Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bruno maes

  • Les livrets de pèlerinage

    Comment l'imprimerie a-t-elle modifié la culture orale des pèlerinages, faite de cantiques chantés, de récits de miracles racontés et mimés ? Quand le fidèle sait lire, comment le livret transforme-t-il celui-ci, en étant un agent essentiel de la pastorale ? Dans quelle mesure l'imprimé tient-il compte de son auditoire ? Cette étude se propose de répondre à ces questions.

    A partir d'une enquête sur 596 livrets concernant 216 sanctuaires - dont plusieurs du Grand Est : Sion, Saint-Nicolas-de-Port, Nancy, Toul, Benoîte-Vaux, Soulosse-sous-Saint-Elophe, Sainte-Odile, Niederhaslach, Langres, Chaumont, Faverney... - sur trois siècles, les rapports entre imprimerie et culture sont examinés. Cet ouvrage se veut d'histoire totale, qui montre de manière transversale la production économique du livre, les intentions des auteurs, et l'appropriation de l'objet.

    Le thème est aussi présenté de manière chronologique par les livrets flamboyants de la Renaissance, le temps des controverses avec la Réforme et la Contre-Réforme, et le long temps de l'aventure individuelle au XVIIIe siècle. Le livret imprimé n'aura pas fait disparaître la démarche de pèlerinage très ancrée dans la culture des hommes, mais il aura réussi à la domestiquer.

    L'auteur, Bruno Maes, est maître de conférence en histoire moderne à l'Université de Lorraine.

     

    ‡ Les livrets de pèlerinage. Imprimerie et culture dans la France moderne, Bruno Maes, PUR, 2016, 340 p., ill. (23 €).