Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean-françois michel

  • 27ème assemblée générale de Saône Lorraine

    L'ASSOCIATION SAÔNE LORRAINE VIENT DE TENIR SA 27ème ASSEMBLEE GENERALE A BLEURVILLE

    C'est à Bleurville que s'est tenue la 27ème AG de Saône Lorraine sous la présidence de Jean-François Michel et en présence de plus d'une centaine d'adhérents.

    Les travaux ont été ouverts après le mot d'accueil de M. André Granget, nouveau maire de la commune, qui a souhaité la bienvenue aux membres de cette association qui s'est fait une solide réputation dans le domaine de la protection du patrimoine local. Une minute de silence a été demandée en mémoire des adhérents décédés en 2007.

    Ensuite, le président Michel a dressé le bilan de l'année 2007 dans les différents sites gérés par l'association : le village Renaissance de Châtillon-sur-Saône, l'église du couvent des cordeliers des Thons, le musée d'Hennezel-Clairey.

    Il a annoncé les animations 2008 notamment la fête Renaissance d'une journée qui aura lieu à Châtillon-sur-Saône et les musées vivants des 4 mai, 1er juin, 13 juillet, 3 août et 7 septembre.

    J.-F. Michel a présenté l'ouvrage de Gabriel Bontems "Histoire de Claudon en Vôge" qui sera dédicacé par l'auteur le 1er mai à Claudon lors de la foire aux occasions (deux autres tomes sont d'ores et déjà annoncés !). Il a précisé par ailleurs que l'ouvrage refondu et enrichi sur "La forêt de Darney" devrait paraître en décembre 2008 ou janvier 2009 au plus tard.

    Robert Mougin, maire des Thons et membre du CA de Saône Lorraine, a fait le point sur les travaux entrepris à l'église du couvent des Thons et a salué le travail réalisé par l'équipe de l'association d'insertion de la CODECOM de la Saône Vosgienne.

    Bernard Délémontey, conservateur du musée d'Hennezel, a fait part à l'assemblée de sa satisfaction quant à la fréquentation du musée puisqu'il a dépassé les 100 000 visiteurs en 2007 (total des entrées depuis l'ouverture du site au public en 1983).

    Deux nouveaux membres du conseil d'administration ont été élus à l'unanimité : Nathalie Bonneret et Alain Beaugrand.

    L'assemblée a donné quitus au trésorier pour les comptes de l'association. Saône Lorraine enregistre 434 adhérents à jour de cotisation.

    A l'issue de la réunion, le verre de l'amitié a été offert par la municipalité de Bleurville. Le repas a ensuite été pris en commun à Viviers-le-Gras. Au cours de l'après-midi, Marie-Françoise Michel a donné une causerie sur les dernières recherches faites à propos de l'affaire Martin-Buzenet ; affaire qui défraya la chronique dans le village de Bleurville entre 1766 et 1769... Mais l'on en saura plus lors de la conférence qu'elle donnera en 2009 à l'abbaye Saint-Maur de Bleurville ! En attendant, tous les amateurs d'histoire locale et de curiosités pourront se rendre au prochain spectacle "La lune écarlate" donné en août prochain à Bleurville même pour découvrir l'histoire de François Martin et de François Buzenet, les "héros" de cette sordide affaire...

    1137761203.jpg
    Vue de l'assemblée
    1564598496.jpg
    Lors de l'assemblée générale
    942254830.jpg
     En visite devant l'ancien presbytère de Viviers-le-Gras
  • Dernière conférence de l'été à Saint-Maur

    JEAN-FRANCOIS MICHEL ET SON COMBAT POUR LA SAUVEGARDE DU PATRIMOINE MONASTIQUE

    ee01998ae3fb138088a74b7aa4639584.jpgA l’occasion de la sortie de son dernier livre « Nos derniers abbés », Jean-François Michel, président de Saône Lorraine a présenté devant un auditoire captivé, le moteur de son action en Saône Lorraine. « Nos derniers abbés », déclare-t-il, est le moyen de « faire partager l’amour de notre région ». C’est ainsi que durant sa passionnante conférence, il a transmis toute la passion qu’il éprouve pour l’histoire et le patrimoine monastique de la Lorraine du Sud.

    Notre conférencier a brossé brièvement l’évolution des monastères lorrains du 12ème au 18ème siècle, dirigés par des abbés meneurs d’hommes auxquels succèderont des abbés commendataires fort éloignés des préoccupations spirituelles. Il insista sur la présence monastique importance qu’a connue notre région jusqu’en 1789 et la grande variété des ordres religieux (bénédictins, franciscains, cisterciens, trinitaires, prémontrés). L’exemple de Flabémont est exemplaire de la destinée d’une abbaye en Saône lorraine : palais abbatial reconstruit au 18ème siècle par les spécialistes du moment (l’architecte Louis Dubois, le menuisier Thiriet de Tignécourt, les Gerdolle de Lamarche…) et abbaye anéantie à la Révolution par une bourgeoisie locale avide d’argent et des paysans haineux.

    b46adbe85c679d07188f4de2b0744f35.jpg

    Il s’est réjouit qu’un certain nombre d’abbayes lorraines connaissent actuellement une véritable résurrection : Parey-sous-Montfort et Etival dans les Vosges, Jovilliers, Jeand’Heures et Rangéval dans la Meuse. Mais s’est aussi inquiété du devenir des bâtiments monastiques de Moyenmoutier ou de Senones par exemple et, plus généralement, des anciennes fondations religieuses en milieu rural (les Cordeliers des Thons, Saint-Maur de Bleurville, commanderie de Rugney...).

    Enfin, Jean-François Michel s’est plié volontiers à une séance de dédicace pour le plus grand plaisir de ses admirateurs. En attendant une suite pour achever la trilogie : après « Nos derniers seigneurs », « Nos derniers abbés »… « Nos derniers manants », peut-être bientôt ? Pour boucler le cycle des trois classes sociales de l’Ancien Régime.

     

  • Conférence de Jean-François Michel autour de son livre "Nos derniers abbés"

    DIMANCHE 19 AOÛT 2007 15H00 A L'ABBAYE SAINT-MAUR

    ad3583a489d9818da7ed04f8e43f003a.jpgJean-François MICHEL, professeur agrégé d'histoire à Metz et président de Saône Lorraine, présentera dimanche 19 août à 15h00 en l'abbaye Saint-Maur de Bleurville une conférence-diaporama autour de son dernier ouvrage : "Nos derniers abbés".

    Il nous contera maintes anecdotes sur la vie quotidienne dans les maisons monastiques du sud lorrain à la veille de la Révolution de 1789. Histoires mi-romancées mi-historiques tirées des archives des abbayes, prieurés et couvents qui couvraient alors la région.

    Il engagera également une réflexion sur le devenir du patrimoine architectural encore subsistant en insistant sur les actions entreprises par les structures associatives dans le domaine avec l'aide des pouvoirs publics (Bleurville, Les Thons, Flabémont, Morizécourt, Senones, Etival...).

    • Abbaye Saint-Maur, dimanche 19 août 2007 à 15h00, conférence de J.-F. Michel sur "Nos derniers abbés" - Entrée libre.