Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chrétienté

  • Vent debout !

    remi fontaine,scouts,scoutisme,jmj,route saint jacques,pèlerinage,paris,chartres,chrétienté,catholiqueManuel de réflexion et de méditation à l'adresse des scouts et guides, et plus largement à tous les adolescents, dans l'esprit des JMJ, des routes Saint-Jacques et des pèlerinages de Paris-Chartres. L'auteur du célèbre Livre d'Hermine replonge sa plume dans la même encre sympathique, pleine de saveur héroïque, de cet humour prévenant, de cette gravité et de cette humilité un peu bénédictine qui sont l'essence du scoutisme catholique.

    Dans un style direct et "péchu", l'ouvrage propose de nombreux exemples concrets afin d'aider les jeunes - et les moins jeunes ! - à tenir Vent debout contre les vents contraires du monde actuel.

    Mgr Aillet, évêque de Bayonne, dans sa préface, "souhaite une longue vie au Nouveau Livre d'Hermine et remercie [son] ami Rémi Fontaine de permettre aux jeunes d'avoir pour compagnon cet ouvrage". Et de lancer : "Scout, lève-toi ! Va puiser la belle doctrine catholique dans la Parole de Dieu et dans les écrits de ceux qui t'ont précédé sur la route."

    Un livre à mettre entre toutes les mains !

    L'auteur, Rémi Fontaine, a déjà à son actif de nombreux ouvrages pour la jeunesse et pour les scouts. Il anime l'émission du Libre journal des scouts sur Radio-Courtoisie et est co-fondateur du pèlerinage de Chrétienté, de Paris à Chartres.

     

    ‡ Vent debout !, Rémi Fontaine, éditions L'Orme Rond, 2011, 140 p. (16 €).

  • Un pèlerinage de tradition en l’honneur de saint Nicolas et de sainte Jeanne d’Arc

    Messe solennelle, ce lundi de Pentecôte à la basilique de Saint-Nicolas-de-Port, en hommage à saint Nicolas, suivie d'une procession pour marquer la translation des reliques du saint de Myre, en Lycie, à Bari, en Italie, en 1087. Moins connue que la Saint-Nicolas d'hiver, la procession dite d'été, qui se déroule chaque lundi de Pentecôte, draine moins de fidèles, mais conserve son caractère de grande vénération au saint.

     

    pèlé st nicolas 01.06.09 010.jpgBaignée par un beau soleil quasi estival à la place de la lumière des milliers de lumignons de la fête de décembre, cette manifestation est moins « folklorique ». Mais la ferveur religieuse était palpable dans la grande nef décorée avec soins par les bénévoles de la paroisse.

     

    Recteur de la basilique, l'abbé Jean-Louis Jacquot a souhaité la bienvenue aux fidèles et aux pèlerins, et en particulier à ceux venus du Tremblois - sur la commune de Laneuvelotte - emmenés par Jean-Marie Cuny, qui avaient fait pour la deuxième année consécutive le pèlerinage à pied jusqu’à la basilique portoise. Il s’agissait également pour eux de s’associer spirituellement aux pèlerins lorrains qui marchaient sur les routes de Paris à Chartres en ce week-end de Pentecôte.

     

    pèlé st nicolas 01.06.09 030.jpgLa liturgie était présidée par le père Robert Marchal, vicaire général du diocèse. Comme saint Nicolas est le patron des voyageurs, l’abbé Marchal a eu une pensée pour tous les voyageurs de notre temps. La messe était concélébrée par une dizaine de prêtres dont les abbés Lambert et Mangin, actuel et ancien recteurs de la basilique du Bois-Chenu de Domrémy.

     

    Quelque 500 pèlerins, accourus de toute la Lorraine, ont assisté à cette célébration. Après la communion, toute l'assistance a participé à la procession « pour rappeler que nous sommes un peuple en marche » a dit l'abbé Jacquot. Pour la deuxième année, en écho à ce qui se faisait jadis, la procession s'est déroulée à l'extérieur, dans les rues autour de la basilique.

     

    pèlé st nicolas 01.06.09 017.jpgUne nouveauté cette année. Afin de marquer le centenaire de la béatification de Jeanne d'Arc et des souvenirs laissés par Jeanne « la Bonne Lorraine » qui est venue à Saint-Nicolas-de-Port en février 1429 - il y a donc 580 ans -, avant d'entreprendre sa célèbre chevauchée, le conseil paroissial avait fait venir un cheval du haras de Rosières, monté par une jeune fille symbolisant notre héroïne nationale. Le culte de saint Nicolas et de Jeanne d'Arc est en effet bien enraciné dans la cité portoise. Pour l'occasion, l'abbé Jacquot avait mis à l'honneur dans l'avant-choeur une statue de Jeanne fileuse tenant une quenouille.

     

    Durant la procession, devant les bannières et statues, les fidèles et les petits pages précédant le sire de Réchicourt, ont chanté des louanges au saint patron de la Lorraine. La procession était fermée par la sainte relique de saint Nicolas qui était solennellement portée cette année par de jeunes séminaristes lorrains.

     

     

     

    Images des pèlerins... et de la procession...

     

     

    pèlé st nicolas 01.06.09 003.jpg
    pèlé st nicolas 01.06.09 006.jpg
    pèlé st nicolas 01.06.09 032.jpg

     

    pèlé st nicolas 01.06.09 040.jpg
    pèlé st nicolas 01.06.09 029.jpg
    pèlé st nicolas 01.06.09 042.jpg
    pèlé st nicolas 01.06.09 046.jpg
    [cliché H&PB]