Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pierre brasme

  • Metz et le Pays messin sous la Révolution

    revolution metz.jpgDans cet ouvrage, Sébastien Wagner, directeur des éditions des Paraiges, nous propose les actes du colloque organisé à Woippy le 18 novembre 2011 par le Comité d'histoire du Pays messin. Créé en 2009, le Comité d'histoire du Pays messin fédère près d'une vingtaine d'associations afin de constituer une large et solide entité culturelle qui se calque sur le territoire historique de l'ancien pagus metensis, le Pays messin.

    L'histoire de la Révolution à Metz et en Moselle reste mal connue sur bien des points. Il y a 25 ans, l'universitaire messin Yves Le Moigne regrettait qu'on ne puisse apprécier l'ampleur exacte de la secousse révolutionnaire qui substitua à l'Ancien un Nouveau Régime, ni comment Metz s'agrégea à la Nation française. A l'aune de ce constat, onze communications proposent de mieux connaître ce qui s'est passé à Metz et dans le Pays messin au cours de cette Révolution.

    Cette radicale remise en cause du passé, débutée par la rédaction des Cahiers de doléances, a bouleversé la vie quotidienne du peuple, les destins individuels et le cadre de vie, tant à la ville qu'à la campagne, où vente des biens nationaux et volonté de déchristianiser le pays ont provoqué des situations confuses à Gorze, Pange ou Plappeville, symbolisées par la "guillotine sèche" (déportation ou relégation à vie), dont fut victime le curé de Moulins-lès-Metz.

     

    ‡ Metz et le Pays messin sous la Révolution, Pierre Brasme (dir.), éditions des Paraiges, 2012, 103 p. (12 €).

  • Histoire illustrée de la Lorraine

    histoire lorraine.jpg"En passant par la Lorraine avec mes sabots...", "Marlbrough s'en va-t-en guerre...", "Fiers enfants de la Lorraine, des montagnes à la plaine..." : que de chansons populaires ont été inspirées par la Lorraine, véhiculées par l'école et chantées par des générations d'enfants ! Sans doute pour marquer l'attachement de la France à une province qui a connu une histoire exceptionnellement riche... et souvent tragique.

    C'est cette histoire que Pierre Brasme a voulu mieux faire connaître à nos jeunes amis. Des origines du peuplement à nos jours, en passant par tous les grands faits de son histoire et celle de ses grands personnages illustres, la Lorraine se dévoile.

    Un ouvrage, abondamment illustré grâce au talent de Jean-Noël Rochut, avec des textes faciles à lire, que tous parents doivent absolument offrir à leur enfants et adolescents. Pour mieux comprendre et aimer le pays dans lequel on vit.

     

    ‡ Histoire illustrée de la Lorraine, Pierre Brasme et Jean-Noël Rochut, éditions Ouest-France, 2012, 64 p., ill. (12 €).

  • La Lorraine des origines à nos jours

    Lorraine.jpgL’histoire de la Lorraine a vu se multiplier ces dernières années travaux et publications, de grande qualité mais souvent, en général, destinés à un public régional averti.

     

    De diffusion trop restreinte, ces ouvrages ne sont guère parvenus à faire connaître à l’échelle nationale une région à l’histoire longue, riche et complexe, que beaucoup voient et jugent encore au prisme déformant des clichés véhicules par les vicissitudes du passé. La Lorraine, longtemps convoitée, déchirée, écartelée entre France et Allemagne, mais aujourd’hui rassemblée, veut se faire connaître comme une grande région à la fois française et européenne, et valoriser les atouts que lui ont donnés sa nature, son histoire, son patrimoine et sa culture.

     

    Avec une iconographie abondante et un texte agréable et rigoureux, cette histoire de La Lorraine des origines à nos jours se veut un ouvrage de référence accessible au plus grand nombre, avec la double ambition de rendre les Lorrains fiers de leur histoire et de transformer l’image encore floue qu’en ont beaucoup de Français.

     

     

    ‡ La Lorraine des origines à nos jours, Pierre Brasme, éditions Ouest-France, 2012, 127 p., ill. (18,50 €).

  • Charles de Lardemelle, le dernier des grands généraux messins

    lardemelle.jpgParmi les généraux de la Grande Guerre, Charles de Lardemelle mérite de trouver place au sein des plus brillants. Chef d'état-major de Franchet d'Espèrey au début de la guerre, il conçoit dès l'automne 1914 un plan audacieux d'intervention alliée dans les Balkans. Nommé général de brigade, il commande en novembre 1915 la 122ème division d'infanterie face aux Bulgares en Macédoine serbe. A la tête de la 74ème division d'infanterie, il participe le 24 octobre 1916 à l'offensive Mangin qui permet la reconquête des forts de Douaumont et Vaux. Il prend part victorieusement aux combats de 1918, stoppant l'offensive allemande de Picardie sur les lisières de la forêt de Villers-Cotterêts. Enfin, il donne le meilleur de lui-même dans l'offensive du Matz et lors de la grande contre-attaque de la IVe armée aux confins de la Champagne et de l'Argonne.

    De 1922 à 1929, le général de Lardemelle retrouve Metz, sa ville natale, dont il est le gouverneur militaire. Partisan de l'organisation d'une solide région fortifiée Metz-Thionville-Longwy, il est conscient que la restauration de Metz face à l'Allemagne est une nécessité nationale et conçoit un projet d'urbanisme hardi visant à rendre à la ville son caractère latin et français... projet qui ne verra jamais le jour.

     

    >> Charles de Lardemelle (1867-1935). Le dernier des grands généraux messin, Pierre Brasme, éditions Pierron, 2009, 266 p. (25 €)