Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

salon

  • Salon du Livre Vosges/Lorraine à Rambervillers le 2 septembre 2012

    Salon_Rambervillers.png

  • Vittel - 26 août : 28ème Salon des collectionneurs

    vittel.JPG

  • Nancy : Salon "Religio" les 8, 9 et 10 octobre

    religio1.jpg

    religio2.jpg

     

    ‡ Plus d'info's sur www.salonreligio.com

  • Mirecourt : Salon du livre régional "Lorraine & Vosges" le 4 septembre

    salon_mirecourt.png

  • Tradition lorraine : la bière de Saint-Nicolas-de-Port renaît

    Les Brasseurs de Lorraine, en collaboration avec le Musée de Saint-Nicolas-de-Port, ont remis la mythique boisson en bouteille. Elle sera présentée au Salon de l'Agriculture.

     

    Ils avaient déjà œuvré ensemble pour la Duchesse de Lorraine, bière sortie à l'occasion des 250 ans de la place Stanislas. Les Brasseurs de Lorraine (Pont-à-Mousson) - la plus importante des micro-brasserie de la région (2.000 hectolitres par an) - et le Musée de Saint-Nicolas-de-Port ont de nouveau collaboré pour sortir un breuvage qui risque de cartonner : la bière de Saint-Nicolas, en hommage aux Grandes Brasseries du même nom, créées en 1930 et définitivement fermées en 1985, une douzaine d'années après leur rachat par Stella Artois.

     

    benoît taveneaux bière st nicolas.jpg« Les plus grandes brasseries françaises ont été lorraines - Champigneulles, Tantonville, Bar-le-Duc, Maxéville, Vézelise ou encore Amos, à Metz, et Ville-sur-Illon, dans les Vosges - et pour Saint-Nicolas, cette nouvelle production est tout simplement une renaissance », commente Benoît Taveneaux.

     

    C'est lui, le président du Musée de Saint-Nicolas (créé en 1988), qui a eu cette lumineuse idée. « Comment ? En apprenant que le nom ‘bière de Saint-Nicolas’ n'était plus protégé. Nous l'avons donc déposé à l'INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) et nous le détenons donc pour dix ans. Nous avons souhaité travailler avec les Brasseurs de Lorraine parce que nous les connaissons, ils participent aux activités du musée. De plus, ils possèdent un réseau de distribution très étendu. Le musée touchera des royalties sur les ventes mais ce n'est pas le plus important. Ce sera la cerise sur le gâteau. Non, ce que nous désirions surtout, c'est conserver le patrimoine intellectuel lorrain ».

     

    Disponible en bouteilles de 33 centilitres mais aussi en fûts de 5, 10 et 30 litres, la bière de saint-Nicolas sera présentée mardi prochain à Paris lors de la traditionnelle journée lorraine du Salon de l'Agriculture (21 février-1er mars), puis aux professionnels au Musée de Saint-Nicolas, le 12 mars, à 19 h. Musée où elle sera ensuite servie en exclusivité aux visiteurs.

     

    A la fois tendance et rétro, l'étiquette représente un coq rouge - logo de la bière de Saint-Nicolas à sa grande époque - et un verre style ancien pot. La contre-étiquette est illustrée par une photo de l'une des magnifiques cuves de l'ancienne brasserie portoise. « Elle ressemble à la bière de l'époque », note Régis Bouillon, l'un des deux patrons des Brasseurs. « Ambrée, de fermentation haute, avec deux malts différents et non filtrée ». « La Lorraine est une terre de bières », souligne Jean-François Drouin, l'autre brasseur. « Et nous avons fait le constat qu'à part Champigneulles, qui appartient à des Allemands, il n'y avait plus rien. Avec ce projet, qui mêle entité économique et musée, nous avons voulu reconquérir, ne pas tout abandonner au passé. Nous faisons revivre une espèce de fantôme ».

     

    [d’après l’Est Républicain | 17.02.09]

  • Le livre gourmand tient salon à Saint-Max

    236181171830f4f45f17da86d480c1ac.jpgLe salon lorrain du livre gourmand s'est tenu à Saint-Max durant le week-end des 18-19 novembre organisé par l'association "Mémoire des Lorrains" présidé par Jean-Marie Cuny. Il s'agissait de sa première édition qui accueillait plus de trente auteurs de livres ayant pour thème les arts culinaires en Lorraine, ainsi que des exposants et des conférenciers. Philippe Bajolet et ses illustrations, Alain Barot, Odile Mélinette et ses aquarelles, Francis Perignon avec « Aujourd'hui 1900 », Jacques Rivière et ses enluminures moyenâgeuses, le Cercle Généalogique de Nancy, le club philatélique de Saint-Max, les Amis de la faïence de Lunéville-Saint-Clément et les images anciennes et modernes de saint Nicolas étaient présents pour exposer différents produits et créations dérivés du savoir-faire culinaire lorrain.

    b2202536e1b165d8b28b302e7b90d7d3.jpgAu programme aussi des démonstrations et des dégustations proposées par Jean-François Adam, de la pâtisserie Saint-Epvre de Nancy, Hervé Coche, l'apiculteur de Laneuvelotte, et Catherine Holveck de Melun et ses productions à base de coquelicots, Roland Lelièvre et son vin gris de Toul et Robert Merlette, le chocolatier de Saint-Max. Plusieurs intervenants ont animé ces deux journées : la Confrérie des Macarons et Bergamotes, Gens de Lorraine et son « Orgue de barbarie » et la Ronde lorraine. Enfin, Claude Thouvenot, Anne-Lise Henry et Alain Barot ont donné des conférences sur les habitudes alimentaires en Lorraine et sur la bergamote, une spécialité des confiseurs lorrains.

    d912717f5b9deac35424e4ed5bd973c7.jpgLes nombreux visiteurs ont pu se faire dédicacer des ouvrages sur la cuisine et la gastronomie lorraines auprès des auteurs présents : Martine Dalger, Gérard Louis,  Claude Thouvenot, Marie-Françoise Michel, Daniel Lejaille, Martine et Daniel Bontemps, Benoît Taveneaux... Par ailleurs, La Revue Lorraine Populaire était représentée par quelques collaborateurs qui ont accueilli avec plaisir les abonnés et lecteurs assidus de cette revue régionaliste. La RLP fêtera d'ailleurs son 200e numéro en février 2008 !

    6962a9793ec489ccfcebc0ffdc584c49.jpg

    « Selon le Larousse de la gastronomie, la Lorraine est un pays de haute gourmandise », expliquait Jean-Marie Cuny lors du discours d'ouverture du salon. Avec lui ont peu affirmer que la Lorraine est riche d'un savoir-faire culinaire et gastronomique que tous les participants et visiteurs ont sympathiquement célébré lors de ce premier Salon. A l'année prochaine... peut-être...

    [Vous retrouverez toutes les images du Salon dans un prochain numéro de La Revue Lorraine Populaire]

  • 1er Salon Lorrain du Livre Gourmand

    SAMEDI 17 ET DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2007 A SAINT-MAX (54)

    La Revue Lorraine Populaire, l'association Mémoire des Lorrains et la Mairie de Saint-Max organise les 17 et 18 novembre prochain au Foyer culturel de Saint-Max (derrière l'église Saint-Livier et la mairie) :

    le premier Salon lorrain du livre gourmand

    Rendez-vous des Amis de La Revue Lorraine Populaire avec présence des auteurs

    Les expositions :

    - la Lorraine des quatre saisons, par Odile Mélinette

    - les bergamotes, le bombon et sa boîte, par Alain Barrot

    - le Grand Saint Nicolas des Lorrains, images anciennes et modernes

    - les dessins originaux de Philippe Bajolet, collaborateur de la RLP et auteur d'ouvrages

    - les enluminures de Jacques Rivière

    Les conférences :

    - les habitudes alimentaires en Lorraine, par Claude Thouvenot et Anne-Lise Henry

    - la bergamote, une spécialité des confiseurs lorrains, par Alain Barrot

    Participation de la Confrérie gourmande du macaron et de la bergamote, de La Revue Lorraine Populaire et de la Diffusion régionale du livre

    ENTREE LIBRE, OUVERT A TOUS !