Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

théologie

  • Les voix de la foi

    foi,église,catholicisme,christianisme,théologie,catéchisme,françois huguenin,benoît xviIllustrer et expliquer l'histoire du catholicisme par le choix d'un certain nombre de textes (202 précisément), cela semblera a priori une gageure ! Et pourtant, ce fort livre de François Huguenin nous montre que le défit pouvait être victorieusement relevé. En effet, les textes retenus, de deux à cinq pages, allant des origines du christianisme à l'époque actuelle, aident à comprendre le catholicisme dans les trois thématiques visées par l'auteur : l'intelligence de la foi ou le "développement du dogme", le rapport au monde et aux autres, la relation intime à Dieu, c'est-à-dire la mystique. La sélection, forcément discutable, nous semble en réalité particulièrement pertinente, car elle éclaire réellement l'histoire de l'Eglise sur des périodes charnières ou des points parfois controversés. L'auteur donne une priorité aux grandes figures du catholicisme, tout particulièrement en théologie et en spiritualité, et la lecture de tous ces grands noms impressionne et montre combien le christianisme tient une place centrale dans l'histoire de l'intelligence humaine et de la culture, combien foi et raison se conjuguent et non ne s'opposent, ce qui donne à cet ouvrage finalement une dimension apologétique originale.

    L'intérêt de ce livre ne tient pas qu'aux textes produits. Ces derniers sont éclairés par d'excellentes présentations et mises en perspectives de l'auteur, qui s'appuie systématiquement sur le Catéchisme de l'Eglise catholique pour les questions doctrinales, et qui propose pour chaque thème une bibliographie pour aller plus loin. Et, d'une façon plus approfondie, les quatre grandes parties chronologiques sont introduites par de substantielles études abordant les problèmes spécifiques à chaque période. La dernière est peut-être la plus difficile à expliquer, tant l'Eglise semble avoir changé sur maints sujets. François Huguenin se place ici dans la perspective de "l'herméneutique de la continuité" chère à Benoît XVI : "Le catholicisme a donc témoigné, en un siècle, de sa capacité à intégrer l'anthropologie moderne de la liberté tout en résistant au relativisme et à l'absolutisation de la liberté individuelle, en continuant à proclamer qu'il existe une vérité".

    [présentation du livre par Christophe Geffroy, in La Nef, n° 236, avril 2012]

    L'auteur, François Huguenin, est notamment l'auteur de La République xénophobe, du Conservatisme impossible et de L'Action française, une histoire intellectuelle.

     

    ‡ Les voix de la foi. Vingt siècles de catholicisme par les textes, François Huguenin, éditions Perrin, 825 p. (29 €).

  • Jésus de Nazareth, par Benoît XVI

    jesus de nazareth.jpgEn ce temps de Carême, nous faisons une petite exception à notre recension habituelle d'ouvrages lorrains en présentant le dernier ouvrage du pape Benoît XVI : Jésus de Nazareth.

    Le Souverain Pontife renoue, avec cet ouvrage, avec un genre littéraire où il est à l'aise : le grand exposé sur la foi. Dans ce cadre, il se détache de l'actualité et son propos gagne en liberté. Avec une sorte de force paisible et équilibrée, le Saint-Père ouvre donc à nouveau le dossier "Jésus". Mais pour autant, cette tranquillité de ton n'entame pas la gravité et l'importance du sujet. Il ne s'agit en effet rien de moins que du coeur du christianisme, les derniers moments du Messie, sa Passion, sa mort et sa résurrection. Les question-clé de la foi.

    Ce livre de théologie biblique se laisse découvrir à travers des chapitres accessibles à tous qui ouvrent autant la réflexion que la méditation. En ce sens, le livre répond tout à fait aux attentes d'un lecteur moderne qui n'est pas féru de science théologique mais veut en savoir d'avantage.

    Au final, Benoît XVI ne cède pas dans cet ouvrage à une démonstration de foi expansive ou affective. Il se montre plus proche de la paix bénédictine que du débordement charismatique. Il n'hésite pas parfois pourtant à partager sa vision méditative. Ainsi, de cette belle méditation sur le visage de Jésus crucifié, qui renvoie à toutes les victimes, tous les souffrants de ce monde. Ou dans la finale de l'ouvrage qui ouvre sur une invitation à l'espérance spirituelle. Ce qui manque sûrement le plus au monde actuel.

     

    >> Jésus de Nazareth. De l'entrée à Jérusalem à la Résurrection, Benoît XVI, éditions du Rocher, 2011, 352 p. (22 €).