Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

guerres

  • Vestiges de guerres en Lorraine

    vestiges guerres.jpgA l'heure où disparaissent les derniers combattants des deux dernières guerres mondiales, il convient de rappeler à quel point les témoins de leurs souffrances sont inscrits dans le sol de la Lorraine. De ce patrimoine, le public ne connaît généralement que la partie la plus visible, c'est-à-dire les monuments commémoratifs et les fortifications bétonnées.

    En fait, d'innombrables traces de ces tragiques événements subsistent dans notre environnement et nous les côtoyons tous les jours sans même en être conscients. Archéologues et historiens s'emploient dans cet ouvrage à recenser et à étudier ces vestiges de notre passé récent : tranchées et abris, camps de prisonniers, épaves d'avions ou éléments de blindés... Certaines de leurs découvertes illustrent de façon incroyablement vivante la vie quotidienne des soldats et des civils ; d'autres mettent en évidence des épisodes méconnus, comme le labyrinthe souterrain de la "guerre des mines" en Argonne ou bien les étonnantes "fermes héréditaires" de la colonisation nazie.

    Cet ouvrage, enrichi par des clichés d'époque et des témoignages inédits, est remarquablement illustré de dessins d'étudiants de l'Ecole supérieure d'Art de Lorraine de Metz.

     

    ‡ Vestiges de guerres en Lorraine. Le patrimoine des conflits mondiaux, Stéphanie Jacquemot et Jean-Pierre Legendre (sous la dir.), éditions Serpenoise, 2011, 230 p., ill. (40 €).

  • Les reconstructions des années 1920 et 1950 en Lorraine

    reconstructions.jpgLa Lorraine, par sa position frontalière, est l'une des régions qui fut la plus touchée par les destructions provoquées par les deux derniers conflits mondiaux.

    A la suite de la Première Guerre mondiale, les quatre départements lorrains font partie des treize départements touchés par les destructions. Après la Seconde Guerre mondiale, le Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme dénombre en Lorraine plus de trois cents communes sinistrées : la région est celle qui a le plus souffert de l'occupation et de la libération.

    Les réalisations urbaines et architecturales des reconstructions successives vont ainsi fortement contribuer à dessiner le paysage lorrain tel qu'il se présente aujourd'hui. Elles restent cependant relativement méconnues.

    Les reconstructions ont pourtant créé un contexte qui voit l'émergence de pratiques totalement nouvelles. L'urgence, le recours à des matériaux nouveaux, la conscience que la situation offre une opportunité sans précédent de reconcevoir villes et villages, sont différents facteurs qui contribueront à transformer profondément l'urbanisme et l'architecture.

    L'ouvrage, publié par La Gazette Lorraine, propose de porter un nouveau regard sur le patrimoine de ces périodes, afin de le reconsidérer comme un ensemble digne d'intérêt et caractéristique de la Lorraine du XXe siècle.

     

    ‡ Les reconstructions des années 1920 et 1950 en Lorraine, collectif, éditions La Gazette Lorraine, 2011, 111 p., ill. (12 €).