Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chemin de fer

  • Vittel (88) : expo' "Le chemin de fer autour de Vittel"

  • L'aventure du chemin de fer à Etain et son canton

    etain chemin de fer.JPGL’Association Etain d’Hier à Aujourd’hui publier un ouvrage consacré à l’aventure du Chemin de Fer à Etain et dans son canton.

    Agrémenté de plus de 400 illustrations, le livre présente l’évolution des lignes de chemin de fer au cours de ces 140 années d’existence : création des voies, des gares, leur développement puis leur disparition, la vie des cheminots, le matériel. Y sont traitées les gares de Verdun et son dépôt de machines à vapeur, celle d’Etain avec son projet de triage, celle d’Eix-Abaucourt avec son nœud ferroviaire, celle de Buzy avec ses voies de service, ainsi que le tacot de la Woëvre qui desservait les petites gares de Châtillon-sous-les-Côtes, Moulainville et Eix-Abaucourt.

    Les voies ferrées militaires dont les Allemands avaient couvert la région pendant la Grande Guerre ainsi que les lignes américaines ne sont pas oubliées.

     

    ‡ L'aventure du chemin de fer : Etain et son canton, Association Etain d'Hier à Aujourd'hui, 2012, 144 p., ill. (22 €).

    ‡ L'ouvrage peut être commandé (accompagné d’un chèque de 27 €, port inclus, libellé à l’ordre de "EHA") à : Association ETAIN D’HIER A AUJOURD’HUI, 18 Place Rouillon, 55400 ETAIN.

  • Gares et tortillards de Lorraine

    gares et tortillards.jpgLa première voie ferrée construite en Lorraine fut un modeste chemin de fer industriel reliant l'usine de Wendel d'Hayange à la Moselle. Les deux files de rails avaient un écartement inusité de 1,130 mètre sur un parcours de sept kilomètres. L'exploitation débuta à la fin de 1842 avec des wagonnets tractés par de robustes chevaux de trait.

    Le "vrai" chemin de fer débuta réellement sa carrière en Lorraine le 10 juillet 1850 avec l'inauguration des voies entre Nancy et Metz. S'il y eut de grands trains pour relier les villes lorraines importantes, les campagnes ne furent pas négligées avec le développement de réseaux dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

    L'ouvrage fait un tour d'horizon des différentes voies de chemin de fer qui ont parcouru les quatre départements lorrains. Avec une incursion dans le petit monde des tramways urbains et suburbains qui tissèrent leur toile à la fin du XIXe siècle notamment à Nancy, Metz, Epinal et Thionville.

    L'auteur, spécialiste du monde ferroviaire, présente une notice pour chaque ligne, toujours en exploitation ou désormais supprimée, illustrée avec des cartes postales anciennes judicieusement choisies. Alors n'attendez pas pour partir à la découverte de la Lorraine à bord du tacot, car le chef de gare ne va pas tarder à siffler le départ...

    >> Gares et tortillards de Lorraine, Jean-Marc Dupuy, éditions Cheminements, 2009, 333 p., ill. (45 €).