Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

oratoire

  • Bruyères (88) : une association pour le patrimoine local

  • Bruyères (88) : l'oratoire restauré de la Ferme des Anges inauguré

    [VM]

  • Bruyères (88) : bientôt la bénédiction de l’oratoire restauré de la ferme des Anges

    L'oratoire de la Ferme des Anges prêt pour la bénédiction [cl. Vosges Matin].

    Un mur de pierres a été dressé aux abords de l’oratoire de la Ferme des Anges. La valorisation de cet élément du patrimoine religieux local se poursuit en attendant sa bénédiction prochaine.

    La mise en valeur de la Ferme des Anges a une nouvelle étape. Un enrochement a été réalisé aux abords de l’oratoire situé le long de la route départementale 420. Après avoir décaissé le terrain, l’entreprise requise a érigé un mur composé de pierres de récupération provenant de l’ancienne caserne Humbert de Bruyères dit « Le Gai Logis ». Des blocs de grès de plusieurs centaines de kilos ont été patiemment alignés en tenant compte du profil du terrain. L’opération s’est déroulée sous les yeux de René Revert, Christian Bourion, François Mangin et Jean-Paul Grandjean qui n’ont pas ménagé leurs efforts pendant de nombreuses semaines pour faire sortir de l’oubli ce site qui fait partie du patrimoine local.

    « C’est parfait ! Le gros œuvre est impeccable » souligne Christian Bourion à l’issue de la journée. « Cela donne un bel effet. Avec la réalisation de ce mur, on obtient une cohérence avec le reste. Pour toutes les personnes qui travaillent sur ce projet, c’est un aboutissement, on arrive au bout du tunnel. »

    La prochaine étape sera l’inauguration-bénédiction de l’oratoire restauré : elle devrait avoir lieu le 9 juillet prochain.

  • Bruyères (88) : l'aménagement de l'oratoire de la ferme des Anges se poursuit

    [Vosges Matin]

  • Bruyères (88) : une Vierge installée dans l’oratoire restauré

    L'oratoire de la Ferme des Anges restauré [cl. Ass. nationale des oratoires de France et d'Europe].

     

    Grâce à la persévérance de bénévoles et d’adhérents de l’association nationale pour la sauvegarde des oratoires de France et d’Europe, les travaux de restauration de l’oratoire de bord de route dit de « la Ferme des Anges », à proximité de Bruyères, sont achevés ; la niche en grès rose des Vosges a été peinte en bleu et une très belle grille en fer forgé ouvragé a été posée.

    L’association nationale a offert la statue de Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse, qui donne sens à ce bel édifice et qui occupe la niche laissée vide depuis la dégradation de la précédente statue.

    Statue et oratoire rénové seront prochainement solennellement bénis.

    Lire la suite

  • Bruyères (88) : achèvement de l'aménagement de l'oratoire de la Ferme des Anges

    [Vosges Matin]

  • Bruyères (88) : l'oratoire de la Ferme des Anges mis en valeur

  • Les Thons (88) : bénédiction de l'oratoire du Chêne de la Vierge

    Lors d'une récente messe célébrée en l’église Saint-Pierre-aux-Liens du Grand Thon, l’abbé Clément Ayéméné a béni deux vitraux fabriqués par un artiste hollandais qui réside au village. Le maire Robert Mougin a remercié l'artiste pour cette initiative. Ensuite, le premier magistrat a invité les fidèles à se rendre au Chêne de la Vierge à l’entrée de la forêt communale.

    En bordure du chemin, ce chêne vieux de cinq siècles résiste aux aléas du temps ; il a certes perdu son feuillage depuis plusieurs décennies, mais il dresse encore son tronc enlacé par des lierres qui lui donne un peu de verdure. Encore majestueux et impressionnant, il semble protéger une statuette de la Vierge, posée dans une niche accrochée sur son tronc. Aujourd’hui, l’endroit est toujours un lieu de halte et de méditation. Comme le site est dédié à la Vierge, l’idée est venue à quelques amis d’y construire un petit oratoire. Mart, le sculpteur néerlandais, s’est mis au travail et a réalisé une Vierge à l’Enfant insérée dans un petit oratoire réalisé par des bénévoles et le chantier Acti’Sov.

    L’abbé Ayéméné a béni l’oratoire puis le verre de l’amitié offert par la municipalité a clôturé la manifestation.

    [texte et cliché Patrick Hannelle]

     

  • Bruyères (88) : l'oratoire de la ferme des Anges restauré

    bruyeres.jpg

    [Vosges Matin]

  • Les Thons (88) : un oratoire dédié à la Vierge restauré en forêt

    thons.jpg

    [Vosges Matin]

  • L'ombre rouge de la Vieille Ville

    Ombre_rouge.jpgHuit morts en quinze mois. Personne n'est à l'abri. Mais qui sème donc l'épouvante en Vieille Ville de Nancy ? Police, experts en sciences occultes et clergé doivent unir leurs forces pour terrasser ce fou vengeur. Magie noire, sorcellerie, possession... Comment mettre un terme à ce massacre ?

    On n'attendait pas le Père François Weber, curé de la paroisse Saint-Epvre de Nancy et membre de la congrégation de l'Oratoire Saint-Philippe Néri, dans ce roman policier "magico-mystico-religieux". Il y a même du Da Vinci Code dans cette histoire qui mèlent avec talent intrigue policière, occultisme et histoire régionale. Les lecteurs nancéiens suivront pas à pas les enquêteurs dans les quartiers bien connus de la ville et les autres découvriront la capitale ducale avec ses rues et ses monuments mystérieux... L'Eglise n'est évidemment pas absente de ce thriller : nos ecclésiastiques apportent leurs lumières spirituelles aux officiers de police afin de résoudre l'énigme de ces meurtres en série.

    Un bon polar' "régionaliste" et une belle première pour le Père Weber, qui ajoute une nouvelle corde à son arc !

     

    ‡ L'ombre rouge de la Vieille Ville, François Weber, éditions Serpenoise, 2013, 227 p. (19 €).

  • Pour un recensement des oratoires lorrains dédiés à Jehanne d'Arc

    L’association de sauvegarde des oratoires qui anime le site Internet www.les-oratoires.asso.fr lance un appel à contribution afin de recenser les oratoires dédiés à sainte Jeanne d’Arc.

     

    jeanne toul.jpgCette année 2012 est celle du sixième centenaire de la naissance de Jeanne d’Arc à Domremy, en 1412, et l’association de sauvegarde des oratoires souhaite profiter de cet anniversaire de la sainte protectrice de la France, pour effectué un inventaire (ou un repérage) des oratoires et des statues de sa région, dédiés à Jeanne d’Arc, ce qui permettrait de rédiger un article sur ce sujet, avec la création des fiches dans la base de données du site Internet.

     

    Précision importante : ne doit être recensé que le patrimoine religieux vernaculaire ; les statues conservées dans les églises ne sont pas concernées par ce recensement.

     

    Alors, tous à vos appareils photos et traquez tous les oratoires, chapelles et statues consacrés à sainte Jehanne d'Arc dans nos quatre départements lorrains !

     

     

    ‡ Envoyez vos photos et données (localisation précise, historique de l'oratoire ou de la statue...)  à oratoires@aol.com

     

     

    [cliché : Jehanne en prière, chapelle Renaissance, cathédrale Saint-Etienne de Toul (54)]