Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jean pierre snyers

  • Belgique : la statue lumineuse installée dans l'église de Sart

    vierge.jpg17 septembre 2014. C'est  en présence des bourgmestre et  échevins, du curé de la paroisse et de nombreux journalistes, tels ceux de RTL, de la RTBF, de Télé-Vesdre, de L'Avenir, de La Meuse ou encore du Républicain Lorrain qu'ont eu lieu l'inauguration de la restauration de la tour de l'église du XIIe siècle et surtout l'installation de la statue lumineuse de la Vierge de Banneux qui a tant défrayé la chronique ces derniers temps.

    Rappel

    Qui ne se souvient d'avoir vu à la télévision et dans les journaux les foules considérables qui se rendaient dans le petit hameau de Sart-Station, pour contempler dans le garage de Nadia et Daniel Lefloch (propriétaires de la statue) l'illumination dès na nuit tombée de cette Vierge en plâtre qui n'a cessé d'interpeller les pèlerins ou les simples curieux ? On le sait, par la suite, une expertise a été faite à l'université de Liège. Conclusion des experts : la statue, comme la peinture qui la recouvre date de plus de 50 ans. Pourquoi s'illumine t-elle ? Selon eux, parce que cette peinture contient des particules composées de sulfure de zinc. Telle est leur explication. Pour eux donc, rien de surnaturel, juste un simple phénomène chimique.

    Questions

    Je dois vous avouer que je reste sur ma faim. Pourquoi ce mystérieux produit n'a t-il commencé à fonctionner qu'après plus de 50 ans, le 17 janvier 2014 ; jour anniversaire de l'apparition de la Vierge à Pontmain ? Toute expérience scientifique devant être reproductible pour être valable, pourrait-on aujourd'hui enduire une statue de cette même peinture en faisant en sorte que celle-ci ne commence à s'illuminer qu'après l'an 2064 ? Permettez-moi d'en douter. De plus, par quel prodige cette Vierge en plâtre ne s'éclaire-t-elle que lorsqu'il y a une présence humaine et pourquoi faut-il parfois attendre dix longues minutes avant qu'elle ne s'éclaire ? De tels éléments ne correspondent pas du tout avec la manière dont se comportent les statues phosphorescentes que l'on peut acheter dans les magasins d'articles religieux. Puis-je également ajouter que des guérisons spectaculaires (notamment de cancers) se sont produites parmi les pèlerins ?...

    L'avenir

    Depuis qu'elle se trouve dans la tour de l'église, de très nombreux pèlerins viennent se recueillir. Même des cars sont déjà venus et d'autres sont programmés. Quant à la timide protection en verre qui existe pour l'instant, elle sera dans les tout prochains jours remplacée par une autre fabriquée au Val Saint Lambert qui sécurisera comme il se doit cette statue qui, je le crois, n'a pas fini de faire couler de l'encre. Ajoutons que l'installation de cette statue dans la tour de l'église ne s'est pas faite sans l'accord de l'évêché, des autorités communales et du conseil de fabrique et que, s'il s'était agi d'une supercherie, jamais celle-ci n'aurait trouvé place dans un lieu de culte.

    Libre à chacun bien sûr de croire qu'il s'agit d'un miracle ou d'un phénomène naturel. Reste que beaucoup trouve en ce lieu, auprès de la Vierge Marie, un réconfort qu'ils attendaient.

    Jean-Pierre Snyers

  • A propos de la statue "miraculeuse" de Jalhay

    belgique,vierge,jalhay,jean pierre snyersOn le sait, l'Université de Liège a déterminé que l'illumination de la statue de la Vierge de Jalhay (Belgique) est le résultat d'une peinture composée de sulfure de zinc. Cela dit, des questions demeurent. En voici quelques unes :

     

    1. La statue et la peinture qui la recouvre date d'il y a plus de 50 ans. Pourquoi cette mystérieuse peinture n'a-t-elle commencé à fonctionner que le 17 janvier 2014 ? Toute expérience scientifique devant être reproductible, pourrait-on enduire une statue en faisant en sorte que celle-ci ne s'éclaire qu'en 2064 ?

    2. Pourquoi les statues réalisées à la même époque composées de cette même peinture ne s'illuminent-elles pas  et pourquoi de multiples objets (nains de jardin, vases, assiettes...) qui sont recouverts de ce même produit ne s'illuminent-ils pas non plus ?

    3. Par quel prodige ne s'éclaire-t-elle que lorsqu'il y a une présence humaine (l'expérience a été faite à de nombreuses reprises) ?

    4. Comment expliquer que cette statue ne commence parfois à s'éclairer qu'après 10 longues minutes (j 'en ai moi-même été témoin à plusieurs reprises et un journaliste du quotidien « Het Laaste Nieuws » aussi) et que l'illumination de celle-ci est en même temps visible par certains et pas par d'autres ? J'en ai également été témoin. Comme chacun le sait, dans le cas d'une statue phosphorescente, dès l'obscurité, le phénomène lumineux est immédiat et visible par tout le monde.

    5. Pourquoi les endroits abîmés (c'est à dire ceux où il n'y a plus de peinture) s'éclairent-ils aussi ? Ayant une statue phosphorescente, j'ai fait l'expérience. Contrairement à la statue de Jalhay, les quelques endroits où j'ai enlevé de la peinture ne s'illuminent pas.

    6. Comment expliquer les multiples guérisons (parfois spectaculaires) produites par les prières adressées auprès de cette statue ?

    En conclusion : je ne comprends toujours pas en quoi l'explication de l'ULG peut être considérée comme étant rationnellement satisfaisante et demeure très sceptique quant à la capacité des experts de nous fournir des réponses convaincantes aux six questions posées. A mon sens, il serait judicieux que l'évêché de Liège fasse sa propre enquête, notamment en interrogeant de multiples témoins de ce phénomène pour le moins très mystérieux.

    Jean-Pierre Snyers

    blog : jpsnyers.blogspot.com

    [cliché : J.-P. Snyers et la statuette de la Vierge de Jalhay]

  • Lettre ouverte à ceux qui ne croient pas au miracle de la statue de Jalhay

    A propos de la statue de la Vierge qui s'illumine à Jalhay, en Belgique, notre aimable correspondant Jean-Pierre Snyers, nous communique le texte ci-dessous :

    vierge.png"Excusez-moi de me présenter brièvement. J'ai 57 ans, marié et père de 5 enfants. J'ai étudié les sciences religieuses protestantes, puis suis devenu catholique.

    J'écris depuis 32 ans (en tout 22 ouvrages, un millier d'articles  et j'ai collaboré à deux dictionnaires publiés chez Fayard). Je n'ai jamais eu le moindre signe de l'Au-delà. Ma foi est avant tout rationnelle. Mais comme vous le savez sans doutes, j'ai eu, pour la première fois de ma vie l'occasion d'assister à un phénomène que je ne suis pas près d'oublier : celui de l'illumination d'une statue de la Vierge, toute remplie de manière uniforme d'une lumière blanche. Non, je ne suis le seul « fou » à parler ainsi. 5000 personnes (dont un groupe de jeunes délinquants (littéralement transformé après avoir vu le phénomène) peuvent en témoigner aussi. Je dois vous avouer que j'ai été peiné de lire les mensonges qui ont été répandus dans la presse belge. Leurs explications ? Panneaux photovoltaïques (alors que la maison en est dépourvue), ligne à haute tension,  sans compter l'exhibition de statues phosphorescentes  (comme on peut en acheter des tas à Banneux) dont la lumière verte n'a pas la moindre chose à voir avec ce que nous avons pu contempler à Jahay. Inutile de vous dire que ces « courageux témoins » parlaient à visage couvert et que personne ne sait ni leur nom ni leur adresse. Quant au journal « La Meuse », avant même l'expertise, on n'a pas hésité à titrer qu'il s'agit d'une supercherie. Maintenant que l'expertise est faite et que l'Université de Liège a déterminé que la statue est depuis 40 ans recouverte d'une peinture composée de  sulfure de zinc, ces journalistes vont-ils s'excuser d'avoir traité les propriétaires d'escrocs ? Non, n'est-ce pas ! En attendant, le mal est fait et, sans chercher plus loin,  tout ce que les gens auront retenu c'est qu'il ne s'agit pas d'un miracle. « L'infaillible » RTBF en tête en a décidé ainsi.

    Peinture composée de sulfure de zinc ? Et alors ? Des tas d'objets (et pas seulement des statues de la Vierge) le sont aussi. S'éclairent-ils également ? Quand on pose aux professeurs de l'Université de Liège (pour la plupart francs-maçons) la question de savoir pourquoi la statue ne s'est éclairée qu'après 40 ans, pas de réponse. Quand on leur demande pourquoi celle-ci ne devient lumineuse que lorsqu'il y a des gens présents dans la pièce (le test a été effectué à plusieurs reprises, notamment par le curé de Jalhay, qui, sorti de la maison, a vu de l'extérieur que celle-ci n'était plus éclairée), pas de réponse. Quand on leur demande pourquoi les endroits où il n'y a pas de peinture (car la statue est abîmée) sont illuminés aussi, pas de réponse non plus. De qui se moque-ton ? Tant qu'on y est, disons que le phénomène est dû au passage des oiseaux migrateurs ou au sifflement du TGV !  Quant aux nombreuses guérisons et à la transformation de milliers de gens qui, comme moi, l'ont vue, c'est encore de la fumisterie ? Qui a déjà été guéri en regardant un vase ou un nain de jardin ? Que ceux qui partent du postulat que le surnaturel n'existe pas, nous prouvent rationnellement qu'il n'existe pas. Quand à moi, il me faudrait beaucoup plus de foi pour accepter les « explications » de l'ULG que pour croire qu'à travers d'humbles signes, le Ciel peut nous rejoindre et nous réconforter."

    Jean-Pierre Snyers, Blindef 2, 4141 Louveigné

    adresse blog : jpsnyers.blogspot.com

  • Le mystérieux visage de Sierck-les-Bains

    sierck.jpgEn 1985, une tache d'humidité apparaît sur le mur d'une habitation de Sierck-les-Bains, commune mosellane proche sur la frontière luxembourgo-allemande. Or, cette tache prend rapidement l'apparence du visage du Christ. Un mystère qui attire depuis de nombreux curieux, croyants ou non, pèlerins... et touristes. Médias français et étrangers se sont emparés de cette "affaire" sur laquelle l'Eglise ne se prononce pas.

    Jean-Pierre Snyers, écrivain belge, rédacteur de la revue catholique Médiatrice et Reine, grand ami de la Lorraine, propose quelques considérations et souvenirs relatifs à cet événement qui, aujourd'hui encore, ne cesse de surprendre et d'interroger.

    Manifestation surnaturelle, pur hasard, présence divine ? Jean-Pierre Snyers envisage toutes les causes possibles et fait le point dans sa brochure.

     

    ‡ Le mystérieux visage de Sierck-les-Bains, Jean-Pierre Snyers et Paul Huther, Sursum Corda éditeur, 2014, 17 p., ill. (3 €). Commande possible sur sursumcorda@slynet.be 

  • A ceux qui cherchent...

    snyers.jpgLe blogueur belge Jean-Pierre Snyers, ami du pays de la Saône Lorraine - il y a possédé un temps une résidence secondaire - partage dans son petit ouvrage des raisons de croire, en forme de billets d’humeur plutôt dérangeants.

    Il a rassemblé un florilège de ses plus récentes notices apologétiques dédiées, comme l’indique le titre de la brochure, A ceux qui cherchent…. Celle-ci débute par un paradoxe : une lettre aux indifférents. Une fois convertis à l’inquiétude existentielle, l’auteur les prendra par la main sur le sentier de la recherche du sens : des origines de l’univers à la résurrection des morts, en passant par la fiabilité des Ecritures et de la Tradition, et les questions les plus diverses. Sur le bien et le mal, le Purgatoire, les miracles, la foi pluraliste au goût du jour ou l’autorité dans l’Eglise.

    Comme l’auteur n’est pas un théologien conciliaire, il ne se contente pas de soulever des questions, il avance des réponses ou des objections aux doutes. Quoiqu’en disent certains, un peu de prosélytisme de bon aloi n’a jamais fait de tort à personne !

    Auteur de plusieurs essais, Jean-Pierre Snyers est rédacteur à la revue mensuelle belge Médiatrice et Reine. Il est en outre conférencier et membre de l'Association des écrivains belges. On peut visiter son blog : http://jpsnyers.blogspot.fr 


    ‡ A ceux qui cherchent..., Jean-Pierre Snyers, éditions Sursum Corda, 2013, 25 p. (3 € port compris).

    >> La brochure peut être commandée à : Sursum Corda asbl, rue Vinâve d’Île, 20/64, B-4000 Liège.

    >> IMPORTANT ! Contactez le mail sursumcorda@skynet.be afin d'obtenir les références bancaires pour le règlement.

  • Des apparitions mariales en Lorraine

    apparitions.jpg