Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bruno théveny

  • La Belle Epoque des cafés des Vosges

    lorraine,vosges,cafés,belle époque,bruno théveny,éditions dominique guéniotL'ouvrage nous invite à remonter le temps jusqu'au siècle dernier, à la mythique Belle Epoque et ses fameux cafés, ressuscités par la magie des cartes postales anciennes.

    Foyers d'intégration et de sociabilité, lieux de convivialité, symboles de liberté, les cafés de campagne connaissent un formidable essor au début du XXe siècle ; un phénomène auquel n'échappent pas les Vosges, qui ne comptent alors pas moins de 10 000 établissements ! Chaque village en possédait au moins un, voire deux à trois, selon l'époque et les activités économiques du lieu. Ces lieux de rencontre villageoise connaîtront encore de beaux jours jusqu'à la fin des années 1960.

    Une sélection de près de 240 cartes postales vient illustrer cet âge d'or des cafés vosgiens. Des témoignages photographiques uniques, fruits d'un patient travail de recherche de collectionneurs passionnés, fédérés par Bruno Théveny, grand connaisseur de la vie et de l'histoire du département, qui nous font revivre avec délice le quotidien des années 1900.

    De bars en brasseries, de bistrots en estaminets, de zincs en comptoirs, laissez-vous convier à une joyeuse et émouvante tournée des cafés des Vosges d'avant la Grande Guerre.

     

    ‡ La Belle Epoque des cafés des Vosges, Bruno Théveny, éditions Dominique Guéniot, 2012, 165 p., ill. (26 €).

  • Les grands événements de la Haute-Marne

    haute marne.jpgPetite visite chez nos voisins champenois pour vous présentez un ouvrage original qui passe en revue tous les événements majeurs qui ont marqué l'histoire de Haute-Marne, entre Langres et Saint-Dizier, au cours du XXe siècle.

    Dans ces pages se côtoient personnalités, figures locales et acteurs connus de la vie du département : le général De Gaulle, bien sûr, Marcel Arland, Maurice Constantin-Weyer, Camille Flammarion, André Theuriet, mais aussi Edgar Pisani, Roger Michelot, José Meiffret, etc. Qu'ils soient inventeurs, hommes politiques, scientifiques, sportifs, peintres, militaires ou simples anonymes, tous, un jour, se sont retrouvés et révélés sous les projecteurs de l'actualité. Ils ont écrit, à leur manière, les pages de cette histoire de la Haute-Marne à la faveur d'un événement ancré à jamais dans les mémoires, comme l'assassinat de la petite Nicole Marescot à Chaumont, l'arrivée de la plasturgie à Langres, la création du Vert-Bois à Saint-Dizier, la capture du Zeppelin L49 entre Serqueux et Bourbonne-les-Bains, le face-à-face De Gaulle-Adenauer à Colombey-les-Deux-Eglises ou encore la performance du Chaumontais Edouard Persin, lanterne rouge du Tour de France 1928... Autant d'épisode que l'auteur retrace en pertinent chroniqueur.

    L'auteur, Bruno Théveny, est journaliste, éditorialiste et écrivain. Il est l'auteur d'une quinzaine de livres sur l'histoire contemporaine en Haute-Marne et dans les Vosges.

     

    ‡ Les grands événements de la Haute-Marne 1900-2000, Bruno Théveny, éditions De Borée, 2012, 424 p., ill. (26 €).

  • Haute-Marne 1900 vue par ses photographes

    haute marne,bourbonne les bains,bassigny,photographies,bruno théveny,1900Pour le plaisir des yeux, Bruno et Jean-Michel Théveny proposent un nouveau voyage au début du XXe siècle avec les plus beaux clichés des meilleurs photographes haut-marnais.

    Ils sont nombreux à nous avoir laissé de remarquables témoignages photographique : de Lucien Merger à Hortes, auquel un important chapitre est consacré ici, à Abel Maugras de Bourbonne-les-Bains, en passant par les éditeurs Alexandre Gauthier à Saint-Dizier, Alphonse Pourtoy à Chaumont, ou Paul Mongin à Langres. Beaucoup faisaient aussi de la photo par passion comme Léon Fyot à Farincourt ou Léon Aubry à Aubepierre-sur-Aube. Quand à Louis Guillemin, il assista à l'atterrissage du Zepplin L49 à Serqueux, à quelques kilomètres de Bourbonne, en 1917. N'oublions pas les nombreux prêtres qui saisissaient leurs fidèles ou les cérémonies religieuses sur papier photo : l'abbé Lassalle à Genevrières, l'abbé Chaumette à Malroy, ou encore l'abbé Haquin à Illoud qui immortalisa les célèbres Tantaloches du Bassigny, mi-bohémiens, mi-vanniers.

    Avec près de 350 clichés, cartes postales et documents anciens, l'ouvrage invite le lecteur à redécouvrir cette Haute-Marne à la Belle Epoque... et le Bassigny si proche de la Lorraine historique.

     

    >> Haute-Marne 1900 vue par ses photographes, Bruno et Jean-Michel Théveny, éditions Dominique Guéniot, 2011, 255 p., ill. (34 €).