Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

roville aux chênes

  • Le lorrain Jean-Pierre Coffe réhabilite l'abricotier "Pêche de Nancy"

    En visite récemment à l'école d'horticulture de Roville-aux-Chênes, dans les Vosges, le célébrissime Jean-Pierre Coffe, souhaite que la Lorraine réhabilite l'abricotier "Pêche de Nancy" et le melon de Lunéville. Racines lorraines obligent.

     

    jp coffe à roville-aux-chênes.jpgLa Lorraine et Jean-Pierre Coffe, c'est une histoire de coeur. En quittant Lunéville à l'âge de 14 ans, il a un peu perdu de sa Lorraine natale. Et puis, petit à petit, ce petit-fils de maraîcher s'est senti de plus en plus proche de ses racines. Il ne s'est pas fait prier pour évoquer quelques souvenirs gustatifs de sa jeunesse lunévilloise : les fameux salsifis de la cité cavalière, les melons, les fraises de Woippy ou les mirabelles dont il regrette que les producteurs ne se soient davantage mobilisés pour obtenir l'AOC.

     

    Bref, Jean-Pierre Coffe est un convaincu. "Il y a ici en Lorraine, sans se bouger, un potentiel agricole" affirme-t-il.

     

    fruits lorrains.jpgSon passage à l'école d'horticulture vosgienne, lui a permis de crier haut et fort son amour pour l'abricotier "Pêche de Nancy". Devant un jeune abricotier de cette variété régionale, il fait une promesse : "On se revoit dans trente ans...". Mais les premiers fruits devraient toutefois pouvoir être dégustés dès cette année !

     

    [d'après Vosges Matin | 25.03.09]