiers. » De quoi alimenter l’imagination d’un écolier. En 2008, il visite l’édifice avec son épouse. « J’ai été choqué par l’état dans laquelle elle se trouvait. » Il cherche à l’acquérir et entame des recherches historiques sur le lieu. « La présence des templiers à Libdeau est attestée dès la fin du XIIe siècle. »

     

    Les soubresauts de l’histoire et celle de la famille propriétaire de la ferme durant des décennies ont compliqué sa tâche. D’autres amateurs de vieilles pierres se prennent au jeu et le CERCTL voit le jour.

     

    Un notaire de Toul réalise, de façon désintéressée, et pendant des mois, toutes les recherches pour retrouver les descendants de la famille propriétaire, les Chauxcouillon. « Au total, ils sont dix et d’accord pour vendre », se réjouit Philippe Frigério.

     

    Une fois l’acte de vente signé, Bertrand Siffert, président du CERCTL, espère que l’association pourra solliciter des subventions publiques et des aides des fondations privées. L’objectif immédiat est de récolter vite 80.000 € pour coiffer la chapelle d’un toit provisoire. Ensuite, place à la chasse aux subventions pour entamer les gros travaux de restauration de cette bâtisse gothique inscrite aux Monuments historiques. Par miracle, l’intérieur est très bien conservé mais des années de chantiers seront nécessaires.

     

    [sources : Républicain lorrain et site internet de la chapelle de Libdeau]

     

    ‡ Pour soutenir la restauration de la chapelle templière de Libdeau : chapellelibdeau.blogspot.fr

  • Pour aider à la restauration de la chapelle de Libdeau

    libdeau1.jpg

    libdeau2.jpg

  • Les Templiers et le Suaire du Christ

    templiers.jpgPour Barbara Frale, historienne des archives secrètes du Vatican, les Templiers, ces moines-soldats du Moyen Âge, ont très probablement conservé pendant un certain temps le Suaire de Turin. La célèbre relique fut adorée dans le secret par une poignée de religieux de cette ordre militaire.

    Dans une époque de confusion doctrinale, le linceul aurait représenté pour les Templiers un puissant antidote contre la propagation de l'hérésie.

    En retraçant et étudiant les faibles indices concernant les mouvements du linceul de Turin durant toute l'époque médiévale, l'auteur explore dans une enquête historique exceptionnelle les hypothèses complexes sur les origines du Suaire. Pour offrir un point de vue nouveau sur cette relique controversée.

    L'auteur, Barabara Frale, historienne italienne, médiéviste et paléographe, est une spécialiste de l'ordre des Templiers et du Suaire de Turin qu'elle identifie comme étant "la mystérieuse idole" qu'adoraient les Templiers.

     

    ‡ Les Templiers et le Suaire du Christ, Barabara Frale, Bayard éditions, 2011, 345 p. (24 €).

  • Chapelle templière de Libdeau : une association de sauvegarde est née

    Le Comité pour l'étude et la restauration de la chapelle templière de Libdeau, association Loi 1901 dont le but est d'engager toute action ou démarche en vue d'assurer la conservation, la restauration et le développement culturel de la chapelle de l'ancienne commanderie templière de Libdeau est né le 17 septembre dernier.
     
    lorraine,libdeau,chapelle,templiers,commanderieL'association est désormais une réalité. Les statuts du Comité pour l'étude et la restauration de la chapelle templière de Libdeau ont été symboliquement signés le 17 septembre 2011, lors des Journées du Patrimoine, et enregistrés en préfecture de Meurthe-et-Moselle le 19 septembre 2011.
     
    Les membres fondateurs sont Bertrand Siffert qui assure la présidence, Philippe Frigério, secrétaire général, et son épouse Pascale qui assure la fonction de trésorière.
     
    Il s'agit bien sûr que d'une étape dans le long et difficile processus de sauvegarde de la chapelle. Mais désormais existe juridiquement une personne morale dont le but principal est consacré à cette tâche.
     
    En ce qui concerne l'évaluation financière des travaux d'urgence, l'association est toujours dans l'attente du devis qui est un préalable incontournable à la présentation de dossiers de demandes de subventions et d'aides.
     
    Les animateurs de cette nouvelle structure sont conscients de la situation critique dans laquelle se trouve l'édifice et en appellent à nouveau à la mobilisation et l'aide de tous les Lorrains (et de tous les amoureux du patrimoine !) pour soutenir cette action de sauvegarde d'un élément phare du patrimoine religieux lorrain.
     
    [cliché : état de la chapelle de Libdeau en 2011, ©Olivier Petit]
     
     
    ‡ Plus d'info's sur : http:/chapellelibdeau.blogspot.com

  • Il faut sauver la chapelle de Libdeau

    En 2010, deux jeunes Lorrains défenseurs du patrimoine régional Anthony Koenig et Olivier Petit, publiaient sur leurs blogs respectifs (cf. infra) des articles concernant la chapelle de la commanderie de Libdeau, dans le Toulois, et mettaient surtout en avant l'état plus que préoccupant de l'édifice.

     

    libdeau.jpgLe problème central est que cette chapelle est une propriété privée et que l'identité du ou des propriétaires est un mystère aussi grand que celui du trésor des templiers. La DRAC et la mairie de Toul, préoccupées également par l'état sanitaire du bâtiment, sont impuissantes face à ce mystère.

     

    L'appel est donc lancé pour retrouver les propriétaires ; cette étape cruciale est le préalable incontournable à toute démarche visant à entreprendre des projets de restauration.

     

     

     

    Bref historique de la commanderie templière de Libdeau

    (Meurthe-et-Moselle, commune de Toul)

     

    L'ordre du temple posséda 13 maisons en Lorraine et, à ce jour, seules 5 chapelles subsistent : Metz (Moselle), Xugney et Norroy (Vosges), Marbotte (Meuse) et Libdeau (Meurthe-et-Moselle). Cette dernière se situe sur l'antique voie romaine de Lyon à Trèves et sa fondation remonte probablement avant 1165.

     

    lorraine,toul,libdeau,commanderie,chapelle,templiers,hospitaliersCe lieu particulier est connu dès le IXème siècle pour avoir été le théâtre de deux batailles sous le règne de Charles le Simple. La ferme du Champs des Allemands, à 700 mètres au Nord de Libdeau serait construite sur les sépultures des guerriers germaniques.

     

    Les archives départementales de Meurthe-et-Moselle ne possèdent que treize documents hérités de l'ordre des hospitaliers qui avait repris cette possession templière après la dissolution de l'ordre en 1307. Le document le plus ancien émane de l'évêque de Toul, Pierre de Brixey, parti en croisade en 1190. Parmi les témoins, on relève le nom de Frédéric de Brixey, frère de l'évêque, doyen et archidiacre de Toul, décédé en 1186. Cet acte a donc été rédigé entre 1165, date du début du ministère de Pierre de Brixey et 1186, date du décès de Frédéric de Brixey.

     

    Cette charte confirme aux templiers les droits qui leurs ont été accordés par l'évêque de Toul Henri de Lorraine (1126-1165). On peut donc penser que la commanderie a été fondée avant 1165.

     

    Durant les vingt années qui suivirent cette fondation, les templiers se sont rendus maîtres de toutes les terres et des bois jouxtant la commanderie. Les dons, échanges et achats de terres portent non seulement sur des bois, mais également sur des terres arables ; Libdeau est devenu un domaine agricole de première importance se consacrant à l'élevage des porcs, grâce à ses bois, et à la culture céréalière. En cette période de développement urbain, les religieux de tous ordres se rendent acquéreurs de bois pour les défricher et étendre les cultures afin de satisfaire la demande en produits agricoles des villes voisines.

     

    lorraine,toul,libdeau,commanderie,chapelle,templiers,hospitaliersA la fin du XIIIème siècle, Libdeau était donc un établissement riche, produisant de la viande et des céréales, contribuant au ravitaillement de la ville de Toul et dont la richesse s'exprime pleinement dans l'architecture de la chapelle et de ses vitraux.

     

    L'ordre du Temple dissout en 1307, les biens sont dévolus en 1312 à l'hôpital de Saint-Jean (ordre de Malte depuis 1530). En 1790, ces propriétés seront vendues comme biens nationaux et convertis en exploitation agricole, y compris la chapelle à laquelle seront adjoint des bâtiments qui en dehors de leur parasitisme ont au moins permis de sauvegarder ce monument jusqu'à nos jours.

     

    En 1963, à l'initiative de l'abbé Jacques Choux et compte tenu de l'état de dégradation de l'édifice, le portail roman est démonté pour être réinstallé au Musée Lorrain à Nancy. Depuis la chapelle poursuit sa lente agonie malgré son classement le 6 février 1995 à l'Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

     

    [clichés extraits des blogs chapellelibdeau.blogspot.com et patrimoine-de-lorraine.blogspot.com]

     

     

     

    ‡ Pour en savoir plus :

     

    www.chapellelibdeau.blogspot.com

    www.la-lorraine-se-devoile.blogspot.com

    www.patrimoine-de-lorraine.blogspot.com/2011/04/toul-54-la-chapelle-templiere-de_04.html

  • Des médiévistes au chevet de la commanderie de Xugney (Vosges)

    xugney.jpg

    [Vosges Matin]

  • Des vitraux pour la chapelle templière de Xugney (Vosges)

    vitraux chapelle xugney.jpg
    [Vosges Matin | 20.04.09]