Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint pierre aux liens

  • Bleurville (88) : c'était la fête patronale de la Saint-Pierre-aux-Liens

    L'abbé Ayéméné bénit le 'pain bénit' qui sera distribué aux fidèles à la sortie de messe [cl. ©H&PB].

    Bleurville a fêté le saint patron de l'église paroissiale, saint-Pierre-aux-Liens, ce dimanche 10 juillet.

    A l'issue de la messe dominicale célébrée pour les défunts de la paroisse par l'abbé Ayéméné, curé de Notre-Dame de la Saône, le pain bénit a été distribué aux fidèles et le conseil paroissial a offert le verre de l'amitié partagé dans une excellente ambiance.

  • Bleurville (88) : la paroisse fête Saint Pierre-aux-Liens

    Saint-Pierre-aux-Liens.jpg

    Reliquaire des chaînes de saint Pierre conservé en l'église Saint-Pierre-aux-Liens à Rome.

     

    Saint Pierre aux Liens est le patron de l'église paroissiale de Bleurville.  Jusqu'au milieu du XIXe siècle, la fête patronale était célébrée le 1er août. Depuis, elle a été déplacée au 2ème dimanche de juillet.

    Cette année, la paroisse de Bleurville fête son saint patron ce dimanche 10 juillet lors d'une messe célébrée à 10h30.

    La fête de saint Pierre-aux-Liens fut supprimée par le pape Jean XXIII en 1960 ; le formulaire de messe demeure néanmoins le 1er août où l'on fête, dans le calendrier liturgique traditionnel, les Saints Machabées.

     

    Deus, qui beátum Petrum Apostolum, a vínculis absolútum, illǽsum abíre fecísti : nostrórum, quǽsumus, absólve víncula peccatórum ; et ómnia mala a nobis propitiátus exclúde. Per Dóminum nostrum.

    [collecte de la messe de Saint Pierre aux Liens avant 1960]

    O Dieu, qui après avoir fait tomber les chaînes du bienheureux Pierre, Apôtre, l’avez fait sortir de prison, sans qu’il eût reçu aucun mal, nous vous en prions, brisez les liens de nos péchés, et dans votre bonté, éloignez de nous tous les maux.

  • Bleurville (88) : fête patronale de la Saint-Pierre-aux-Liens les 9-10 juillet

    ... Et dimanche 10 juillet à 10h00, messe en l'église paroissiale de Bleurville.

  • Bleurville (88) : c'était la fête patronale de la Saint Pierre aux Liens

    Bénédiction du pain bénit par le curé de la paroisse [cl. H&PB].

    C'était la fête patronale ce week-end. Bleurville a fêté saint Pierre aux Liens.

    Cette tradition, liée à la pratique religieuse ancestrale de nos paroisses, tend à disparaître chaque année un peu plus : sur le plan religieux, la messe dominicale n'est plus fréquentée que par une poignée de fidèles, la plupart venus des autres villages de la grande paroisse. Sur le plan profane, la fête se prolonge désormais avec un vide-grenier qui s'est progressivement substitué à la fête foraine, négligée par la jeunesse.

    Autre temps, autres mœurs... En tout cas, on ne peut plus parler de transmission intégrale puisque, notamment sur le plan de la pratique religieuse, celle-ci a quasiment disparu chez les familles du village. Nos village ruraux sont devenus de nouveaux foyers de paganisme. Un défit pour la nouvelle évangélisation !

     

  • Bleurville (88) : fête patronale les 11 et 12 juillet

    >> Dimanche 12 juillet à 10h30 : messe de la fête de la Saint Pierre en l'église Saint-Pierre-aux-Liens de Bleurville

  • Bleurville (88) : saint Pierre-aux-Liens fêté par les paroissiens

    Le deuxième dimanche de juillet est traditionnellement le dimanche de la fête patronale de la paroisse de Bleurville placée sous la protection de saint Pierre en ses liens.

    Bleurville Fête patronale 2014 04.JPGLa messe a été célébrée en l'église paroissiale par l'abbé Ayéméné, prêtre de la grande paroisse Notre-Dame de la Saône dont fait partie celle de Bleurville.

    Après la messe et la distribution du pain bénit, l'équipe d'animation paroissiale a invité les fidèles à partager le verre de l'amitié.

    Bleurville Fête patronale 2014 05.JPGLe week-end de la fête patronale était également ponctué, dès samedi après-midi, par un vide-greniers sur le stade municipal et la dégustation d'escargots de Bourgogne préparés par le comité de jumelage Bleurville-Chichery, et des animations ludiques le dimanche après-midi sur la place des Ponceaux.

    [clichés ©H&PB]

  • Bleurville fête saint Pierre-aux-Liens les 12 et 13 juillet

    La paroisse de Bleurville fête durant le week-end des 12 et 13 juillet son saint patron : saint Pierre-aux-Liens.

    88_bleurville.jpgDans l'ancien calendrier liturgique de l'Eglise latine, la fête de Saint Pierre-aux-Liens était célébrée le 1er août. Mais, pour des questions liées à la vie agricole du village, les édiles décidèrent, à la fin du XIXe siècle, de déplacer la fête entre la fin de la fenaison et le début des moissons, à un moment où les cultivateurs connaissaient un peu de répit dans les travaux des champs.

    Pourquoi fêter saint Pierre-aux-Liens ? Voici ce que nous dit l'abbé Jaud dans sa Vie des Saints pour tous les jours de l'année, parue en 1950 :

    « Hérode Agrippa, roi des Juifs, après avoir condamné à mort saint Jacques le Majeur, l'an 43, fit emprisonner saint Pierre. Les fidèles, à la nouvelle de l'arrestation du chef de l'Église, se mirent aussitôt en prière, et Dieu les exauça.

    Le Prince des Apôtres, chargé de chaînes, était gardé nuit et jour par seize soldats, dont quatre faisaient tour à tour sentinelle dans la prison autour de lui; les autres gardaient les portes. La nuit même qui précédait le jour marqué pour l'exécution, Pierre dormait paisiblement au milieu de ses gardes, quand tout à coup la prison fut éclairée d'une lumière céleste. Un Ange apparaît, le réveille et lui dit : "Levez-vous promptement, prenez votre ceinture, vos vêtements et votre chaussure, et suivez-moi." Au même instant les chaînes tombent de ses mains ; stupéfait, il obéit, et traverse sans obstacle, à la suite de l'Ange, le premier et le second corps de garde. Une porte de fer était à l'entrée du chemin qui conduisait à l'intérieur de Jérusalem ; cette porte s'ouvre d'elle-même. Ils vont ensemble jusqu'au bout de la rue, et l'Ange disparaît.

    Pierre avait cru que tout ce qui se passait n'était qu'un songe ; mais, persuadé alors de la réalité de sa délivrance, il en bénit le Seigneur en disant : "Je reconnais maintenant que Dieu a envoyé véritablement Son Ange et qu'Il m'a délivré de la main d'Hérode et de l'attente cruelle du peuple juif." Il se rend alors à la maison de Marie, mère de Marc, son disciple, où se trouvait une foule en prière. Pierre frappe à la porte, et la jeune fille qui se présente pour ouvrir, ayant distingué la voix de Pierre, court l'annoncer dans l'intérieur de la maison. Personne n'y voulait croire : "Vous êtes folle !" dit-on à cette fille. "C'est son Ange," disaient les autres. Pierre continuait à frapper. Quelle ne fut pas l'explosion de joie lorsque la porte fut ouverte et que l'on reconnut saint Pierre ! L'apôtre raconta la merveille que Dieu venait d'accomplir.

    Les fidèles se firent un devoir de recueillir les précieuses chaînes de saint Pierre et les conservèrent avec un religieux respect. Plus tard, on recueillit aussi avec soin les deux chaînes vénérables portées à Rome par le chef des Apôtres. À peine furent-elles placées l'une près de l'autre, qu'elles s'unirent ensemble, de manière qu'il fut impossible d'y reconnaître aucune soudure.

    Depuis ce temps, l'Église fait plus de cas de ces précieuses chaînes que des plus riches trésors, elles sont précieusement vénérées dans l'église de Saint-Pierre-aux-Liens [à Rome]. »

    lorraine,vosges,bleurville,saint pierre aux liens,fête patronaleL'église de Bleurville possède deux statues de l'apôtre Pierre (ci-contre, statue en pierre du XVIe, et statue en bois polychrome du XVIIe s.), représenté avec son attribut traditionnel : les clés. Cependant, elle ne compte pas parmi son riche mobilier de représentation de Pierre enchaîné. On conservait encore à l'église paroissiale, jusqu'au début du XXe siècle, des « reliques » de chaînes censées avoir été portées par saint Pierre lui-même. Ces objets vénérés par les fidèles comme symboles de foi ont, semble-t-il, disparu.

    La fête religieuse célébrée lors de la messe dominicale est prolongée par la fête populaire : la population peut se divertir sur la place des Ponceaux avec les animations proposées par le Comité des fêtes et, depuis plusieurs années, dès le samedi soir avec une brocante et la possibilité de se restaurer sur place dans une excellente ambiance. Jusque dans les années 90, un bal monté sur la Place des Ponceaux accueillait le samedi soir les amateurs de danse. Cependant, la tradition du repas familial de la fête tend à disparaître...

    La célébration des fêtes patronales se fait de plus en plus discrète : pour des raisons liées à la pratique religieuse - et à la raréfaction des prêtres - tout d'abord, et puis pour des motifs liés à l'évolution de la notion même de fête. Désormais, nos contemporains ne se satisfont plus des animations foraines considérées comme désuètes : il faut de la nouveauté... que l'on va chercher souvent loin de chez soi...

    ‡ Découvrez l'église Saint-Pierre-aux-Liens ici Notice-visite église Bleurville.pdf

     

    ‡ Programme de la fête patronale à Bleurville :

    > samedi 12 juillet, de 14h à 22h : brocante sur le stade municipal

    > en soirée : buvette et dégustation d'escargots de Bourgogne préparés par le comité de jumelage Bleurville-Chichery

    > dimanche 13 juillet, 10h30 : messe en l'église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens

    > Dimanche après-midi : animations sur la place des Ponceaux avec le Comité des fêtes

  • Bleurville (88) : vide-greniers le 12 juillet

    ble.jpg

     

    Vide-greniers

    Samedi 12 juillet 2014

    de 14h00 à 22h00

    Stade municipal - Place des Ponceaux

     

    Buvette - Dégustation d'escargots de Bourgogne en soirée

    Manifestation organisée par le Comité de jumelage Bleurville-Chichery dans le cadre de la fête patronale de la Saint-Pierre-aux-Liens

  • Bleurville a fêté son saint patron

    bleurville fete.jpg

    [Vosges Matin]

    bleurville,vosges,lorraine,fête patronale,saint pierre aux liens

    Bénédiction du pain bénit par l'abbé Claude Durupt, vicaire général du diocèse de Saint-Dié, lors de la messe en l'honneur de Saint Pierre-aux-Liens [cliché © H&PB].

  • Bleurville (88) : renouveau pour la fête patronale de Saint-Pierre-aux-Liens

    fete patronale bleurville.jpg

    [Vosges Matin]

  • Bleurville : fête patronale de Saint-Pierre-aux-Liens les 9 &10 juillet

    Traditionnellement fêté le deuxième dimanche de juillet, le saint patron de Bleurville, saint Pierre aux Liens, présidera aux festivités de ce dimanche estival.

    bleurville fête patronale 11.07.10 010.jpgLa paroisse, la municipalité, le comité du jumelage Bleurville-Chichery et le comité des fêtes ont mis sur pied le programme de la fête patronale :

    - samedi 9 juillet : vide-grenier sur le stade municipal en semi-nocturne, à partir de 19h00. Restauration possible sur place.

    - dimanche 10 juillet : 10h30, messe en l'église paroissiale ; 11h45, inauguration de la fête sur la place des Ponceaux avec apéritif offert par la municipalité ; barbecue et animations pour petits et grands toute l'après-midi.

    ‡ Fête patronale de Saint-Pierre-aux-Liens, place des Ponceaux, 9 et 10 juillet 2011.

  • Bleurville : c'était la fête au village

    bleurville fête patronale 11.07.10 011.jpgBleurville fêtait son saint patron, saint Pierre-aux-Liens, les 10 et 11 juillet. Pour la première fois depuis probablement fort longtemps, il n'y a pas eu de messe célébrée lors de la solennité de la fête patronale. Cependant, la fête "profane" a bien eu lieu.

    Samedi après-midi et en soirée, un vide-greniers organisé sur le stade municipal par l'association du jumelage Bleurville-Chichery, Bleurville Ensemble, a attiré la foule des curieux et des chineurs. Les véhicules anciens  étaient aussi de la partie avec une présentation de matériels de lutte contre l'incendie mis en valeur par l'association vosgienne de sauvegarde des véhicules de pompiers.

    Dimanche matin, une aubade était donnée sur la place des Ponceaux, au milieu des attractions foraines, par la fanfare de Monthureux. A l'issue, à l'invitation de la municipalité, bleurvillois, forains et musiciens ont partagé le verre de l'amitié sous un chaud soleil.

    Tout l'après-midi, petits et grands ont pu s'adonner aux joies de la fête foraine ainsi qu'au jeu de quillettes installée par le comité des fêtes.

    Malgré le soleil généreux de cet été, on a le sentiment que la fête patronale perd tout doucement de son attrait : forains et élus regrettent la faible fréquentation des animations malgré les efforts entrepris depuis de nombreuses années pour redonner un certain intérêt pour cette manifestation traditionnelle. Et puis, cette année, l'absence de messe a rajouté un peu à cet abandon... Ce supplément d'âme nécessaire à toute activité humaine, même - et surtout - festive... Ô tempora, ô mores !

    Merci à toutes celles et ceux qui oeuvrent pour l'animation du village.

  • Bleurville : animations autour de la fête patronale

    fête bleurville.jpg
    * * *
    Billet d'humeur...
     
    Pour la première fois, depuis probablement des siècles, il n'y aura pas de messe célébrée à Bleurville le jour de la fête patronale de la Saint Pierre-aux-Liens. Il faut sûrement remonter aux pires moments de l'histoire du village (guerre, épidémie...) pour constater que la messe de la fête paroissiale n'a pas été célébrée normalement. Il est vrai que nous sommes certainement à un tournant de notre Histoire, voire de notre civilisation - celle de l'ère chrétienne -, pour que l'on abandonne le culte dû au saint patron de la paroisse, célébré depuis des temps immémoriaux.
     
    On nous objectera que le culte des saints c'est "rétrograde" en ce XXIe siècle, qu'il n'y a pas de prêtre disponible pour célébrer la Sainte messe... Pourtant, tout au long de l'année liturgique, les églises de la grande paroisse Notre-Dame de la Saône accueillent des ADAP (assemblée dominicale en l'absence de prêtre). Étonnamment, il ne s'est trouvé aucun laïc parmi les "équipes Adap" pour conduire la prière dominicale en ce jour de fête...
     
    Dans de nombreuses communes vosgiennes, c'est trop souvent les animations foraines qui ont abandonné la place du village. Et bien, à Bleurville, c'est la messe qui disparaîtra la première à l'occasion de la fête patronale. C'est à marquer d'une pierre blanche dans les annales du village. Et c'est bien dommage pour l'Eglise. Désormais, à Bleurville, nous ne parlerons plus de fête patronale, mais de fête communale laïque. C'est dans l'air du temps...

  • Bleurville : la statue de saint Michel bientôt restaurée

    Le conseil municipal de Bleurville a décidé de faire restaurer la statue de saint Michel conservée en l'église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens.

    bleurville 06.12.08 005.jpgIl s'agit d'une sculpture polychrome en bois du XVIIe siècle. Elle a été classée au titre des Monuments Historiques en 2005. La statue a subi les assauts du temps et, en particulier, des insectes qui ont attaqué le bois.

    Le culte de saint Michel est très répandu en Lorraine : l'église paroissiale de Monthureux-sur-Saône, commune voisine de Bleurville, est d'ailleurs dédiée à l'archange. Il s'agit d'un culte fort ancien dans l'Eglise catholique qui s'est développé depuis le "fameux" Mont Saint-Michel où est apparu le chef de la milice angélique. Saint Michel est considéré comme le prince de tous les bons anges, le chef des forces du Ciel, des armées célestes, le Champion du Bien.

    A Bleurville, notre saint archange, revêtu d'une cuirasse de légionnaire romain, terrasse un dragon à tête de diable.

    L'opération de restauration est partiellement subventionnée par le Ministère de la Culture.

    Après la statue de saint Eloi et la cuve baptismale, saint Michel sera la troisième pièce du mobilier de la chapelle des Fonts baptismaux à bénéficier d'une restauration. Il ne reste plus que le grand crucifix du XIX siècle... qui attend son heure.

    [crédit photo : H&PB]