Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La pierre dans l'Antiquité et au Moyen Âge en Lorraine

En partant du constat de la richesse sous-exploitée du patrimoine lapidaire et bâti lorrain, cet ouvrage collectif établit un premier bilan sur l'économie de la pierre en Lorraine pour les périodes gallo-romaines et médiévales. Il présente les résultats d’un projet collectif de recherche et livre des données inédites concernant les modes d’extraction, de transport ou de mise en œuvre du calcaire et du grès. Il fédère des chercheurs de l’Université de Lorraine, de l’Inrap, du CNRS et de différentes institutions ou associations autour d’une quarantaine de sites étudiés dans le cadre d’opérations d’archéologie préventive ou programmée, en privilégiant la diversité géographique, géologique et chronologique : les carrières gallo-romaines de Lafrimbolle, Saint-Quirin, l'extraction et l'utilisation du grès sur le site gallo-romain de La Bure, la carrière gallo-romaine du Quéveney à Monthureux-le-Sec, les carrières antiques des côtes de Moselle (Norroy-lès-Pont-à-Mousson, Montauville, Maidières et Jézainville), l'ouvrage gallo-romain du Pont des Fées aux Voivres, le site de récupération de blocs ouvragés en bordure de voie romaine à Saint-Baslemont, le mobilier lapidaire antique de l'amphithéâtre de Metz, la tour antique du Bacha à Deneuvre, les sarcophages du haut Moyen Âge de Metz, Toul et Verdun, le pont carolingien de Dieulouard-Scarpone, le donjon de Vaudémont, de Fontenoy-le-Château et de Pierre-Percée, la tour maîtresse de Bainville-aux-Miroirs; le logis seigneurial du château de Beaufremont...

La variété de ces monographies permet d’aborder de façon synthétique les problématiques liées aussi bien aux modes de production des petites carrières circonstanciées locales et des grands centres d’extraction régionaux, qu’aux choix des matériaux pour la réalisation de stèles funéraires du IIe siècle ou de grands donjons seigneuriaux du Moyen Âge central, ou qu’aux réseaux de diffusion et de transport de la pierre. La grande majorité des résultats présentés ici sont inédits, les sites retenus ayant été étudiés sous des angles encore novateurs en Lorraine.

 

‡ La pierre dans l'Antiquité et au Moyen Âge en Lorraine. De l'extraction à la mise en œuvre, Karine Boulanger et Cédric Moulis (dir.), PUN-EDULOR, 2018, 686 p., ill., cartes, 25 €.

Écrire un commentaire

Optionnel