Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Originaux et cartulaires dans la Lorraine médiévale (XIIe-XVIe s.)

Entourés des attentions des médiévistes, les cartulaires sont devenus un objet d’histoire. Ces recueils, résultant de la compilation d’actes par une institution ou une personne juridique, entretiennent des relations complexes avec les originaux, sources directes ou indirectes mises en œuvre par les cartularistes. Qu’il s’agisse de la sélection des matériaux ou du transfert d’informations du modèle à la cible, le travail accompli est affaire de choix, divers et multiples, dont il faut retrouver les logiques pour espérer comprendre les objectifs des hommes qui ont commandités et réalisés ces manuscrits. Même soumis à des contingences matérielles, les copistes conservent une certaine marge de manœuvre dans le traitement de leur documentation. Ils trient, classent ou reclassent les documents qu’ils accueillent et enfin transcrivent les actes en adoptant certains principes. Ce recueil d’études a pour but de renouveler la confrontation originaux-cartulaires, à travers l’analyse d’un recueil et de son chartrier ou grâce à l’exploration d’une question liée à la transcription, à travers plusieurs cartulaires.

La question est ici approchée dans un cadre régional, en l’occurrence la Lorraine médiévale, principalement constituée des diocèses de Metz, Toul et Verdun – et occasionnellement étendue à l’ancienne Lotharingie. La chronologie est délibérément large (XIIe-XVIe siècles), donnant toute leur place aux expériences, parfois négligées, de la fin du Moyen Âge. À défaut d’aborder systématiquement le phénomène de la « mise en cartulaire », les dossiers ici réunis voudraient en enrichir les données et questionnements.

 

‡ Originaux et cartulaires dans la Lorraine médiévale (XIIe-XVIe siècles), Jean-Baptiste Renault (dir.), éditions Brepols, 2017, 245 p., ill. (75 €).

Écrire un commentaire

Optionnel