Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rouen

  • Jeanne d'Arc, le procès de Rouen

    Le 21 février 1431 s'ouvre l’un des plus fascinants et décisifs procès de l’Histoire : celui de Jeanne d’Arc.

    Cette jeune fille de 19 ans, prétendue analphabète, hallucinée, hérétique, sera en moins de cent jours condamnée à être brûlée vive.

    Dès le premier interrogatoire, les juges, Cauchon en tête, assènent les coups. Ils sont prêtres, docteurs en théologie, familiers du droit canon, décidés à la faire plier.

    Dès sa première parole, Jeanne, seule à la barre, déjoue les pièges des hommes d’Église et de loi. Elle fait preuve d’un ton libertaire, habile et plein d’humour qui les déstabilise par la force de sa sincérité.

    Les voix, puisque c’est là l’essentiel, portent.

    Cent jours durant, va se jouer, en cette froide salle d’audience, l’éternel combat de la vérité.

    Tout procès se conclut dès la première audience. Jacques Trémolet de Villers, plaideur des plus importants procès politiques de ces dernières décennies, décrypte les paroles échangées et nous livre, en voix off, son commentaire jour après jour. Il introduit son lecteur dans la salle, lui fait comprendre les convictions des parties, et surtout lui fait saisir le courage sensible du personnage de Jeanne, jusqu’à craindre l’issue…

    ll y a du bon dans la procédure. Elle conserve, comme des pierres précieuses dans une châsse, un véritable trésor, et demeure en dernière analyse la seule raison sérieuse d’organiser la justice des hommes. Le texte intégral du procès, seul témoignage à faire véritablement entendre Jeanne, a été élaboré, de façon minutieuse, à partir des actes authentiques (les minutes conservées en latin et en français), vérifiés aux meilleures sources et complétés par les dépositions du procès d’annulation.

     

    ‡ Jeanne d'Arc. Le procès de Rouen 21 février-30 mai 1431, Jacques Trémolet de Villers, éditions Les Belles Lettres, 2016, 311 p. (24,90 €).

  • Le roman de Jeanne d'Arc

    Le-roman-de-Jeanne-dArc-Philippe-de-Villiers.jpgQuand un Lorrain - Philippe de Villiers, le Vendéen, a des origines lorraines via la branche des Saintignon qui possédait de nombreux fiefs en Lorraine au temps des ducs de Lorraine - rend hommage à une Lorraine.

    Jeanne d'Arc demeure le plus pur chef-d'oeuvre que le génie allégorique ait jamais déposé en notre littérature. Dépouillée de toutes ses représentations, c'est une toute autre jeune fille simple, sincère et portée par la grâce de ses voix célestes que nous dépeint dans son roman, au plus près de la vérité historique, Philippe de Villiers.

    Il apporte des éléments inconnus ou peu connus ou travestis par de pseudo-historiens, des précisions extrêmement fines. Le mystère de Jeanne d'Arc est mis en lumière en faisant parler Jeanne à la première personne. Il réalise là un exploit délectable jamais tenté jusqu'alors. C'est redécouverte est littéralement bouleversante.

     

    ‡ Le roman de Jeanne d'Arc, Philippe de Villiers, éditions Albin Michel, 2014, 546 p. (22,50 €).

  • La belle histoire de Jeanne d'Arc

    jeanne d'arc.jpgJeune fille d'origine paysanne, Jeanne d'Arc, née en 1412 à Domremy, aux confins de la Lorraine et de la Champagne, est guidée par les voix célestes de saint Michel, de sainte Marguerite et de sainte Catherine qui lui confient la rude et périlleuse mission de bouter les Anglais hors du royaume des Lys.

    D'un caractère bien trempé, elle franchit tous les obstacles et parvient à rencontrer le Dauphin Charles à Chinon qui lui offrira son appui. De chevauchées en combats, elle portera l'armure et l'épée afin de conduire les troupes françaises à la victoire et réussira à faire sacrer Charles VII à Reims.

    Capturée par les Bourguignons à Compiègne, Jeanne est vendue à l'ennemi et, après un procès en hérésie mené par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais, elle est condamnée au bûcher.

    Jeanne d'Arc est devenue un personnage célèbre dans le monde entier et sa mission au service de la France et de Dieu continue de fasciner nos contemporains.

    Ce bel album raconte la vie et l'épopée de notre jeune paysanne lorraine qui remit le roi Charles sur son trône et chassa l'envahisseur du royaume de France. Sa vie y est racontée à travers un texte dense découpé en courts chapitres. Les épisodes les plus marquants de l'épopée johannique sont mis en images par un illustrateur de talent au trait franc et clair.

    Un album à offrir à nos jeunes lecteurs. Mais les plus grands sont aussi autorisés à le lire !

    L'auteur, Nicole Lazzarini, est passionnée par les arts et traditions populaires. Elle a publié de nombreux ouvrages sur le patrimoine architectural, gastronomique ou folklorique des régions. Elle partage sa vie entre Lorraine et Provence.

    L'illustrateur, Jean-Noël Rochut, travaille pour les plus grandes maisons d'édition. Il a illustré récemment l'Histoire illustrée de la Lorraine publiée aux éditions Ouest-France.


    ‡ La belle histoire de Jeanne d'Arc, Nicole Lazzarini et Jean-Noël Rochut, éditions Ouest-France, 2013, 64 p., ill. (12,50 €).

  • Charles-Adzir Trouillot, fils de ses oeuvres (1859-1933)

    trouillot.jpgC'est à un sculpteur et céramiste bien oublié que s'est attaqué le pugnace journaliste Pierre Monier. Même si cette quête biographique et artistique est traitée sous l'angle de la piété filiale, c'est bien un véritable travail d'enquête dont il s'agit. Normal pour un journaliste.

    Le Lorrain Charles-Adzir Trouillot est en effet un oublié. Un sculpteur auquel les historiens de l'art ne font qu'une toute petite place, qui n'a pas de cote chez les marchands et qui n'excite pas la curiosité des amateurs. Pierre Monier fait oeuvre de curiosité tout simplement en retraçant la vie de son bisaïeul maternel.

    Un parcours étonnant cependant. Autodidacte né en 1859 à Burey-en-Vaux - village meusien célèbre grâce à l'épopée de Jehanne, la Bonne Lorraine, puisque son oncle Durand Laxart, celui qui la conduisit devant Robert de Baudricourt, y résidait -, il exerce son art du portrait en buste à Châlons-en-Champagne puis à Dijon, Nancy et Lunéville, mais aussi à Amiens, Rouen et Saint-Denis. Durant une douzaine d'années, il exerce en effet son talent de faïencier dans les manufactures du Lunévillois, mettant ainsi son savoir-faire de modeleur artistique au service des faïenceries Keller & Guérin de Saint-Clément.

    Charles-Adzir Trouillot ajoute encore une autre corde à son arc : il est aussi un inventeur et administrateur de société. On lui doit l'invention en 1920 et 1923 de procédés céramiques exploités par les établissements Céramiques de Rouen, puis par sa propre entreprise dyonisienne.

    Parcours tumultueux pour cet artiste anonyme dont plusieurs oeuvres sont aujourd'hui conservées au musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Châlons-en-Champagne et au musée de Versailles.

    Un beau travail d'investigation qui permet de faire sortir d'un oubli immérité un artiste lorrain qui contribua, à sa modeste place, au renom des faïenceries françaises entre Belle Époque et Entre-Deux Guerres.

     

    ‡ Charles-Adzir Trouillot fils de ses oeuvres (1859-1933), Pierre Monier, Liv'Editions, 2012, 81 p., ill., préface de Catherine Calame, présidente de l'association Saint-Clément, ses Fayences et son passé (18 €).

    ‡ Commande à envoyer accompagnée du règlement (18 €  port inclus, chèque à l'ordre de "Pierre Monier") à : Pierre Monier, 15 allée des Châtelaines, 69720 SAINT-BONNET-DE-MURE.

  • Jeanne d 'Arc, la vérité sur un faux procès

    proces jeanne d'arc.jpgEn ce début de 1431, que se passe-t-il à Rouen au château du Bouvreuil où Jeanne d'Arc a été amenée prisonnière ? Capturée par le duc de Bourgogne et vendue aux Anglais, la Pucelle d'Orléans, maintenant sous la coupe du roi Henri VI d'Angleterre, du régent Jean de Bedford et de Richard Beauchamp, comte de Warwick, est accusée d'hérésie.

    Pendant que les acteurs parfois méconnus de cette tragédie majeure de la guerre de Cent Ans font leur apparition, la machine inquisitoriale se met inexorablement en marche. Jehanne sera condamnée sous de fausse accusations. Pour être réhabilitée quelques années plus tard, en 1456.

    Quant au roi Henri VI, il finira assassiné dans la Tour de Londres sur ordre d'Edouard IV, lui-même né à Rouen.

    Jeanne d'Arc, la véritié sur un faux procès repose sur une abondante documentation jusqu'alors inexploitée, réunie et analysée pour la première fois par Alain Bournazel, ancien élève de Saint-Cyr et passionné par l'histoire de Jeanne d'Arc. Elle permet à cet ouvrage de donner à tous un nouvel éclairage sur un procès de dupes en en révélant la vérité historique.

     

    ‡ Jeanne d'Arc. La vérité sur un faux procès, Alain Bournazel, éditions Artena, 2012, 256 p., ill. (24,90 €).

  • Jeanne d'Arc, biographie historique

    jeanne-d'arc.jpg1429. La France est plongée dans les affres de la guerre et Orléans est assiégée. Vaincu par les armées anglaises et méprisé par le duc de Bourgogne, le roi Charles VII peine à établir sa légitimité. Arrive alors à la cour de Chinon une jeune paysanne lorraine qui parvient à convaincre le roi qu'elle est envoyée par Dieu. L'épopée de Jeanne d'Arc commence.

    Voilà un ouvrage de vulgarisation sur l'épopée johannique bienvenu. Olivier Hanne y déroule la vie de Jeanne en tous points conformes à l'historigraphie communément développée par les historiens sérieux. Il y dénonce les errements des mythographes des XIXe et XXe siècles qui ne cherchaient qu'à discréditer notre héroïne nationale.

    L'auteur a enrichi cette nouvelle édition de références aux sources et a approfondi les analyses en joignant un index des noms et des lieux fréquentés par Jeanne d'Arc, ainsi que des cartes toujours utiles pour suivre Jehanne sur le chemin qui la mena de Domremy à Rouen.

    Un livre à la portée de tous, y compris et surtout, des jeunes générations.

    L'auteur, Olivier Hanne, est professeur agrégé en histoire et chercheur-associé à l'Université de Provence, spécialiste du Moyen Âge.

     

    ‡ Jeanne d'Arc. Biographie historique, Olivier Hanne, Bernard Giovanangeli éditeur, 2012, 254 p., ill. (19,50 €).

  • Jeanne d'Arc en vérité

    jeanne d'arc.jpg2012 marque le six centième anniversaire de la naissance de Jeanne d'Arc. Figure emblématique du Moyen Âge, la Pucelle a autant marqué ses contemporains que nourri les fantasmes de l'histoire de France. La profusion d'ouvrages, passionnés ou polémiques, qui lui ont été consacrés témoigne de l'engouement pour cette figure providentielle. Véritable mythe national et objet des suppositions les plus saugrenues, Jeanne d'Arc a connu les légendes dorés ou noires - tour à tour réprouvée, adorée, accaparée par une multitude de sensibilités.

    Dans cet ouvrage, Gerd Krumeich replace Jeanne d'Arc dans son époque et avec ses contemporains, en proie aux croyances de son temps. A l'appui des meilleures sources et des recherches récentes, l'auteur nous livre, du point de vue allemand, une biographie impartiale, intime et vivante, et restitue admirablement le destin trépidant de notre Jeannette, de sa naissance à Domremy en 1412 à son exécution à Rouen en 1431.

    Pour ceux qui ne connaîtrait pas bien la vie et l'oeuvre de "Jehanne la bonne Lorraine", voici un ouvrage synthétique et clair, qui interroge sur les mentalités de l'époque, tout en replaçant l'histoire de notre héroïne et sainte nationale dans l'histoire des mentalités.

     

    ‡ Jeanne d'Arc en vérité, Gerd Krumeich, éditions Tallandier, 2012, 256 p., ill. (17,90 €).