Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dieu

  • Ainsi, Dieu choisit la France

    Camille Pascal revisite les grands événements de l'histoire de France qui ont fait de notre pays la "fille aînée de l'Eglise", depuis son baptême au Ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de séparation de 1905.

    « Ainsi, Dieu choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. » En a...dressant ces mots au roi Saint Louis, le 21 octobre 1239, le pape Grégoire IX reconnaît à la France un rôle prédestiné depuis la conversion de Clovis. Conversion confirmée, siècle après siècle, par plusieurs dynasties et des générations entières, jusque et y compris dans le renoncement et la rupture.

    Partant de cet événement originel, l'auteur revisite les scènes fondatrices de la France catholique qui ont fait de notre pays la « Fille aînée de l'Église », depuis son baptême au Ve siècle jusqu'au divorce inscrit dans la loi de 1905.

    Dans la lignée des historiens de l'époque romantique, il renoue délibérément avec le « récit national » qui, repris au compte de l'école républicaine par Jules Ferry et Ernest Lavisse, a su donner une réalité à l'idée même de la France en la faisant connaître, aimer et partager par tout un peuple. Permettre à chacun, qu'il soit catholique ou non, de retrouver, de comprendre et de s'approprier les racines chrétiennes de la France. Afin de clouer le bec à tous ceux qui renient - ou qui nient - ces fondements chrétiens.

     

    ‡ Ainsi, Dieu choisit la France. La véritable histoire de la fille aînée de l'Eglise, Camille Pascal, éditions Presses de la Renaissance-Plon, 2016, 348 p. (18 €).

  • Le nom de Dieu est Miséricorde

    Dans le premier livre signé de sa main, Sa Sainteté le Pape François dialogue de façon simple, intime et personnelle avec chaque femme et chaque homme de la planète.

    A travers son expérience personnelle de prêtre, il aborde la question de la miséricorde, thème central de son enseignement et de son témoignage.

    Il explique pourquoi l'Année Sainte extraordinaire qui lui tient tant à cœur devrait parler à toutes les âmes - à l'intérieur de l'Eglise universelle mais aussi au-dehors - qui recherchent un sens à la vie, un chemin de paix et de la réconciliation, une guérison des blessures physiques et spirituelles.

    Ce texte est la synthèse de son enseignement et de son pontificat. Chaque page de l'ouvrage vibre du désir du Saint-Père de toucher les âmes en quête de Dieu. Pour lui, priorité doit être donnée à cette humanité, inquiète et souffrante, qui demande à être écoutée et non repoussée : les pauvres, les exclus, les prisonniers, les prostituées, les divorcés, les homosexuels... Il insiste notamment à travers des souvenirs de jeunesse et des épisodes émouvants de son expérience de pasteur d'âmes, sur le fait que l'Eglise ne doit fermer la porte à personne.

     

    ‡ Le nom de Dieu est Miséricorde, Pape François, entretien avec Andrea Tornielli, Robert Laffont éditeur-Presses de la Renaissance, 2016, 168 p. (15 €).

  • Les chapelles royales : de la gloire de Dieu à la gloire du prince

    Fruit du colloque tenu en 2010 au château de Lunéville, les communications reprises dans ces actes mettent en perspectives l'origine, les fonctions et l'organisation des chapelles princières en France et en Europe du Moyen Âge à nos jours. Cette étude s'articule autour de la chapelle du château de Lunéville où une place importante est réservée à son histoire et aux apports de la restauration de la chapelle.

    Historiens, musicologues et archéologues nourrissent, à partir de sources variées - archives, récits, partitions musicales, fouilles archéologiques - une réflexion destinée à définir une typologie d'édifices que l'on croit trop souvent connaître parfaitement.

    Dans cette remarquable étude se conjuguent ainsi naturellement histoire politique et religieuse, histoire de l'art et de l'architecture, histoire sociale, autour de quelques axes majeurs : les chapelles comme lieu de célébrations de la souveraineté et leur métamorphose après la Révolution.

    On regrettera que les rites liturgiques développés dans ces chapelles prestigieuses aient été les grands oubliés de ce colloque. Cependant, cette rencontre a permis d'ouvrir plusieurs perspectives de recherche qui permettront de mieux appréhender encore l'importance de ces lieux de culte dans l'histoire de la monarchie.

     

    ‡ Les chapelles royales. De la gloire de Dieu à la gloire du prince, Mireille-Bénédicte Bouvet et Hélène Say Barbey (dir.), CTHS, 2015, 334 p., ill. (39 €).

  • Fête du Sacré-Coeur de Jésus

    sc.jpg

    Seigneur Jésus,
    Toi qui es venu allumer un feu sur la terre, je m’abandonne aujourd’hui à la volonté du Père dans le souffle de l’Esprit Saint.
    Purifie mon coeur, embrase-le d’amour et de charité.
    Fais grandir en moi le désir de la sainteté.
    Par le Coeur Immaculé de Marie,
    je me consacre tout entier à Ton Coeur pour T’aimer et Te servir.
    Amen
    .

  • La chevalerie

    chevalerie.jpgL'esprit chevaleresque ? On vous dira qu'il n'existe plus. Et depuis bien longtemps... Et pourtant, il marqua un lieu et un moment de notre Histoire : la France du XIIe siècle.

    Cependant, si la France est bien le pays de la chevalerie, ses codes et ses pratiques sont le fruit d'un héritage. Ce sont ces racines que Dominique Barthélemy met à jour, expliquant avec clarté le legs des guerriers Gaulois et Francs, pour qui l'épée, le cheval et un code d'honneur étaient déjà les signes d'un statut et d'un rôle supérieur. C'est ensuite toute l'évolution de cet ordre si important dans l'équilibre féodal que nous conte l'auteur, une évolution qui, avec ses ruptures et ses continuités, fait de la France la matrice de l'univers chevaleresque.

    C'est en effet le pays d'où part le plus grand nombre de Croisés, chevaliers forçant l'estime des Sarrasins eux-mêmes. C'est dans les Chroniques des religieux attachés au roi de France qu'on trouve à la fois la chevalerie justicière, celle qui défend les églises et les pauvres, et la chevalerie de spectacle, celle des joutes et des défis.

    Au fait, des jeunes à l'esprit chevaleresque, on peut encore en trouver, chez nous, en France, de nos jours. Dans le scoutisme traditionnel qui se veut l'héritier de ces preux qui mirent leur épée au service du Dieu et du Roi.

    L'auteur est professeur d'histoire médiévale à l'université de Paris-4 Sorbonne.

     

    ‡ La chevalerie, Dominique Barthélemy, éditions Perrin / collection Tempus, 2012, 619 p. (12 €).

  • Colloque "De la gloire de Dieu à la gloire du prince" à Lunéville

    À l’occasion de la fin des travaux de reconstruction de la chapelle du château de Lunéville et de sa réouverture au public en septembre 2010, les archives départementales de Meurthe-et-Moselle, le château de Lunéville et le Service régional de l’Inventaire organisent des journées d’étude sur le thème des chapelles princières.

    Luneville2010.jpgL’histoire de ces chapelles, dans une acceptation large incluant les chapelles palatiales, les saintes chapelles, les chapelles privées ou encore les chapelles patronales du XIXe siècle, a fourni matière à de nombreux travaux de recherche en France et dans le reste de l’Europe. Les journées d’étude de Lunéville offrent aux chercheurs l’opportunité d’échanger dans ce domaine pluriel qui associe à l’histoire de l’art et de l’architecture des approches d’histoire politique, religieuse et sociale.

    Ces journées souligneront l’importance de la réouverture de la chapelle du château de Lunéville en proposant aux participants de découvrir ou de redécouvrir son intérêt historique, artistique et esthétique. Elles mettront également en exergue la tradition et le savoir-faire des artisans mobilisés sur ce chantier exceptionnel qui a su redonner à la chapelle du château son éclat d’origine tout en préservant son identité.

    L’accès aux séances et aux manifestations proposées en marge des journées d’études se fera exclusivement sur inscription.

     

    >> Colloque « De la gloire de Dieu à la gloire du prince »

    >> Du jeudi 18 novembre à 13h00 au samedi 20 novembre à 17h00 à la chapelle du château de Lunéville

    >> Contact : colloque-luneville@cg54.fr ou 03.83.30.90.91

    >> Inscription à envoyer avant le 29 octobre 2010

  • Lieux magiques et sacrés d'Alsace et des Vosges

    lieux magiques.jpgLes hauts lieux qui guérissent le corps, l'âme et l'esprit recensés dans ce livre sont de merveilleux cadeaux de la Nature : des trésors d'énergies vibratoires ou le Ciel et la Terre se rejoignent.

    Au travers d'une passionnante quête dans l'univers de l'Invisible, rédigée sous la forme d'un circuit touristico-initiatique, le lecteur ira à la découverte d'une Alsace et du massif vosgien inconnus et il prendra conscience des prodigieuses ressources d'auto-guérison et des énergies saines et fécondes émanants de ces lieux sacrés (chapelle de Frère Joseph à Ventron, le Grand Ballon, le dolmen du Schauenberg, les eaux guérisseuses des stations thermales vosgiennes,géomagnétisme de la montagne vosgienne, le camp celtique de la Bure à Saint-Dié, le lac de la Maix...).

    L'auteur, Gilbert Altenbach, est chercheur de formation pluridisciplinaire. Il est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages traitant de santé, de mieux être et d'environnement. Il est depuis plus de 30 ans un des pionniers de la géobiologie et du feng-shui en Europe.

     

    >> Lieux magiques et sacrés d'Alsace et des Vosges, Gilbert Altenbach, éditions Saint-Brice, 2009, 397 p., ill. (29,50 €).