Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

varangéville

  • 6 décembre : fête de Saint Nicolas, saint patron de la Lorraine et des enfants sages

    saint nicolas,saint nicolas de port,enfants,église,myre,varangéville,basilique,processionLe culte de saint Nicolas a connu en Lorraine un développement considérable. Il faut en chercher l’origine au Xe siècle, quand la femme de l’empereur Otton II, Théophanie, qui était d’origine grecque, apporta dans la région rhénane des reliques de l’évêque de Myre. Au milieu du XIe siècle, quelques-unes de ces reliques étaient à l’abbaye de Gorze, qui fonda à Port, sur une terre lui appartenant à côté de Varangéville, une chapelle Saint-Nicolas.

    Ce fut cependant sous l’épiscopat de Pibon, 42ème évêque de Toul, en 1087, qu’arriva l’enlèvement du corps de saint Nicolas, évêque de Myre, par des marins marchands de Bari ; puis l’importation en 1090, au village de Port, sur la Meurthe, par un seigneur lorrain nommé Albert, de l’un des doigts du bienheureux pontife.

    L’église de Port, dépendant du prieuré de Varangéville, devint bientôt le but d’un pèlerinage très fréquenté. Le prieur, qui en avait la charge, la fit réparer et même augmenter en 1110, puis y établit quelques-uns de ses religieux pour aider les pèlerins à satisfaire leur dévotion. Tels furent les commencements du prieuré de Saint-Nicolas. Saint-Nicolas-de-Port fut, à partir de la fin du XIe siècle, un centre de culte très fréquenté ; l’affluence des pèlerins obligea plusieurs fois à reconstruire l’église.

    L’édifice actuel, commencé à l’extrême fin du XVe siècle, achevé vers 1550, témoigne par son ampleur de l’importance du pèlerinage à cette époque. Les malheurs de la guerre de 30 ans marquent le début d’une longue décadence. De nos jours, les pèlerins viennent encore nombreux le samedi le plus proche du 6 décembre au soir pour la « Procession du Sire de Réchicourt » - cérémonie votive qui remonte à l’époque des croisades et rappelle que saint Nicolas est le protecteur des prisonniers -, et le lundi de la Pentecôte.

    [source : http://www.introibo.fr]

  • Comment Saint Nicolas est-il devenu lorrain ?

    st nicolas lorrain.jpg
    [L'Abeille de Neufchâteau | 11.12.09]