Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

grégorien

  • Val-et-Châtillon : succès du concert grégorien

    CONCERT.jpg

    [ER]

  • Domremy (88) : "Le propre de sainte Jeanne d'Arc" à la basilique le 9 juin

    jeanne d'arc_0001.jpg

  • Bleurville : hommage grégorien à Jehanne d'Arc à l'abbaye Saint-Maur

    concert grégorien st-maur.jpg

    [Vosges Matin]

    st-maur concert_29.07.12 017.jpg

    Le trio grégorien franc-comtois à l'abbaye de Bleurville [cliché © H&PB]

    st-maur concert_29.07.12 014.jpg

    Lors du concert en l'abbatiale Saint-Maur [cliché © H&PB]

  • Abbaye de Bleurville : concert grégorien dimanche 29 juillet

    trio grégorien luxeuil.JPG

    Le trio grégorien de Luxeuil-les-Bains.

     

    Concert de chants grégoriens en l'honneur de Sainte Jeanne d'Arc pour son 6ème centenaire

    Dimanche 29 juillet 2012 à 16h00

    en l'abbatiale Saint-Maur de Bleurville

    Roland Muhlmeyer, baryton soliste

    Emilie Aeby, flûtiste

    Marcel Guignard, comédien récitant

     

    Libre participation aux frais.

  • Bleurville : Heures grégoriennes en l'honneur de Jehanne d'Arc à l'abbaye Saint-Maur

    L'ancienne abbaye bénédictine Saint-Maur de Bleurville rendra hommage à Jeanne d'Arc à l'occasion du 6ème centenaire de sa naissance lors d'un concert grégorien. Ce sera l’occasion de redécouvrir la littérature grégorienne écrite en l'honneur de notre Jeannette "la Bonne Lorraine", en mettant en valeur musique et littérature.

    vosges,bleurville,abbaye saint-maur,grégorien,jeanne d'arc,roland muhlmeyer,emile aeby,marcel guignard,luxeuil les bainsLe propre grégorien de la fête de sainte Jeanne d’Arc est un répertoire de chant grégorien composé tardivement, vraisemblablement en l’honneur de sa canonisation, dans les années 1920. On trouve un ensemble de pièces pour les première et deuxième vêpres ainsi que les cinq pièces qui constituent les parties chantées de la messe de ce jour (fête de sainte Jeanne d'Arc du 30 mai). Elles sont aujourd’hui tombées dans l’oubli. Le trio grégorien de Luxeuil-les-Bains entend leur redonner vie.

    Ce répertoire peut être chanté par un soliste ou un chœur.

    Ces pièces ont été composées par Jacob van Eyck. Né vers la fin du XVIe siècle et décédé en 1657. En 1624, il est nommé « Glockenspielmeister » (carillonneur) à la cathédrale d’Utrecht. Mais il s’est fait également un nom comme organiste et flûtiste. Sa musique pour flûte seule complète admirablement la modalité grégorienne. Ces pièces ne sont pas composées comme on le faisait habituellement, mais comme des improvisations dictées par le musicien. Il puise son inspiration dans des mélodies, tant sacrées que profanes, et danses de l’époque.

    Le trio grégorien de Luxeuil-les-Bains est composé de Emilie Aeby, flûte à bec, Marcel Guignard, comédien, qui lira les textes, et Roland Muhlmeyer, baryton, qui interprètera les chants grégoriens.

    [cliché : Trio grégorien luxovien | © R. Muhlmeyer]

     
     
    ‡ Concert donné le dimanche 29 juillet 2012 à 16h00 en l'abbatiale Saint-Maur de Bleurville. Libre participation aux frais.
     
  • Le nouveau calendrier de 1582

    En 1582, le pape Grégoire XIII instaure un nouveau calendrier, le calendrier grégorien. En effet, le calendrier julien, institué par Jules César et utilisé jusque-là par l’ensemble de l’Europe, comporte des erreurs dans le calcul des années bissextiles qui le décalent progressivement par rapport au cycle de révolution de la terre autour du soleil.

     

    charles III 1582.jpgCe calendrier grégorien introduit trois rectifications : premièrement, seule une année séculaire (1600, 1700, 1800…) sur quatre sera bissextile ; deuxième réforme, l’année commencera désormais officiellement au premier janvier dans toute la Chrétienté, alors que plusieurs dates étaient jusqu’ici choisies, selon les époques et les régions (Noël, Pâques, 1er janvier, 1er avril...) : ainsi, en Lorraine, l’année commençait le 25 mars, jour de la fête de l’Annonciation. Enfin, dernière rectification, la plus complexe à appliquer : pour compenser le décalage déjà existant, le pape ordonne que soient supprimés 10 jours du calendrier. Les pays qui adoptent immédiatement cette réforme voient donc le 15 octobre succéder au 4 octobre en 1582 ! En Lorraine, comme dans le royaume de France, on passe du 9 au 20 décembre, comme le montre l’ordonnance du duc Charles III datée du 22 novembre 1582, conservée aux Archives départementales de Meurthe-et-Moselle.

     

    Pour ceux qui ont des compétences en paléographie et qui pourront décrypter ce document, chacun mesurera l’impact qu’une telle décision a eu sur la vie quotidienne de nos ancêtres lorrains !

     

    Nota : pour ceux qui sèchent sur la lecture de ce document, la transcription sera publiée... en mars sur le site des AD 54 !

     

    [pour les curieux, rendez-vous sur http://paleographe54.wordpress.com/2009/12/31/le-calendrier-gregorien-histoire-et-contexte]